Sikasso : l’Ong Case Sahel sensibilise les victimes sur le mandat de la CVJR

Dans le cadre du projet de renforcement des initiatives d’accompagnement des victimes des Régions de Sikasso, Ségou et de Koutiala, la Communauté agriculture santé éducation au Sahel (Case-Sahel) en partenariat avec le Programme d’appui à la stabilisation de la paix de la Coopération allemande.

Par

Publié mercredi 22 juin 2022 à 11:53, mis à jour mardi 05 juillet 2022 à 19:31
Sikasso : l’Ong Case Sahel sensibilise les victimes sur le mandat de la CVJR

 L’atelier a enregistré la participation des représentants des victimes de Loulouni, Zégoua et de Sikasso

 


 Au Mali (GIZ PASP) et la Commission vérité justice réconciliation (CVJR) a organisé, du 15 au 17 juin dans la Cité verte du Kénédougou, un atelier de sensibilisation sur le mandat de la CVJR et la mise en place de la coordination régionale des associations des victimes de la Région de Sikasso. L’évènement était présidé par le préfet du Cercle de Sikasso, Dramane Diakité. On notait également la présence du représentant de l’ONG Case-Sahel, Tiéfing Bagayogo, du représentant du chef d’antenne de la CVJR, Ousmane Coulibaly et du représentant du maire de la Commune urbaine de Sikasso, Abdramane Sidibé. L’atelier a aussi enregistré la présence des représentants des victimes de Loulouni, Zégoua et Sikasso.


La rencontre visait à contribuer à la stratégie nationale de prise en charge des victimes et à consolider la paix. Il s’agissait aussi de sensibiliser les victimes de Sikasso sur le mandat de la CVJR, de créer la coordination régionale des associations des victimes et d’élaborer le plan de renforcement des capacités des associations de victimes.

Le préfet du Cercle de Sikasso, Dramane Diakité a rappelé que notre pays a connu quatre rebellions armées et trois coups d’état. Ceux-ci ont été marqués, souvent, par de nombreuses violations de droits de l’Homme et des souffrances de la population. «La Région de Sikasso n’a pas été épargnée par ces violations. à cet effet, la région abrite de nombreuses victimes et des déplacés», a-t-il souligné.


Il ajoutera que c’est dans la dynamique de relever ce défi que le ministère en charge de la Réconciliation, de la Cohésion sociale et d’autres mécanismes ou commissions comme celle de la CVJR ont été créés. «Après la sensibilisation sur le mandat de la CVJR et la mise en place des associations au niveau des cercles, les victimes seront accompagnées pour la création de la coordination régionale des associations de Sikasso», a affirmé le préfet Diakité.

Ousmane Coulibaly a indiqué que les missions de la CVJR sont notamment de contribuer à l’instauration d’une paix durable à travers la recherche de la vérité, la réconciliation, la consolidation de l’unité nationale et des valeurs démocratiques. à ce jour, poursuivrat-il, la CVJR a recueilli plus de 28.699 dépositions (témoignages) des victimes.

Elle a, entre autres, réalisé 14 enquêtes non judiciaires sur les cas emblématiques de violations graves des droits de l’Homme, élaboré un document de politique nationale de réparation des préjudices subis par les victimes des crises survenues au Mali de 1960 à nos jours et tenu cinq audiences publiques afin de partager les souffrances des victimes avec le public.

Pour sa part, Tiefing Bagayogo a indiqué que cela fait 8 ans que Case-Sahel agit afin de donner une égalité de chance de participation à toutes les couches sociales aux processus de développement. Elle a comme devise : «chaque individu, une vie saine et citoyenne». En outre, Bagayogo a précisé que Case-Sahel a été sélectionnée par la Coopération allemande à travers son Projet d’appui à la stabilisation de la paix (PASP). Ce, dans le but de faciliter le processus d’organisation des victimes de la base au sommet.


Il s’agit précisément des cercles de la Région de Ségou et de ceux de Sikasso (Sikasso, Kadiolo, Loulouni et Zégoua). Tiefing Bagayogo a saisi l’occasion pour remercier la Coopération allemande et la CVJR pour leur collaboration. Les recommandations ont notamment porté sur l’éducation des enfants des victimes, la santé, l’hébergement et la réinsertion socioprofessionnelle et économique des victimes. 

 

Mariam F. DIABATE
Amap-Sikasso

Lire aussi : Régions de Sikasso et Mopti : Les FAMa neutralisent une trentaine de terroristes

Dans un communiqué publié mardi dernier, l’État-major général des Armées a porté à la connaissance de l’opinion les actions menées dans la lutte contre le terrorisme, par les Forces armées maliennes (FAMa)..

Lire aussi : Logements sociaux de N’Tabacoro : Le ministre Traoré met fin au calvaire de la population

Le ministre Lamine Seydou Traoré constate la fonctionnalité des installations dans une concession.

Lire aussi : CAN 2021 : Le ministre AG Attaher sonne la mobilisation

Mossa AG Attaher (C) lors de la cérémonie de présentation du maillot des Aigles.

Lire aussi : Œuvres sociales du président de la Transition : Un nouveau forage pour Dialakorobougou

Ce forage a été réalisé à la demande du défunt chef de village.

Lire aussi : Abdoulaye Diop : «Il n’y a plus de base légale pour la France d’opérer sur le sol Malien»

Dans une interview accordée hier soir à la télévision nationale, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a expliqué en profondeur la décision du gouvernement de mettre fin aux accords de défense avec la France et ses partenaires européens. Toutefois, il ras.

Lire aussi : Malnutrition : Le paradoxe de la région de Sikasso

La prévalence de Sikasso est au-dessus du taux national (7,2%), soit 11,1% pour l’année 2020.

Dans la même rubrique

Régions de Sikasso et Mopti : Les FAMa neutralisent une trentaine de terroristes

Dans un communiqué publié mardi dernier, l’État-major général des Armées a porté à la connaissance de l’opinion les actions menées dans la lutte contre le terrorisme, par les Forces armées maliennes (FAMa)..

Publié 13 January 2022 a 08:11 Mariam DIABATE

Logements sociaux de N’Tabacoro : Le ministre Traoré met fin au calvaire de la population

Le ministre Lamine Seydou Traoré constate la fonctionnalité des installations dans une concession.

Publié 13 January 2022 a 07:49 Mariam DIABATE

CAN 2021 : Le ministre AG Attaher sonne la mobilisation

Mossa AG Attaher (C) lors de la cérémonie de présentation du maillot des Aigles.

Publié 03 January 2022 a 08:22 Mariam DIABATE

Œuvres sociales du président de la Transition : Un nouveau forage pour Dialakorobougou

Ce forage a été réalisé à la demande du défunt chef de village.

Publié 07 January 2022 a 07:50 Mariam DIABATE

Abdoulaye Diop : «Il n’y a plus de base légale pour la France d’opérer sur le sol Malien»

Dans une interview accordée hier soir à la télévision nationale, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a expliqué en profondeur la décision du gouvernement de mettre fin aux accords de défense avec la France et ses partenaires européens. Toutefois, il rassure que notre pays continuera à coopérer avec toutes les nations qui le souhaitent mais dans le respect mutuel.

Publié 04 May 2022 a 07:21 Mariam DIABATE

Malnutrition : Le paradoxe de la région de Sikasso

La prévalence de Sikasso est au-dessus du taux national (7,2%), soit 11,1% pour l’année 2020.

Publié 03 January 2022 a 08:15 Mariam DIABATE

Mali-Cedeao : Bientôt une solution consensuelle à la crise

Les partenaires ont assuré que le dialogue n’a pas été interrompu avec les autorités.

Publié 09 February 2022 a 07:52 Mariam DIABATE

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner