Mine de lithium de Goulamina : Les travaux de construction lancés

Le ministre des Mines, de l’Énergie et de l’Eau, accompagné d’une forte délégation, a posé la première pierre des travaux de construction de la toute première mine de lithium en Afrique de l’Ouest.

Par

Publié lundi 06 juin 2022 à 07:54, mis à jour mardi 05 juillet 2022 à 18:19
Mine de lithium de Goulamina : Les travaux de construction lancés

La pose de la première pierre de la mine par les officiels

 

 

C’était vendredi dernier sur le site de Goulamina, dans la Commune rurale de Danou, arrondissement de Faragouaran, à 60 kilomètres de Bougouni. En lançant ce chantier gigantesque, Lamine Seydou Traoré réaffirme la volonté des autorités de faire de l’exploitation minière un outil privilégié de croissance économique et de développement social.

Un choix qui semble avoir l’assentiment des populations locales. Elles sont sorties massivement pour être témoin du lancement officiel de ce projet d’envergure mondiale porté par la société Leo Lithium, coentreprise formée par l’australien Firefinch et le chinois Ganfeng Lithium pour l’exploitation de cette mine.

Projet de classe mondiale, la construction de la mine de lithium de Goulamina prendra deux années. La phase d’exploitation durera au moins 21 années. Ses ressources minérales sont estimées à 109 millions de tonnes, au taux de 1,45% d’oxyde de lithium (Li20). Des forages sont en cours pour les identifier et les convertir en réserves. Ces explorations permettront de prolonger la durée de vie initiale de la mine.

Pendant sa première phase de production, Goulamina sera parmi les sept premiers producteurs mondiaux de lithium. 18 mois plus tard, début de la seconde phase, elle figurera parmi les trois premiers producteurs mondiaux de concentré de spodumène.


Le produit final attendu est jugé être de haute qualité avec une teneur en oxyde de Lithium (Li20) de 6% et avec peu d’impuretés. Il sera, ensuite, transporté en Chine par Ganfeng, pour la phase de conversion en hydroxyde de lithium de qualité batterie.

Le projet coûtera un investissement de 250 millions de dollars (environ 138 milliards de Fcfa). Il sera bâti en se focalisant sur le développement local de la Région de Bougouni et la hausse de la contribution du secteur minier à l’économie du Mali. Pour ce faire, la mine produira plus de 500.000 tonnes de concentrés de spodumène par an lors de la phase 1, avant d’atteindre 800.000 tonnes par an durant la phase 2.

Sa construction mobilisera environ 1.200 travailleurs qualifiés et non qualifiés. Son exploitation qui marque l’entrée en production de l’usine, mobilisera près de 650 personnes, constituées essentiellement de Maliens, a expliqué le directeur général de Leo Lithium et promoteur du projet de lithium de Goulamina, Simon Hay.

Dans sa conception actuelle, un accent particulier est mis sur la création d’emplois locaux, la mise en place d’infrastructures locales et le suivi rapide des plans d’aménagement communautaire pour répondre aux besoins des communautés locales, a précisé Lamine Seydou Traoré.


Il a insisté sur la responsabilité de la mine en termes de promotion du développement local, d’employabilité et de contenus locaux. Pour sa part, le maire de la Commune rurale de Danou, Salif Bagayogo a exprimé sa satisfaction d’accueillir ce projet dans sa circonscription.

 

Envoyé spécial

Makan SISSOKO

Lire aussi : Accès à l’eau potable : Ouf de soulagement à Siby

Le ministre Traoré a procédé au lancement de l’opération de branchement.

Lire aussi : La douane saisit des billets de banque à Kadiana (Bougouni)

La vigilance des douaniers en poste à Kadiana, Région de Bougouni, a porté des fruits. Le bureau des douanes de cette localité a mis les bouchées doubles pour empêcher toute opération frauduleuse dans cette bande frontalière entre le Mali et la Côte d’Ivoire..

Lire aussi : FCFA : quand la monnaie décriée est placée sous embargo contre un État souverain

Celui qui doutait encore de la réalité de la souveraineté monétaire de nos pays utilisateurs du Fcfa était encore loin d’imaginer l’idée d’un embargo exercé sur cet instrument de servitude contre ces mêmes pays..

Lire aussi : Transformation digitale au Mali : Orange Mali fait un pas de géant

Selon Orange, plus de 90% des abonnés ont accès au réseau 4G.

Lire aussi : Grève des banques : Le ras-le-bol des clients

Certains trouvent indécente l’attitude des grévistes dont l’intention manifeste est de prendre en otage le paiement des salaires. Les syndicalistes, eux, se défendent de procéder ainsi pour se faire entendre.

Lire aussi : Bamako : Des ilôts de zone verte se multiplient à ACI 2000

Ils contribuent à l’amélioration des menus des ménages avec leurs cultures maraîchères.

Dans la même rubrique

Accès à l’eau potable : Ouf de soulagement à Siby

Le ministre Traoré a procédé au lancement de l’opération de branchement.

Publié 05 October 2021 a 12:07 Makan SISSOKO

La douane saisit des billets de banque à Kadiana (Bougouni)

La vigilance des douaniers en poste à Kadiana, Région de Bougouni, a porté des fruits. Le bureau des douanes de cette localité a mis les bouchées doubles pour empêcher toute opération frauduleuse dans cette bande frontalière entre le Mali et la Côte d’Ivoire..

Publié 05 October 2021 a 11:16 Makan SISSOKO

FCFA : quand la monnaie décriée est placée sous embargo contre un État souverain

Celui qui doutait encore de la réalité de la souveraineté monétaire de nos pays utilisateurs du Fcfa était encore loin d’imaginer l’idée d’un embargo exercé sur cet instrument de servitude contre ces mêmes pays..

Publié 12 January 2022 a 07:54 Makan SISSOKO

Transformation digitale au Mali : Orange Mali fait un pas de géant

Selon Orange, plus de 90% des abonnés ont accès au réseau 4G.

Publié 07 December 2021 a 10:25 Makan SISSOKO

Grève des banques : Le ras-le-bol des clients

Certains trouvent indécente l’attitude des grévistes dont l’intention manifeste est de prendre en otage le paiement des salaires. Les syndicalistes, eux, se défendent de procéder ainsi pour se faire entendre.

Publié 24 November 2021 a 10:06 Makan SISSOKO

Bamako : Des ilôts de zone verte se multiplient à ACI 2000

Ils contribuent à l’amélioration des menus des ménages avec leurs cultures maraîchères.

Publié 30 December 2021 a 09:16 Makan SISSOKO

Chronique éco: Hausse de 7,3% des transferts monétaires

Les mesures restrictives prises pour limiter la propagation de la Covid-19 avaient mis à rude épreuve familles et foyers dépendant des envois de fonds des migrants. Ceux-ci avaient été confinés dans les pays d’accueil, pendant que les moyens de transfert monétaires tournaient au ralenti dans les pays des migrants..

Publié 24 November 2021 a 10:12 Makan SISSOKO

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner