Œuvres sociales du président de la Transition: Des points d’eau à benna, Sigeige et Leegayesow

«Chose promise, Chose due!». C’est cette expression qui nous revient à l’esprit, lorsqu’il s’agit d’évoquer la construction des châteaux d’eau dans trois villages du Cercle de Yélimané.

Par

Publié vendredi 27 mai 2022 à 08:30, mis à jour mardi 05 juillet 2022 à 19:47
Œuvres sociales du président de la Transition: Des points d’eau à benna, Sigeige et Leegayesow

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a joint l’acte à la parole dans un bref délai, en répondant favorablement aux doléances des populations des Communes de Toya, Gory et Tambacar.

Sa conseillère spéciale, le colonel Assa Badiallo Touré, a procédé le 14 mai 2022 à l’inauguration des points d’eau à Benna (Toya), Sigeige (Gory) et Leegayelsow (Tambacara). L’étape du Cercle de Yélimané a débuté par Benna, un village fondé en 1875. Peuplé de 1.200 habitants, Benna est l’un des 9 villages composant la Commune urbaine de Toya.

«Les villageois ou les populations de villages font la demande qui est adressée au sous-préfet et au préfet. Ceux-ci font remonter l’information au gouverneur qui, à son tour, nous soumet la demande. Après analyse, une équipe est dépêchée dans la zone concernée pour voir la pertinence de l’ouvrage.

Après, on passe à la phase d’exécution et à l’inauguration», a précisé le colonel Assa Badiallo Touré, à propos des conditions d’acquisition de ces ouvrages. Elle a rappelé que l’étape de la Région de Kayes avait débuté par le Cercle de Kéniéba où elle avait inauguré 3 points d’eau. «Le président pense à toutes les régions du Mali. On ne peut pas faire tout en même temps. Il faut de la patience », a assuré la conseillère spéciale du président de la Transition.

Le colonel Assa Badiallo a aussi rappelé que la présidence a distribué des vivres et des kits sanitaires aux couches vulnérables, donné des motos aux handicapés, construit des forages. Au nom des populations, le préfet du Cercle de Yélimané, le colonel Madikama Diawara,  a remercié les plus hautes autorités du pays pour ces initiatives qui traduisent l’engagement du colonel Assimi Goïta pour l’amélioration des conditions de vie des populations.

«Aujourd’hui, nous rendons grâce à Allah. Il y a quelques années de cela, on avait pensé au déplacement du village de Benna à cause du problème d’eau. Ici, nous souffrons à l’approche de la saison chaude. Les éleveurs et autres habitants sont obligés de quitter le village avec leurs troupeaux respectifs pour aller s’installer dans d’autres zones où la denrée existe.


Nous avons creusé des marres, réalisé des forages. Mais ces réalisations ne suffisent, car le problème persiste. Mais, grâce à la présidence, nous avons eu le 3 mars 2022 un forage qui produit 1m3 d’eau et demi », a déclaré le chef de village, Abdoulaye Maréga.

D’après le maire Madigata Gassama, les femmes parcouraient des kilomètres à pied ou par charrette pour avoir un seau d’eau. «Heureusement, des personnes de bonne volonté des villages voisins (Kersignané, Diafounou et Guidimé) viennent à notre secours, en nous apportant régulièrement des citernes remplies d’eau. Ainsi, le village pouvait avoir 75 barriques d’eau par jour », a-t-il indiqué.

Après Benna, la délégation s’est rendue à Sigeige pour inaugurer un autre point d’eau. Après l’hivernage, beaucoup de familles sont obligées d’abandonner cette localité à cause de la pénurie d’eau.

«Chacun va habiter là où il pourra trouver le précieux liquide », a souligné Sidi Doucouré, maire de Gory, une Commune rurale composée de 10 villages et de 5 hameaux.

Avec la réalisation du château d’eau, 20 sur 300 familles ont rejoint ce village qui est essentiellement habité par des Maures, Soninkés et Peulhs. Il n’y a aucune école dans cette localité qui souhaite avoir deux nouveaux châteaux d’eau de plus.

À Leegayelsow, dernière étape de cette tournée, le geste salutaire du colonel Assimi Goïta était perçu comme un rêve. Surtout que c’est la première fois qu’une délégation nationale foule le sol de cette localité située dans la partie sahélienne de la Région de Kayes. «C’est comme un rêve. Nous sommes gâtés aujourd’hui. Nous nous sentons comme des Maliens à part entière.

L’entretien de l’ouvrage nous incombe. Nous jouerons notre partition», a dit Doua Dembélé, maire de la Commune de Diafounou Tambacara. Partout, la délégation de la présidence de la République a bénéficié d’un accueil chaleureux de la part des populations qui sont soucieuses de l’amélioration de leurs conditions de vie et du développement de leurs localités. Toutes les localités bénéficiaires du projet ont exprimé leur reconnaissance et soutien aux autorités de la Transition.

Lire aussi : Régions de Sikasso et Mopti : Les FAMa neutralisent une trentaine de terroristes

Dans un communiqué publié mardi dernier, l’État-major général des Armées a porté à la connaissance de l’opinion les actions menées dans la lutte contre le terrorisme, par les Forces armées maliennes (FAMa)..

Lire aussi : Logements sociaux de N’Tabacoro : Le ministre Traoré met fin au calvaire de la population

Le ministre Lamine Seydou Traoré constate la fonctionnalité des installations dans une concession.

Lire aussi : CAN 2021 : Le ministre AG Attaher sonne la mobilisation

Mossa AG Attaher (C) lors de la cérémonie de présentation du maillot des Aigles.

Lire aussi : Œuvres sociales du président de la Transition : Un nouveau forage pour Dialakorobougou

Ce forage a été réalisé à la demande du défunt chef de village.

Lire aussi : Abdoulaye Diop : «Il n’y a plus de base légale pour la France d’opérer sur le sol Malien»

Dans une interview accordée hier soir à la télévision nationale, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a expliqué en profondeur la décision du gouvernement de mettre fin aux accords de défense avec la France et ses partenaires européens. Toutefois, il ras.

Lire aussi : Malnutrition : Le paradoxe de la région de Sikasso

La prévalence de Sikasso est au-dessus du taux national (7,2%), soit 11,1% pour l’année 2020.

Dans la même rubrique

Régions de Sikasso et Mopti : Les FAMa neutralisent une trentaine de terroristes

Dans un communiqué publié mardi dernier, l’État-major général des Armées a porté à la connaissance de l’opinion les actions menées dans la lutte contre le terrorisme, par les Forces armées maliennes (FAMa)..

Publié 13 January 2022 a 08:11 Bandé Moussa SISSOKO (AMAP-Kayes)

Logements sociaux de N’Tabacoro : Le ministre Traoré met fin au calvaire de la population

Le ministre Lamine Seydou Traoré constate la fonctionnalité des installations dans une concession.

Publié 13 January 2022 a 07:49 Bandé Moussa SISSOKO (AMAP-Kayes)

CAN 2021 : Le ministre AG Attaher sonne la mobilisation

Mossa AG Attaher (C) lors de la cérémonie de présentation du maillot des Aigles.

Publié 03 January 2022 a 08:22 Bandé Moussa SISSOKO (AMAP-Kayes)

Œuvres sociales du président de la Transition : Un nouveau forage pour Dialakorobougou

Ce forage a été réalisé à la demande du défunt chef de village.

Publié 07 January 2022 a 07:50 Bandé Moussa SISSOKO (AMAP-Kayes)

Abdoulaye Diop : «Il n’y a plus de base légale pour la France d’opérer sur le sol Malien»

Dans une interview accordée hier soir à la télévision nationale, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a expliqué en profondeur la décision du gouvernement de mettre fin aux accords de défense avec la France et ses partenaires européens. Toutefois, il rassure que notre pays continuera à coopérer avec toutes les nations qui le souhaitent mais dans le respect mutuel.

Publié 04 May 2022 a 07:21 Bandé Moussa SISSOKO (AMAP-Kayes)

Malnutrition : Le paradoxe de la région de Sikasso

La prévalence de Sikasso est au-dessus du taux national (7,2%), soit 11,1% pour l’année 2020.

Publié 03 January 2022 a 08:15 Bandé Moussa SISSOKO (AMAP-Kayes)

Mali-Cedeao : Bientôt une solution consensuelle à la crise

Les partenaires ont assuré que le dialogue n’a pas été interrompu avec les autorités.

Publié 09 February 2022 a 07:52 Bandé Moussa SISSOKO (AMAP-Kayes)

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner