Sirakoro Méguétana: Jeune et escroc en puissance

Il promet à sa victime de résoudre le problème qui lui coupait le sommeil. Au final, il s’est avéré être un escroc hors pair

Par

Publié mardi 17 mai 2022 à 07:15, mis à jour mardi 05 juillet 2022 à 18:46
Sirakoro Méguétana: Jeune et escroc en puissance

Chaque jour qui passe, les escrocs font des victimes au sein des paisibles populations. Curieusement, bien qu’elles soient plus ou moins informées, ces dernières tombent toujours entre les crocs de ces bandits de grand chemin. Dans certains cas, cela se passe de tout commentaire, tant ces escrocs usent de stratagèmes qui leur permettent d’agir sur leurs victimes avec une facilité déconcertante.

Généralement, ces bandits choisissent leur victime au sein de la gente féminine. Ils sont certains que nos sœurs, tantes, femmes ou grand-mères se laissent facilement convaincre par la fausse apparence dont usent la plupart de ces malfrats pour  agir sur leurs futures victimes.

La présente histoire s’est déroulée dans un bus en partance pour la Côte d’Ivoire. Ce jour là, par un simple fait du hasard, la victime, une femme d’un âge relativement bien avancé, a rencontré son bourreau dans le véhicule de transport qui se rendait dans le pays ci-dessus cité. à la dame, l’homme s’est présenté sous le nom de Seydina. Le jeune homme avait tout l’air d’un homme de Dieu. à commencer par son accoutrement, mais surtout  sa façon de  saluer ses voisins.

Lorsqu’ils se sont rencontrés dans le bus et que le contact a été établi entre eux, Seydina n’a pas hésité à se présenter à la comme étant un grand marabout qui détient d’immenses pouvoirs mystiques.

Ce jour-là, il était habillé de sorte que le doute ne s’installe dans aucun esprit. Pour mieux appâter son vis-à-vis qui était sous son emprise, le jeune marabout de 22 ans a exhibé une photo de lui, alors qu’il était en compagnie d’un dignitaire religieux connu du pays. à partir de là, c’était inutile pour lui d’expliquer à son interlocutrice qu’il entretient d’étroites relations avec le dignitaire religieux en question.

Le temps passe et les échanges étaient très animés entre la dame et le prétendu homme de Dieu. La première était convaincue d’avoir rencontré un des grands marabouts du pays susceptible d’être la solution à un problème qui lui coupait le sommeil depuis un bon moment.

Dans le bus à la suite de leur causerie, le marabout et sa future victime ont échangé leurs numéros de téléphone. La dame était même impatiente qu’ils échangent leurs contacts tant elle était dans un besoin urgent de rencontrer un individu de ce genre de personne. Tout est allé vite une fois le bus est arrivé à destination. Chacun est parti de son côté. Mais avant, le marabout avait promis d’appeler la dame. Et cela n’a pas tardé. Toute chose qui aurait dû éveiller les soupçons de la dame. Mais hélas, ce fut le contraire chez cette dernière. 

Quelques jours plus tard, Seydina appela la femme. « Assalamu alaykum » lança-t-il, par téléphone, d’un ton bourré de mystère. C’était comme si la femme n’attendait que ce moment là. Elle avait décroché l’appel dès la première sonnerie de l’appareil.

S’en sont suivies les salutations d’usage et les bénédictions du jeune marabout, décidé à couper l’herbe sous les pieds de la dame. Après quelques instants de salutation, la dame était impatiente d’exposer un problème qui lui coupait le sommeil depuis un bon moment. Il s’agissait de M.D, son fils qui cherchait à se rendre Dubaï depuis des années. Mais qui, malheureusement, était buté à des problèmes liés  à des documents administratifs. 

Le jeune homme n’attendait que de tels propos de la part de son interlocutrice. Comme toute réponse, il n’a même pas réfléchi. «Rien de plus facile que çà», a rétorqué le «Grand marabout». Pour convaincre la dame, il a soigneusement évité de parler de ses connaissances mystiques pour la résolution d’un tel problème.

Le faux marabout a plutôt mis ses relations au plus haut sommet en avant. Comme pour dire que grâce à seulement ses relations dans la sphère des hautes personnalités de ce pays, il n’avait même pas besoin de recourir à ses connaissances mystiques pour résoudre le problème du fils de son interlocutrice. Puis il la  rassura d’une solution rapide pour que celui-ci obtienne ses documents administratifs relatifs à son voyage sur Dubaï.

Toute fois, le faux marabout se donna une marge. Il expliqua à sa future victime que malgré ses relations personnelles, pour que les choses aillent rapidement, il aura besoin de consulter le Saint Coran pour les détails de ce problème. Ainsi dit, ainsi fait.

Peu de temps après, Seydina a rappelé la dame pour lui exposer les résultats de la consultation coranique. Le faux marabout expliqua à sa victime que le voyage de son fils sur Dubaï était inévitable. « Rien ne pourra plus constituer un obstacle pour cela si ce n’est Dieu », a-t-il rassuré son interlocutrice d’une voix sereine. Et le marabout a, dans la foulée, soulevé le problème d’argent autour duquel tout tourne dans cette histoire. Entre temps, la dame l’avait également mis en contact avec son fils résident hors du Mali.

Ainsi, le faux marabout commença à soutirer l’argent et à la femme et à son garçon jusqu’à 1,3 million de Fcfa. Cela s’est passé pendant plusieurs mois sans que mère et fils n’obtiennent le moindre résultat positif sur le voyage sur Dubaï. Les dépenses d’argent commençaient à déborder. à un moment donné, le garçon a commencé à douter du marabout qu’il a connu par téléphone par l’intermédiaire de sa propre mère. Ainsi débutèrent d’incessants appels téléphoniques entre eux.

Souvent, le marabout répond à leur appel. Mais il arrive dès fois où il ne daigne pas décrocher son appareil, lorsqu’ils l’appellent. Lorsqu’il se donne la peine de les répondre, ce qui était d’ailleurs rare, c’était pour leur dire qu’il était en train de « travailler sur la chose ». A force de chercher à comprendre, la dame a finalement appris que le faux marabout se déplaçait régulièrement entre la Côte d’Ivoire et le Mali. Il avait loué un appartement à Sirakoro Méguétana où, disposant d’une voiture de location, il menait la belle vie.  

Entre temps, M.D lui avait pris contact avec le commissariat de police de Sirakoro-Méguétana pour déposer une plainte contre  lui. Dans la foulée,   le commissaire Fantièmé Coulibaly a ordonné son interpellation. Par la suite, quelques éléments Brigade des recherches conduits par le commandant major Seydou Sanogo alias « Paparé » a surpris le jeune escroc chez lui avant de le conduire dans les locaux du commissariat pour des auditions.

Interrogé sommairement, il a reconnu les faits. Son audition a fait ressortir qu’il ne s ‘était même pas acquitté des frais de location de l’appartement et du véhicule. Il était parvenu à convaincre leurs propriétaires en les faisant croire qu’il attendait son maître spirituel qui devrait arriver incessamment à Bamako, invité par des autorités pour consultation. Les policiers ne lui ont pas donné ce temps.  Il a été déféré quelques heures après son interpellation.

Yaya DIAKITÉ

Lire aussi : #Mali : Une directrice d'école retrouvée égorgée dans son bureau à Sélingué

La directrice du 1er cycle B de l’école fondamentale de Sélingué a été retrouvée morte, égorgée, ce vendredi matin.

Lire aussi : Mali : Ce qu’il faut savoir de l’opération antiterroriste « Keletigui »

« Keletigui », c’est le nom de l’opération de grande envergure lancée depuis décembre 2021 par les Forces armées maliennes (FAMa) pour traquer « les groupes armés terroristes jusque dans leurs derniers retranchements »..

Lire aussi : Nouvel an 2022 : Une opération «nuit sans accident»

Les Forces de défense et de sécurité (FDS) ont patrouillé la nuit du 31 décembre 2021 au 1er janvier 2022, passage au nouvel an. Objectif : permettre aux populations notamment de Bamako et sa périphérie de fêter en toute sécurité, sérénité et dans la tranquillité..

Lire aussi : Région de Dioïla : l’Imam creuse seul la tombe de son épouse en guise de cadeau d’Adieu

Un imam qui décide de creuser seul la tombe de son épouse en guise de cadeau d’adieu : ce n’est pas une science-fiction, mais une histoire vraie qui s’est produite, il y a quelques semaines dans la Région de Dioïla..

Lire aussi : Faits divers : Des voleuses professionnelles aux arrêts

Elles franchissent les frontières pour commettre leurs forfaits et sont tombées dans les mailles de la police.

Lire aussi : Mali : Contamination record avec 577 cas de Covid-19 mardi

Les services de santé ont enregistré 577 nouvelles infections à la Covid-19 avec deux décès ce mardi 04 janvier 2022, sur 1750 échantillons testés.

Dans la même rubrique

#Mali : Une directrice d'école retrouvée égorgée dans son bureau à Sélingué

La directrice du 1er cycle B de l’école fondamentale de Sélingué a été retrouvée morte, égorgée, ce vendredi matin.

Publié 29 April 2022 a 14:04 Rédaction Lessor

Mali : Ce qu’il faut savoir de l’opération antiterroriste « Keletigui »

« Keletigui », c’est le nom de l’opération de grande envergure lancée depuis décembre 2021 par les Forces armées maliennes (FAMa) pour traquer « les groupes armés terroristes jusque dans leurs derniers retranchements »..

Publié 08 January 2022 a 10:12 Rédaction Lessor

Nouvel an 2022 : Une opération «nuit sans accident»

Les Forces de défense et de sécurité (FDS) ont patrouillé la nuit du 31 décembre 2021 au 1er janvier 2022, passage au nouvel an. Objectif : permettre aux populations notamment de Bamako et sa périphérie de fêter en toute sécurité, sérénité et dans la tranquillité..

Publié 03 January 2022 a 08:07 Rédaction Lessor

Région de Dioïla : l’Imam creuse seul la tombe de son épouse en guise de cadeau d’Adieu

Un imam qui décide de creuser seul la tombe de son épouse en guise de cadeau d’adieu : ce n’est pas une science-fiction, mais une histoire vraie qui s’est produite, il y a quelques semaines dans la Région de Dioïla..

Publié 12 May 2022 a 08:19 Rédaction Lessor

Faits divers : Des voleuses professionnelles aux arrêts

Elles franchissent les frontières pour commettre leurs forfaits et sont tombées dans les mailles de la police.

Publié 03 January 2022 a 07:21 Rédaction Lessor

Mali : Contamination record avec 577 cas de Covid-19 mardi

Les services de santé ont enregistré 577 nouvelles infections à la Covid-19 avec deux décès ce mardi 04 janvier 2022, sur 1750 échantillons testés.

Publié 05 January 2022 a 11:01 Rédaction Lessor

Mali : La nation rend un dernier hommage à l’ancien président Ibrahim Boubacar Keïta

Les obsèques nationales de l’ancien président de la République Ibrahim Boubacar Keïta se sont déroulées, ce vendredi 21 janvier, au génie militaire.

Publié 21 January 2022 a 13:16 Rédaction Lessor

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner