Lamissa Bamba dit Kadiolo Naby : Un nouvel album dans les bacs

À l’occasion de la sortie du nouvel album de Lamissa Bamba dit Kadiolo Naby, l’Association culturelle yérèdon de Kodiolo a organisé, le week-end dernier à la direction nationale de l’action culturelle (DNAC), une conférence de presse pour annoncer l’événement.

Par

Publié jeudi 02 février 2023 à 08:09 , mis à jour lundi 15 avril 2024 à 10:18
Lamissa Bamba dit Kadiolo Naby : Un nouvel album dans les bacs

La conférence était animée par le président de l’Association, Lamissa Bamba dit Kadiolo Naby, en présence d’autres invités. Le titre de ce nouvel album est : «Toguo kadi beye» (lire : tôgô kadi bèyé), prosaïquement tout le monde aime avoir une réputation. Cet opus est le 3è album de l’artiste. Il est composé de huit titres en sénoufo et en bamanankan.


Le titre générique renvoie à la quête d’une bonne réputation qui est au cœur de toutes les bonnes actions et de tous les actes. L’œuvre traduit l’engagement d’un artiste pour son terroir, son attachement à la musique et à la promotion de la culture malienne.

C’est pourquoi, malgré un contexte commercial marqué par la piraterie, il n’a pas hésité à entrer en studio pour offrir aux mélomanes des compositions de sa fertile inspiration.

Les huit titres de l’œuvre parlent de reconnaissance, de discrimination sociale, de la solidarité, de l’impuissance de l’Homme face au pouvoir divin, de la méfiance, de l’amour du terroir où, il souhaite être enterré quand il ne sera plus de ce monde des vivants.

Nos valeurs fondamentales et la tourmente dans laquelle se trouve le pays y sont aussi évoquées. «Ce qui nous survit généralement, c’est surtout le nom tiré de nos bonnes actions.

La réputation ne s’achète pas. Elle se mérite par le travail, le courage, la bravoure, la générosité et l’humanisme», explique le conférencier. Selon lui, il y a une grande différence entre cet opus et les deux précédents albums. «Une différence se situe au niveau des mélodies, des rythmes.

Au-delà de la promotion de la musique du terroir, cet album est un creuset de conseils et de sagesse pour l’éveil des consciences», développe clairement le conférencier.

L’artiste lui-même souhaite être un exemple pour tous les mélomanes, en termes de solidarité, d’entraide, de soutien et de patriotisme. Et de déclarer que ce nouvel album lui a coûté plus de 2,2 millions de Fcfa. Il est actuellement en promotion sur Bamada city et sera en vente à partir du 6 février prochain.

Lamissa Bamba est un artiste-musicien et multi-instrumentiste (nbolon, dun-dun…) qui réside à Sikasso. Il est aussi opérateur culturel et passionné de l’agriculture. C’est ainsi qu’il a créé en 2015 l’Association culturelle yérèdon avec laquelle, il a réalisé beaucoup de projets dans la Région de Sikasso.

Djénèba KASSOGUÉ   


Rédaction Lessor

Lire aussi : Contribution, #Mali : Un virage économique nécessaire

Les périodes de crise sont susceptibles de susciter des changements structurels et devenir ainsi des opportunités..

Lire aussi : #Mali : Tombouctou : La phase communale s’est tenue

La Commune urbaine de Tombouctou tient sa part de concertation dans le cadre du Dialogue inter-Maliens dans la salle de conférence de la Chambre régionale du commerce et d’industrie..

Lire aussi : #Mali : Sikasso : Lancement du dialogue inter-maliens

En 3è région, les travaux de la phase communale du Dialogue inter-Maliens ont bien débuté dans la Commune urbaine de Sikasso ainsi que dans les autres communes rurales de la région..

Lire aussi : Dialogue inter-Maliens : Démarrage des phases communales

Ces assises qui ont débuté hier se tiennent du 13 au 15 avril sur toute l’étendue du territoire national.

Lire aussi : Dialogue inter-Maliens à Goundam : Démarré dans les 16 communes du cercle

Dans la Commune urbaine de Goundam, à l’instar des 15 autres communes de ce Cercle, ont débuté aujourd’hui les travaux du Dialogue inter-maliens qui se dérouleront du 13 au 15 avril sur toute l’étendue du territoire nationale..

Lire aussi : Dialogue inter-Maliens : Pas sans la commune de Tenenkou

À Tenenkou, les travaux ont démarré aujourd’hui à la salle weltaré de la préfecture du cercle sous la présidence du préfet de cercle, Mamadou Dao..

Les articles de l'auteur

Contribution, #Mali : Un virage économique nécessaire

Les périodes de crise sont susceptibles de susciter des changements structurels et devenir ainsi des opportunités..

Par Rédaction Lessor


Publié lundi 15 avril 2024 à 10:18

#Mali : Tombouctou : La phase communale s’est tenue

La Commune urbaine de Tombouctou tient sa part de concertation dans le cadre du Dialogue inter-Maliens dans la salle de conférence de la Chambre régionale du commerce et d’industrie..

Par Rédaction Lessor


Publié lundi 15 avril 2024 à 09:34

#Mali : Sikasso : Lancement du dialogue inter-maliens

En 3è région, les travaux de la phase communale du Dialogue inter-Maliens ont bien débuté dans la Commune urbaine de Sikasso ainsi que dans les autres communes rurales de la région..

Par Rédaction Lessor


Publié lundi 15 avril 2024 à 09:32

Dialogue inter-Maliens : Démarrage des phases communales

Ces assises qui ont débuté hier se tiennent du 13 au 15 avril sur toute l’étendue du territoire national.

Par Rédaction Lessor


Publié dimanche 14 avril 2024 à 11:06

Dialogue inter-Maliens à Goundam : Démarré dans les 16 communes du cercle

Dans la Commune urbaine de Goundam, à l’instar des 15 autres communes de ce Cercle, ont débuté aujourd’hui les travaux du Dialogue inter-maliens qui se dérouleront du 13 au 15 avril sur toute l’étendue du territoire nationale..

Par Rédaction Lessor


Publié samedi 13 avril 2024 à 17:17

Dialogue inter-Maliens : Pas sans la commune de Tenenkou

À Tenenkou, les travaux ont démarré aujourd’hui à la salle weltaré de la préfecture du cercle sous la présidence du préfet de cercle, Mamadou Dao..

Par Rédaction Lessor


Publié samedi 13 avril 2024 à 17:15

Dialogue inter-Maliens à Tominian : Les travaux ont démarré

À l’instar des autres localités du Mali, la phase communale Dialogue inter-Maliens a débuté aujourd’hui à Tominian, à la salle de délibération de la mairie de cette Commune rurale. L’ouverture des travaux a été présidée par le préfet du cercle de Tominian, Ibrahima Koïta..

Par Rédaction Lessor


Publié samedi 13 avril 2024 à 17:12

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner