#Mali : Journées des sciences de l’information et de la communication : Focus sur les mutations des médias en Afrique

Tous les analystes et observateurs avertis s’accordent sur l’importance de l’information dans nos différents pays. Et aujourd’hui, il est admis par tous que l’information représente un maillon essentiel de la souveraineté d’un État

Publié mercredi 08 mai 2024 à 09:10
#Mali : Journées des sciences de l’information et de la communication : Focus sur les mutations des médias en Afrique

De la gauche vers la droite : Le directeur général de l’ESJSC, Aboubacar Abdoulwahidou Maïga, les ministres Pr Bouréma Kansaye et  Alhamdou Ag Ilyène

 

La 2è édition des Journées scientifiques des sciences de l’information et de la communication (Jossic) se tient à l’École supérieure de journalisme et des sciences de la communication (ESJSC) sous le thème : «Les médias face aux mutations en Afrique : enjeux, défis et perspectives».

Les travaux ont été lancés, hier, par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Pr Bouréma Kansaye, en présence de son collègue de la Communication, de l’Économie numérique et de la Modernisation de l’administration, Alhamdou Ag Ilyène, et d’autres invités de marque.


Ce cadre d’échanges de deux jours vise à créer une opportunité de rencontres et de confrontations intellectuelles entre professionnels des médias et de la communication, communauté universitaire, mais aussi les décideurs publics et le monde des ONG. Cet espace aborde quatre axes principaux. Il s’agit des : «Médias face aux régimes de Transition en Afrique», «Journalisme et communication à l’heure du numérique», «Médias et conflits» et «Politique de communication et dynamique de paix et de développement». à ce rendez-vous scientifique, il est prévu 54 communications contre une trentaine lors de la précédente édition. Les panelistes sont des experts africains, y compris des Maliens.

Le directeur général de l’ESJSC a souligné que l’information représente un maillon essentiel de la souveraineté d’un État. Il a insisté sur la maîtrise par l’État de la façon dont son peuple s’informe et consomme l’actualité. Malheureusement, a regretté Aboubacar Abdoulwahidou Maïga, les Africains sont les plus grands consommateurs d’informations fournies sans aucune piste par des médias des quatre coins du globe. Et d’espérer que ces journées apporteront de meilleurs éclairages sur le rôle des médias africains face aux changements que notre planète connaît. «Nous attendons également des pistes de solutions devant aider à adapter nos politiques et stratégies d’information et de communication à nos besoins spécifiques», a indiqué le patron de l’ESJSC.

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a expliqué que le thème pose des questions centrales pour notre continent. Pr Bouréma Kansaye a rappelé que l’Afrique cristallise de plus en plus l’attention des médias du monde. «Nous sommes conscients que notre continent est devenu le champ d’affrontement de la guerre informationnelle qui est difficilement perceptible, mais dévastatrice», a-t-il prévenu.

L’ancien recteur de l’Université des sciences juridiques et politiques (USJPB) a déploré que l’actualité a pu faire des médias d’aujourd’hui de véritables sources de préoccupation pour nombre d’États africains. En raison, selon lui, de leur utilisation détournée à des fins de propagande, de désinformation, de déstabilisation et de diffusion de messages haineux ou de valeurs post-humaines, antivaleurs, opposés à nos intérêts.

Le chef du département en charge de l’Enseignement supérieur a souligné que la prolifération des médias en ligne, surtout sur les réseaux sociaux, a rendu les choses encore plus complexes. Il a relevé que l’information doit être le travail des professionnels conscients des conséquences de leurs productions sur leurs sociétés surtout en temps de crise.

Pour sa part, le ministre de la Communication, de l’Économie numérique et de la Modernisation de l’administration a témoigné de l’importance que le gouvernement accorde à la presse. Selon lui, c’est un métier exigeant qui peut changer le monde en bon ou mauvais si celui qui l’exerce le souhaite. Alhamdou Ag Ilyène a exhorté les professionnels des médias à avoir le sens de l’éthique. Autrement dit le ministre chargé de la Communication a invité la presse à plus de responsabilité et de professionnalisme.

Mohamed DIAWARA

Lire aussi : #Mali : Offre de soins et de services de santé de qualité : 11 Cscom accrédités

Ces centres de santé ont été évalués sur des critères en rapport avec la gouvernance et la redevabilité, le personnel et la qualification, mais aussi sur les protocoles et les procédures ainsi que la qualité et la sécurité. Ils doivent boxer désormais dans la cour des grands à l’éche.

Lire aussi : Malawi : Le vice-président et neuf autres personnes portés disparus

L'avion des Forces de défense du Malawi transportant le vice-président, Dr. Saulos Klaus Chilima et neuf autres personnes, est porté disparu depuis le lundi 10 juin 2024. L'information a été rendue publique le même jour à travers un communiqué de presse signé par la secrétaire du présiden.

Lire aussi : #Mali: Promotion des langues nationales : L’Immense contribution de Dr N’Do Cissé

Ce professeur d’enseignement supérieur à la retraite œuvre depuis des lustres pour la promotion de nos langues nationales. Le pédagogue a conçu une nouvelle méthode d’apprentissage de la lecture et de l’écriture de ces langues intitulée : «Doclee».

Lire aussi : #Mali : Mme Konan Mariam Dicoh : L’ivoirienne sur la pièce de 25 Fcfa tire sa révérence

L’Ivoirienne, Mme Konan Mariam Dicoh, dont l’image est gravée sur la pièce de 25 Fcfa est décédée mercredi 5 juin à l’âge de 80 ans. L’information a été confirmée par plusieurs médias de son pays. La défunte était la première femme chimiste de Côte d’Ivoire..

Lire aussi : #Mali : Conférence internationale du travail : Notre pays révèle ses acquis

Les travaux de la 112è session de la Conférence internationale du travail (CIT) ont démarré, lundi dernier à Genève en Suisse. Notre pays est représenté par une délégation, conduite par le ministre du Travail, de la Fonction publique et du Dialogue social, Dr Fassoun Coulibaly..

Lire aussi : #Mali : L'ancienne ministre Mme Berthé Aïssata Bengaly tire sa révérence

L'ancienne ministre de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mme Berthé Assaïta Bengaly, est décédée ce vendredi 31 mai, à l'âge de 67 ans, à la suite d'une courte maladie. Ses obsèques auront lieu le dimanche prochain à Magnambougou en Commune VI du District de Bamako..

Les articles de l'auteur

#Mali : Offre de soins et de services de santé de qualité : 11 Cscom accrédités

Ces centres de santé ont été évalués sur des critères en rapport avec la gouvernance et la redevabilité, le personnel et la qualification, mais aussi sur les protocoles et les procédures ainsi que la qualité et la sécurité. Ils doivent boxer désormais dans la cour des grands à l’échelle du premier niveau de la pyramide sanitaire.

Par Mohamed DIAWARA


Publié jeudi 13 juin 2024 à 18:23

Malawi : Le vice-président et neuf autres personnes portés disparus

L'avion des Forces de défense du Malawi transportant le vice-président, Dr. Saulos Klaus Chilima et neuf autres personnes, est porté disparu depuis le lundi 10 juin 2024. L'information a été rendue publique le même jour à travers un communiqué de presse signé par la secrétaire du président et du cabinet..

Par Mohamed DIAWARA


Publié mardi 11 juin 2024 à 09:58

#Mali: Promotion des langues nationales : L’Immense contribution de Dr N’Do Cissé

Ce professeur d’enseignement supérieur à la retraite œuvre depuis des lustres pour la promotion de nos langues nationales. Le pédagogue a conçu une nouvelle méthode d’apprentissage de la lecture et de l’écriture de ces langues intitulée : «Doclee».

Par Mohamed DIAWARA


Publié lundi 10 juin 2024 à 07:18

#Mali : Mme Konan Mariam Dicoh : L’ivoirienne sur la pièce de 25 Fcfa tire sa révérence

L’Ivoirienne, Mme Konan Mariam Dicoh, dont l’image est gravée sur la pièce de 25 Fcfa est décédée mercredi 5 juin à l’âge de 80 ans. L’information a été confirmée par plusieurs médias de son pays. La défunte était la première femme chimiste de Côte d’Ivoire..

Par Mohamed DIAWARA


Publié jeudi 06 juin 2024 à 16:13

#Mali : Conférence internationale du travail : Notre pays révèle ses acquis

Les travaux de la 112è session de la Conférence internationale du travail (CIT) ont démarré, lundi dernier à Genève en Suisse. Notre pays est représenté par une délégation, conduite par le ministre du Travail, de la Fonction publique et du Dialogue social, Dr Fassoun Coulibaly..

Par Mohamed DIAWARA


Publié mercredi 05 juin 2024 à 19:09

#Mali : L'ancienne ministre Mme Berthé Aïssata Bengaly tire sa révérence

L'ancienne ministre de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mme Berthé Assaïta Bengaly, est décédée ce vendredi 31 mai, à l'âge de 67 ans, à la suite d'une courte maladie. Ses obsèques auront lieu le dimanche prochain à Magnambougou en Commune VI du District de Bamako..

Par Mohamed DIAWARA


Publié vendredi 31 mai 2024 à 22:46

#Mali : L'Onu offre plus de 6,6 milliards de Fcfa pour lutter contre l'insécurité alimentaire

Les Nations-unies ont alloué ce mardi 28 mai, au Mali, plus de 6,6 milliards de Fcfa soit 11 millions de dollars américains de leur Fonds d’urgence humanitaire pour répondre aux besoins urgents des personnes menacées par l’insécurité alimentaire et nutritionnelle et des réfugiés..

Par Mohamed DIAWARA


Publié mercredi 29 mai 2024 à 11:48

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner