Journée de l’enfant africain : Haro sur le mariage précoce

Dans le cadre des activités commémoratives de la Journée de l’enfant africain, l’ONG World Vision Mali, en partenariat avec Action pour la promotion de jeunes enfants communicateurs (APJEC), a organisé, vendredi dernier à la Cité des enfants, un dialogue intergénérationnel sur le thème : «Élimination des pratiques néfastes affectant les enfants : Mariage des enfants, enjeux et défis au Mali».

Par

Publié mardi 05 juillet 2022 à 08:17, mis à jour dimanche 07 août 2022 à 16:19
Journée de l’enfant africain : Haro sur le mariage précoce

Une vue de la salle lors de la cérémonie

 


Cette rencontre visait à réunir tous les acteurs de la promotion de droits des enfants, y compris les mômes eux-mêmes, pour recueillir divers points de vue sur la question. Il s’agissait également d’engager la réflexion sur des pistes de solutions aux obstacles qui peuvent entraver l’épanouissement des enfants. Ce rendez-vous a été riche en interventions, témoignages, mais aussi en termes de contenus des échanges. Le directeur général de World Vision Mali, Patrick Daniere, une organisation œuvrant pour la promotion et la protection des droits de l’enfant, a justifié le choix du thème par la prévalence de pratiques culturelles néfastes en afrique.


Selon lui, ces pratiques néfastes empêchent les enfants de jouir pleinement de leurs droits fondamentaux qui sont inscrits dans la Charte africaine des droits et du bien être  des enfants. Et de préciser que selon les différentes éditions de l’Enquête démographique et de santé (EDSM), entre 2006 et 2018, la prévalence de l’excision chez les femmes de 15 à 49 ans a connu une hausse importante. Elle est passée de 85,2 % à 91,4%, avant de se maintenir à 88,6 % en 2018.


Selon lui, d’après la même source, plus de 88% des fillettes sont excisées. Pour sa part, la responsable administrative de l’APJEC, Zeinaba A. Maïga, a témoigné que des filles qui sont données en mariage avant leur majorité. Pour elle, une fois que la fille est donnée en mariage avant l’âge de 18 ans, elle est privée d’un droit parce que la place d’un enfant est à l’école et non dans un foyer, ajoutant que son organisation ambitionne d’éradiquer complètement ce phénomène.

Le chef de section à la direction nationale de la promotion de l’enfant et de la famille, Balla Diarra, a souligné que le panel lui a permis de rappeler les multiples efforts consentis par l’état pour éradiquer le phénomène. à le croire, le mariage d’enfants a beaucoup d’effets négatifs que les gens ignorent. Il a rappelé que l’état a récemment adopté des stratégies pour élaborer un texte de loi, afin de punir les auteurs de cette pratique.

Quant au président du Parlement des enfants, Nouhoum Chérif Haïdara, il a expliqué que la rencontre offrait l’opportunité de défendre les droits des enfants et d’avoir des regards croisés pour trouver ensemble les meilleures solutions dans l’intérêt général des enfants. Pour lui, l’objectif recherché à travers le dialogue est d’impacter, mais aussi choquer pour informer. Il lancera également un appel pressant aux parents pour qu’ils ne soient pas source de malheur pour leurs progénitures.

 

Lire aussi : #Mali : Une directrice d'école retrouvée égorgée dans son bureau à Sélingué

La directrice du 1er cycle B de l’école fondamentale de Sélingué a été retrouvée morte, égorgée, ce vendredi matin.

Lire aussi : Nouvel an 2022 : Une opération «nuit sans accident»

Les Forces de défense et de sécurité (FDS) ont patrouillé la nuit du 31 décembre 2021 au 1er janvier 2022, passage au nouvel an. Objectif : permettre aux populations notamment de Bamako et sa périphérie de fêter en toute sécurité, sérénité et dans la tranquillité..

Lire aussi : Région de Dioïla : l’Imam creuse seul la tombe de son épouse en guise de cadeau d’Adieu

Un imam qui décide de creuser seul la tombe de son épouse en guise de cadeau d’adieu : ce n’est pas une science-fiction, mais une histoire vraie qui s’est produite, il y a quelques semaines dans la Région de Dioïla..

Lire aussi : Mali : Ce qu’il faut savoir de l’opération antiterroriste « Keletigui »

« Keletigui », c’est le nom de l’opération de grande envergure lancée depuis décembre 2021 par les Forces armées maliennes (FAMa) pour traquer « les groupes armés terroristes jusque dans leurs derniers retranchements »..

Lire aussi : Faits divers : Des voleuses professionnelles aux arrêts

Elles franchissent les frontières pour commettre leurs forfaits et sont tombées dans les mailles de la police.

Lire aussi : Mali : Contamination record avec 577 cas de Covid-19 mardi

Les services de santé ont enregistré 577 nouvelles infections à la Covid-19 avec deux décès ce mardi 04 janvier 2022, sur 1750 échantillons testés.

Dans la même rubrique

#Mali : Une directrice d'école retrouvée égorgée dans son bureau à Sélingué

La directrice du 1er cycle B de l’école fondamentale de Sélingué a été retrouvée morte, égorgée, ce vendredi matin.

Publié 29 April 2022 a 14:04 Amsatou Oumou TRAORE

Nouvel an 2022 : Une opération «nuit sans accident»

Les Forces de défense et de sécurité (FDS) ont patrouillé la nuit du 31 décembre 2021 au 1er janvier 2022, passage au nouvel an. Objectif : permettre aux populations notamment de Bamako et sa périphérie de fêter en toute sécurité, sérénité et dans la tranquillité..

Publié 03 January 2022 a 08:07 Amsatou Oumou TRAORE

Région de Dioïla : l’Imam creuse seul la tombe de son épouse en guise de cadeau d’Adieu

Un imam qui décide de creuser seul la tombe de son épouse en guise de cadeau d’adieu : ce n’est pas une science-fiction, mais une histoire vraie qui s’est produite, il y a quelques semaines dans la Région de Dioïla..

Publié 12 May 2022 a 08:19 Amsatou Oumou TRAORE

Mali : Ce qu’il faut savoir de l’opération antiterroriste « Keletigui »

« Keletigui », c’est le nom de l’opération de grande envergure lancée depuis décembre 2021 par les Forces armées maliennes (FAMa) pour traquer « les groupes armés terroristes jusque dans leurs derniers retranchements »..

Publié 08 January 2022 a 10:12 Amsatou Oumou TRAORE

Faits divers : Des voleuses professionnelles aux arrêts

Elles franchissent les frontières pour commettre leurs forfaits et sont tombées dans les mailles de la police.

Publié 03 January 2022 a 07:21 Amsatou Oumou TRAORE

Mali : Contamination record avec 577 cas de Covid-19 mardi

Les services de santé ont enregistré 577 nouvelles infections à la Covid-19 avec deux décès ce mardi 04 janvier 2022, sur 1750 échantillons testés.

Publié 05 January 2022 a 11:01 Amsatou Oumou TRAORE

Mali : La nation rend un dernier hommage à l’ancien président Ibrahim Boubacar Keïta

Les obsèques nationales de l’ancien président de la République Ibrahim Boubacar Keïta se sont déroulées, ce vendredi 21 janvier, au génie militaire.

Publié 21 January 2022 a 13:16 Amsatou Oumou TRAORE

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner