Avant-projet de la nouvelle Constitution : Des avis tranchés

Remis le 11 octobre dernier, au président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, l’avant-projet de nouvelle Constitution continue de susciter des réactions. Nous avons recueilli les avis de quelques femmes leaders et ordinaires qui nous livrent leurs observations sur le document de 33 pages

Par

Publié mardi 29 novembre 2022 à 07:15
Avant-projet de la nouvelle Constitution : Des avis tranchés

Mme Sangaré Nana Coulibaly, membre de la Coordination des associations et ONG féminines du Mali (CAFO) «LES PRÉOCCUPATIONS LIÉES AUX FEMMES NE SONT PAS SUFFISAMMENT PRISES EN COMPTE»

 

Il n’y a pas tellement de différence entre l’avant-projet de nouvelle Constitution et la Loi fondamentale du 25 février 1992. On trouve beaucoup d’articles similaires. Mais la femme n’est pas spécifiquement citée dedans. Les préoccupations liées aux femmes ne sont pas suffisamment prises en compte. Le paragraphe où la femme est citée est identique à celui de la Constitution de 1992. Sauf qu’on fait simplement un jeu de mots en remplaçant «respect» par «défendre».


Au niveau du préambule de l’avant-projet de Constitution, il faut plutôt dire que l’État «s’engage à défendre les droits humains», au lieu de dire «garantir le respect des droits humains». Au niveau du chapitre I du titre III, il faut ajouter «présidente», car il est possible de voir aussi une femme occuper la magistrature suprême un jour parce que nous avons eu des femmes candidates aux élections présidentielles.


Réalisé par

Baya TRAORÉ


Baya TRAORE

Lire aussi : Organisation d’élections crédibles : L’AIGE peut compter sur l’accompagnement de la société civile

Après la classe politique, le président de l’Autorité indépendante de gestion des élections (Aige), Me Moustapha Cissé et ses collègues ont rencontré, jeudi dernier au Centre international de conférences de Bamako, les acteurs de la société civile..

Lire aussi : Élections transparentes et crédibles : La classe politique exhorte l’AIGE à jouer pleinement son rôle

La rencontre entre les acteurs politiques et les membres de l’Aige a été l’occasion pour les deux parties d’exprimer leur volonté d’organiser des scrutins crédibles et transparents.

Lire aussi : Organisation des élections : l’AIGE peut compter sur le soutien du gouvernement

Les membres du collège de l’Autorité indépendante de gestion des élections (Aige), avec à leur tête Me Moustapha Cissé, le président, ont été reçus, hier, par le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga..

Lire aussi : Difficile choix entre gouvernance laïque et gouvernance islamique au Mali : L’État pris dans l’étau de ses contradictions

Dr Aly Tounkara, maître de conférences à l’Université des lettres et des sciences humaines de Bamako et expert au Centre des études sécuritaires et stratégiques au Sahel (CE3S), livre son analyse sur la question de la laïcité qui fait débat depuis quelques années dans notre pays. Le che.

Lire aussi : Assises nationales de la refondation : Le comité de suivi-évaluation en pleine opérationnalité

Sous la conduite du Premier ministre Choguel Kokalla Maïga, le gouvernement et le Comité indépendant de suivi-évaluation pour la mise en œuvre des recommandations des Assises nationales de la refondation (CINSERE-ANR) se sont rencontrés hier à la Primature..

Lire aussi : Cnid : Les grandes ambitions

À l’occasion de sa rentrée politique 2023, le Congrès national d’initiative démocratique (Cnid-Faso Yiriwaton) a présenté, samedi dernier à son siège, ses vœux de nouvel an..

Les articles de l'auteur

Organisation d’élections crédibles : L’AIGE peut compter sur l’accompagnement de la société civile

Après la classe politique, le président de l’Autorité indépendante de gestion des élections (Aige), Me Moustapha Cissé et ses collègues ont rencontré, jeudi dernier au Centre international de conférences de Bamako, les acteurs de la société civile..

Par Baya TRAORE


Publié lundi 06 février 2023 à 07:49

Élections transparentes et crédibles : La classe politique exhorte l’AIGE à jouer pleinement son rôle

La rencontre entre les acteurs politiques et les membres de l’Aige a été l’occasion pour les deux parties d’exprimer leur volonté d’organiser des scrutins crédibles et transparents.

Par Baya TRAORE


Publié jeudi 02 février 2023 à 07:44

Organisation des élections : l’AIGE peut compter sur le soutien du gouvernement

Les membres du collège de l’Autorité indépendante de gestion des élections (Aige), avec à leur tête Me Moustapha Cissé, le président, ont été reçus, hier, par le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga..

Par Baya TRAORE


Publié mercredi 01 février 2023 à 07:32

Difficile choix entre gouvernance laïque et gouvernance islamique au Mali : L’État pris dans l’étau de ses contradictions

Dr Aly Tounkara, maître de conférences à l’Université des lettres et des sciences humaines de Bamako et expert au Centre des études sécuritaires et stratégiques au Sahel (CE3S), livre son analyse sur la question de la laïcité qui fait débat depuis quelques années dans notre pays. Le chercheur explique aussi la perception faite, dans le contexte malien, de cette question relancée à la faveur du projet de nouvelle Constitution.

Par Baya TRAORE


Publié mardi 31 janvier 2023 à 08:13

Assises nationales de la refondation : Le comité de suivi-évaluation en pleine opérationnalité

Sous la conduite du Premier ministre Choguel Kokalla Maïga, le gouvernement et le Comité indépendant de suivi-évaluation pour la mise en œuvre des recommandations des Assises nationales de la refondation (CINSERE-ANR) se sont rencontrés hier à la Primature..

Par Baya TRAORE


Publié mardi 31 janvier 2023 à 07:34

Cnid : Les grandes ambitions

À l’occasion de sa rentrée politique 2023, le Congrès national d’initiative démocratique (Cnid-Faso Yiriwaton) a présenté, samedi dernier à son siège, ses vœux de nouvel an..

Par Baya TRAORE


Publié mardi 31 janvier 2023 à 07:33

Avant-projet de Constitution : La commission de finalisation du texte composée de 69 membres

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a nommé, vendredi dernier, par le décret n°2023-0055/PT-RM du 27 janvier 2023, les membres de la Commission chargée de la finalisation du projet de Constitution de notre pays..

Par Baya TRAORE


Publié lundi 30 janvier 2023 à 07:34

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner