Sénégal : Ousmane Sonko nommé Premier ministre à 49 ans

Moins de 24 heures après son investiture, le nouveau président sénégalais Bassirou Diomaye Faye a nommé Ousmane Sonko, chef de l'opposition jusqu'à la fin du mandat de Macky Sall, au poste de Premier ministre ce mardi 02 avril 2024.

Publié mercredi 03 avril 2024 à 03:51 , mis à jour mardi 21 mai 2024 à 04:07
Sénégal : Ousmane Sonko nommé Premier ministre à 49 ans

L'annonce a été faite par le secrétaire général de la présidence de la République Oumar Samba Bâ dans une déclaration retransmise sur la RTS.


Il était le chef de l'opposition sous la présidence de Macky Sall, il sera Premier ministre sous celle de Bassirou Diomaye Faye. Élu fin mars, le nouveau président du Sénégal a nommé Ousmane Sonko, 49 ans, au poste de chef du gouvernement. «Je mesure l'importance de la confiance qu'il (le président Faye) a placée en ma personne», a déclaré Ousmane Sonko sur la télévision nationale.


Sa nomination au poste de Premier ministre n'est pas une réelle surprise. Ousmane Sonko, candidat naturel de son camp à l'élection présidentielle 2024, avait proposé la candidature de Bassirou Diomaye Faye après l'invalidation de la sienne par le Conseil constitutionnel.


Pour rappel, le président du Pastef (dissout par l'ancien régime), avait été déclaré coupable début juin de débauche de mineure et condamné à deux ans de prison. Sa libération mi-mars, alors que le pays était secoué par de vives tensions, avait provoqué des scènes de liesse et de joie dans la capitale, Dakar. Le maire de Ziguinchor (sud) a été chargé par le président Faye de former un gouvernement qui sera chargé de mettre en œuvre leur programme de gouvernance.


Exprimant sa gratitude envers le président pour la confiance placée en lui, Sonko a affirmé son engagement à œuvrer avec loyauté pour apporter des changements positifs au pays. «Nous ne ménagerons aucun effort pour atteindre les objectifs que nous avons promis aux Sénégalais », a déclaré le nouveau Premier ministre.


Dans la même foulée, l'ancien ministre de l’Enseignement supérieur, Pr Mary Teuw Niane a été nommé, Directeur de cabinet du président de la République avec rang de ministre. Dans la même dynamique, Oumar Samba Ba a été reconduit au poste de ministre Secrétaire général de la Présidence de la République.


Selon Ousmane Sonko, la composition de la nouvelle équipe gouvernementale devrait être dévoilé dans les prochaines heures.

Aboubacar TRAORE

Lire aussi : #Mali : Iran : Le président Ebrahim Raïssi décédé suite au crash de son hélicoptère dimanche

Le président iranien Ebrahim Raïssi est mort dans le crash de son hélicoptère, dont l'épave a été découverte à l'aube ce lundi 20 mai 2024.

Lire aussi : #Mali : La justice ouvre une enquête contre deux organisations pour « atteinte au crédit et à la sureté de l'État »

Dans un communiqué diffusé ce jeudi 16 mai, le procureur du Pôle national de lutte contre la cybercriminalité a annoncé avoir ouvert une enquête judiciaire contre les responsables de deux organisations dénuées de toute existence juridique, pour avoir annoncé la mise en place d'organes et in.

Lire aussi : #Mali : Académie Bamako Rive gauche : Deux forages pour le cap de Banconi et le groupe scolaire Sikoro de Sourakabougou

C’est dans la joie que les habitants du quartier de Banconi en Commune I du District de Bamako; notamment la communauté éducative de l’Académie d’enseignement Rive gauche ont accueilli l’équipe des œuvres sociales du président de la Transition. Son conseiller spécial, chargé de la co.

Lire aussi : #Mali : Lutte contre le terrorisme : Nouvelle reddition de terroristes à Ansongo

Parmi les repentis, il y a un chef terroriste. La hiérarchie militaire explique que la reddition et la repentance sont les seules voies de recours pour les Maliens ayant conscience qu’ils ont été entraînés dans une aventure funeste contre la nation. Elle rassure l’opinion que les FAMa reste.

Lire aussi : #Mali : Dialogue inter-Maliens : Le président de la transition reçoit le rapport final du comité de pilotage

Les Maliens ont répondu à l’appel du chef de l’État en se mettant autour de la table pour analyser en profondeur les préoccupations majeures de la nation et proposer des pistes pour la réconciliation nationale, l’instauration de la paix et le développement durable. Nos compatriotes, y co.

Lire aussi : #Mali : Deux combattants dont un chef terroriste font reddition aux FAMa à Ansongo (Gao)

Après ceux d’Aguelhoc d’il y a quelques jours, ce dimanche 12 mai 2024, deux autres combattants armés dont un chef terroriste du fuseau Ansongo dans la Région de Gao ont fait reddition aux FAMa avec leurs armes..

Les articles de l'auteur

#Mali : Iran : Le président Ebrahim Raïssi décédé suite au crash de son hélicoptère dimanche

Le président iranien Ebrahim Raïssi est mort dans le crash de son hélicoptère, dont l'épave a été découverte à l'aube ce lundi 20 mai 2024.

Par Aboubacar TRAORE


Publié lundi 20 mai 2024 à 10:44

#Mali : La justice ouvre une enquête contre deux organisations pour « atteinte au crédit et à la sureté de l'État »

Dans un communiqué diffusé ce jeudi 16 mai, le procureur du Pôle national de lutte contre la cybercriminalité a annoncé avoir ouvert une enquête judiciaire contre les responsables de deux organisations dénuées de toute existence juridique, pour avoir annoncé la mise en place d'organes et institutions parallèles aux autorités de la Transition..

Par Aboubacar TRAORE


Publié vendredi 17 mai 2024 à 17:40

#Mali : Académie Bamako Rive gauche : Deux forages pour le cap de Banconi et le groupe scolaire Sikoro de Sourakabougou

C’est dans la joie que les habitants du quartier de Banconi en Commune I du District de Bamako; notamment la communauté éducative de l’Académie d’enseignement Rive gauche ont accueilli l’équipe des œuvres sociales du président de la Transition. Son conseiller spécial, chargé de la coordination des œuvres sociales venait y inaugurer deux châteaux d’eau au profit du Centre d’animation pédagogique (Cap) de Banconi et du Groupe scolaire Sikoro Sourakabougou..

Par Aboubacar TRAORE


Publié jeudi 16 mai 2024 à 18:18

#Mali : Lutte contre le terrorisme : Nouvelle reddition de terroristes à Ansongo

Parmi les repentis, il y a un chef terroriste. La hiérarchie militaire explique que la reddition et la repentance sont les seules voies de recours pour les Maliens ayant conscience qu’ils ont été entraînés dans une aventure funeste contre la nation. Elle rassure l’opinion que les FAMa resteront vigilantes et déterminées à protéger les communautés contre toutes menaces.

Par Aboubacar TRAORE


Publié mardi 14 mai 2024 à 18:39

#Mali : Dialogue inter-Maliens : Le président de la transition reçoit le rapport final du comité de pilotage

Les Maliens ont répondu à l’appel du chef de l’État en se mettant autour de la table pour analyser en profondeur les préoccupations majeures de la nation et proposer des pistes pour la réconciliation nationale, l’instauration de la paix et le développement durable. Nos compatriotes, y compris ceux de la diaspora, ont formulé plus de 300 recommandations et résolutions..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mardi 14 mai 2024 à 07:50

#Mali : Deux combattants dont un chef terroriste font reddition aux FAMa à Ansongo (Gao)

Après ceux d’Aguelhoc d’il y a quelques jours, ce dimanche 12 mai 2024, deux autres combattants armés dont un chef terroriste du fuseau Ansongo dans la Région de Gao ont fait reddition aux FAMa avec leurs armes..

Par Aboubacar TRAORE


Publié lundi 13 mai 2024 à 22:25

#Mali : Dialogue inter-Maliens : La prorogation de la Transition de 2 à 5 ans au sommet des recommandations

Clap de fin pour les travaux du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation nationale tenus du 13 avril au 10 mai, de la base au sommet..

Par Aboubacar TRAORE


Publié vendredi 10 mai 2024 à 23:22

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner