Spécial 8 mars 2023, Dr Sidibé Djénéba Diallo : Pilier central des soins d’urgence

Dr Sidibé Djénéba Diallo est une bénédiction pour le Service d’accueil des urgences à l’Hôpital du Mali. Celle qui est constamment aux petits soins des malades, dont le pronostic vital est parfois en jeu, est un bon disciple d’Hippocrate qui marche dans le sillon tracé par ses prestigieux maîtres de la médecine d’urgence au Mali

Publié mercredi 08 mars 2023 à 08:32 , mis à jour mardi 21 mai 2024 à 04:06
Spécial 8 mars 2023, Dr Sidibé Djénéba Diallo : Pilier central des soins d’urgence

Le dévouement et l’abnégation de Dr Sidibé Djénéba Diallo en font une inspiration pour ses collègues. Rokia Nadette Traoré, infirmière aux Services des urgences du même établissement hospitalier, loue la conscience professionnelle de sa collègue.

 Dr Sidibé Djénéba Diallo, aujourd’hui âgée de 41 ans, avait une prédilection pour l’ingénierie électromécanique. Elle finit par opter pour la médecine à la demande de son père. Elle sert aujourd’hui aux urgences, un service constamment sous pression. Elle a fait ses premières armes au Service d’accueil des urgences (Sau) du Centre hospitalier universitaire (CHU) : Gabriel Touré où elle a aidé en tant qu’interne à faire fonctionner cette unité de soins hyper sollicitée du fait de la position géographique de l’établissement.

Elle explique avoir soutenu sa thèse en 2009 à la Faculté de médecine, de pharmacie et d’odontostomatologie (FMPOS) d’alors et servi une année au Service d’accueil des urgences de l’hôpital Gabriel Touré, avant de regagner le seul établissement hospitalier public de la rive droite (Hôpital du Mali) en 2011. Elle y est depuis 11 ans maintenant, mais est surtout restée longtemps la seule femme médecin de l’ouverture de cette unité de soins urgents en 2011 jusqu’en 2014. Aujourd’hui, ce service compte une équipe féminine bien étoffée. Celle qui a pris de la bouteille affiche constamment aux coins des lèvres un sourire et incite ses collègues à servir la bonne cause, celle des patients.

Elle a participé à la prise en charge des blessés de la bousculade meurtrière lors du Maouloud organisé par l’Association Ançardine de Chérif Ousmane Madane Haïdara, il y a quelques années, de ceux des attaques terroristes, mais aussi des personnes atteintes d’Ébola et de la Covid-19. Dans toutes ces situations, l’urgentiste a brillé par sa compétence, son abnégation et son humanité à soulager la douleur. Elle se souvient en 2014, de la gestion du premier cas suspect d’Ébola à l’Hôpital du Mali. Malades et accompagnants avaient cédé à la panique. «J’étais seule face à un patient atteint d’une pathologie que je ne connaissais pas beaucoup. Les autorités sanitaires avaient décidé de le référer dans un centre à Lassa.


J’ai eu beaucoup de difficultés à le faire parce que des jeunes de ce quartier étaient opposés à cette décision. Sans l’intervention de mon ambulancier qui y résidait, ils allaient nous agresser», confie-t-elle. Pour son expérience dans la gestion des épidémies et des catastrophes, Dr Sidibé Djénéba Diallo se retrouvera à la tête de l’unité  d’accueil des urgences Covid-19, créée pour préserver les autres malades du Service des urgences d’une éventuelle contamination au contact des patients atteints de la Covid-19.

Dr Cissé Mamadou Abdoulaye Chiad, chef du Service d’accueil des urgences à l’Hôpital du Mali, est l’un des maîtres de Dr Sidibé Djénéba Diallo. Selon cette figure connue de la médecine d’urgence au Mali, «la battante et tonique Djénéba» a tous les atouts pour travailler dans un service des urgences. Elle a le don de gérer le flux et de prendre les bonnes décisions. «Sa vivacité et sa détermination m’ont conduit à lui confier en 2019 le poste de chef d’unité du service d’accueil des urgences Covid-19.


Elle m’a donné des résultats satisfaisants», se réjouit ce spécialiste de la médecine d’urgence et des catastrophes qui surnomme sa collègue : Margaret Tatcher, en référence à la poigne de l’ancienne Première ministre du Royaume-Uni.

Djénéba Diallo est aussi diplômée du Centre africain d’études supérieures en gestion (Cesag) du Sénégal. Elle séduit par sa vision, son implication dans les soins et la dose d’humanité qu’elle met à conforter les parents des malades.

 

 

Mohamed DIAWARA

Lire aussi : #Mali : Examens de fin d’année scolaire : Les dispositions renforcées contre la fraude

Le ministère de l’Éducation nationale tient à organiser des examens de fin d’année scolaire crédibles. Pour relever ce défi, l’accompagnement de la communauté éducative est de taille..

Lire aussi : #Mali : Agaïchatou Oyast Dicko : L’incarnation de la détermination

Des jeunes dames font preuve d’un engagement inspirant. C’est le cas de Agaïchatou Oyast Dicko, une entrepreneure sociale qui lutte contre la migration irrégulière. Dans ce domaine, elle est présente sur plusieurs fronts. Celui de la sensibilisation sur les risques et dangers, l’informatio.

Lire aussi : #Mali : Rapport 2023 sur le développement humain : Une baisse du pouvoir d’achat des ménages

Les dispositions prises par les autorités ont permis d’apporter une amélioration. Une enquête menée auprès de 800 ménages fait ressortir un taux de satisfaction de 58,7% de la population enquêtée.

Lire aussi : #Mali : Journée des sciences de l’information et de la communication : Une contribution au rayonnement de nos universités

La 2è édition des Journées scientifiques des sciences de l’information et de la communication (Jossic) a tenu toutes ses promesses. Les deux jours de travaux, bouclés mercredi dernier, ont permis aux participants de suivre une cinquantaine de communications sur les défis, les enjeux et les pe.

Lire aussi : #Mali : Journées des sciences de l’information et de la communication : Focus sur les mutations des médias en Afrique

Tous les analystes et observateurs avertis s’accordent sur l’importance de l’information dans nos différents pays. Et aujourd’hui, il est admis par tous que l’information représente un maillon essentiel de la souveraineté d’un État.

Lire aussi : #Mali : Hôpital du Mali : Des médicaments et des équipements offerts par la Chine

D’une valeur estimée à plus de 165,3 millions Fcfa, ces dons contribueront au traitement efficace de diverses pathologies.

Les articles de l'auteur

#Mali : Examens de fin d’année scolaire : Les dispositions renforcées contre la fraude

Le ministère de l’Éducation nationale tient à organiser des examens de fin d’année scolaire crédibles. Pour relever ce défi, l’accompagnement de la communauté éducative est de taille..

Par Mohamed DIAWARA


Publié dimanche 19 mai 2024 à 18:24

#Mali : Agaïchatou Oyast Dicko : L’incarnation de la détermination

Des jeunes dames font preuve d’un engagement inspirant. C’est le cas de Agaïchatou Oyast Dicko, une entrepreneure sociale qui lutte contre la migration irrégulière. Dans ce domaine, elle est présente sur plusieurs fronts. Celui de la sensibilisation sur les risques et dangers, l’information sur les réalités de ce phénomène et l’insertion professionnelle..

Par Mohamed DIAWARA


Publié jeudi 16 mai 2024 à 18:28

#Mali : Rapport 2023 sur le développement humain : Une baisse du pouvoir d’achat des ménages

Les dispositions prises par les autorités ont permis d’apporter une amélioration. Une enquête menée auprès de 800 ménages fait ressortir un taux de satisfaction de 58,7% de la population enquêtée.

Par Mohamed DIAWARA


Publié jeudi 16 mai 2024 à 18:15

#Mali : Journée des sciences de l’information et de la communication : Une contribution au rayonnement de nos universités

La 2è édition des Journées scientifiques des sciences de l’information et de la communication (Jossic) a tenu toutes ses promesses. Les deux jours de travaux, bouclés mercredi dernier, ont permis aux participants de suivre une cinquantaine de communications sur les défis, les enjeux et les perspectives des médias face aux mutations en Afrique..

Par Mohamed DIAWARA


Publié vendredi 10 mai 2024 à 09:15

#Mali : Journées des sciences de l’information et de la communication : Focus sur les mutations des médias en Afrique

Tous les analystes et observateurs avertis s’accordent sur l’importance de l’information dans nos différents pays. Et aujourd’hui, il est admis par tous que l’information représente un maillon essentiel de la souveraineté d’un État.

Par Mohamed DIAWARA


Publié mercredi 08 mai 2024 à 09:10

#Mali : Hôpital du Mali : Des médicaments et des équipements offerts par la Chine

D’une valeur estimée à plus de 165,3 millions Fcfa, ces dons contribueront au traitement efficace de diverses pathologies.

Par Mohamed DIAWARA


Publié mardi 07 mai 2024 à 07:32

#Mali : Enfants perdus : Plus de vigilance dans la surveillance des mômes

Les chefs de quartier et les services de police sont les premiers contacts des parents dans les situations d’égarement des enfants. Il ne vient à l’esprit de personne (en tout cas très peu de gens le font) de requérir l’appui des services locaux de promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, dont la mission est aussi de retrouver les enfants perdus et de les ramener dans leurs familles.

Par Mohamed DIAWARA


Publié lundi 29 avril 2024 à 09:32

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner