#Mali : Mairie de la Commune V : Les réalisationS de l’équipe de Amadou Ouattara

La mairie de la Commune V du District de Bamako a procédé à la restitution publique de son compte administratif au titre de l’exercice budgétaire 2023, samedi dernier dans un hôtel de la place. C’était sous la présidence du maire de la Commune V, Amadou Ouattara.

Publié lundi 27 mai 2024 à 17:51
#Mali : Mairie de la Commune V : Les réalisationS de l’équipe de Amadou Ouattara

 La cérémonie a servi de cadre pour décerner des tableaux d’honneur à certains agents

 


La restitution publique est une obligation législative conformément à l’article 222 de la loi n°2023-004 du 13 mars 2023, portant Code des collectivités territoriales. La mairie de la Commune V, sous l’égide du maire Amadou Ouattara, est l’une des rares municipalités à respecter cette obligation. Le tableau récapitulatif du compte administratif fait état d’une réalisation de 8,1 milliards de Fcfa contre une prévision de 9,7 milliards de Fcfa, soit un solde excédentaire de 28,3 millions de Fcfa.

Cette session de restitution a porté sur le compte administratif de l’année 2023, l’état d’exécution du Plan de développement économique, social et culturel (Pdsec) et le fonctionnement des organes et services propres de la mairie. Le bilan présenté fait état de plusieurs réalisations au cours de l’année écoulée.

En effet, les travaux de construction de trois salles de classes à l’école fondamentale de Baco-Djicoroni IV et de clôture de l’école fondamentale de Baco-Djicoroni VI ont été achevés.

S’y ajoutent la réparation et le terrassement de la rue 75 de Daoudabougou près du lycée Kankou Moussa, la réalisation des travaux de rénovation et de réparation des bâtiments administratifs de la mairie de la Commune V ainsi que l’aménagement de sa cour. Pour le maire Amadou Ouattara, cet exercice est une opportunité pour les autorités communales d’informer et de sensibiliser la population sur le fonctionnement de la collectivité et de donner l’occasion aux populations de s’acquitter de leurs impôts et taxes.

L’édile ajoutera que la reddition des comptes s’inscrit dans la dynamique de la participation citoyenne et l’implication des citoyens dans la gestion publique. Elle permet d’améliorer la qualité des décisions et de contribuer au renforcement du sens civique et de la confiance des populations dans l’administration.

Pour le chef de la mairie, nul besoin de rappeler que les communes sont confrontées à d’importants défis dont la participation limitée des populations à la vie publique locale et le très faible taux de mobilisation des ressources propres.


«Cette cérémonie est l’occasion de contribuer à l’amélioration de la gouvernance locale, d’ancrer la structure de la recevabilité et de la transparence dans la gestion de la commune, surtout la participation populaire et le contrôle citoyen des affaires locales », a déclaré Amadou Ouattara.

Par ailleurs, cette cérémonie a servi de cadre pour décerner des tableaux d’honneur à certains agents de la mairie qui se sont distingués en apportant les meilleurs résultats. Il s’agit notamment des collecteurs de taxes, des secrétaires de centres d’état-civil et certains citoyens, honorés pour leur engagement patriotique et leur participation à l’amélioration du cadre de vie de la commune.

Anta CISSÉ

Lire aussi : #Mali : Conditions d’hygiène dans nos abattoirs : Un plan de modernisation pour produire de la viande aux normes internationales

Acteurs de la filière bétail/viande, étatiques et privés, sont mobilisés pour explorer les voies et moyens devant permettre d’y parvenir. En attendant, seul l’abattoir frigorifique de Laham industries à Kayes, certifié ISO 22000, répond aux normes.

Lire aussi : #Mali : Contre la faim et la malnutrition infantile : World-vision lance sa campagne Enough

Enough (Assez) est une campagne de trois ans dont l’objectif est d’avoir «assez» d’aliments nutritifs pour chaque enfant, provenant de sources éthiques et durables, et permettant à tous les enfants de s’épanouir..

Lire aussi : #Mali : Tontine de bijoux en or : La fluctuation du prix du métal jaune peut jouer de mauvais tours

La tontine de bijoux en or, est considérée par certaines femmes comme un investissement sûr et rentable, le prix du métal jaune pouvant augmenter sur le long terme. Mais dans ce business, il arrive que le gain escompté ne soit pas au rendez-vous.

Lire aussi : #Mali : Amap : des étudiants de l’Hetec visitent la structure

Une cinquantaine d’étudiants de l’école supérieure des hautes études technologiques et commerciales (Hetec), en licence professionnelle communication et gestion d’entreprise et licence professionnelle communication et gestion des ressources humaines, ont visité, hier, l’Agence malienne .

Lire aussi : #Mali : Santé reproductive et sexuelle des jeunes : Le projet Sikan souhaite un changement transformateur et durable

L’organisation entend, pour y arriver, asseoir un système de santé plus efficace, équitable et durable en exploitant le pouvoir du secteur privé et des jeunes eux-mêmes.

Lire aussi : #Mali : Veuve pleureuse : Un arbre fascinant aux multiples vertus

De plus en plus, on voit des maisons de Bamako parées avec des arbres grimpants dont les branches, vu de loin, ressemblent à celles des manguiers.

Les articles de l'auteur

#Mali : Conditions d’hygiène dans nos abattoirs : Un plan de modernisation pour produire de la viande aux normes internationales

Acteurs de la filière bétail/viande, étatiques et privés, sont mobilisés pour explorer les voies et moyens devant permettre d’y parvenir. En attendant, seul l’abattoir frigorifique de Laham industries à Kayes, certifié ISO 22000, répond aux normes.

Par Anta CISSÉ


Publié mercredi 05 juin 2024 à 19:05

#Mali : Contre la faim et la malnutrition infantile : World-vision lance sa campagne Enough

Enough (Assez) est une campagne de trois ans dont l’objectif est d’avoir «assez» d’aliments nutritifs pour chaque enfant, provenant de sources éthiques et durables, et permettant à tous les enfants de s’épanouir..

Par Anta CISSÉ


Publié jeudi 23 mai 2024 à 19:24

#Mali : Tontine de bijoux en or : La fluctuation du prix du métal jaune peut jouer de mauvais tours

La tontine de bijoux en or, est considérée par certaines femmes comme un investissement sûr et rentable, le prix du métal jaune pouvant augmenter sur le long terme. Mais dans ce business, il arrive que le gain escompté ne soit pas au rendez-vous.

Par Anta CISSÉ


Publié mardi 14 mai 2024 à 18:34

#Mali : Amap : des étudiants de l’Hetec visitent la structure

Une cinquantaine d’étudiants de l’école supérieure des hautes études technologiques et commerciales (Hetec), en licence professionnelle communication et gestion d’entreprise et licence professionnelle communication et gestion des ressources humaines, ont visité, hier, l’Agence malienne de presse et de publicité (Amap)..

Par Anta CISSÉ


Publié jeudi 09 mai 2024 à 08:43

#Mali : Santé reproductive et sexuelle des jeunes : Le projet Sikan souhaite un changement transformateur et durable

L’organisation entend, pour y arriver, asseoir un système de santé plus efficace, équitable et durable en exploitant le pouvoir du secteur privé et des jeunes eux-mêmes.

Par Anta CISSÉ


Publié lundi 06 mai 2024 à 09:55

#Mali : Veuve pleureuse : Un arbre fascinant aux multiples vertus

De plus en plus, on voit des maisons de Bamako parées avec des arbres grimpants dont les branches, vu de loin, ressemblent à celles des manguiers.

Par Anta CISSÉ


Publié jeudi 02 mai 2024 à 07:22

#Mali : Salon Business Days : Améliorer davantage la qualité des services

Orange Mali entreprise multiservices organise depuis hier au Centre international de conférences de Bamako (CICB) la 1ère édition du Salon d’Orange Business Days (B to B)..

Par Anta CISSÉ


Publié vendredi 26 avril 2024 à 09:38

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner