World Vision : Le combat contre le mariage des enfants

Selon World Vision le statut des femmes a toujours besoin d’être amélioré

Par

Publié mercredi 09 mars 2022 à 08:15
World Vision : Le combat contre le mariage des enfants

Dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de la femme, et de sa campagne contre le mariage précoce sous le thème : «Ensemble changeons de comportement pour mettre fin au mariage précoce», World Vision (une organisation non gouvernementale) a organisé une conférence de presse, hier, en partenariat avec la Faculté de droit privé (FDPRI). L’évènement a été présidé par le directeur national de World Vision, Patrick Danière, en présence du doyen de la FDPRI, Pr Kissima Gakou et de plusieurs étudiants.

Cette conférence visait à déclencher des mouvements pour, avec, mais aussi par les enfants pour impulser un changement d’attitude vis-à-vis du phénomène, sensibiliser et conduire les actions. Il s’agissait aussi de susciter davantage d’intérêt des étudiants à porter des thématiques sur la problématique du mariage des enfants et de la violence contre ceux-ci. La campagne ambitionne de contribuer d’ici 2023 à renforcer un environnement favorable au changement social, culturel et législatif, réduisant ainsi de 10% le mariage des enfants dans notre pays.

Le directeur national de World Vision a rappelé que malgré tout, le statut des femmes au Mali a toujours besoin d’être amélioré. Il a déploré le fait que le taux de mortalité maternelle reste élevé, mais aussi que l’insécurité alimentaire touche particulièrement les femmes et les enfants.

Patrick Danière a toutefois admis que des progrès ont été réalisés au cours des dernières décennies.  Selon lui, le bureau du Mali comme quatre autres bureaux de la région de l’Afrique de l’Ouest  a retenu la thématique du mariage des enfants. «Nous vous invitons à joindre vos efforts à ceux des organisations humanitaires comme World Vision dans la quête du changement de comportement pour mettre fin au mariage des enfants au Mali», a-t-il exhorté, tout en espérant que les résolutions et recommandations de cette conférence porteront leurs fruits à moyen ou à long terme.

Le doyen de la FDPRI a aussi appelé à s’investir dans cette lutte salvatrice en développant des cadres législatifs clairs pour la promotion des droits de la femme et d’aborder les problèmes des coutumes et pratiques complètement enracinées dans la communauté. Pr Kissima Gakou a également encouragé les étudiants à s’intéresser à cette thématique dans le cadre de leurs recherches universitaires, afin d’assurer la mise en place des savoirs et connaissances au profit de la femme et de la jeune fille.

Kanworo Tienou, chargé de ladite campagne au niveau de World Vision, a assuré que son organisation continuerait avec la sensibilisation pour obtenir un changement de comportement. «Nous voulons un environnement favorable protecteur pour les filles et les garçons, surtout les plus vulnérables, a-t-il souhaité. Et d’en appeler à une conjugaison d’efforts pour en finir avec ce phénomène.

Ibrahima Tuéguété, gynécologue à l’hôpital Gabriel Touré, a expliqué que du point de vue médical, beaucoup de problèmes naissent de la grossesse des jeunes enfants, en l’occurrence les complications liées à la grossesse et à l’accouchement. Pour lui, l’âge optimal pour procréer se situe entre 20 à 34 ans.

World Vision est une organisation d’aide humanitaire travaillant dans environ 100 pays.

 

Fatoumata M.SIDIBÉ

Lire aussi : Accès à l’eau potable : Ouf de soulagement à Siby

Le ministre Traoré a procédé au lancement de l’opération de branchement.

Lire aussi : La douane saisit des billets de banque à Kadiana (Bougouni)

La vigilance des douaniers en poste à Kadiana, Région de Bougouni, a porté des fruits. Le bureau des douanes de cette localité a mis les bouchées doubles pour empêcher toute opération frauduleuse dans cette bande frontalière entre le Mali et la Côte d’Ivoire..

Lire aussi : Grève des banques : Le ras-le-bol des clients

Certains trouvent indécente l’attitude des grévistes dont l’intention manifeste est de prendre en otage le paiement des salaires. Les syndicalistes, eux, se défendent de procéder ainsi pour se faire entendre.

Lire aussi : Chronique éco: Hausse de 7,3% des transferts monétaires

Les mesures restrictives prises pour limiter la propagation de la Covid-19 avaient mis à rude épreuve familles et foyers dépendant des envois de fonds des migrants. Ceux-ci avaient été confinés dans les pays d’accueil, pendant que les moyens de transfert monétaires tournaient au ralenti dan.

Lire aussi : Transformation digitale au Mali : Orange Mali fait un pas de géant

Selon Orange, plus de 90% des abonnés ont accès au réseau 4G.

Lire aussi : Bamako : Des ilôts de zone verte se multiplient à ACI 2000

Ils contribuent à l’amélioration des menus des ménages avec leurs cultures maraîchères.

Dans la même rubrique

Accès à l’eau potable : Ouf de soulagement à Siby

Le ministre Traoré a procédé au lancement de l’opération de branchement.

Publié mardi 05 octobre 2021 à 12:07 Rédaction Lessor

La douane saisit des billets de banque à Kadiana (Bougouni)

La vigilance des douaniers en poste à Kadiana, Région de Bougouni, a porté des fruits. Le bureau des douanes de cette localité a mis les bouchées doubles pour empêcher toute opération frauduleuse dans cette bande frontalière entre le Mali et la Côte d’Ivoire..

Publié mardi 05 octobre 2021 à 11:16 Rédaction Lessor

Grève des banques : Le ras-le-bol des clients

Certains trouvent indécente l’attitude des grévistes dont l’intention manifeste est de prendre en otage le paiement des salaires. Les syndicalistes, eux, se défendent de procéder ainsi pour se faire entendre.

Publié mercredi 24 novembre 2021 à 10:06 Rédaction Lessor

Chronique éco: Hausse de 7,3% des transferts monétaires

Les mesures restrictives prises pour limiter la propagation de la Covid-19 avaient mis à rude épreuve familles et foyers dépendant des envois de fonds des migrants. Ceux-ci avaient été confinés dans les pays d’accueil, pendant que les moyens de transfert monétaires tournaient au ralenti dans les pays des migrants..

Publié mercredi 24 novembre 2021 à 10:12 Rédaction Lessor

Transformation digitale au Mali : Orange Mali fait un pas de géant

Selon Orange, plus de 90% des abonnés ont accès au réseau 4G.

Publié mardi 07 décembre 2021 à 10:25 Rédaction Lessor

Bamako : Des ilôts de zone verte se multiplient à ACI 2000

Ils contribuent à l’amélioration des menus des ménages avec leurs cultures maraîchères.

Publié jeudi 30 décembre 2021 à 09:16 Rédaction Lessor

FCFA : quand la monnaie décriée est placée sous embargo contre un État souverain

Celui qui doutait encore de la réalité de la souveraineté monétaire de nos pays utilisateurs du Fcfa était encore loin d’imaginer l’idée d’un embargo exercé sur cet instrument de servitude contre ces mêmes pays..

Publié mercredi 12 janvier 2022 à 07:54 Rédaction Lessor

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner