Lutte contre les vecteurs anti-paludiques : Validation des concepts et expressions en bamanankan

Le Projet «Target Malaria Mali» est un consortium de recherche sur une approche novatrice du Centre de recherche sur le paludisme (MRTC) présent dans notre pays depuis 2012.

Publié mercredi 19 janvier 2022 à 08:04
Lutte contre les vecteurs anti-paludiques : Validation des concepts et expressions en bamanankan

Il entend assurer un dialogue constructif avec les parties prenantes afin de développer une nouvelle approche de lutte anti-vectorielle contre le paludisme. L’atteinte de cette mission, en termes de dialogue avec les parties prenantes nécessite une compréhension de certains concepts clés en lien avec la génétique en langue nationale bamanankan, utilisée lors de différentes interactions.

La conduite de ce processus d’engagement de «Target Malaria» nécessite le développement d’approches et d’outils de mise en œuvre afin de mieux conduire ce dialogue auprès des parties prenantes et des communautés dans un langage adapté à l’environnement socio-culturel. Le Projet a mis en place des outils génétiques pour la lutte contre les vecteurs du paludisme, basée sur l’utilisation des moustiques génétiquement modifiés. La traduction de certains concepts génétiques tels que les terminologies «tests ADN», «stérile» et «hormones» en langue bamanankan au niveau des communautés villageoises est un véritable casse-tête pour les experts du Projet.

Un atelier de traduction de quelques concepts et expressions génétiques du français en langue bamanankan organisé par le projet, en partenariat avec l’Académie malienne des langues (AMALAN), se tient depuis mardi dernier.

 Au cours des échanges, les experts du Projet et ceux de l’AMALAN auront une session bipartite pour valider les terminologies et expressions. Ils feront aussi des tests de validation des concepts avec les parties prenantes sur les sites d’intervention du projet. Ils proposeront un lexique des concepts et expressions traduites en bamanankan.

Les experts feront également une reconnaissance officielle des concepts et expressions de leur travail scientifique sur le plan national, une publication et une communication dans les médias autour des concepts et expressions. Les travaux de l’atelier se dérouleront en 2 phases. La phase initiale réunira les experts de Target Malaria  Mali et de l’Académie malienne des langues. La phase de validation se fera avec les parties prenantes sur les sites de Target Malaria. Elle acheminera les propositions des experts vers les communautés villageoises.

 Le directeur intérimaire de l’AMALAN, Dr Adama Diokolo Coulibaly, a rappelé que sa structure est spécialisée dans la recherche opérationnelle des langues. Cette rencontre cadre parfaitement avec les Assises nationales de la refondation (ANR) dont l’une des recommandations est la valorisation de nos langues nationales, dira-t-il. Et de féliciter les initiateurs de l’atelier, avant d’inviter d’autres chercheurs à traduire les concepts de leur travail scientifique dans nos langues locales.

Le coordinateur du Projet Mamadou B. Coulibaly a précisé que son projet travaille dans 4 villages du Cercle de Kati : Sogolombougou, Ouassorola, Kababougou et Tiènèguébougou. Cet atelier de traduction des concepts du projet, soutient le coordinateur, constitue une étape importante dans la mise en œuvre des activités d’engagement avec les parties prenantes.  Les différentes conclusions de la rencontre pourraient avoir un résultat significatif sur les activités d’engagement. 

Sidi WAGUE

Lire aussi : #Mali : Académie malienne des langues : Sentinelle de nos langues nationales

Grâce au travail technique de l’Amalan, notre pays dispose d’alphabets, des règles de transcription, de lexiques, de grammaire de références pour 12 de nos 13 langues nationales.

Lire aussi : #Mali : Examen du DEF : C’est le grand calme dans les centres d’examen

Les épreuves du Diplôme d’études fondamentales (DEF) se sont poursuivies, hier, dans les différents centres d’examen à Bamako. Les candidats ont composé dans différentes matières, notamment les mathématiques et la biologie..

Lire aussi : #Mali : Examen du DEF : 349.080 candidats inscrits cette année

Le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga, a lancé hier les épreuves de cet examen de fin d’année. Le chef du gouvernement a conseillé aux postulants d’accomplir des efforts personnels et de ne compter que sur eux-mêmes.

Lire aussi : #Mali : Examens de fin d’année scolaire : Le ministre Amadou Sy Savané donne le top départ du cap

Cette année, ils sont 22.094 candidats à vouloir obtenir le Certificat d’aptitude professionnelle (CAP). Ces postulants sont repartis entre 20 Académies et 144 centres d’examen à travers le pays.

Lire aussi : #Mali : Examens de fin d’année scolaire : L’heure des préparatifs

Dans les différents établissements scolaires, les candidats se préparent du mieux qu’ils peuvent. Certains postulants s’exercent en petits groupes, d’autres suivent des cours de remédiation dispensés bénévolement par des enseignants.

Lire aussi : #Mali : Examen du DEF : C’est parti pour les épreuves anticipées

Le ministre de l’Éducation nationale, Dr Amadou Sy Savané, a donné, vendredi dernier au stade municipal de Djélibougou, le coup d’envoi des épreuves anticipées du Diplôme d’études fondamentales (DEF)..

Les articles de l'auteur

#Mali : Académie malienne des langues : Sentinelle de nos langues nationales

Grâce au travail technique de l’Amalan, notre pays dispose d’alphabets, des règles de transcription, de lexiques, de grammaire de références pour 12 de nos 13 langues nationales.

Par Sidi WAGUE


Publié mardi 11 juin 2024 à 17:59

#Mali : Examen du DEF : C’est le grand calme dans les centres d’examen

Les épreuves du Diplôme d’études fondamentales (DEF) se sont poursuivies, hier, dans les différents centres d’examen à Bamako. Les candidats ont composé dans différentes matières, notamment les mathématiques et la biologie..

Par Sidi WAGUE


Publié mardi 04 juin 2024 à 17:51

#Mali : Examen du DEF : 349.080 candidats inscrits cette année

Le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga, a lancé hier les épreuves de cet examen de fin d’année. Le chef du gouvernement a conseillé aux postulants d’accomplir des efforts personnels et de ne compter que sur eux-mêmes.

Par Sidi WAGUE


Publié lundi 03 juin 2024 à 19:24

#Mali : Examens de fin d’année scolaire : Le ministre Amadou Sy Savané donne le top départ du cap

Cette année, ils sont 22.094 candidats à vouloir obtenir le Certificat d’aptitude professionnelle (CAP). Ces postulants sont repartis entre 20 Académies et 144 centres d’examen à travers le pays.

Par Sidi WAGUE


Publié lundi 27 mai 2024 à 18:45

#Mali : Examens de fin d’année scolaire : L’heure des préparatifs

Dans les différents établissements scolaires, les candidats se préparent du mieux qu’ils peuvent. Certains postulants s’exercent en petits groupes, d’autres suivent des cours de remédiation dispensés bénévolement par des enseignants.

Par Sidi WAGUE


Publié mercredi 22 mai 2024 à 19:27

#Mali : Examen du DEF : C’est parti pour les épreuves anticipées

Le ministre de l’Éducation nationale, Dr Amadou Sy Savané, a donné, vendredi dernier au stade municipal de Djélibougou, le coup d’envoi des épreuves anticipées du Diplôme d’études fondamentales (DEF)..

Par Sidi WAGUE


Publié dimanche 19 mai 2024 à 18:26

Dialogue inter-Maliens : Les syndicats édifiés

En prélude à la phase nationale du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation nationale, les membres du comité de pilotage du Dialogue inter-Maliens ont rencontré, mercredi dernier au Centre international de conférences (CICB), les responsables des centrales syndicales et des syndicats de l’éducation..

Par Sidi WAGUE


Publié vendredi 05 avril 2024 à 09:01

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner