21ème Session consulaire de l’APCMM : Des résultats satisfaisants

L’Assemblée permanente des chambres de métiers du Mali (APCMM) a tenu hier dans sa salle de réunion la 21è session ordinaire de son assemblée consulaire.

Par

Publié vendredi 24 juin 2022 à 07:36, mis à jour mardi 05 juillet 2022 à 18:43
21ème Session consulaire de l’APCMM : Des résultats satisfaisants

Le ministre Bakary Doumbia (3è) a rassuré que le département avait pris des dispositions pour la reprise des formations

 

La cérémonie d’ouverture a été présidée par  le ministre de l’Entreprenariat national, de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Bakary Doumbia en présence de  Mamadou Mincoro Traoré président de l’APCMM et de Hamane Demba Cissé, secrétaire général du ministère de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme. L’ordre du jour de cette session portait sur le plan d’actions 2022 et le budget prévisionnel 2023.

Le ministre Bakary Doumbia a réitéré l’engagement des plus hautes autorités de la Transition à soutenir le secteur de l’artisanat. Malgré les crises successives, le secteur a résisté en réalisant  des résultats satisfaisants. Selon lui, la 3è édition du  Salon international de l’artisanat (Siama) a été un succès. Il a enregistré 1.130 exposants maliens et ceux de 14 pays. Sur une prévision de 150.000 visiteurs, le Siama a enregistré plus de 435.000 personnes majoritairement des femmes pour un chiffre d’affaires de plus de 405 millions de Fcfa.

Le ministre  de l’Entreprenariat national a aussi rappelé que l’état a accordé une subvention de 280 millions de Fcfa pour réduire l’impact économique de  la Covid-19. Il a expliqué  que les textes d’application du Code communautaire adopté par notre pays seront finalisés pour prendre en compte les nomenclatures des métiers pour la délivrance des cartes professionnelles et la restructuration des organisations professionnelles d’artisans. Le renouvellement des mandats des membres et l’institutionnalisation du Siama restent une priorité du département de l’artisanat.

Les services techniques sont déjà a pied d’œuvre pour les préparatifs des élections. Le ministre Doumbia a aussi annoncé que son département a pris des dispositions pour la reprise des formations. Pour sa part,  Mamadou Mincoro Traoré a fait observer une minute de silence aux victimes de Diallassagou avant de féliciter le ministre de l’Artisanat pour son accompagnement.

«Malgré l’insécurité, les membres de toutes les régions ont participé à cette session ordinaire. C’est le lieu de saluer le professionnalisme de nos artisans et rendre un vibrant hommage à ceux qui ont disparu. L’année 2022 a été marquée par l’organisation du Siama qui a été une véritable réussite.  Les artisans  ont  fait  des résultats encourageants avec l’organisation de la 3è édition du Siama, s’est félicité le ministre.

Le  renouvellement des mandats et l’adoption des textes par les plus hautes autorités sont  nécessaires pour  prendre en compte les nouveaux corps de métiers. Selon le Code communautaire, il existe 8 branches composées de 40 corps de métiers et repartis entre plus de 400 métiers. Le ministre de l’Entreprenariat national, de l’Emploi et de la Formation professionnelle a exprimé l’engagement des artisans à travailler pour la restauration de la paix et le développement dans notre pays.

Lire aussi : Régions de Sikasso et Mopti : Les FAMa neutralisent une trentaine de terroristes

Dans un communiqué publié mardi dernier, l’État-major général des Armées a porté à la connaissance de l’opinion les actions menées dans la lutte contre le terrorisme, par les Forces armées maliennes (FAMa)..

Lire aussi : Logements sociaux de N’Tabacoro : Le ministre Traoré met fin au calvaire de la population

Le ministre Lamine Seydou Traoré constate la fonctionnalité des installations dans une concession.

Lire aussi : CAN 2021 : Le ministre AG Attaher sonne la mobilisation

Mossa AG Attaher (C) lors de la cérémonie de présentation du maillot des Aigles.

Lire aussi : Œuvres sociales du président de la Transition : Un nouveau forage pour Dialakorobougou

Ce forage a été réalisé à la demande du défunt chef de village.

Lire aussi : Abdoulaye Diop : «Il n’y a plus de base légale pour la France d’opérer sur le sol Malien»

Dans une interview accordée hier soir à la télévision nationale, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a expliqué en profondeur la décision du gouvernement de mettre fin aux accords de défense avec la France et ses partenaires européens. Toutefois, il ras.

Lire aussi : Malnutrition : Le paradoxe de la région de Sikasso

La prévalence de Sikasso est au-dessus du taux national (7,2%), soit 11,1% pour l’année 2020.

Dans la même rubrique

Régions de Sikasso et Mopti : Les FAMa neutralisent une trentaine de terroristes

Dans un communiqué publié mardi dernier, l’État-major général des Armées a porté à la connaissance de l’opinion les actions menées dans la lutte contre le terrorisme, par les Forces armées maliennes (FAMa)..

Publié 13 January 2022 a 08:11 Amadou SOW

Logements sociaux de N’Tabacoro : Le ministre Traoré met fin au calvaire de la population

Le ministre Lamine Seydou Traoré constate la fonctionnalité des installations dans une concession.

Publié 13 January 2022 a 07:49 Amadou SOW

CAN 2021 : Le ministre AG Attaher sonne la mobilisation

Mossa AG Attaher (C) lors de la cérémonie de présentation du maillot des Aigles.

Publié 03 January 2022 a 08:22 Amadou SOW

Œuvres sociales du président de la Transition : Un nouveau forage pour Dialakorobougou

Ce forage a été réalisé à la demande du défunt chef de village.

Publié 07 January 2022 a 07:50 Amadou SOW

Abdoulaye Diop : «Il n’y a plus de base légale pour la France d’opérer sur le sol Malien»

Dans une interview accordée hier soir à la télévision nationale, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a expliqué en profondeur la décision du gouvernement de mettre fin aux accords de défense avec la France et ses partenaires européens. Toutefois, il rassure que notre pays continuera à coopérer avec toutes les nations qui le souhaitent mais dans le respect mutuel.

Publié 04 May 2022 a 07:21 Amadou SOW

Malnutrition : Le paradoxe de la région de Sikasso

La prévalence de Sikasso est au-dessus du taux national (7,2%), soit 11,1% pour l’année 2020.

Publié 03 January 2022 a 08:15 Amadou SOW

Mali-Cedeao : Bientôt une solution consensuelle à la crise

Les partenaires ont assuré que le dialogue n’a pas été interrompu avec les autorités.

Publié 09 February 2022 a 07:52 Amadou SOW

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner