Vœux de l’Adema-PASJ à la presse : Le parti de «l’abeille» accompagnera les initiatives de paix

C’est dans une atmosphère festive de grand jour, que l’Alliance pour la démocratie au Mali-Parti africain pour la solidarité et la justice (Adema- PASJ) a sacrifié samedi dernier à sa traditionnelle présentation de vœux du Nouvel An aux hommes de médias.

Par

Publié mardi 24 janvier 2023 à 07:43
Vœux de l’Adema-PASJ à la presse : Le parti de «l’abeille» accompagnera les initiatives de paix

Le président de l'Adema-PASJ (c) a salué la presse pour son rôle important dans la consolidation de la démocratie

 

 

La cérémonie, organisée à cet effet au siège de l’Adema, a enregistré la participation de plusieurs cadres, militants et sympathisants de la Ruche, et un parterre d’hommes de médias, sous la présidence du premier responsable de la formation politique, Pr Marimantia Diarra.

Après l’exécution de l’hymne du parti, le président de l’Adema-PASJ a rendu un vibrant hommage à la presse malienne pour le rôle important qu’elle joue dans la consolidation de la démocratie. Il a ensuite présenté ses vœux de bonheur, de stabilité et de paix à tout le peuple malien, au lendemain de la célébration du 62è anniversaire de la création de l’Armée nationale. Fidèle à la tradition, le président du parti a mis l’occasion à profit pour se prononcer sur plusieurs sujets d’intérêt national, et sur la vie interne de la formation politique.

Selon le président de l’Adema, l’année écoulée a été une période de rudes épreuves pour les Maliens. Toutefois, a relativisé le Pr Marimantia Diarra, ces difficultés devraient « nous pousser à découvrir les énormes ressources que nous recelons pour continuer à reconstruire notre patrie, ramener la paix indispensable au développement, améliorer la gouvernance, et bâtir un avenir radieux pour nos progénitures ».


Sur l’épineuse question de la sécurité, le président du parti de l’Abeille a regretté que malgré la volonté commune des Maliens de vivre en parfaite harmonie, les ennemis de la paix continuent de plonger le pays dans des deuils interminables. Ce, avec son cortège d’ignominies innommables et inqualifiables, que rien ne peut justifier et dont la riposte doit être impitoyable pour tous les démocrates. Mais aussi pour toute la chaîne de solidarité tissée autour de notre pays face à ces hordes terroristes.

« Nous déplorons ces attaques terroristes perfides qui portent un coup dur à l’espoir d’un retour rapide de la paix dans notre pays », a dénoncé le leader politique. Pour qui le retour à la paix reste la principale préoccupation du peuple malien. À cet effet, Pr Marimantia Diarra a salué les autorités de la Transition pour les efforts inlassables en vue de doter nos Forces de défense et de sécurité d’équipements performants. Il a ensuite renouvelé la disponibilité de son parti à accompagner toutes les initiatives heureuses allant dans le sens du retour définitif de la paix dans notre pays.

Sur la vie du parti, le président Diarra s’est félicité du niveau d’exécution satisfaisant de plusieurs résolutions issues du 6è congrès ordinaire du parti, tenu il y a un an. Au nombre desquelles, la publication du bilan de l’Adema sur sa gestion de l’état de 1992 à 2002 ; la participation du parti aux différentes assises de l’International socialiste…

Pour Marimantia Diarra, 2023, qui est une année électorale, s’annonce assez décisive pour le Mali et singulièrement pour son parti. « C’est pourquoi, des réflexions approfondies sont en cours pour faire face aux différentes échéances dans le cadre d’une grande plateforme politique et électorale et dans le respect strict des dispositions pertinentes de nos textes », a-t-il révélé. En réponse à la question d’un journaliste, le président de l’Adema a annoncé que le parti désignera son candidat à la prochaine élection présidentielle, au plus tard six mois avant le scrutin.

Aboubacar TRAORE

Lire aussi : Organisation d’élections crédibles : L’AIGE peut compter sur l’accompagnement de la société civile

Après la classe politique, le président de l’Autorité indépendante de gestion des élections (Aige), Me Moustapha Cissé et ses collègues ont rencontré, jeudi dernier au Centre international de conférences de Bamako, les acteurs de la société civile..

Lire aussi : Élections transparentes et crédibles : La classe politique exhorte l’AIGE à jouer pleinement son rôle

La rencontre entre les acteurs politiques et les membres de l’Aige a été l’occasion pour les deux parties d’exprimer leur volonté d’organiser des scrutins crédibles et transparents.

Lire aussi : Organisation des élections : l’AIGE peut compter sur le soutien du gouvernement

Les membres du collège de l’Autorité indépendante de gestion des élections (Aige), avec à leur tête Me Moustapha Cissé, le président, ont été reçus, hier, par le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga..

Lire aussi : Difficile choix entre gouvernance laïque et gouvernance islamique au Mali : L’État pris dans l’étau de ses contradictions

Dr Aly Tounkara, maître de conférences à l’Université des lettres et des sciences humaines de Bamako et expert au Centre des études sécuritaires et stratégiques au Sahel (CE3S), livre son analyse sur la question de la laïcité qui fait débat depuis quelques années dans notre pays. Le che.

Lire aussi : Assises nationales de la refondation : Le comité de suivi-évaluation en pleine opérationnalité

Sous la conduite du Premier ministre Choguel Kokalla Maïga, le gouvernement et le Comité indépendant de suivi-évaluation pour la mise en œuvre des recommandations des Assises nationales de la refondation (CINSERE-ANR) se sont rencontrés hier à la Primature..

Lire aussi : Cnid : Les grandes ambitions

À l’occasion de sa rentrée politique 2023, le Congrès national d’initiative démocratique (Cnid-Faso Yiriwaton) a présenté, samedi dernier à son siège, ses vœux de nouvel an..

Les articles de l'auteur

Organisation d’élections crédibles : L’AIGE peut compter sur l’accompagnement de la société civile

Après la classe politique, le président de l’Autorité indépendante de gestion des élections (Aige), Me Moustapha Cissé et ses collègues ont rencontré, jeudi dernier au Centre international de conférences de Bamako, les acteurs de la société civile..

Par Aboubacar TRAORE


Publié lundi 06 février 2023 à 07:49

Élections transparentes et crédibles : La classe politique exhorte l’AIGE à jouer pleinement son rôle

La rencontre entre les acteurs politiques et les membres de l’Aige a été l’occasion pour les deux parties d’exprimer leur volonté d’organiser des scrutins crédibles et transparents.

Par Aboubacar TRAORE


Publié jeudi 02 février 2023 à 07:44

Organisation des élections : l’AIGE peut compter sur le soutien du gouvernement

Les membres du collège de l’Autorité indépendante de gestion des élections (Aige), avec à leur tête Me Moustapha Cissé, le président, ont été reçus, hier, par le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mercredi 01 février 2023 à 07:32

Difficile choix entre gouvernance laïque et gouvernance islamique au Mali : L’État pris dans l’étau de ses contradictions

Dr Aly Tounkara, maître de conférences à l’Université des lettres et des sciences humaines de Bamako et expert au Centre des études sécuritaires et stratégiques au Sahel (CE3S), livre son analyse sur la question de la laïcité qui fait débat depuis quelques années dans notre pays. Le chercheur explique aussi la perception faite, dans le contexte malien, de cette question relancée à la faveur du projet de nouvelle Constitution.

Par Aboubacar TRAORE


Publié mardi 31 janvier 2023 à 08:13

Assises nationales de la refondation : Le comité de suivi-évaluation en pleine opérationnalité

Sous la conduite du Premier ministre Choguel Kokalla Maïga, le gouvernement et le Comité indépendant de suivi-évaluation pour la mise en œuvre des recommandations des Assises nationales de la refondation (CINSERE-ANR) se sont rencontrés hier à la Primature..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mardi 31 janvier 2023 à 07:34

Cnid : Les grandes ambitions

À l’occasion de sa rentrée politique 2023, le Congrès national d’initiative démocratique (Cnid-Faso Yiriwaton) a présenté, samedi dernier à son siège, ses vœux de nouvel an..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mardi 31 janvier 2023 à 07:33

Avant-projet de Constitution : La commission de finalisation du texte composée de 69 membres

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a nommé, vendredi dernier, par le décret n°2023-0055/PT-RM du 27 janvier 2023, les membres de la Commission chargée de la finalisation du projet de Constitution de notre pays..

Par Aboubacar TRAORE


Publié lundi 30 janvier 2023 à 07:34

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner