Fonction publique de l’État : Le message d’encouragement du Premier ministre aux candidats

Dr Choguel Kokalla Maïga lit les sujets de l’épreuve technique

Publié lundi 21 février 2022 à 08:20
Fonction publique de l’État : Le message d’encouragement du Premier ministre aux candidats

62.448 candidats ont été autorisés à faire le concours dans 12 centres repartis sur toute l’étendue du territoire national. Ils composent dans de nombreuses filières


Le coup d’envoi des épreuves des concours directs de recrutement dans la Fonction publique d’état, au titre de l’exercice budgétaire 2021, a été donné, le week-end dernier, par le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga, au lycée Ba Aminata Diallo (LBAD).

Ces concours se déroulent sur toute l’étendue du territoire national. Ils sont 62.448 candidats inscrits à composer dans 12 centres du pays, dont 6 à Bamako pour 1.271 salles d’examen. 2.528 surveillants ont été mobilisés pour surveiller les candidats dont 1.426 à Bamako. Les concours se dérouleront les 19, 20, 26 et 27 février et les 5 et 6 mars 2022 dans les centres d’examens de Bamako, Kayes, Ségou, Sikasso, Mopti, Tombouctou et Gao.

Ils concernent toutes les catégories (A, B2, B1 et C) et presque tous les secteurs. L’administration générale, les affaires étrangères, l’action sociale, l’agriculture et le génie rural, les eaux et forêts, les arts et la culture, les constructions civiles, les douanes, l’élevage, les finances, les impôts, l’industrie et les mines sont les filières dans lesquelles les candidats composent. Il y a aussi l’information, l’informatique, la jeunesse et les sports, les ressources humaines, la santé, les statistiques et le trésor.

Le LBAD accueille 1.930 candidats repartis entre 36 salles et 72 surveillants ont été mobilisés pour les surveiller. C’est à 8 heures que le chef du gouvernement a ouvert la première enveloppe contenant les sujets de l’épreuve technique du concours dans la salle. L’épreuve technique du jour qui avait comme coefficient 2 pour une durée de 3 heures était destinée au corps des «ingénieurs de l’agriculture et génie rural».

 «De quels facteurs faut-il tenir compte pour réussir l’adaptation d’une espèce de culture à un milieu différent de son milieu habituel ?», «Quelles sont selon vous les principales difficultés auxquelles sont confrontés les producteurs de coton au Mali maintenant?» et «Dans la formation du rendement d’une culture, quels sont les facteurs qui jouent un rôle déterminant ?» étaient les différents sujets. Les candidats devraient traités tous les sujets pour obtenir 20 points.

Pour le Premier ministre toutes les dispositions ont été prises pour que la transparence du concours soit de règle et pour que le plus grand nombre de Maliens puissent accéder aux différents centres d’examens sans risque de faire de longs déplacements du fait de l’insécurité. Cela justifie, selon le chef du gouvernement, le rajout des centres d’examens de Tombouctou et de Gao. Et de rappeler que «la première force d’un homme et d’une femme est la confiance en soi-même et le travail». Ayez confiance en vous mêmes dans la transparence et dans l’honnêteté.


Que les meilleurs gagnent», a-t-il déclaré, avant de déplorer le fait que le concours de la Fonction publique de l’état n’a pas pu se tenir en 2021 pour cause de Covid-19. Le Premier ministre Maïga a aussi précisé que le gouvernement a voulu réparer cette injustice par l’organisation de ce concours. Et d’ajouter que les syndicats ont négocié une prolongation de l’âge de la retraite. Le gouvernement a accepté cette proposition en limitant l’âge de présentation au concours de 3 ans. Enfin, il a invité ceux qui ne seront pas admis à ne pas baisser les bras parce qu’il y aura un autre concours en 2022, mais aussi des opportunités d’emplois dans les secteurs spécifiques des départements ministériels, dans le privé et dans les organisations.

Rappelons que le Premier ministre était accompagné des membres du gouvernement, notamment Mme Diawara Aoua Paul Diallo (Travail, Fonction publique et Dialogue social),  Mme Djéminatou Sangaré (Santé et Développement social), Ibrahim Ikassa Maïga (Refondation de l’état, chargé des Relations avec les institutions), Modibo Koné (Environnement, Assainissement et Développement durable), Mme Fatoumata Sékou Dicko, ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des Reformes politiques et institutionnelles) et Youba Bah, ministre délégué auprès du ministre du Développement rural, chargé de l’élevage et de la Pêche.

 

Sidi WAGUE

Lire aussi : #Mali : Les résultats du DEF 2024 proclamés avec un taux de 44,46% de réussite

Les résultats du Diplôme d’études fondamentales (DEF 2024) ont été proclamés ce vendredi 19 juillet. Parmi les 349.080 postulants inscrits dont 55.857 arabisants, 137.182 candidats ont été définitivement déclarés admis. Ces résultats scolaire donnent un taux national d’admission de 4.

Lire aussi : #Mali : Académie malienne des langues : Sentinelle de nos langues nationales

Grâce au travail technique de l’Amalan, notre pays dispose d’alphabets, des règles de transcription, de lexiques, de grammaire de références pour 12 de nos 13 langues nationales.

Lire aussi : #Mali : Examen du DEF : C’est le grand calme dans les centres d’examen

Les épreuves du Diplôme d’études fondamentales (DEF) se sont poursuivies, hier, dans les différents centres d’examen à Bamako. Les candidats ont composé dans différentes matières, notamment les mathématiques et la biologie..

Lire aussi : #Mali : Examen du DEF : 349.080 candidats inscrits cette année

Le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga, a lancé hier les épreuves de cet examen de fin d’année. Le chef du gouvernement a conseillé aux postulants d’accomplir des efforts personnels et de ne compter que sur eux-mêmes.

Lire aussi : #Mali : Examens de fin d’année scolaire : Le ministre Amadou Sy Savané donne le top départ du cap

Cette année, ils sont 22.094 candidats à vouloir obtenir le Certificat d’aptitude professionnelle (CAP). Ces postulants sont repartis entre 20 Académies et 144 centres d’examen à travers le pays.

Lire aussi : #Mali : Examens de fin d’année scolaire : L’heure des préparatifs

Dans les différents établissements scolaires, les candidats se préparent du mieux qu’ils peuvent. Certains postulants s’exercent en petits groupes, d’autres suivent des cours de remédiation dispensés bénévolement par des enseignants.

Les articles de l'auteur

#Mali : Les résultats du DEF 2024 proclamés avec un taux de 44,46% de réussite

Les résultats du Diplôme d’études fondamentales (DEF 2024) ont été proclamés ce vendredi 19 juillet. Parmi les 349.080 postulants inscrits dont 55.857 arabisants, 137.182 candidats ont été définitivement déclarés admis. Ces résultats scolaire donnent un taux national d’admission de 44,46%..

Par Sidi WAGUE


Publié vendredi 19 juillet 2024 à 19:01

#Mali : Académie malienne des langues : Sentinelle de nos langues nationales

Grâce au travail technique de l’Amalan, notre pays dispose d’alphabets, des règles de transcription, de lexiques, de grammaire de références pour 12 de nos 13 langues nationales.

Par Sidi WAGUE


Publié mardi 11 juin 2024 à 17:59

#Mali : Examen du DEF : C’est le grand calme dans les centres d’examen

Les épreuves du Diplôme d’études fondamentales (DEF) se sont poursuivies, hier, dans les différents centres d’examen à Bamako. Les candidats ont composé dans différentes matières, notamment les mathématiques et la biologie..

Par Sidi WAGUE


Publié mardi 04 juin 2024 à 17:51

#Mali : Examen du DEF : 349.080 candidats inscrits cette année

Le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga, a lancé hier les épreuves de cet examen de fin d’année. Le chef du gouvernement a conseillé aux postulants d’accomplir des efforts personnels et de ne compter que sur eux-mêmes.

Par Sidi WAGUE


Publié lundi 03 juin 2024 à 19:24

#Mali : Examens de fin d’année scolaire : Le ministre Amadou Sy Savané donne le top départ du cap

Cette année, ils sont 22.094 candidats à vouloir obtenir le Certificat d’aptitude professionnelle (CAP). Ces postulants sont repartis entre 20 Académies et 144 centres d’examen à travers le pays.

Par Sidi WAGUE


Publié lundi 27 mai 2024 à 18:45

#Mali : Examens de fin d’année scolaire : L’heure des préparatifs

Dans les différents établissements scolaires, les candidats se préparent du mieux qu’ils peuvent. Certains postulants s’exercent en petits groupes, d’autres suivent des cours de remédiation dispensés bénévolement par des enseignants.

Par Sidi WAGUE


Publié mercredi 22 mai 2024 à 19:27

#Mali : Examen du DEF : C’est parti pour les épreuves anticipées

Le ministre de l’Éducation nationale, Dr Amadou Sy Savané, a donné, vendredi dernier au stade municipal de Djélibougou, le coup d’envoi des épreuves anticipées du Diplôme d’études fondamentales (DEF)..

Par Sidi WAGUE


Publié dimanche 19 mai 2024 à 18:26

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner