#Mali : Le Fonds de solidarité nationale : Au chevet des personnes les plus démunies

Dans le cadre de son programme de renforcement de la solidarité et de lutte contre l’exclusion, le Fonds de solidarité nationale (FSN) a fait don de 60 millions de Fcfa de kits scolaires, d’hygiène et de couture, mais aussi de couvertures et layettes destinés aux couches les plus vulnérables, notamment des veuves et orphelins de guerre. Mais aussi aux Centres de santé de référence (Csref) et communautaire (Cscom), ainsi que des associations d’aide aux personnes démunies.

Publié vendredi 26 avril 2024 à 09:33
#Mali : Le Fonds de solidarité nationale : Au chevet des personnes les plus démunies

La solidarité demeure une vertu cardinale de notre société

 


La cérémonie de remise a enregistré la présence du directeur général du Fonds de solidarité nationale, Modibo Koné, de la directrice pays de Corus international, Azara Ouedrago, du représentant du ministère de la Santé et du Développement social, Abdoulaye Maïga. Y étaient aussi présents les bénéficiaires. Les dons prévus par le FSN pour l’année 2024 ont été financés a hauteur de 500 millions de Fcfa par l’ONG Corus international, anciennement appelée Lutheran World Relief (LWR).

Le représentant du ministre en charge de la Santé a expliqué que depuis sa création, le FSN a fait du renforcement de la solidarité l’un des axes prioritaires de ses interventions en faveur des groupes de personnes démunies, mais aussi des enfants en situation difficile, des personnes en situation de handicap et des populations de localités enclavées. Les personnes déplacées ou victimes de catastrophes naturelles n’ont été oubliées.

«Il est presque devenu un rituel pour le FSN de lancer chaque année des signaux forts à l’endroit de ces couches comme pour leur dire qu’elles font partie de la communauté nationale et que la nation compte sur elles pour maintenir en marche le moteur de son développement durable», a souligné Abdoulaye Maïga.

Il a également précisé que cette remise de dons s’inscrit dans une dynamique de complémentarité avec les différentes actions enclenchées par les autorités de la Transition pour venir en aide à différentes couches vulnérables. Et de rappeler que cette remise de dons est une manifestation de la volonté politique des autorités de ne laisser de côté aucune couche de la société, car la solidarité n’est pas un vain mot, elle est ancrée au plus profond de nos traditions et chacun compte, a-t-il ajouté.

Selon le patron du FSN, Cette remise de dons est le fruit d’un partenariat de plusieurs années entre sa structure et Corus international. Depuis une vingtaine d’années, cette ONG appuie le FSN dans sa mission d’assistance aux couches vulnérables de notre société par la mise à disposition de divers dons, a précisé Modibo Koné.

Quant à Mme Gakou Aissata Diop, porte-parole des bénéficiaires, elle a remercié le FSN et Corus international pour la marque de considération à leur égard, avant de rassurer les donateurs du bon usage qui sera fait des kits reçus. Et d’inviter les autorités à rendre de temps en temps visite à ces personnes démunies et de ne pas se limiter aux remises de dons.

Nahawa SANGARE

Lire aussi : #Mali : Journée internationale de la famille : Investir pour développer le capital humain

À l’instar de la communauté internationale, notre pays a célébré, mercredi dernier au stade Vincent Traoré de Kati, la Journée internationale de la famille sous le thème national : «Investir dans la famille, c’est construire l’avenir»..

Lire aussi : #Mali : Famille : C’est avant tout le bonheur de vivre ensemble

À l’instar de la communauté internationale, notre pays s’apprête aussi à célébrer mercredi 15 mai, la Journée des familles. Ces composantes essentielles de notre société sont, aujourd’hui, sous l’emprise des réseaux sociaux dont l’utilisation incontrôlée favorise très souvent .

Lire aussi : #Mali : Salade : Denrée actuellement rare sur le marché

Entre avril et début juillet, la production de la salade devient difficile en raison de la chaleur. Cette plante potagère a besoin d’un arrosage régulier et important : au moins trois fois par jour en cette période de forte chaleur. Satisfaire ce besoin en eau des plantes se révèle un pénib.

Lire aussi : #Mali : Festival international des arts et de la culture de Bla : Pour l’Essor de la localité

La 1ère édition du Festival international des arts et de la culture de Bla (FIACBLA) se tiendra du 12 au 18 mai prochain à Bla sous le thème : «Emploi des jeunes en milieu rural»..

Les articles de l'auteur

#Mali : Journée internationale de la famille : Investir pour développer le capital humain

À l’instar de la communauté internationale, notre pays a célébré, mercredi dernier au stade Vincent Traoré de Kati, la Journée internationale de la famille sous le thème national : «Investir dans la famille, c’est construire l’avenir»..

Par Nahawa SANGARE


Publié jeudi 16 mai 2024 à 18:21

#Mali : Famille : C’est avant tout le bonheur de vivre ensemble

À l’instar de la communauté internationale, notre pays s’apprête aussi à célébrer mercredi 15 mai, la Journée des familles. Ces composantes essentielles de notre société sont, aujourd’hui, sous l’emprise des réseaux sociaux dont l’utilisation incontrôlée favorise très souvent l’individualisme, voire la misanthropie.

Par Nahawa SANGARE


Publié dimanche 12 mai 2024 à 16:52

#Mali : Salade : Denrée actuellement rare sur le marché

Entre avril et début juillet, la production de la salade devient difficile en raison de la chaleur. Cette plante potagère a besoin d’un arrosage régulier et important : au moins trois fois par jour en cette période de forte chaleur. Satisfaire ce besoin en eau des plantes se révèle un pénible labeur pour de nombreux producteurs, très souvent sous-équipés, qui préfèrent donc se focaliser sur d’autres cultures..

Par Nahawa SANGARE


Publié jeudi 09 mai 2024 à 08:12

#Mali : Festival international des arts et de la culture de Bla : Pour l’Essor de la localité

La 1ère édition du Festival international des arts et de la culture de Bla (FIACBLA) se tiendra du 12 au 18 mai prochain à Bla sous le thème : «Emploi des jeunes en milieu rural»..

Par Nahawa SANGARE


Publié lundi 22 avril 2024 à 07:23

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner