#Mali : Kayes : Un dialogue religieux pour la promotion du vivre ensemble

«Il faut que les religieux s’entendent. Il en va de la survie du pays. La Transition considère la population comme le centre de gravité du pays. Et cette population a confiance aux religieux».

Par

Publié mercredi 21 février 2024 à 08:12
#Mali : Kayes : Un dialogue religieux pour la promotion du vivre ensemble

 Moussa Soumaré, gouverneur de la région


 

En tenant ces propos, lors du dialogue national inter et intra-religieux, tenu du 15 au 17 février dernier au Conseil régional de Kayes, le ministre des Affaires religieuses, du Culte et des Coutumes, Dr Mahamadou Koné, a voulu souligner l’importance de cet atelier pour les communautés religieuses (musulmans et chrétiens), dont le rôle est capital dans le renforcement du tissu social. C’était en présence du gouverneur de la région, Moussa Soumaré.

Cette session est une réponse logique à l’appel lancé par le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, dans son adresse à la nation à l’occasion du Nouvel an. Le ministère en charge des Affaires religieuses, en partenariat avec l’ONG Search for Common Ground, a organisé cet atelier de lancement du dialogue inter et intra-religieux pour la paix, la cohésion sociale et la protection des couches vulnérables dans la Région de Kayes.

Cette activité financée par l’ONG Search For Common Ground à travers son projet. Initiative conjointe pour une action religieuse stratégique((Jisra) vise globalement à soutenir la vulgarisation de la Politique nationale de lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme (PNLEVT), auprès des autorités et acteurs régionaux et locaux. Il s’agit plus particulièrement pour les initiateurs de cette rencontre d’impliquer les leaders religieux et coutumiers dans la préparation et la diffusion de messages pour lutter contre les discours en lien avec l’extrémisme violent et le terrorisme.

Le représentant du directeur pays de Search For Common Ground, Almou Ag Ahamadou, estime que le dialogue intra et interreligieux est un passage forcé pour garantir la paix, la stabilité et le vivre ensemble malgré les oppositions de croyances et de religions. Depuis l’élaboration en 2018 de la PNLEVT, les attaques de groupes extrémistes se sont multipliées.

Cela justifie la nécessité de mobiliser les communautés et les acteurs locaux pour appliquer cette vision de l’exécutif. Le dialogue national intra et inter-religieux offre aux acteurs religieux et coutumiers un espace d’échanges et de partage sur les enjeux liés au renforcement de la cohabitation pacifique et du vivre ensemble à Kayes. Une région qui, d’après certains, n’est pas à l’abri des attaques djihadistes et terroristes et des conflits communautaires.


La paix et la cohésion sociale sont le gage de toute vie en communauté et de tout développement. Consciente de cette nécessité sociale absolue, Search For Common Ground, consacre le premier pilier de sa stratégie pour le Sahel au renforcement de l’interdépendance économique et sociale de nos communautés au-delà des lignes de démarcation. Selon lui, les communautés doivent mener une cohabitation pacifique, en dépit de leurs différences, y compris sur le plan religieux.

Bandé Moussa SISSOKO (AMAP-Kayes)

Lire aussi : #Mali : Félou : Dur labeur pour un revenu modeste

Les femmes concasseuses de pierre contribuent beaucoup à l’approvisionnement des chantiers de construction en divers matériaux. Le hic, c’est qu’elles tirent peu de ressources de leurs activités.

Lire aussi : #Mali : Kayes : Solidarité agissante à l’égard de la population

Le mois de ramadan s’est bien déroulé dans la Cité des rails avec la multiplication des actions de solidarité comme en a attesté le lancement de l’Opération Soungalo Solidarité par le gouverneur de la Région de Kayes, le colonel-major Moussa Soumaré..

Lire aussi : Coupe du Mali : L’ASK décroche son billet pour la phase fédérale

L’Association sportive de Kayes (ASK) participera cette année à la phase fédérale de la Coupe du Mali. La formation de la capitale des Rails s’est qualifiée, en infligeant un cinglant 3-0 à la Renaissance de Kéniéba, samedi 10 février au stade Bassi Coulibaly..

Lire aussi : #Mali : Retrait du Mali de la Cedeao : Kayes apporte son soutien aux autorités de la Transition

«Wassa wassa. Assimi de be anw wasa. AES de be anw wassa», scandait-on à la tribune de l’Indépendance de Kayes lors de la manifestation de soutien à la Transition suite à la décision du Mali, du Burkina et du Niger de se retirer de la Communauté économique des États de l’Afrique de l.

Lire aussi : #Kayes : Attaque contre la Bank Of Africa de Sadiola

Un suspect a été arrêté par les éléments du commissariat du 2ème arrondissement de Kayes situé à Kayes-N’Di dans un hôtel. Mais les autres membres de son groupe ont pris la tangente.

Lire aussi : #Mali :Kayes : La distribution des cartes d’identité nationale biométriques sécurisées a commencé

L’acheminement d’une quantité de cartes nationales d’identité biométriques sécurisées à Kayes met fin à plusieurs mois d’incertitudes dans la Cité des rails..

Les articles de l'auteur

#Mali : Félou : Dur labeur pour un revenu modeste

Les femmes concasseuses de pierre contribuent beaucoup à l’approvisionnement des chantiers de construction en divers matériaux. Le hic, c’est qu’elles tirent peu de ressources de leurs activités.

Par Bandé Moussa SISSOKO (AMAP-Kayes)


Publié vendredi 12 avril 2024 à 09:49

#Mali : Kayes : Solidarité agissante à l’égard de la population

Le mois de ramadan s’est bien déroulé dans la Cité des rails avec la multiplication des actions de solidarité comme en a attesté le lancement de l’Opération Soungalo Solidarité par le gouverneur de la Région de Kayes, le colonel-major Moussa Soumaré..

Par Bandé Moussa SISSOKO (AMAP-Kayes)


Publié jeudi 11 avril 2024 à 07:51

Coupe du Mali : L’ASK décroche son billet pour la phase fédérale

L’Association sportive de Kayes (ASK) participera cette année à la phase fédérale de la Coupe du Mali. La formation de la capitale des Rails s’est qualifiée, en infligeant un cinglant 3-0 à la Renaissance de Kéniéba, samedi 10 février au stade Bassi Coulibaly..

Par Bandé Moussa SISSOKO (AMAP-Kayes)


Publié jeudi 15 février 2024 à 09:32

#Mali : Retrait du Mali de la Cedeao : Kayes apporte son soutien aux autorités de la Transition

«Wassa wassa. Assimi de be anw wasa. AES de be anw wassa», scandait-on à la tribune de l’Indépendance de Kayes lors de la manifestation de soutien à la Transition suite à la décision du Mali, du Burkina et du Niger de se retirer de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao)..

Par Bandé Moussa SISSOKO (AMAP-Kayes)


Publié jeudi 01 février 2024 à 08:00

#Kayes : Attaque contre la Bank Of Africa de Sadiola

Un suspect a été arrêté par les éléments du commissariat du 2ème arrondissement de Kayes situé à Kayes-N’Di dans un hôtel. Mais les autres membres de son groupe ont pris la tangente.

Par Bandé Moussa SISSOKO (AMAP-Kayes)


Publié mercredi 31 janvier 2024 à 09:15

#Mali :Kayes : La distribution des cartes d’identité nationale biométriques sécurisées a commencé

L’acheminement d’une quantité de cartes nationales d’identité biométriques sécurisées à Kayes met fin à plusieurs mois d’incertitudes dans la Cité des rails..

Par Bandé Moussa SISSOKO (AMAP-Kayes)


Publié mercredi 17 janvier 2024 à 08:28

#Mali : IVè République : Les acteurs sociaux, politiques et institutionnels de Kayes informés sur leurs responsabilités

L’objectif général est de veiller à une gouvernance globale efficiente et vertueuse du pays pour plus de justice sociale.

Par Bandé Moussa SISSOKO (AMAP-Kayes)


Publié vendredi 12 janvier 2024 à 08:19

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner