#Mali : Livre : «Général Abdoulaye Soumaré, pans de vie d’un homme d’honneur» : Son écrivain de fils parle de lui

Cet ouvrage retrace la vie de cet ancien chef d’état-major de l’Armée malienne qui a toujours prêché par l’exemple, le sens de la loyauté, de la bravoure et le combat contre l’injustice

Publié dimanche 19 mai 2024 à 18:41 , mis à jour vendredi 21 juin 2024 à 06:42
#Mali : Livre : «Général Abdoulaye Soumaré, pans de vie d’un homme d’honneur» : Son écrivain de fils parle de lui

L’ouvrage est disponible à la librairie du Grand hôtel de Bamako et dans d’autres librairies de la place au prix de 5.000 Fcfa

 

Parler du général de brigade Abdoulaye Soumaré, un homme d’honneur, une référence militaire, à qui ses anciens compagnons d’armes, voire la nation ont toujours donné un brevet de respectabilité, n’est pas chose facile. Mais lorsque c’est son écrivain de fils qui le fait, on peut s’attendre à des détails croustillants sur la vie de ce premier officier général du Mali indépendant et premier chef d’état-major général de l’Armée malienne.

L’homme a été un pilier essentiel de notre vaillante Armée. En revisitant la vie et le parcours de ce grand homme dans un ouvrage intitulé : «Général Abdoulaye Soumaré, pans de vie d’un homme d’honneur», son fils aîné Birahim Soumaré entend partager avec la jeunesse le parcours de cet officier encore cité en référence dans notre pays pour ses qualités, sa carrière militaire, mais aussi son combat pour la décolonisation.  

La cérémonie de présentation du livre s’est déroulée, le week-end dernier au Mémorial Modibo Keïta. C’était en présence du ministre de l’Éducation nationale, Dr Amadou Sy Savané, de la hiérarchie militaire et des anciens hauts gradés.

Édité cette année par la Maison d’édition Yèrèdon, l’ouvrage de 137 pages parle des origines du général Abdoulaye Soumaré. Qui mieux que son fils pour en parler ? Le livre parle surtout de sa riche carrière militaire d’abord dans l’armée coloniale et de notre outil national de défense. Outre cela, le document aborde la question de l’histoire politique du Soudan français, de l’Afrique occidentale sous domination française, de la 2è Guerre mondiale avec les Tirailleurs sénégalais, la décolonisation, le Mali indépendant et l’histoire de l’armée malienne.

Le ministre Amadou Sy Savané a qualifié le général Abdoulaye Soumaré de grande figure qui fait partie du récit national. Pour lui, le livre a la qualité d’un roman. «Ce texte a quelques caractéristiques du roman, mais dans le sens du roman national», a-t-il précisé, indiquant que c’est un récit national consacré à un personnage inspirant. Du général Soumaré, Amadou Sy Savané dira que c’est un héros au sens romanesque, historique et commun.

Quant au directeur de la Maison d’édition, Yèrèdon, Amidou Magassa, il indiquera que l’auteur vient de faire des sacrifices pour son regretté père. «De ma lecture religieuse rituelle, on limite souvent les sacrifices a des lectures du Saint Coran ou de dons de repas, mais quand on a l’avantage et le courage de réactiver la mémoire de son défunt père, il est évident que cela lui va droit au cœur dans sa tombe parce qu’on n’est jamais séparé de nos tombes», a-t-il précisé. Et Amidou Magassa d’inviter la jeunesse à prendre graine du parcours du général Soumaré.

L’écrivain lui-même a expliqué les motivations qui ont sous-tendu l’écriture de cet ouvrage. Birahim Soumaré dira ceci : «Je me suis proposé de prendre comme sujet le général Soumaré en hommage à son travail, mais également à la maréchale : sa femme, ma maman qui a donné le meilleur pour notre éducation puisque nous l’avons pas connu», a-t-il déclaré, avant d’indiquer que son père a contribué d’une manière à renforcer l’Armée nationale, d’où ses éclairages sur son parcours. L’auteur qui est aussi un diplomate de carrière, a expliqué ensuite que notre pays à une mémoire militaire qu’il faut  vivifier pour pouvoir éclairer un peu en tenant compte des données de ce moment-là, les grands enjeux auxquels nous faisons face.

Parlant de l’ouvrage, l’écrivain dira qu’il retrace les origines, le riche parcours de son père, feu le général Abdoulaye Soumaré qui permet de comprendre qui est cet homme qui s’est engagé dans la lutte pour la souveraineté de l’homme noir aussi bien que sa carrière militaire parsemée de travail acharné le conduisant à la construction de l’Armée malienne. Après l’exposé sur la vie militante et militaire du général Soumaré sous le régime du président Modibo Keïta, les témoignages et compliments n’ont pas manqué à l’endroit de l’illustre général qui reste toujours dans la mémoire collective et de l’écrivain lui-même pour avoir eu la géniale idée d’écrire sur cette référence militaire.

Ancien ambassadeur, Birahim Soumaré a été conseiller diplomatique des présidents Amadou Toumani Touré, Dioncounda Traoré et Ibrahim Boubacar Keïta. Il a été le premier ambassadeur de notre pays en Turkïye. Il est diplômé de l’Institut des relations internationales et stratégiques de Paris (IRIS) et du Centre d’études diplomatique et stratégique (CEDS).

Il y a eu aussi une séance de dédicace du livre qui est disponible à la librairie du Grand hôtel de Bamako. Mais aussi dans d’autres librairies de la place au prix de 5.000 Fcfa.

Tamba CAMARA

Lire aussi : #Mali : OpenAI : La tentation du gain facile conduit à la grosse désillusion

En six mois, les arnaqueurs patentés ont pu convaincre plus de 9.000 personnes à injecter plus de 2,6 milliards de Fcfa dans le système. Avec l’ouverture d’une enquête et des interpellations, les personnes grugées comptent sur la justice pour entrer en possession de leurs fonds.

Lire aussi : #Mali : Mme Maïga Aminata Traoré : La sentinelle des droits des albinos

La Communauté internationale a célébré hier la Journée internationale de sensibilisation à l’albinisme. Mme Maïga Aminata Traoré est une actrice engagée pour la cause des personnes atteintes de cette maladie.

Lire aussi : # Mali : Bamako : Vol raté d’un taxi en pleine rue

Le taximan gara sa voiture devant une boutique laissant le moteur en marche et la portière ouverte. C’était une aubaine pour un inconnu de s’emparer du véhicule.

Lire aussi : Forum sur l’éducation : Des perspectives de formations en Russie

Les universités dans le pays de Vladmir Poutine proposent aux étudiants maliens des programmes de formation dans différentes disciplines, notamment dans les professions médicales, techniques, naturelles voire humanitaires.

Lire aussi : #Mali : Le «Passeur» passe par la case prison

à deux, ils recherchaient et envoyaient les candidats à l’immigration pour regagner l’Europe via le Sahara. Un contrôle de routine a mis fin à leur activité illicite.

Lire aussi : #Mali : Cour d’assises de Bamako : Les propos compromettants d’un accusé

L'homme a été traîné devant les juges à cause de son indiscrétion à la suite d’un assassinat. Il aura la chance d’être lavé de tout soupçon.

Les articles de l'auteur

#Mali : OpenAI : La tentation du gain facile conduit à la grosse désillusion

En six mois, les arnaqueurs patentés ont pu convaincre plus de 9.000 personnes à injecter plus de 2,6 milliards de Fcfa dans le système. Avec l’ouverture d’une enquête et des interpellations, les personnes grugées comptent sur la justice pour entrer en possession de leurs fonds.

Par Tamba CAMARA


Publié jeudi 20 juin 2024 à 17:35

#Mali : Mme Maïga Aminata Traoré : La sentinelle des droits des albinos

La Communauté internationale a célébré hier la Journée internationale de sensibilisation à l’albinisme. Mme Maïga Aminata Traoré est une actrice engagée pour la cause des personnes atteintes de cette maladie.

Par Tamba CAMARA


Publié jeudi 13 juin 2024 à 18:20

# Mali : Bamako : Vol raté d’un taxi en pleine rue

Le taximan gara sa voiture devant une boutique laissant le moteur en marche et la portière ouverte. C’était une aubaine pour un inconnu de s’emparer du véhicule.

Par Tamba CAMARA


Publié lundi 10 juin 2024 à 17:17

Forum sur l’éducation : Des perspectives de formations en Russie

Les universités dans le pays de Vladmir Poutine proposent aux étudiants maliens des programmes de formation dans différentes disciplines, notamment dans les professions médicales, techniques, naturelles voire humanitaires.

Par Tamba CAMARA


Publié mardi 28 mai 2024 à 18:53

#Mali : Le «Passeur» passe par la case prison

à deux, ils recherchaient et envoyaient les candidats à l’immigration pour regagner l’Europe via le Sahara. Un contrôle de routine a mis fin à leur activité illicite.

Par Tamba CAMARA


Publié dimanche 19 mai 2024 à 18:44

#Mali : Cour d’assises de Bamako : Les propos compromettants d’un accusé

L'homme a été traîné devant les juges à cause de son indiscrétion à la suite d’un assassinat. Il aura la chance d’être lavé de tout soupçon.

Par Tamba CAMARA


Publié jeudi 16 mai 2024 à 09:29

#Mali : Cour d’assises de Bamako : 15 ans de prison pour l’époux jaloux

Il n’était pas blanc comme neige mais ne supportait pas que son épouse lui refuse le lit conjugal. Au lieu de se remettre en cause, il a préféré se débarrasser d’elle définitivement.

Par Tamba CAMARA


Publié mardi 14 mai 2024 à 08:26

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner