#Mali :Sécurité routière: L’Anaser et les forces de sécurité renforcent leur partenariat

La ministre des Transports et des Infrastructures, Mme Dembélé Madina Sissoko, et son collègue de la Sécurité et de la Protection civile, le général Daoud Aly Mohammedine, ont signé vendredi dernier une convention portant sur les opérations conjointes de sécurité routière.

Publié mardi 20 février 2024 à 08:32
#Mali :Sécurité routière: L’Anaser et les forces de sécurité renforcent leur partenariat

Échange de documents entre le ministre chargé de la Sécurité (g) et sa collègue des Transports et des Infrastructures

Pour un montant estimé à 45 millions de Fcfa, cette convention permettra à l’Agence nationale de sécurité routière (Anaser), la police nationale et la gendarmerie nationale de renforcer leur collaboration en matière de prévention des accidents de la circulation. La cérémonie de signature s’est déroulée dans les locaux du département des Transports, en présence du directeur général de l’Anaser, Ousmane Maïga.

L’usage de la route comporte des risques pour les personnes et les biens, a rappelé Mme Dembélé Madina Sissoko. Selon la ministre des Transports et des Infrastructures, les accidents de la circulation sont souvent graves, parfois mortels. Les services en charge de la sécurité et de la protection civile et ceux de son département réalisent des actions concertées pour la prévention des risques d’accident. «La signature de cette convention constitue un signal fort dans la collaboration entre les deux ministères», a-t-elle fait savoir.

Elle s’est réjouie de voir l’Anaser, la police nationale et la direction de la gendarmerie nationale partager la ferme volonté de réduire sensiblement la fréquence et la gravité des accidents, le nombre de victimes et l’ampleur des dommages. Cette convention, dira-t-elle, fixera des modalités d’exécution des opérations conjointes de contrôle routier pour la prévention des accidents de la circulation routière. Dès lors, elle dote les services techniques d’un cadre de partenariat conforme aux dispositions légales et réglementaires.

La convention prévoit, au titre de l’année 2024, des opérations conjointes de l’Anaser et la police nationale dans le District de Bamako et certaines capitales régionales ; l’Anaser et la gendarmerie nationale sur les principaux axes routiers à travers le pays. «Les infractions ciblées sont notamment l’excès de vitesse, le non port de la ceinture de sécurité, la conduite dans un état alcoolique, le surnombre de passagers, le dispositif lumineux défectueux, le téléphone au volant et l’état défectueux des véhicules», a expliqué Mme la ministre. Et de dire que le montant de convention est reparti ainsi : 20 millions pour les contrôles routiers en urbain et 25 millions en interurbain.


Aussi, Mme Dembélé Madina Sissoko a rappelé que la Stratégie nationale de sécurité routière 2021-2030, élaborée sur la base de l’approche du système sûr, s’articule autour de six piliers. Il s’agit de la gestion de la sécurité routière, la sécurité des routes et mobilité, la sécurité des véhicules, la vitesse plus sûre, le comportement des usagers et les soins post-accident. Ces contrôles sont destinés à sensibiliser et verbaliser les usagers de la route pour un bon comportement.

Quant à Daoud Aly Mohamedine, il a déclaré que le but recherché est de renforcer la sécurité des usagers de la route en procédant à l’information et à la sensibilisation sur les règles de la sécurité sur les routes, notamment le nouveau code routier qui a été adopté en septembre 2023. Concomitamment, il sera procédé au contrôle et à la répression des infractions qui favorisent les accidents graves. Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile a laissé entendre que les hautes autorités du pays ont doté les forces de sécurité en matériels adéquats dont des radars de contrôle et testeurs de drogue pour permettre le renforcement de la sécurité routière et, en général, la sécurité publique.

Le nouveau code prévoit aussi des sanctions administratives, comme le retrait du permis de conduire, le retrait de la carte grise, l’immobilisation du véhicule, le retrait de la carte professionnelle de transporteur routier, a-t-il indiqué. Et d’ajouter que les autorités ne ménageront aucun effort pour assurer la sécurité à tous les usagers de la route. «J’appelle l’ensemble des usagers de la route à la prudence, au strict respect du code de la route et à adapter en permanence leur conduite aux conditions de la circulation», a prôné le ministre chargé de la Sécurité.

Lire aussi : #Mali : Commémoration du 26 mars : L’Adéma-PASJ choisit le théâtre pour peindre la réalité

L’Alliance pour la démocratie au Mali-Parti africain pour la solidarité et la justice (Adéma-PASJ) a commémoré la Journée des martyrs, lundi au Palais de la culture Amadou Hampâté Ba..

Lire aussi : #Mali : Recherche pétrolière : Le budget de l’ONRP chute de 50,88%

Le projet de budget de l’exercice 2024 de l’Office national de la recherche pétrolière (ONRP) s’équilibre en recettes et en dépenses à 937, 010 millions de Fcfa contre 1,907 milliards de Fcfa en 2023, soit une baisse de 50,88%..

Lire aussi : #Mali : Comité syndical de l’Amap : Assemblée générale d’information

Le nouveau bureau syndical de l’Agence malienne de presse et de publicité (Amap) a organisé hier, dans l’enceinte de l’Agence, la 1ère session ordinaire de son assemblée générale d’information pour présenter les activités des six mois écoulés et parler du programme pour les six pro.

Lire aussi : Mali : Section commerces du Synabef : Grève de 72 heures à partir d’aujourd’hui

Le Syndicat national des banques, assurances, établissements financiers, micro finances et commerces du Mali (Synabef) projette d’observer une grève de 72 heures sur l’ensemble du territoire national à compter d’aujourd’hui..

Lire aussi : Mali,Campagne d’égrenage du coton : la cadence est bien maintenue

Les unités d’égrenage du coton tournent à plein régime à Sikasso, à la filiale Nord-Est (zone de Koutiala) et à Fana (filiale Centre).

Lire aussi : Campagne de commercialisation et d’égrenage de coton : L’optimisme prévaut

Le président directeur général (PDG) de la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT), Nango Dembélé, à la tête d’une forte délégation, a entamé jeudi dernier une tournée dans les usines d’égrenage de coton dans les filiales sud, nord-est et centre en zone CMDT. Il.

Les articles de l'auteur

#Mali : Commémoration du 26 mars : L’Adéma-PASJ choisit le théâtre pour peindre la réalité

L’Alliance pour la démocratie au Mali-Parti africain pour la solidarité et la justice (Adéma-PASJ) a commémoré la Journée des martyrs, lundi au Palais de la culture Amadou Hampâté Ba..

Par


Publié jeudi 28 mars 2024 à 08:23

#Mali : Recherche pétrolière : Le budget de l’ONRP chute de 50,88%

Le projet de budget de l’exercice 2024 de l’Office national de la recherche pétrolière (ONRP) s’équilibre en recettes et en dépenses à 937, 010 millions de Fcfa contre 1,907 milliards de Fcfa en 2023, soit une baisse de 50,88%..

Par


Publié vendredi 01 mars 2024 à 08:42

#Mali : Comité syndical de l’Amap : Assemblée générale d’information

Le nouveau bureau syndical de l’Agence malienne de presse et de publicité (Amap) a organisé hier, dans l’enceinte de l’Agence, la 1ère session ordinaire de son assemblée générale d’information pour présenter les activités des six mois écoulés et parler du programme pour les six prochains mois..

Par


Publié jeudi 22 février 2024 à 09:12

Mali : Section commerces du Synabef : Grève de 72 heures à partir d’aujourd’hui

Le Syndicat national des banques, assurances, établissements financiers, micro finances et commerces du Mali (Synabef) projette d’observer une grève de 72 heures sur l’ensemble du territoire national à compter d’aujourd’hui..

Par


Publié lundi 22 janvier 2024 à 08:12

Mali,Campagne d’égrenage du coton : la cadence est bien maintenue

Les unités d’égrenage du coton tournent à plein régime à Sikasso, à la filiale Nord-Est (zone de Koutiala) et à Fana (filiale Centre).

Par


Publié mercredi 22 novembre 2023 à 08:24

Campagne de commercialisation et d’égrenage de coton : L’optimisme prévaut

Le président directeur général (PDG) de la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT), Nango Dembélé, à la tête d’une forte délégation, a entamé jeudi dernier une tournée dans les usines d’égrenage de coton dans les filiales sud, nord-est et centre en zone CMDT. Il s’agissait pour lui de jauger l’état d’exécution des travaux industriels et d’échanger avec les travailleurs..

Par


Publié mardi 21 novembre 2023 à 12:35

Irrigation de proximité : Un moyen de réduction de la pauvreté en milieu rural

Elle peut jouer un rôle central pour la réalisation des principaux objectifs de sécurité alimentaire et de réduction de la pauvreté.

Par


Publié jeudi 07 septembre 2023 à 07:42

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner