Semaine de la justice : Rendre la justice plus proche des citoyens

Le but de cette initiative du ministère en charge de la Justice est d’informer les populations sur leurs droits et de promouvoir la bonne distribution de la justice

Par

Publié mardi 24 janvier 2023 à 07:41
Semaine de la justice : Rendre la justice plus proche des citoyens

La justice serait mieux acceptée si les citoyens ont accès aux informations dont ils ont besoin pour comprendre les mécanismes à travers lesquels elle est rendue

 

 

 La 1ère édition de la Semaine de la justice se propose de renforcer la confiance du citoyen dans le système judiciaire. Le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux, Mahamadou Kassogué, accompagné de plusieurs membres du gouvernement, a procédé, hier au Centre international de conférences de Bamako (CICB), au lancement des activités de la 1è Semaine  de la justice.

Selon le président de la Commission d’organisation, le secrétaire général du département, Dr Boubacar Sidiki Diarrah, il s’agit, en regroupant l’ensemble des services et des juridictions de la justice au même endroit, d’instituer ponctuellement une sorte de «guichet unique» de la justice où l’information sur toutes les structures sera disponible sur la même place.

Le Garde des Sceaux soutiendra que la justice serait mieux acceptée si les citoyens ont accès aux informations dont ils ont besoin pour comprendre les mécanismes à travers lesquels elle est rendue. Notamment, la juridiction compétente, la procédure suivie devant elle, les frais de justice, les voies de recours et les voies par lesquelles la décision définitive peut recevoir exécution. «En un mot, une lisibilité et une visibilité de leurs droits et obligations», a résumé Mahamadou Kassogué.

Sur ce point, a-t-il admis, force est de constater que la justice est peu connue des justiciables voire du citoyen tout court. À titre d’illustration, une enquête menée en 2018 sur les besoins des Maliens en matière de justice révèle que 32% de nos compatriotes sont informés sur la justice par le canal familial ou parental contre 3% par l’avocat et 2% par le bureau d’accueil et d’orientation des services judiciaires. Elle a permis également de comprendre que 30% des justiciables pensaient qu’ils n’avaient pas besoin d’être informés sur la justice.

À l’analyse de ces statistiques, le ministre Kassogué a retenu qu’il est aisé d’affirmer que la méconnaissance de la justice est une responsabilité partagée entre le système judiciaire et le justiciable. Cela, pour la simple raison que la justice doit fournir des efforts pour se faire connaître et que le justiciable doit se faire l’obligation, de sortir du cadre familial, pour approcher les services judiciaires, à la quête d’informations fiables.


Par ailleurs, Mahamadou Kassogué a évoqué que la tenue de cette Semaine s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Loi d’orientation et de programmation du secteur de la justice, 2020-2024, dont la finalité est de bâtir un service public de justice accessible, efficace et performant de nature à restaurer la confiance des justiciables en la justice.

La semaine sera ponctuée par une série d’activités. Une conférence de parquet sera animée aujourd’hui dans la salle de conférence du département de la Justice qui fera l’état des lieux des circulaires. Cette rencontre sera l’occasion de réunir les procureurs généraux des différents Cours d’appels de notre pays et autres magistrats du parquet.


Elle sera suivie, le lendemain à la Cour suprême, de la conférence de siège et celle des juridictions administratives. Le thème de cette dernière conférence portera sur la procédure administrative en matière contentieuse, compétence du juge administratif et du juge judiciaire : cas du titre foncier et la technique de cassation en matière administrative.

Le jeudi prochain, il est prévu la journée portes ouvertes à l’Institut national de formation judiciaire Me Demba Diallo. Laquelle permettra de donner plus de lisibilité et de visibilité aux actions des institutions judiciaires, des services centraux de la justice, des ordres professionnels (avocats, notaires, huissiers commissaires).

Cette 1ère édition de la Semaine de la justice prendra fin le samedi prochain à travers un déjeuner de presse consacré aux discussions-débats avec la presse sur la lutte contre la corruption et la délinquance économique et financière.

Oumar DIAKITE

Lire aussi : Mali : Le gouvernement de la Transition déclare persona non grata Guillaume Ngefa-Atondoko Andali

Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a notifié à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation du Mali (Minusma) la décision du gouvernement de déclarer persona non grata, son directeur de la Division des droits de l’H.

Lire aussi : Centre national des œuvres universitaires : Le cap maintenu en dépit des difficultés

L’année 2022 a été difficile dans notre pays. Le Centre national des œuvres universitaires (Cenou) n’est pas demeuré en reste de cette situation. Son programme d’activités a été perturbé du fait des restrictions budgétaires..

Lire aussi : Mopti : La brigade territoriale de gendarmerie logée de neuf

Dans le cadre de l’accompagnement de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minsuma) pour stabiliser le Centre du Mali..

Lire aussi : Kayes : Le cœur du grand marché ravagé par un incendie

Dans la nuit du samedi au dimanche dernier, un incendie a ravagé le cœur du Grand marché de Kayes. Beaucoup d’habitants de la Cité des rails se sont réveillés sous le choc en apprenant qu’une bonne partie de leur marché a été brûlée. C’est la zone où opèrent les vendeuses et vende.

Lire aussi : San : Restitution des études de faisabilité socio-économique et environnementale de la phase II du PDI-BS

La session visait à informer les différents acteurs et les bénéficiaires du Programme notamment sur les résultats des études d’avant-projet sommaire et d’avant-projet détaillé des projets d’aménagement de 5.940 ha en submersion contrôlée, du schéma directeur de Pekadouzou sur 20.00.

Lire aussi : Sikasso : Le poste de contrôle de Mamassoni ciblé par une attaque terroriste

Une dizaine d’hommes lourdement armés non identifiés ont ouvert le feu, le vendredi 3 février aux environs de 22h 40mn, sur le poste de contrôle de Mamassoni, situé à 4 km du centre-ville de Sikasso..

Les articles de l'auteur

Mali : Le gouvernement de la Transition déclare persona non grata Guillaume Ngefa-Atondoko Andali

Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a notifié à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation du Mali (Minusma) la décision du gouvernement de déclarer persona non grata, son directeur de la Division des droits de l’Homme, Guillaume Ngefa-Atondoko Andali..

Par Oumar DIAKITE


Publié lundi 06 février 2023 à 10:43

Centre national des œuvres universitaires : Le cap maintenu en dépit des difficultés

L’année 2022 a été difficile dans notre pays. Le Centre national des œuvres universitaires (Cenou) n’est pas demeuré en reste de cette situation. Son programme d’activités a été perturbé du fait des restrictions budgétaires..

Par Oumar DIAKITE


Publié lundi 06 février 2023 à 08:22

Mopti : La brigade territoriale de gendarmerie logée de neuf

Dans le cadre de l’accompagnement de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minsuma) pour stabiliser le Centre du Mali..

Par Oumar DIAKITE


Publié lundi 06 février 2023 à 08:19

Kayes : Le cœur du grand marché ravagé par un incendie

Dans la nuit du samedi au dimanche dernier, un incendie a ravagé le cœur du Grand marché de Kayes. Beaucoup d’habitants de la Cité des rails se sont réveillés sous le choc en apprenant qu’une bonne partie de leur marché a été brûlée. C’est la zone où opèrent les vendeuses et vendeurs de condiments, de produits cosmétiques dont l’encens, de tissus, parmi tant d’autres..

Par Oumar DIAKITE


Publié lundi 06 février 2023 à 08:13

San : Restitution des études de faisabilité socio-économique et environnementale de la phase II du PDI-BS

La session visait à informer les différents acteurs et les bénéficiaires du Programme notamment sur les résultats des études d’avant-projet sommaire et d’avant-projet détaillé des projets d’aménagement de 5.940 ha en submersion contrôlée, du schéma directeur de Pekadouzou sur 20.000 hectares, la consolidation avec option de reconversion en maîtrise totale de la plaine de Woloni (2.300 ha).

Par Oumar DIAKITE


Publié lundi 06 février 2023 à 08:08

Sikasso : Le poste de contrôle de Mamassoni ciblé par une attaque terroriste

Une dizaine d’hommes lourdement armés non identifiés ont ouvert le feu, le vendredi 3 février aux environs de 22h 40mn, sur le poste de contrôle de Mamassoni, situé à 4 km du centre-ville de Sikasso..

Par Oumar DIAKITE


Publié lundi 06 février 2023 à 07:40

Mali-Russie : La visite très attendue de Sergueï Lavrov

À la tête d’une forte délégation, le chef de la diplomatie russe aura un entretien demain avec son homologue malien, suivi d’une séance de travail élargie aux deux délégations et d’une audience avec le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta.

Par Oumar DIAKITE


Publié lundi 06 février 2023 à 07:38

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner