Mali, Sira Bathily : «C’était un rêve pour moi de devenir journaliste»

La femme s’octroie de la place en travaillant dur. Convaincue de cette affirmation, la journaliste-réalisatrice de l’Office de radio et télévision du Mali (ORTM), Sira Bathily, a bel et bien décroché la sienne.

Par

Publié vendredi 24 novembre 2023 à 08:12
Mali, Sira Bathily : «C’était un rêve pour moi de devenir journaliste»

Dans le cadre de la Journée mondiale de la télévision, célébrée le 21 novembre, nous rendons hommage à celle qui dirige la section enquêtes et débats de la télévision nationale depuis 2018. La responsabilité demeure lourde en cette période de guerre informationnelle contre les ennemis de la paix.  La native de Bamako garde son sourire contagieux, sa sérénité et son humilité pour servir sa passion. Celle d’informer sainement. Avec une équipe dynamique, Sira Bathily coordonne à travers conception, réalisation et diffusion, trois émissions débats. Il s’agit du «Mali Koura», «Question d’actualités» et «Tribunes de vérité».

Sa persévérance et sa conviction d’être la « voix du peuple » l’ont permis de donner un nouveau souffle aux débats à l’ORTM. Que ça soit les émissions en live, initiées sur la reprise de Kidal, le 14 novembre dernier par les Forces armées maliennes ou celles qui ont permis à «La passion du service public» d’assumer ses responsabilités face à l’histoire, lors des manifestations contre le régime du défunt président Ibrahim Boubacar Keïta en 2020. Ce grand reporter a honoré l’ORTM et le pays.


Selon la battante, la personne qui dirige le débat doit avoir une capacité intellectuelle à structurer la discussion et la maîtrise du sujet en vue de servir le peuple.  Elle indique avoir accumulé de bonnes expériences dans l’animation des débats au Studio Tamani qu’elle intègre en 2013. Le chef de la section enquêtes et débats hisse haut le flambeau de ce genre journalistique à elle remis par les prédécesseurs comme Aissata Cissé, Fatim Sidibé et Hawoye Touré.

Sira Bathily gagne ses lettres de noblesse dans la réalisation des grands reportages et des magazines. Elle participe à des formations au niveau national et international. Y compris au programme de visiteurs internationaux du département d’état américain pour son apport considérable au niveau de son service. Elle travaille sur les thématiques liées à la promotion de la femme et la santé. La journaliste-réalisatrice présente aussi  le journal télévisé et radiodiffusé.

Le parcours de  Sira Bathily a débuté en 2001. Elle bénéfice d’un stage à l’ORTM après avoir obtenu sa maîtrise en socio-anthropologie. En 2007, elle obtient un diplôme supérieur en journalisme dans l’option télévision spécialité marketing au Centre d’études des sciences et techniques de l’information (Cesti). Celle qui était au service de marketing communication de la Sotelma intègre la Fonction publique d’État la même année et sert à l’ORTM. Ce service l’a vu grandir. « Ma maman, Hinda Coulibaly, était animatrice ici.

J’y venais depuis toute petite. C’était un rêve pour moi de devenir journaliste parce que j’ai été bercée par ce milieu médiatique », argumente la patronne de la section enquêtes et débats. Elle invite les femmes à s’imposer par le savoir-faire et le savoir-vivre, la prise d’initiative et la culture générale dans une société où les pesanteurs handicapent les femmes.

Le directeur de la télévision ORTM 1 salue l’humilité, le sens de l’initiative et le professionnalisme de sa collègue qui partage ses éléments en vue d’avoir l’avis des autres sur la qualité de son œuvre. C’est important dans ce métier, soutient-il. «Le défunt président Ibrahim Boubacar Keïta consommait ses reportages comme des cacahouètes », apprécie Sidiki Dembélé avant d’affirmer que Sira Bathily hisse fièrement le flambeau de ses prédécesseurs.

Mohamed DIAWARA

Lire aussi : #Mali : Service militaire obligatoire : La 5è cohorte mise en route

Ces 850 recrues sont des élèves fonctionnaires de l’École nationale d’administration (Ena), des enseignants des collectivités territoriales, des auditeurs de justice, mais aussi des greffiers en chef et du reliquat de la 4è cohorte.

Lire aussi : #Mali : Un bus de transport attaqué par des bandits armés

Un bus d'une compagnie de la place (transport en commun), transportant les employés de B2 gold Fekola, a été attaqué ce jeudi aux environs de 16 heures vers Néguéla dans les parages de la forêt Baoulé (Cercle de Kati) par des bandits armés..

Lire aussi : #Mali : Interventions chirurgicales : Les programmes peu impactés par le délestage

Si dans les structures hospitalières les programmes opératoires sont plus ou moins respectés, ce n’est pas souvent le cas dans d’autres établissements, où les malades attendent depuis plus de deux semaines pour une prise en charge chirurgicale.

Lire aussi : #Mali : Magasin «Supermart» : Des articles américains à gogo

Dans notre pays, il y a un regain d’intérêt pour les produits de qualité. Présentement, la marque américaine a le vent en poupe.

Lire aussi : #États-Unis : Un accident d'hélicoptère fait cinq morts en Californie

Cinq Marines américains sont morts cette semaine lors d'un vol d'entraînement en route du Nevada vers la Californie. L'information a été donnée jeudi dernier par le secrétaire à la Défense des États-Unis, Lloyd J. Austin III, à travers la page X du département..

Lire aussi : #Mali : Remariage après le veuvage : Le lévirat, une pratique désuète ?

La mauvaise conduite de certaines veuves, les contraintes économiques et la mésentente entre les frères tendent à faire disparaître cette pratique séculaire.

Les articles de l'auteur

#Mali : Service militaire obligatoire : La 5è cohorte mise en route

Ces 850 recrues sont des élèves fonctionnaires de l’École nationale d’administration (Ena), des enseignants des collectivités territoriales, des auditeurs de justice, mais aussi des greffiers en chef et du reliquat de la 4è cohorte.

Par Mohamed DIAWARA


Publié mardi 20 février 2024 à 08:15

#Mali : Un bus de transport attaqué par des bandits armés

Un bus d'une compagnie de la place (transport en commun), transportant les employés de B2 gold Fekola, a été attaqué ce jeudi aux environs de 16 heures vers Néguéla dans les parages de la forêt Baoulé (Cercle de Kati) par des bandits armés..

Par Mohamed DIAWARA


Publié vendredi 16 février 2024 à 20:07

#Mali : Interventions chirurgicales : Les programmes peu impactés par le délestage

Si dans les structures hospitalières les programmes opératoires sont plus ou moins respectés, ce n’est pas souvent le cas dans d’autres établissements, où les malades attendent depuis plus de deux semaines pour une prise en charge chirurgicale.

Par Mohamed DIAWARA


Publié vendredi 16 février 2024 à 09:36

#Mali : Magasin «Supermart» : Des articles américains à gogo

Dans notre pays, il y a un regain d’intérêt pour les produits de qualité. Présentement, la marque américaine a le vent en poupe.

Par Mohamed DIAWARA


Publié lundi 12 février 2024 à 08:25

#États-Unis : Un accident d'hélicoptère fait cinq morts en Californie

Cinq Marines américains sont morts cette semaine lors d'un vol d'entraînement en route du Nevada vers la Californie. L'information a été donnée jeudi dernier par le secrétaire à la Défense des États-Unis, Lloyd J. Austin III, à travers la page X du département..

Par Mohamed DIAWARA


Publié vendredi 09 février 2024 à 21:56

#Mali : Remariage après le veuvage : Le lévirat, une pratique désuète ?

La mauvaise conduite de certaines veuves, les contraintes économiques et la mésentente entre les frères tendent à faire disparaître cette pratique séculaire.

Par Mohamed DIAWARA


Publié vendredi 09 février 2024 à 07:57

#Mali : Genre, élections et réformes : Une feuille de route pour une meilleure implication des femmes dans la vie publique

Dans notre pays, les femmes sont sous-représentées dans les instances de décision. Dans l’administration publique, le taux de nomination des femmes n’atteint même pas globalement 20%.

Par Mohamed DIAWARA


Publié vendredi 09 février 2024 à 07:43

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner