#Mali : Ségou : Case sahel apporte sa contribution pour l’inclusion, le vivre ensemble et la cohésion sociale

L’ONG Case Sahel (Communauté agriculture-santé-éducation au Sahel) a organisé le vendredi dernier des journées d’échanges intercommunautaires sur l’inclusion, le vivre ensemble et la cohésion sociale. La rencontre s’est déroulée dans un hôtel de la place à Ségou sous la présidence du représentant du préfet du Cercle de Ségou, Zanga Diarra.

Par

Publié mercredi 27 décembre 2023 à 08:16
#Mali : Ségou : Case sahel apporte sa contribution pour l’inclusion, le vivre ensemble et la cohésion sociale

Photo de famille des participants et bénéficiaires après l’ouverture des travaux

 


C’était en présence du chargé de projet de Case sahel à Ségou, Nabilaye Issouf Koné, de la représentante du maire de la Commune urbaine de Ségou, Mme Sacko Djelika Haïdara, du coordonnateur communal des chefs de quartier de Ségou, Koleba Traoré, et de nombreux acteurs sociaux venant de certains villages.

 

La rencontre de deux journées s’inscrivait dans le cadre du Projet d’appui à la prévention des conflits et au renforcement de la cohésion sociale dans les milieux scolaires et communautés environnantes à Bamako et Ségou. Elle visait à contribuer à l’instauration des espaces de dialogue et d’échanges entre les différentes couches sociales y compris les déplacés et intergénérationnelle.

Au cours de la rencontre, les représentants des organisations de femmes et de jeunes présents, les chefs de village et de quartier et conseillers, les populations déplacées internes et les hommes de caste ont échangé sur les bonnes pratiques traditionnelles en faveur de l’unité et de la cohésion sociale. Ils ont également analysé le contexte actuel du pays et les mécanismes renforçant l’inclusion et la cohésion sociale.

Dans son allocution d’ouverture, le chargé de projet de Case Sahel à Ségou a expliqué que la crise sécuritaire que notre pays vit notamment dans les Régions du Centre et du Nord a forcé des milliers de personnes à se déplacer vers des zones plus sûres notamment à Bamako et Ségou. 

Ce mouvement a entrainé le déplacement de 38.885 déplacés internes dans ces localités. «Cette crise humanitaire affecte particulièrement les femmes et les enfants. Les familles de déplacés dans le District de Bamako et dans la Région de Ségou sont accompagnées d’environ 24.109 enfants âgés de zéro à 17 ans dont certains fréquentent l’école. Ces enfants ayant souvent vécu des traumatismes liés à la guerre se retrouvent parmi les autres enfants des familles d’accueil et ont du mal à s’insérer socialement», a déploré Nabilaye Issouf Koné.

Et de souligner que le Projet d’appui à la prévention des conflits et au renforcement de la cohésion sociale dans les milieux scolaires et communautés environnantes à Bamako et Ségou est une contribution de Case-Sahel afin d’améliorer la cohésion sociale au sein et/ou entre les enfants des déplacés internes, réfugiés et familles hôtes en milieu scolaire de l’enseignement fondamental du District de Bamako en Communes V, VI, et agglomérations (Niamana et Zantiguila) à Ségou, Sébougou, Bla, San et Niono. 

Il permettra d’accompagner les communes pour la prise en compte des nouvelles situations (accueil d’autres populations, conflits, violations des droits, etc.) qui continuent d’hypothéquer l’atteinte des objectifs des différents plans de développement. «Des actions de promotion de la non-violence et de la cohésion sociale seront intégrées dans les écoles et dans leurs environnements communautaires pour commencer à promouvoir la cohésion sociale et la paix à Bamako, Ségou, Sebougou, Niono, Bla et San», a-t-il-annoncé. Nabilaye Issouf Koné a remercié la GIZ-Papse, partenaire technique financier.

Les représentants du préfet et du maire dans leurs allocutions ont, tous deux, remercié Case Sahel et ses partenaires pour ses actions en faveur de l’inclusion, la cohésion et le vivre ensemble. Au regard de l’importance de la rencontre le représentant du préfet de Ségou, Zanga Diarra, a exhorté les participants à suivre avec assiduité et attention les communications.

Aminata Dindi SISSOKO (AMAP-Ségou)

Lire aussi : #Mali : Respect des règles générales de construction à Ségou : L’implication des légitimités traditionnelles sollicitée

légitimités traditionnelles de la ville de Ségou. Elle s’est tenue dans la salle de conférence du gouvernorat sous le thème «le respect des règles générales de construction»..

Lire aussi : #Mal : Forum régional de la sécurité routière : Les travaux ont débuté à Ségou

La cérémonie d’ouverture des travaux s’est tenue hier dans la salle de conférence du gouvernorat sous la présidence du chef de l’exécutif régional, le contrôleur général de police Alassane Traoré. C’était en présence du chef d’antenne de l’Agence nationale de sécurité rout.

Lire aussi : #Mali : Décès d’Amaïguèrè Ogobara Dolo : Une icône de la presse ségovienne s’en est allée

L’Agence malienne de presse et de publicité (Amap), l’Office de radio et télévision du Mali (ORTM) et la presse malienne en général sont en deuil. La nouvelle du décès de l’icône de la presse ségovienne Amaïguèrè Ogobara Dolo est tombée à Ségou comme un couperet..

Lire aussi : #Mali :Université de Ségou : De belles perspectives pour 2024

L’Université de Ségou a tenu, samedi dernier, dans ses locaux, la 14ème session de son conseil d’administration sous la présidence de Dr Oumar Niangado..

Lire aussi : #Mali : Mme Keïta Adiara Coulibaly : La féminité n’a pas été un frein à mon épanouissement

Mme Keïta Adiara Coulibaly est née à Bougouni. Neuvième d’une fratrie de 13 enfants, elle est la seule à faire des études en ingénierie agricole. À l’Office du Niger où elle travaille, elle a démontré ses capacités sur le plan professionnel. Elle occupera par la suite le poste de res.

Lire aussi : #Mali : Office du Niger : Mme Traoré Aïché N’Diaye ambitionne de devenir la première femme PDG

Au moment où les pouvoirs publics cherchent à réduire l’écart entre hommes et femmes dans les différents domaines, certaines dames forcent l’admiration et inspirent d’autres de par leurs parcours exceptionnels..

Les articles de l'auteur

#Mali : Respect des règles générales de construction à Ségou : L’implication des légitimités traditionnelles sollicitée

légitimités traditionnelles de la ville de Ségou. Elle s’est tenue dans la salle de conférence du gouvernorat sous le thème «le respect des règles générales de construction»..

Par Aminata Dindi SISSOKO (AMAP-Ségou)


Publié vendredi 05 avril 2024 à 08:33

#Mal : Forum régional de la sécurité routière : Les travaux ont débuté à Ségou

La cérémonie d’ouverture des travaux s’est tenue hier dans la salle de conférence du gouvernorat sous la présidence du chef de l’exécutif régional, le contrôleur général de police Alassane Traoré. C’était en présence du chef d’antenne de l’Agence nationale de sécurité routière (Anaser) de Ségou, Bagui Traoré et du 4è adjoint au maire, Bamoussa Touré..

Par Aminata Dindi SISSOKO (AMAP-Ségou)


Publié mercredi 03 avril 2024 à 09:55

#Mali : Décès d’Amaïguèrè Ogobara Dolo : Une icône de la presse ségovienne s’en est allée

L’Agence malienne de presse et de publicité (Amap), l’Office de radio et télévision du Mali (ORTM) et la presse malienne en général sont en deuil. La nouvelle du décès de l’icône de la presse ségovienne Amaïguèrè Ogobara Dolo est tombée à Ségou comme un couperet..

Par Aminata Dindi SISSOKO (AMAP-Ségou)


Publié mercredi 27 mars 2024 à 07:51

#Mali :Université de Ségou : De belles perspectives pour 2024

L’Université de Ségou a tenu, samedi dernier, dans ses locaux, la 14ème session de son conseil d’administration sous la présidence de Dr Oumar Niangado..

Par Aminata Dindi SISSOKO (AMAP-Ségou)


Publié jeudi 14 mars 2024 à 09:18

#Mali : Mme Keïta Adiara Coulibaly : La féminité n’a pas été un frein à mon épanouissement

Mme Keïta Adiara Coulibaly est née à Bougouni. Neuvième d’une fratrie de 13 enfants, elle est la seule à faire des études en ingénierie agricole. À l’Office du Niger où elle travaille, elle a démontré ses capacités sur le plan professionnel. Elle occupera par la suite le poste de responsable suivi-évaluation agro-socio-économique en 2018. Nous l’avons rencontrée à Ségou dans le cadre des festivités du 8 mars..

Par Aminata Dindi SISSOKO (AMAP-Ségou)


Publié mercredi 13 mars 2024 à 08:21

#Mali : Office du Niger : Mme Traoré Aïché N’Diaye ambitionne de devenir la première femme PDG

Au moment où les pouvoirs publics cherchent à réduire l’écart entre hommes et femmes dans les différents domaines, certaines dames forcent l’admiration et inspirent d’autres de par leurs parcours exceptionnels..

Par Aminata Dindi SISSOKO (AMAP-Ségou)


Publié vendredi 08 mars 2024 à 10:03

#Mali : Ségou : Produits abondants et abordables

Les marchés les plus fréquentés sont suffisamment approvisionnés. Car le mois de Ramadan coïncide avec la récolte de plusieurs produits agricoles.

Par Aminata Dindi SISSOKO (AMAP-Ségou)


Publié jeudi 07 mars 2024 à 08:35

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner