Faits divers, Sotuba : Fin de règne d’un duo infernal

Quasiment spécialisés dans le braquage à main armée, ils ont eu la malchance de tomber nez à nez avec les policiers patrouilleurs

Publié vendredi 22 décembre 2023 à 08:02 , mis à jour mardi 23 avril 2024 à 20:26
Faits divers, Sotuba : Fin de règne d’un duo infernal

« Association de malfaiteurs, braquage à main armée, détention illégale d’arme à feu ». Ce sont ces accusations auxquelles deux malfrats que nous désignerons par X et Y vont devoir répondre devant les juges.


Ces individus viennent de tomber dans le filet des éléments du Groupement anti-terroriste de la police nationale (GAT-PN). Ils ont été interpellés  en possession d’engins à deux roues, d’armes à feu, de munitions et d’armes blanches. Ces bandits étaient spécialiser dans le braquage à main armée, depuis un  moment, dans le quartier Sotuba et ses environs.

Selon nos sources, ce duo n’hésitait pas à faire feu pour contraindre leurs victimes à les laisser leurs objets au risque de prendre une balle à bout portant. Les deux mettaient tout en œuvre pour la bonne marche de leur entreprise criminelle. En témoigne le nombre de victimes qu’ils ont faites. Leur interpellation est intervenue, lors d’une mission nocturne des éléments du GAT-PN. Une stratégie policière qui permet d’anticiper dans le but de mettre hors d’état de nuire les déchets sociaux de leur type.

C’était dans la nuit du 09 décembre dernier. Cette nuit-là, les éléments patrouilleurs avaient investi plusieurs coins et recoins de certains quartiers qui relèvent de leur autorité, du point de vue sécuritaire. Au terme de plusieurs heures de chasse, la patience des limiers patrouilleurs a fini par payer.

Pendant qu’ils fouillaient les coins  et recoins obscurs des quartiers, comme cela est généralement le cas lors des opérations policières de ce genre, les éléments antiterroristes sont tombés sur deux suspects au niveau du 3ème Pont. En ce moment précis, les deux individus, apparemment louches, étaient dans une posture suspecte, alors qu’ils possédaient une moto de type « Sanili ». Aussitôt, leur attitude suspecte a tiqué les policiers. Et leur flair a fait le reste. Ils ont tout de suite soupçonné un sale coup. Pour en avoir le cœur net,  les limiers procédèrent à leur interpellation pour un contrôle de routine.

Les patrouilleurs leur ont invité de se garer, mais les deux individus en ont fait fi et ont préféré engager des tirs avec leurs vis-à-vis. Une course poursuite s’en est suivie avec des échanges de tirs à la suite desquels, les limiers ont pris le dessus. C’est ainsi que les vagabonds ont été épinglés, puis conduits dans les locaux.

À la suite des vérifications, la police a découvert qu’ils étaient impliqués dans de nombreux cas d’attaque à main armée à travers la capitale. Les deux  malfrats ont été interpellés en possession d’un pistolet artisanal automatique amélioré et un couteau. Avec ces preuves, ils ont été très rapidement conduits devant les juges pour qu’ils répondent des accusations citées plus haut. Les autorités policières exhortent la population à plus de vigilance et de collaboration afin de lutter contre la criminalité sous toutes ses formes.

Tiedié DOUMBIA

Lire aussi : #Mali : Cour d’assises de Bamako : Le voisin pédophile écope de trois ans de prison

Il a profité d’un moment de relâchement de la mère de sa victime pour s’introduire dans sa chambre et commettre son acte. Il y sera délogé de force et renvoyé devant les juges.

Lire aussi : #Mali : Cour d’assises de Bamako : Acquittés faute de preuves

Ils avaient profité des évènements d’août 2020 pour cambrioler une société de la place. Mais l’un des suspects a fait les frais.

Lire aussi : #Mali : Livre «Prévenir ou mieux vivre avec le diabète» : Un ouvrage de sensibilisation

Le spécialiste en nutrition diabète, Dr Bonkana Maïga, a décidé de contribuer à la sensibilisation dans la lutte contre le diabète à travers son nouveau livre intitulé : «Prévenir ou mieux vivre avec le Diabète». L’ouvrage a été lancé, samedi dernier dans un hôtel de la place, en .

Lire aussi : #Mali : Cour d’assises de Bamako : Le goût amer de l’argent

L’orpailleur était de bonne foi, lorsqu’il fit appel à son ami pour qu’ils travaillent ensemble. Au moment de lui payer son dû, les choses ont dégénéré.

Lire aussi : #Mali : Journée internationale des enfants de la rue : Sous le signe de l’accès à la protection et la réinsertion sociale

À l’instar de la communauté internationale, notre pays a célébré, vendredi dernier à la Cité des enfants, la Journée des enfants de la rue. La cérémonie était présidée par la ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mme Coulibaly Mariam Maïga, en présenc.

Lire aussi : #Mali : Cour d’assises de Bamako : Faute avouée, peine minimale

Ils s’étaient organisés pour faire main basse sur les engins roulants de leurs victimes à leurs domiciles. Mais ils ont bénéficié des largesses de la cour.

Les articles de l'auteur

#Mali : Cour d’assises de Bamako : Le voisin pédophile écope de trois ans de prison

Il a profité d’un moment de relâchement de la mère de sa victime pour s’introduire dans sa chambre et commettre son acte. Il y sera délogé de force et renvoyé devant les juges.

Par Tiedié DOUMBIA


Publié vendredi 19 avril 2024 à 09:00

#Mali : Cour d’assises de Bamako : Acquittés faute de preuves

Ils avaient profité des évènements d’août 2020 pour cambrioler une société de la place. Mais l’un des suspects a fait les frais.

Par Tiedié DOUMBIA


Publié mercredi 17 avril 2024 à 07:52

#Mali : Livre «Prévenir ou mieux vivre avec le diabète» : Un ouvrage de sensibilisation

Le spécialiste en nutrition diabète, Dr Bonkana Maïga, a décidé de contribuer à la sensibilisation dans la lutte contre le diabète à travers son nouveau livre intitulé : «Prévenir ou mieux vivre avec le Diabète». L’ouvrage a été lancé, samedi dernier dans un hôtel de la place, en présence de plusieurs personnalités du domaine de la santé..

Par Tiedié DOUMBIA


Publié mercredi 17 avril 2024 à 07:47

#Mali : Cour d’assises de Bamako : Le goût amer de l’argent

L’orpailleur était de bonne foi, lorsqu’il fit appel à son ami pour qu’ils travaillent ensemble. Au moment de lui payer son dû, les choses ont dégénéré.

Par Tiedié DOUMBIA


Publié lundi 15 avril 2024 à 10:33

#Mali : Journée internationale des enfants de la rue : Sous le signe de l’accès à la protection et la réinsertion sociale

À l’instar de la communauté internationale, notre pays a célébré, vendredi dernier à la Cité des enfants, la Journée des enfants de la rue. La cérémonie était présidée par la ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mme Coulibaly Mariam Maïga, en présence du directeur du Samusocial Mali, Alou Coulibaly, et du président de la Coalition malienne pour les droits de l’enfant (Comade), Antoine Akplogan..

Par Tiedié DOUMBIA


Publié lundi 15 avril 2024 à 10:24

#Mali : Cour d’assises de Bamako : Faute avouée, peine minimale

Ils s’étaient organisés pour faire main basse sur les engins roulants de leurs victimes à leurs domiciles. Mais ils ont bénéficié des largesses de la cour.

Par Tiedié DOUMBIA


Publié vendredi 05 avril 2024 à 09:05

#Mali : Lycée de Kalaban-Coro : Le chantier d’extension exécuté à 35%

Le délai d’exécution est de quatre mois. L’entreprise en charge des travaux assure qu’il sera respecté.

Par Tiedié DOUMBIA


Publié mardi 02 avril 2024 à 08:55

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner