#Mali : La phase de liquidation de la Minusma prend fin le 31 décembre prochain

Devant s’exercer sur une durée de 18 mois, la phase de liquidation de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma), qui a débuté le 1er janvier dernier, prend fin, finalement, le 31 décembre.

Publié vendredi 14 juin 2024 à 17:22
#Mali : La phase de liquidation de la Minusma prend fin le 31 décembre prochain


L’information a été donnée par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, ce vendredi 14 juin dans les locaux de son département, lors de la réunion ministérielle du Comité  de pilotage de la mise en œuvre de la résolution 2690 sur le retrait de la Mission onusienne.


À la date de 31 décembre 2023, le retrait de la Minusma est effectif. « Après cela, nous sommes entrés dans la phase de liquidation qui consiste essentiellement à mettre en place un certain nombre de mécanismes qui permet le retrait du matériel, la fermeture des comptes et toutes les tâches administratives qu’on doit faire pour consacrer le retrait définitif de la Mission », a expliqué le ministre chargé des Affaires étrangères au terme des échanges. 


À ce sujet, Abdoulaye Diop a fait savoir qu’une entité de liquidation de la Minusma a été mise en place et qui est constituée d’une petite équipe chargée essentiellement de ces tâches logistiques et administratives. Il dira par la suite que la réunion visait essentiellement à valider un certain nombre de requêtes de la Minusma par rapport à la réexportation de certains matériels ou des convois sur lesquels les autorités doivent faciliter. 


La mission onusienne a également fait « des demandes relatives à la sécurisation de la petite unité qui est sur place ». « Donc, la rencontre avait essentiellement pour objectif de pouvoir valider certaines de ces demandes qui avaient fait l’objet d’examen au niveau technique et qu’il fallait faire remonter au niveau du Comité de pilotage », a expliqué le ministre Diop. 


Il s’agissait également de se mettre d’accord sur un certain nombre de convois qui doivent quitter notre pays. « Il y a aussi d’autres questions qui sont relatives à la douane », a ajouté le patron du département en charge des Affaires étrangères. Et de poursuivre : « c’était essentiellement pour pouvoir faire le point, donner ces autorisations pour que ces choses puissent se poursuivre ».


Rappelant que la phase de liquidation devait s’exercer sur 18 mois, Abdoulaye Diop a signalé que notre pays a trouvé que cette durée est longue. Ajoutant que cette phase doit pouvoir se conclure à la fin de l’année 2024. « Tout est mis en œuvre en rapport avec l’entité de liquidation de la Minusma pour que nous puissions arriver à cette échéance pour pouvoir conclure définitivement la présence de ce qui reste de la Minusma sur notre territoire », a-t-il assuré. Et de déclarer que l’objectif de la réunion était également de s’assurer que « nous sommes en phase par rapport au respect de cette échéance ».


« Nous avons bon espoir qu’à la date de 31 décembre 2024, nous allons pouvoir conclure également cette phase de liquidation pour clore définitivement ces présences militaires et autres des Nations unies via la Minusma », a ajouté le ministre.


Abdoulaye Diop soulignera ensuite que la présence des Nations unies après le 31 décembre prochain devrait se limiter à travers celle de ses fonds, programmes et agences.

Bembablin DOUMBIA

Lire aussi : Aige-Partis politiques : Le calendrier électoral au centre des débats

Sans surprise, la question du chronogramme électoral a dominé, lundi dernier au Centre international de conférences de Bamako (CICB), la réunion d’échanges entre les responsables de l’Autorité indépendante de gestion des élections (Aige) et des partis politiques..

Lire aussi : #Mali : Levée de suspension des activités politiques : Les réactions de la classe politique

Le gouvernement a procédé, mercredi dernier lors du Conseil des ministres, à la levée de suspension des activités des partis politiques et celles à caractère politique des associations. Sans surprise, cette décision a été bien accueillie par la quasi-totalité de la classe politique. Sur .

Lire aussi : #Mali : 1er sommet des chefs d’État de l’#AES : Les grandes décisions à la loupe de l’analyste Boubakar Bocoum 

Dans cet entretien qu’il nous a accordé, l’analyste politique et en économie de guerre au Centre d’études stratégiques «Séné» donne son point de vue sur les grandes décisions du 1er sommet des chefs d’État de l’Alliance des États du Sahel (AES), tenu le samedi dernier à Niamey,.

Lire aussi : #Mali : Complexe agro-industriel de Seydou Blen : Un pas de plus vers la souveraineté alimentaire

Le colonel Assimi Goïta a inauguré, hier, cette usine de six unités de production intégrées. Ce complexe-agro industriel qui crée 400 emplois permanents et 10.000 autres indirects est la réponse d’un ancien footballeur, Seydou Keïta, à l’appel du président de la Transition à la di.

Lire aussi : #Mali : Kung-fu, les disciples de Dragon rouge en séance d’entraînement

Le club Dragon rouge a organisé, dimanche dernier dans l’enceinte de l’école fondamentale de Sirakoro Méguétana, une séance d’entraînement à l’endroit de ses disciples..

Lire aussi : #Mali : Mairie du District : Les résultats encourageants de la délégation spéciale

La 2è session ordinaire 2024 de la Délégation spéciale du District de Bamako s’est ténue, mercredi et jeudi derniers dans les locaux de la mairie de la capitale. L’ouverture des travaux a été présidée par le président de la Délégation spéciale, Balla Traoré, en présence de ses co.

Les articles de l'auteur

Aige-Partis politiques : Le calendrier électoral au centre des débats

Sans surprise, la question du chronogramme électoral a dominé, lundi dernier au Centre international de conférences de Bamako (CICB), la réunion d’échanges entre les responsables de l’Autorité indépendante de gestion des élections (Aige) et des partis politiques..

Par Bembablin DOUMBIA


Publié mercredi 17 juillet 2024 à 13:59

#Mali : Levée de suspension des activités politiques : Les réactions de la classe politique

Le gouvernement a procédé, mercredi dernier lors du Conseil des ministres, à la levée de suspension des activités des partis politiques et celles à caractère politique des associations. Sans surprise, cette décision a été bien accueillie par la quasi-totalité de la classe politique. Sur sa page Facebook, l’ancien Premier ministre Moussa Mara a félicité les autorités pour cette décision «raisonnable» demandée par la majorité des forces vives du pays..

Par Bembablin DOUMBIA


Publié lundi 15 juillet 2024 à 10:03

#Mali : 1er sommet des chefs d’État de l’#AES : Les grandes décisions à la loupe de l’analyste Boubakar Bocoum 

Dans cet entretien qu’il nous a accordé, l’analyste politique et en économie de guerre au Centre d’études stratégiques «Séné» donne son point de vue sur les grandes décisions du 1er sommet des chefs d’État de l’Alliance des États du Sahel (AES), tenu le samedi dernier à Niamey, au Niger. Parmi ces décisions, figurent, entre autres, l’adoption du traité instituant la Confédération de l’AES, la création d’une banque d’investissement et d’un fonds de stabilisation du Sahel..

Par Bembablin DOUMBIA


Publié mardi 09 juillet 2024 à 10:29

#Mali : Complexe agro-industriel de Seydou Blen : Un pas de plus vers la souveraineté alimentaire

Le colonel Assimi Goïta a inauguré, hier, cette usine de six unités de production intégrées. Ce complexe-agro industriel qui crée 400 emplois permanents et 10.000 autres indirects est la réponse d’un ancien footballeur, Seydou Keïta, à l’appel du président de la Transition à la diaspora malienne à investir au pays.

Par Bembablin DOUMBIA


Publié mardi 02 juillet 2024 à 17:46

#Mali : Kung-fu, les disciples de Dragon rouge en séance d’entraînement

Le club Dragon rouge a organisé, dimanche dernier dans l’enceinte de l’école fondamentale de Sirakoro Méguétana, une séance d’entraînement à l’endroit de ses disciples..

Par Bembablin DOUMBIA


Publié lundi 01 juillet 2024 à 14:45

#Mali : Mairie du District : Les résultats encourageants de la délégation spéciale

La 2è session ordinaire 2024 de la Délégation spéciale du District de Bamako s’est ténue, mercredi et jeudi derniers dans les locaux de la mairie de la capitale. L’ouverture des travaux a été présidée par le président de la Délégation spéciale, Balla Traoré, en présence de ses collaborateurs..

Par Bembablin DOUMBIA


Publié jeudi 27 juin 2024 à 17:27

#Mali : Le Mali fait face à trois types de terrorisme

Le chef de l’État a dénoncé cet état de fait en indiquant que les ennemis du Mali essaient de nuire au pays avec la violence meurtrière, le lynchage médiatique et les entraves économiques et financières.

Par Bembablin DOUMBIA


Publié dimanche 23 juin 2024 à 14:10

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner