Spécial 20 janvier 2024, #Mali : Trafic sur l’axe Gao-Kidal : Reprise timide, mais significative

Après plus d’une décennie d’arrêt, le trafic sur le tronçon Gao-Kidal vient de reprendre à la suite de la reconquête de la ville de Kidal par les Forces armées maliennes (FAMa). Une reprise qui fait le grand bonheur des populations du Septentrion

Par

Publié vendredi 19 janvier 2024 à 08:57 , mis à jour lundi 15 avril 2024 à 00:39
Spécial 20 janvier 2024, #Mali : Trafic sur l’axe Gao-Kidal : Reprise timide, mais significative

                                                 Le tronçon, long de 400 km, est sécurisé par les FAMa

L’engagement des autorités de la Transition à récupérer toutes les localités de notre pays afin d’y signer le retour de l’administration et des services sociaux de base se concrétise. Ce, au grand soulagement des populations locales. Les activités économiques et commerciales reprennent lentement sur le tronçon Gao-Kidal. Pour rappel, le 14 novembre dernier, les Forces armées maliennes (FAMa) ont repris le contrôle de la ville de Kidal. Les autres localités de la Région ont aussi été récupérées.  Cette reconquête a, du coup, été appuyée par la nomination d’un nouveau gouverneur de renommé, le général El Hadji Gamou, lors du conseil des ministres du 22 novembre dernier.

La nomination du général Gamou a été saluée par le peuple malien en général  et par les populations des régions du Nord en particulier. Dès sa prise de fonction, il a donné la priorité au retour des déplacés et des services sociaux de base, ainsi que la reprise des activités économiques. C’est ainsi que les FAMa ont escorté, en toute sécurité sur le tronçon Gao-Kidal, plusieurs camions transportant  de vivres et des véhicules de services en direction de la capitale de la 8è région du pays. Le convoi qui a fait plusieurs jours sur ce trajet de 400 km, a été une grande réussite.

Très enthousiasmé et faisant partie du convoi, le chauffeur de l’ambulance du Centre de santé de référence de Kidal n’en revient pas. Cheick Ag se réjouit d’avoir regagné Kidal avec sa famille. «Je n’avais plus refoulé le sol de la Région de Kidal depuis 2012, alors que j’avais quitté la capitale de l’Adrar des Ifoghas avec ma famille jusqu’à maintenant», témoigne-t-il pour préciser que l’escorte militaire, malgré sa lenteur, lui a permis d’effectuer ce retour sans risque. Cheick Ag estime que la reprise de la ville de Kidal est le meilleur cadeau que les autorités de la Transition aient offert aux populations. Mieux, le chauffeur de l’ambulance souligne que cette ville semble être plus sécurisée que celle de Gao. Car, selon lui, les patrouilles militaires sont plus fréquentes dans la ville de Kidal et environs.

 

Des Compagnies de transport en activité-Des compagnies de transport routier ont également pris part à ce convoi qui a quitté la ville de Gao pour Kidal.  C’est le cas de la Compagnie Attibey. Selon son président directeur général (PDG), ses camions de transport des marchandises étaient dans ce convoi qui est arrivé la semaine dernière à Kidal. Toutefois, Ibrahim Younoussa signale qu’il n’a pas voulu que ses bus de transport intègrent ce premier convoi escorté par les FAMa en raison de la durée du trajet que cela devrait prendre. «Le voyage avec l’escorte militaire est lent et demande un coût élevé pour les transporteurs ainsi que  les passagers», estime-t-il. Parce que, pour lui, il faut avoir une quantité suffisante  d’eau et de nourriture pour figurer dans le convoi militaire. 

Cependant, le PDG de la compagnie Attibeye avait annoncé que ses bus vont bientôt reprendre le trafic du tronçon Goa-Kidal. Cela, sans escorte. Tout comme d’autres professionnels de son domaine, Ibrahim  Younoussa apprécie la reconquête de la Région de Kidal, même s’il conseille la restauration de confiance totale entre l’administration et la population pour un retour définitif des déplacés. L’appétit vient en mangeant. Ce transporteur exprime son souhait de la reprise des trafics routiers Gao-Sévaré et Gao-Labbezanga.

«Ces axes concernent les principaux tronçons d’approvisionnements en vivres de toutes les régions du Septentrion et du Centre de notre pays», note-t-il. Par contre, la Société Nema et frères (Sonef) mène actuellement des activités sur le tronçon Gao-Kidal. Son directeur général adjoint révèle qu’il a repris le trafic sur proposition du gouverneur de Kidal, le général El Hadji Gamou. Même s’il soutient que cette reprise est timide. Sidi Mohamed Ould Nema souligne que le trajet n’est pas encore rentable au regard du manque de la clientèle consécutif au non-retour des déplacés.  Mais cette situation n’est que partie remise.

Car, selon lui, ses bus font le plein lors du retour sur la ville Gao.  «Pour le moment, nos bus ont repris le trajet de Gao-Kidal sans grande affluence. Mais nous comblons le manque à gagner  au retour  de Kidal», explique le directeur général adjoint de la Sonef. Bref, la reprise du trafic routier Gao-Kidal est aujourd’hui une réalité. Cependant, tout comme les responsables de la Sonef, les autres promoteurs de compagnies de transports dans le Nord de notre pays préfèrent effectuer les voyages sans escorte militaire. Selon eux, les convois militaires attirent facilement l’attention des groupes armés terroristes.

À rappeler que le pont était coupé entre Gao et la Région de Kidal depuis l’éclatement de la crise multidimensionnelle de 2012. L’axe Gao-Kidal, long de 400km,  était sous le contrôle de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) et leurs acolytes en complicité avec des groupes armés terroristes.

Abdrahamane TOURE (AMAP-Gao)

Lire aussi : #Mali :Déplacés internes à Gao : Une lueur d’espoir dans la grisaille

La crise multidimensionnelle (sécuritaire, sociale, politique et alimentaire) qui a touché notre pays en 2012 a véritablement impacté la vie des communautés notamment celles qui vivaient en bonne intelligence..

Lire aussi : #Mali : Gao : Une foire pour relancer l’économie et promouvoir la paix

Plus de 100 organisations ont participé à cette 2è édition de la Foire régionale agricole sylvopastorale, halieutique, artisanale et culturelle (Frasphac II) de Gao. En marge des activités économiques, il est prévu des actions de sensibilisation dans le domaine de l’agriculture.

Lire aussi : #Mali : Gao : Remise d’un important lot de vivres aux personnes de petite taille

La ministre de la Santé et du Développement social, le colonel Assa Badiallo Touré a remis mercredi dernier, un important lot de dons composés essentiellement de vivres à la présidente régionale des personnes de petite taille, Fatoumata Mahamadou..

Lire aussi : #Mali : Incendie du marché de Gao : Une délégation ministérielle constate l’ampleur des dégâts

Le marché des légumes de la Commune urbaine de Gao ou marché «Daniel Boiteux» a été complètement consumé par un incendie ravageur, mercredi dernier. Les dégâts matériels sont importants..

Lire aussi : #Mali, #Gao : Le marché de légumes consumé par un incendie

Un nouvel incendie s'est déclaré ce mercredi aux environs de 11h au grand marché de Gao appelé « marché de légumes »..

Lire aussi : #Mali : Gao : Le ministre d’État décore dix blessés de guerre

Le ministre d’État, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, le colonel Abdoulaye Maïga, a remis jeudi dernier des médailles de blessé de guerre à dix militaires..

Les articles de l'auteur

#Mali :Déplacés internes à Gao : Une lueur d’espoir dans la grisaille

La crise multidimensionnelle (sécuritaire, sociale, politique et alimentaire) qui a touché notre pays en 2012 a véritablement impacté la vie des communautés notamment celles qui vivaient en bonne intelligence..

Par Abdrahamane TOURE (AMAP-Gao)


Publié vendredi 15 mars 2024 à 09:21

#Mali : Gao : Une foire pour relancer l’économie et promouvoir la paix

Plus de 100 organisations ont participé à cette 2è édition de la Foire régionale agricole sylvopastorale, halieutique, artisanale et culturelle (Frasphac II) de Gao. En marge des activités économiques, il est prévu des actions de sensibilisation dans le domaine de l’agriculture.

Par Abdrahamane TOURE (AMAP-Gao)


Publié jeudi 07 mars 2024 à 08:29

#Mali : Gao : Remise d’un important lot de vivres aux personnes de petite taille

La ministre de la Santé et du Développement social, le colonel Assa Badiallo Touré a remis mercredi dernier, un important lot de dons composés essentiellement de vivres à la présidente régionale des personnes de petite taille, Fatoumata Mahamadou..

Par Abdrahamane TOURE (AMAP-Gao)


Publié lundi 12 février 2024 à 08:25

#Mali : Incendie du marché de Gao : Une délégation ministérielle constate l’ampleur des dégâts

Le marché des légumes de la Commune urbaine de Gao ou marché «Daniel Boiteux» a été complètement consumé par un incendie ravageur, mercredi dernier. Les dégâts matériels sont importants..

Par Abdrahamane TOURE (AMAP-Gao)


Publié vendredi 09 février 2024 à 07:45

#Mali, #Gao : Le marché de légumes consumé par un incendie

Un nouvel incendie s'est déclaré ce mercredi aux environs de 11h au grand marché de Gao appelé « marché de légumes »..

Par Abdrahamane TOURE (AMAP-Gao)


Publié mercredi 07 février 2024 à 14:58

#Mali : Gao : Le ministre d’État décore dix blessés de guerre

Le ministre d’État, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, le colonel Abdoulaye Maïga, a remis jeudi dernier des médailles de blessé de guerre à dix militaires..

Par Abdrahamane TOURE (AMAP-Gao)


Publié mercredi 07 février 2024 à 09:24

#Mali : Grande mobilisation à Gao

À l’instar des autres localités du pays, Gao a célébré hier la deuxième édition de la Journée nationale de la souveraineté retrouvée à la place de l’indépendance sous la présidence du gouverneur de la 7è région administrative, le général de brigade Moussa Moriba Traoré. C’était en présence de toutes les forces vives de la région..

Par Abdrahamane TOURE (AMAP-Gao)


Publié lundi 15 janvier 2024 à 07:56

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner