Mine d’or de Loulo : Barrick, 25 ans de présence et d’investissements

«Au cours du premier semestre, nous avons contribué à hauteur de 337 millions de dollars (environ 168,5 milliards de Fcfa) à l’économie malienne sous forme d’impôts, redevances, dividendes, salaires et paiements aux fournisseurs locaux.

Par

Publié mercredi 06 juillet 2022 à 07:51, mis à jour dimanche 07 août 2022 à 16:13
Mine d’or de Loulo : Barrick, 25 ans de présence et d’investissements

Les responsables de la mine lors de la conférence de presse

 

 Ce qui porte la contribution cumulée de Barrick, anciennement Randgold, à 8,5 milliards de dollars (environ 4.250 milliards de Fcfa depuis que l’entreprise officie dans notre pays). Nous sommes particulièrement fiers que la fosse de Gara West d’une profondeur de 40 mètres soit exploitée, aujourd’hui, par deux entrepreneurs maliens que nous avons encadrés».

Ces propos ont été tenus par le président directeur général de Barrick, Mark Bristow, lors d’une conférence de presse, organisée, samedi dernier, par l’entreprise minière dans le cadre de ses rencontres périodiques avec les médias sur la mine de Loulo (Kéniéba).

Le conférencier a noté la mise en service de la mine souterraine de Gounkoto et la nouvelle mine à ciel ouvert, Gara West (une innovation de l’entreprise), le remplacement continu des réserves, l’extension de la centrale solaire et le renforcement des partenariats locaux comme autant d’exemples de l’engagement à long terme de la société envers le pays.

Sur les différentes réalisations de la mine d’or de Loulo, il a expliqué que pour le premier semestre de l’année, son entreprise est en passe d’atteindre ses objectifs de production pour 2022, de remplacement de l’équipement annuel de réserve pour prolonger davantage la durée de vie de la mine et maintenir son bilan exemplaire en matière de sécurité au travail.

La mine continue toujours d’investir dans des projets économiques communautaires durables. Elle a réalisé au  premier trimestre de l’année un motel, une ferme pour les femmes de Kéniéba et trois systèmes d’approvisionnement en eau. Aussi, a-t-il oursuivi, le collège agricole de Loulo, conçu dans la perspective d’être le fondement d’une agro-industrie régionale durable, a déjà formé 21 femmes, 143 hommes et créé 30 exploitations agricoles. Depuis l’ouverture de la mine, Loulo-Gounkoto a construit 20 écoles dans les villages environnants, faisant passer le nombre d’élèves de 500 à plus de 5.000 apprenants. Il faut aussi souligner que 78 d’entre eux bénéficient actuellement du programme de bourses d’études du complexe.

Loulo-Gounkoto prend également en charge les salaires des enseignants. «D’abord en tant que Randgold et maintenant en tant que Barrick, nous sommes présents au Mali depuis 25 ans et nous prévoyons d’y rester longtemps. Les partenariats solides et mutuellement enrichissants que nous avons forgés avec le gouvernement, les partenaires commerciaux locaux et les communautés d’accueil sont la clé de notre succès et un exemple pour les autres pays miniers d’Afrique», a déclaré Bristow.

Auparavant, la Fondation de la société Barrick avait offert deux chèques géants de 10.000 dollars chacun (environ 5.000.000 Fcfa) au Centre d’accueil et d’orientation «Lueur d’espoir» pour déficients intellectuels : «Housna Ka so» et au Centre d’accueil et de placement familial (CAPF) ou pouponnière. Ces chèques ont été remis en mains propres par le boss de Barrick à la promotrice de Housna ka so, Mme Gakou Aïssata Diop et au représentant du CAPF, Oumar Cissé. Cette donation vise à soutenir les enfants par rapport à leur alimentation et éducation,  a expliqué Mark Bristow.

Notons que depuis le début de l’année, un total de 173 millions de dollars a été dépensés au profit de fournisseurs et entrepreneurs locaux. Aussi, des partenariats fructueux ont été scellés avec des entreprises maliennes pour le carburant et la chaux vive pour un coût de 144 millions de litres par an pour le carburant et 7.200 tonnes par an pour la chaux vive.

Lire aussi : Accès à l’eau potable : Ouf de soulagement à Siby

Le ministre Traoré a procédé au lancement de l’opération de branchement.

Lire aussi : La douane saisit des billets de banque à Kadiana (Bougouni)

La vigilance des douaniers en poste à Kadiana, Région de Bougouni, a porté des fruits. Le bureau des douanes de cette localité a mis les bouchées doubles pour empêcher toute opération frauduleuse dans cette bande frontalière entre le Mali et la Côte d’Ivoire..

Lire aussi : FCFA : quand la monnaie décriée est placée sous embargo contre un État souverain

Celui qui doutait encore de la réalité de la souveraineté monétaire de nos pays utilisateurs du Fcfa était encore loin d’imaginer l’idée d’un embargo exercé sur cet instrument de servitude contre ces mêmes pays..

Lire aussi : Transformation digitale au Mali : Orange Mali fait un pas de géant

Selon Orange, plus de 90% des abonnés ont accès au réseau 4G.

Lire aussi : Grève des banques : Le ras-le-bol des clients

Certains trouvent indécente l’attitude des grévistes dont l’intention manifeste est de prendre en otage le paiement des salaires. Les syndicalistes, eux, se défendent de procéder ainsi pour se faire entendre.

Lire aussi : Bamako : Des ilôts de zone verte se multiplient à ACI 2000

Ils contribuent à l’amélioration des menus des ménages avec leurs cultures maraîchères.

Dans la même rubrique

Accès à l’eau potable : Ouf de soulagement à Siby

Le ministre Traoré a procédé au lancement de l’opération de branchement.

Publié 05 October 2021 a 12:07 Fadi CISSE

La douane saisit des billets de banque à Kadiana (Bougouni)

La vigilance des douaniers en poste à Kadiana, Région de Bougouni, a porté des fruits. Le bureau des douanes de cette localité a mis les bouchées doubles pour empêcher toute opération frauduleuse dans cette bande frontalière entre le Mali et la Côte d’Ivoire..

Publié 05 October 2021 a 11:16 Fadi CISSE

FCFA : quand la monnaie décriée est placée sous embargo contre un État souverain

Celui qui doutait encore de la réalité de la souveraineté monétaire de nos pays utilisateurs du Fcfa était encore loin d’imaginer l’idée d’un embargo exercé sur cet instrument de servitude contre ces mêmes pays..

Publié 12 January 2022 a 07:54 Fadi CISSE

Transformation digitale au Mali : Orange Mali fait un pas de géant

Selon Orange, plus de 90% des abonnés ont accès au réseau 4G.

Publié 07 December 2021 a 10:25 Fadi CISSE

Grève des banques : Le ras-le-bol des clients

Certains trouvent indécente l’attitude des grévistes dont l’intention manifeste est de prendre en otage le paiement des salaires. Les syndicalistes, eux, se défendent de procéder ainsi pour se faire entendre.

Publié 24 November 2021 a 10:06 Fadi CISSE

Bamako : Des ilôts de zone verte se multiplient à ACI 2000

Ils contribuent à l’amélioration des menus des ménages avec leurs cultures maraîchères.

Publié 30 December 2021 a 09:16 Fadi CISSE

Chronique éco: Hausse de 7,3% des transferts monétaires

Les mesures restrictives prises pour limiter la propagation de la Covid-19 avaient mis à rude épreuve familles et foyers dépendant des envois de fonds des migrants. Ceux-ci avaient été confinés dans les pays d’accueil, pendant que les moyens de transfert monétaires tournaient au ralenti dans les pays des migrants..

Publié 24 November 2021 a 10:12 Fadi CISSE

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner