#Mali : Maison des pupilles : Le symbole d’une solidarité agissante

Cette infrastructure qui poussera bientôt dans la Zone aéroportuaire de Bamako sera une maison d’accueil pour les pupilles, où l’amour remplacera la solitude, où l’éducation chassera l’ignorance. Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, en a posé la première pierre hier

Par

Publié mercredi 07 février 2024 à 09:09
#Mali : Maison des pupilles : Le symbole d’une solidarité agissante

 Entièrement financée par les œuvres sociales du chef de l’État, la Maison des pupilles sera construite sur une superficie de 2,25 hectares

 

La construction de cet édifice va bien au-delà de l’assemblage de simples murs et de bétons. Par ce geste, le président de la Transition pose les fondations de l’espoir et de l’avenir pour ces jeunes âmes qui méritent notre protection et notre soutien. La Maison des pupilles sera un foyer chaleureux, un endroit où les rires des enfants résonneront, où leurs cœurs brisés seront soignés.

La pose de la première pierre du futur joyau démontre la détermination inébranlable du colonel Assimi Goïta à apporter son aide aux pupilles. Car, pas plus tard que le 31 octobre dernier, lors de la célébration de la 3è édition de la Journée des pupilles, la ministre de la Santé et du Développement social avait fait de la construction de cet édifice sa principale doléance.


À cette occasion, en présence du chef de l’État, Le colonel Assa Badiallo Touré avait lancé un vibrant appel à tous les acteurs impliqués dans la construction de la Maison des pupilles. 96 jours après, le chef de l’État a procédé à la pose de la première pierre de cette infrastructure dans la Zone aéroportuaire de Bamako.

C’était en présence du ministre d’État, ministre de l’Administration et de la Décentralisation, le colonel Abdoulaye Maïga et d’autres membres du gouvernement. L’équipe en charge des œuvres sociales du président Goïta, la directrice de l’Office national des pupilles du Mali (Onapuma), Mme Koné Sissi Odile Dakouo et beaucoup de pupilles ont été aussi témoins de l’évènement.

 

JUSTICE SOCIALE- Entièrement financée par les œuvres sociales du président de la Transition, la Maison des pupilles sera construite sur une superficie de 2,25 hectares. Elle doit comporter un bloc administratif abritant le siège social de l’Onapuma, une infirmerie, une bibliothèque et une médiathèque. On y trouvera également un auditorium de trois cent places servant de salle multifonctions, un bâtiment pour l’hébergement des filles, un autre pour les garçons en plus d’un réfectoire avec cuisine et une buanderie. La Maison des pupilles comprendra aussi deux autres logements d’astreinte, un terrain de sports, une guérite, le tout sera sécurisé par un mur de clôture. L’architecte a aussi pris soin d’inclure des espaces verts et des aménagements divers (voies de circulation intérieure, parkings).

Le conseiller spécial du président de la Transition s’est dit très heureux de voir ce projet sortir de terre, surtout qu’il représente la concrétisation d’une promesse faite aux pupilles. Selon Aguibou Dembélé, dans quelques mois, le colonel Assimi Goïta procèdera à son inauguration. Pour lui, cette maison entièrement dédiée aux pupilles ne se limitera pas seulement à une protection physique. Il dira que c’est aussi le symbole manifeste et l’engagement continu des autorités envers une plus grande justice sociale, à savoir la protection de l’enfance et surtout la création d’opportunités équitables pour les enfants de notre pays. «Le chef de l’État en a pleinement conscience. C’est pourquoi, il a cru bon de consentir un investissement aussi important que nécessaire pour les pupilles parmi lesquels, nous aurons probablement les futurs responsables de notre pays», a espéré le chef de l’équipe des œuvres sociales du président de la Transition. 

Au-delà de l’amélioration de leurs conditions de vie, expliquera-t-il, la volonté manifeste du chef de l’État est de faire en sorte que le nombre des pupilles diminue significativement au fil des années. En témoignent la dotation des Forces de défense et de sécurité de moyens et d’équipements modernes d’une part et d’autre part, la protection de l’administration afin qu’elle puisse assurer dans les meilleures conditions, le service pour le bien-être de la population.

Pour la ministre de la Santé et du Développement social, la Maison des pupilles sera une maison d’accueil, de bienveillance, mais aussi de redressement. Ce sera un lieu où l’amour remplacera la solitude, où l’éducation chassera l’ignorance, et où la culture de nos valeurs sociétales éclairera le chemin vers un avenir meilleur. «Dans cette Maison des pupilles, nous bâtirons des ponts entre le passé et l’avenir. Nous érigerons des murs d’amour et de solidarité brisant les barrières de l’oubli et de l’indifférence», a assuré le colonel Assa Badiallo Touré.

 

UN AVENIR RADIEUX- Le président de la Transition, dans une interview accordée à la presse, a indiqué que la construction de cet édifice participe de la volonté d’impulser un élan de solidarité envers les pupilles dont les parents ont servi la nation jusqu’au sacrifice ultime. Selon le colonel Assimi Goïta, la construction de cette Maison va au-delà de la protection des enfants. Elle offrira un cadre idéal, un épanouissement pour tous ces pupilles. Il s’agit également d’offrir une éducation complète aux pensionnaires.

Le chef de l’État a salué et remercié la ministre de la Santé et du Développement social et la directrice de l’Onapuma pour leur engagement constant et leur détermination à promouvoir un avenir radieux pour toutes les pupilles du Mali.  Le président Goïta a eu une pensée pieuse pour les parents des pupilles qui ont perdu la vie au service de la nation. «Nous profitons de ce jour pour rendre un vibrant hommage à tous ces martyrs qui ont donné leur vie pour la partie. Nous ferons tout de notre mieux pour assister ces enfants qui sont des nôtres, vers un avenir radieux», a promis le colonel Assimi Goïta.  

Oumar DIAKITE

Lire aussi : #Mali : Processus de retrait de la Cédéao : Le gouvernement à pied d’œuvre pour de meilleures opportunités

Notre pays a quitté la Cédéao qu’il estime ne pas servir aujourd’hui ses intérêts. Les autorités sont en train d’identifier les impacts positifs et négatifs de ce retrait, mais aussi de procéder à une analyse objective sur les plans politique et économique pour le bien du peuple mali.

Lire aussi : #Mali : Ramadan : Le président de la Transition offre des vivres aux ménages indigènes de Bamako

Les dons sont composés de sacs de mil, de riz, de sucre, des bidons d’huile et de pâtes alimentaires. Ils sont destinés à des centaines de familles démunies de Bamako afin de leur permettre de passer ce mois sacré dans la sérénité.

Lire aussi : #Mali : Vœux du Nouvel An : Le président de la Transition salue l’abnégation collective du gouvernement

Lors de la présentation des vœux de l’équipe gouvernementale, le colonel Assimi Goïta, a adressé ses félicitations à l’exécutif pour les résultats encourageants en 2023. Il a exhorté le chef du gouvernement et les ministres à faire face aux défis futurs pour l’honneur et le bonheur.

Lire aussi : #Mali : Vœux au chef de l’État : Les présidents d’institutions saluent les succès éclatants de 2023

La réussite du processus référendaire, le retrait de la Minusma, la reconquête de Kidal… sont des réalisations qui ont retenu leur attention. En retour, le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a salué le rôle prépondérant des institutions de la République, surtout en ce.

Lire aussi : #Mali : Mali, le défi du terrorisme en Afrique : Un livre à découvrir

C’est un livre de 400 pages, intitulé : «Mali : le défi du terrorisme en Afrique» qui traite du contexte de la lutte complexe antiterroriste en Afrique, puis dessine des pistes bien laborieuses..

Lire aussi : #Mali : Carême : Le président de la transition offre des kits alimentaires à la communauté chrétienne

Dans le cadre des œuvres sociales du chef de l’État, le colonel Assimi Goïta, son conseiller spécial, Aguibou Dembélé, a offert, samedi dernier, des tonnes de riz, plusieurs bidons d’huile et des pâtes alimentaires à la communauté chrétienne de notre pays. La délégation comprenait é.

Les articles de l'auteur

#Mali : Processus de retrait de la Cédéao : Le gouvernement à pied d’œuvre pour de meilleures opportunités

Notre pays a quitté la Cédéao qu’il estime ne pas servir aujourd’hui ses intérêts. Les autorités sont en train d’identifier les impacts positifs et négatifs de ce retrait, mais aussi de procéder à une analyse objective sur les plans politique et économique pour le bien du peuple malien.

Par Oumar DIAKITE


Publié vendredi 12 avril 2024 à 09:22

#Mali : Ramadan : Le président de la Transition offre des vivres aux ménages indigènes de Bamako

Les dons sont composés de sacs de mil, de riz, de sucre, des bidons d’huile et de pâtes alimentaires. Ils sont destinés à des centaines de familles démunies de Bamako afin de leur permettre de passer ce mois sacré dans la sérénité.

Par Oumar DIAKITE


Publié lundi 11 mars 2024 à 09:11

#Mali : Vœux du Nouvel An : Le président de la Transition salue l’abnégation collective du gouvernement

Lors de la présentation des vœux de l’équipe gouvernementale, le colonel Assimi Goïta, a adressé ses félicitations à l’exécutif pour les résultats encourageants en 2023. Il a exhorté le chef du gouvernement et les ministres à faire face aux défis futurs pour l’honneur et le bonheur des Maliens.

Par Oumar DIAKITE


Publié mercredi 06 mars 2024 à 09:44

#Mali : Vœux au chef de l’État : Les présidents d’institutions saluent les succès éclatants de 2023

La réussite du processus référendaire, le retrait de la Minusma, la reconquête de Kidal… sont des réalisations qui ont retenu leur attention. En retour, le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a salué le rôle prépondérant des institutions de la République, surtout en cette période de crise.

Par Oumar DIAKITE


Publié vendredi 01 mars 2024 à 07:57

#Mali : Mali, le défi du terrorisme en Afrique : Un livre à découvrir

C’est un livre de 400 pages, intitulé : «Mali : le défi du terrorisme en Afrique» qui traite du contexte de la lutte complexe antiterroriste en Afrique, puis dessine des pistes bien laborieuses..

Par Oumar DIAKITE


Publié mardi 27 février 2024 à 08:31

#Mali : Carême : Le président de la transition offre des kits alimentaires à la communauté chrétienne

Dans le cadre des œuvres sociales du chef de l’État, le colonel Assimi Goïta, son conseiller spécial, Aguibou Dembélé, a offert, samedi dernier, des tonnes de riz, plusieurs bidons d’huile et des pâtes alimentaires à la communauté chrétienne de notre pays. La délégation comprenait également le ministre des Affaires religieuses, du Culte et des Coutumes, Dr Mahamadou Koné..

Par Oumar DIAKITE


Publié lundi 26 février 2024 à 07:58

#Mali :Conduite des affaires publiques : Le premier ministre appelle à faire confiance à la sagacité du chef de l’État

Bouclant la saison 2 de l’émission Mali Kura Taassira, Dr Choguel Kokalla Maïga est revenu longuement sur le triptyque défense, diplomatie et développement en plus des réformes enclenchées depuis la rectification de la trajectoire de la Transition. Estimant que le pays chemine vers des lendemains meilleurs sous la conduite du colonel Assimi Goita, il a invité les Maliens à galvaniser davantage les Forces de défense et de sécurité dans l’accomplissement de leur mission.

Par Oumar DIAKITE


Publié lundi 26 février 2024 à 07:43

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner