Pratiques subversives via les réseaux sociaux : Trois personnes placées sous mandat de dépôt

Trois personnes ont été placées hier sous mandat de dépôt à la suite de leurs auditions par le procureur de la République près le tribunal de grande instance de la Commune IV de Bamako, Idrissa Hamidou Touré. Deux autres personnes sont poursuivies.

Par

Publié mercredi 19 janvier 2022 à 08:02, mis à jour vendredi 27 mai 2022 à 19:28
Pratiques subversives via les réseaux sociaux : Trois personnes placées sous mandat de dépôt

Il faut rappeler qu’il y a quelques jours, le parquet de la Commune IV a posté sur sa page Facebook un message de mise en garde des auteurs et complices de propagation de la haine via les réseaux sociaux. « Abstenez-vous de publier ou de partager sur vos murs des informations ou des pièces dont vous ne connaissez  l’origine et l’authenticité.

Ne vous rendez pas complices de ceux qui conçoivent, distillent et entretiennent des fakenews dans un but de déstabilisation intérieure du pays. Des enquêtes judiciaires sont en cours  pour identifier, interpeller et mettre hors d’état de nuire, les auteurs, co-auteurs et complices de ces pratiques subversives. N’en publiez pas sur votre mur pour ne pas orienter les enquêteurs sur vous à moins d’en faire partie. Ensemble, préservons la stabilité intérieure de notre pays», tel était le contenu de ce message.

Tout porte à croire que ces différentes arrestations sont liées à la diffusion des messages de haine ou de propagande sur les réseaux. Approché par nos soins, le procureur Idrissa Hamidou Touré a expliqué que conformément aux principes de la présomption d’innocence et du secret de la procédure, il n’est en mesure de révéler l’identité des personnes mises en cause. Toutefois, il a précisé que trois d’entre elles ont tenu «des propos relayés via les réseaux sociaux et tendant à s’en prendre physiquement à des compatriotes ne partageant pas leurs points de vue ou clivés comme opposés au régime de Transition en cours».

En outre, le magistrat dira qu’il est reproché à ces personnes d’avoir également proféré «des menaces». Selon lui, une quatrième personne concernée a fait «une publication haineuse et injurieuse sur sa page Facebook à la suite du décès de l’ancien président de la République Ibrahim Boubacar Keïta. «Il s’agit là de propos socialement et juridiquement inadmissibles auxquels il faut apporter une réponse pénale dissuasive», a soutenu le patron du parquet de la Commune IV.

Avant de confier qu’une cinquième personne est poursuivie pour «des propos tendant à stigmatiser des ressortissants d’une région malienne et à faire passer des compatriotes d’une confession religieuse comme marginalisés dans les nominations publiques alors qu’il n’en est rien». Pour le procureur Touré, de tels propos sont de nature à dresser les citoyens les uns contre les autres et à entamer «notre cohésion et notre unité nationale déjà fragilisées». 
Le procureur Idrissa Hamidou Touré a tenu à dire que les cinq personnes poursuivies seront jugées courant avril 2022. Il a précisé que parmi les cinq personnes concernées, trois ont été placées sous mandat de dépôt.

Le magistrat a saisi l’occasion pour inviter ses compatriotes à apaiser la parole et à éviter les propos incitant à la violence, à la haine et à la discorde. «Faisons attention en cette période de grande vulnérabilité, de grande fragilité sociale, économique et politique. Les nerfs sont déjà mis à rude contribution, donc apaisons encore une fois la parole publique», a-t-il exhorté.

De sources concordantes nous ont confié que parmi les trois personnes incarcérées figurent les nommés Amadou Lamine Diallo dit Pape et l’ancien député de la Commune IV, Moussa Diarra,  tous deux membres du Mouvement Yèrèwolo  Debout sur les remparts.

Lire aussi : Contribution, Sanctions contre le Mali : Les vertus du dialogue

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a trouvé le ton juste et mesuré dans son adresse à la nation du 10 janvier 2022..

Lire aussi : Le médiateur de la Cedeao à Bamako : des échanges en prélude au sommet d’Accra

Le médiateur de la Cedeao s’est adressé à la presse après l’audience avec le président de la Transition.

Lire aussi : Mali : Le Premier ministre s'imprègne de la situation sécuritaire à Segou

Le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga s’est rendu, ce samedi 13 novembre 2021, à Segou où il a présidé la cérémonie de clôture du Forum national sur l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes en milieu rural. Le chef du gouvernement a ensuite rendu visite aux troupes du camp militai.

Lire aussi : Primature : Le Premier ministre reçoit les diplomates algérien et américain

Dr Choguel Kokalla Maïga avec l’Algérien Delmi Boudjemaa.

Lire aussi : Conseil national de Transition : La session d’octobre s’ouvre

Le projet de loi de finances 2022 et 13 autres textes législatifs seront examinés au cours des travaux.

Lire aussi : Mission du Conseil de sécurité à Bamako : Échanges francs et constructifs avec les autorités de la transition

Au cours de sa visite de 48 heures, la délégation des Nations unies s’est bien imprégnée de la situation difficile et complexe que notre pays traverse depuis 2012.

Dans la même rubrique

Contribution, Sanctions contre le Mali : Les vertus du dialogue

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a trouvé le ton juste et mesuré dans son adresse à la nation du 10 janvier 2022..

Publié 12 January 2022 a 07:50 Aboubacar TRAORE

Le médiateur de la Cedeao à Bamako : des échanges en prélude au sommet d’Accra

Le médiateur de la Cedeao s’est adressé à la presse après l’audience avec le président de la Transition.

Publié 06 January 2022 a 08:14 Aboubacar TRAORE

Mali : Le Premier ministre s'imprègne de la situation sécuritaire à Segou

Le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga s’est rendu, ce samedi 13 novembre 2021, à Segou où il a présidé la cérémonie de clôture du Forum national sur l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes en milieu rural. Le chef du gouvernement a ensuite rendu visite aux troupes du camp militaire Amadou Cheickou Tall de Segou..

Publié 14 November 2021 a 17:08 Aboubacar TRAORE

Primature : Le Premier ministre reçoit les diplomates algérien et américain

Dr Choguel Kokalla Maïga avec l’Algérien Delmi Boudjemaa.

Publié 05 October 2021 a 12:05 Aboubacar TRAORE

Conseil national de Transition : La session d’octobre s’ouvre

Le projet de loi de finances 2022 et 13 autres textes législatifs seront examinés au cours des travaux.

Publié 05 October 2021 a 10:28 Aboubacar TRAORE

Mission du Conseil de sécurité à Bamako : Échanges francs et constructifs avec les autorités de la transition

Au cours de sa visite de 48 heures, la délégation des Nations unies s’est bien imprégnée de la situation difficile et complexe que notre pays traverse depuis 2012.

Publié 08 October 2021 a 16:43 Aboubacar TRAORE

Atelier sur l’état d’évaluation des TIC : Les participants ont affiné les données

La réorganisation du secteur des TIC est un challenge pour le département.

Publié 09 December 2021 a 15:24 Aboubacar TRAORE

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner