#Mali : Corridor Bamako-Conakry : Alport Conakry présente ses réalisations aux opérateurs économiques maliens

Dans la perspective d’augmenter le volume des importations maliennes par le Port autonome de Conakry, Albayrak Mali, filiale d’Albayrak S.A, société de droit turc, a rencontré lundi dernier des opérateurs économiques maliens, importateurs de marchandises conventionnelles à la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM).

Publié jeudi 02 mai 2024 à 07:20
#Mali : Corridor Bamako-Conakry : Alport Conakry présente ses réalisations aux opérateurs économiques maliens

 Les initiatives prises permettront de consolider le climat  des affaires sur l’axe Conakry-Bamako

 

C’était en présence du directeur général d’Albayrak Mali, l’ancien ministre Modibo Keïta, du directeur général d’Alport Conakry, Suleymane Cokan , de son adjoint, Ousmane Savané, de l’ambassadeur de Türkiye au Mali, , Efe Ceylan et du vice-président de la Ccim, Ibrahima Doucouré. «L’objet de notre visite était de venir présenter aux opérateurs économiques maliens les potentialités et les facilités qu’offrent le Port de Conakry en termes de transit des marchandises à destination et en provenance du Mali», a expliqué le directeur général adjoint d’Alport Conakry.

«Nous avons réalisé un parking au Port de Conakry dénommé Kidal dont une grande partie est dédiée au transit malien. La durée maximale d’un navire en attente aujourd’hui est de 0,1 jour. Nous avons aussi construit et réhabilité les entrepôts de stockage de blé, de l’engrais et du coton malien», a détaillé Ousmane Savané.

La rencontre organisée à cet effet a servi de cadre d’échanges B to B en vue de promouvoir éventuellement un partenariat fécond entre Alport Conakry et les opérateurs économiques maliens. «Notre pays est un pays continental qui fait transiter ses marchandises à l’import et l’export par plusieurs ports. Le port le plus proche de Bamako est celui de Conakry.  Mais seulement 10 à 15% des marchandises maliennes transitent par ce port. Ce n’est pas normal. Ce port, les Guinéens l’ont donné en concession à Albayrak», a expliqué le directeur général d’Albayrak Mali, l’ancien ministre Modibo Keïta.

Le Port de Conakry est situé à moins de 900 km de Bamako. Pour profiter davantage de toutes les opportunités économiques, le gouvernement guinéen a signé en août 2018, un contrat de concession avec la société Alport Conakry, filiale du groupe Albayrak. Ce contrat prévoit 500 millions de dollars (environ 300 milliards de Fcfa) d’investissement sur une période de 25 ans, devant servir à la modernisation et à l’extension du terminal conventionnel.

La mise en œuvre de ce contrat a permis de rendre le port plus compétitif. En la matière, des grues mobiles ultra modernes ont été mises à disposition en vue d’augmenter la cadence de déchargement des marchandises et d’approvisionner rapidement les marchés. S’y ajoutent la réfection des vieux quais datant de 1955, la construction de nouveaux quais multifonctions sur la zone Est avec un quai dédié au transit de l’hinterland.


Plus de 200 caméras CCTV avec une salle de contrôle ont été installées. Le terminal conventionnel dispose d’infrastructures diversifiées, lui permettant d’accueillir simultanément près de 8 navires, indique-t-on dans une présentation. Aussi, les navires de 35 à 40 mille tonnes qui prenaient jusqu’à 40 jours de déchargement sont déchargés en moins de 15 jours.

Pour maintenir le climat des affaires sur l’axe Conakry - Bamako, un cadre permanent d’écoute et d’assistance est installé au bureau de la représentation de la direction générale d’Alport Conakry à Bamako. Cela en vue de faciliter et d’accompagner les opérateurs économiques et les chargeurs maliens utilisant le corridor maritime de Conakry pour le transit de leurs marchandises. Autre accompagnement c’est la construction d’une auberge pour les transporteurs maliens, équipée de 70 lits, d’une mosquée, des bureaux climatisés, des toilettes et d’une salle de réunion.


L’ambassadeur de Türkiye a estimé que la présence d’Albayra à Bamako représente une grande opportunité pour les transporteurs maliens et que l’assistance d’Albayrak Group facilitera le transit des marchandises entre Bamako et Conakry. De son côté, le vice-président de la Ccim, Ibrahima Doucouré, a remercié les responsables d’Alport Conakry pour cette opportunité que les opérateurs économiques maliens ne manqueront pas de saisir.

Babba COULIBALY

Lire aussi : #Mali : Les prix des hydrocarbures baissent : Pas les frais de transport

Le prix du litre du gasoil à la pompe est passé de 864 à 800 Fcfa, soit une diminution de 64 Fcfa. Cette baisse ne se fait pas sentir sur les prix des billets des transports en commun.

Lire aussi : #Mali : Suite à la libération de Hamadoun Bah : Les banques ouvrent leurs portes aujourd’hui

Le secrétaire général du Syndicat national des banques, assurances, établissements financiers, micro finances et commerces du Mali (Synabef), a recouvré la liberté. Sa mise en liberté a été ordonnée hier..

Lire aussi : #Mal : Synabef : L’Arrêt de travail effectif

L’arrêt de travail de 72 heures décrété du Syndicat national des banques, assurances, établissements financiers, micro finances et commerces du Mali (Synabef), a été suivi à Bamako. Seule la Banque de développement du Mali (BDM-SA) s’est désolidarisée du mouvement..

Lire aussi : #Mali : Pour protester contre l’arrestation de son secrétaire général : Le Synabef annonce une grève de 72 heures

Le Syndicat national des banques, assurances, établissements financiers, micro finances et commerces du Mali (Synabef) décide d’observer un arrêt de travail dans toutes les entreprises affiliées au Synabef à partir de ce matin..

Lire aussi : #Mali : Sécurité de la navigation aérienne des pays de l’AES : Les assurances du directeur général de l’Asecna

Mohamed Moussa, reçu lundi en audience à Koulouba, a donné la garantie que son Agence a, aujourd’hui, la capacité de couvrir 17 millions de kilomètres carrés d’espace aérien, collectivement et individuellement. Le chef de l’État, le colonel Assimi Goïta, a prodigué des conseils perme.

Lire aussi : #Mali : Les travaux de construction de la centrale solaire de Tiakadougou-Dialakoro lancés

Après les centrales solaires 200 mégawatts-crête de Sanankoroba et 100 mégawatts-crête de Safo, le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a posé, ce samedi 1er juin, le premier panneau solaire de la centrale solaire d'une puissance de 100 mégawatts-crête de Tiakadougou-Dialak.

Les articles de l'auteur

#Mali : Les prix des hydrocarbures baissent : Pas les frais de transport

Le prix du litre du gasoil à la pompe est passé de 864 à 800 Fcfa, soit une diminution de 64 Fcfa. Cette baisse ne se fait pas sentir sur les prix des billets des transports en commun.

Par Babba COULIBALY


Publié mardi 11 juin 2024 à 18:01

#Mali : Suite à la libération de Hamadoun Bah : Les banques ouvrent leurs portes aujourd’hui

Le secrétaire général du Syndicat national des banques, assurances, établissements financiers, micro finances et commerces du Mali (Synabef), a recouvré la liberté. Sa mise en liberté a été ordonnée hier..

Par Babba COULIBALY


Publié lundi 10 juin 2024 à 18:24

#Mal : Synabef : L’Arrêt de travail effectif

L’arrêt de travail de 72 heures décrété du Syndicat national des banques, assurances, établissements financiers, micro finances et commerces du Mali (Synabef), a été suivi à Bamako. Seule la Banque de développement du Mali (BDM-SA) s’est désolidarisée du mouvement..

Par Babba COULIBALY


Publié jeudi 06 juin 2024 à 16:52

#Mali : Pour protester contre l’arrestation de son secrétaire général : Le Synabef annonce une grève de 72 heures

Le Syndicat national des banques, assurances, établissements financiers, micro finances et commerces du Mali (Synabef) décide d’observer un arrêt de travail dans toutes les entreprises affiliées au Synabef à partir de ce matin..

Par Babba COULIBALY


Publié mercredi 05 juin 2024 à 19:17

#Mali : Sécurité de la navigation aérienne des pays de l’AES : Les assurances du directeur général de l’Asecna

Mohamed Moussa, reçu lundi en audience à Koulouba, a donné la garantie que son Agence a, aujourd’hui, la capacité de couvrir 17 millions de kilomètres carrés d’espace aérien, collectivement et individuellement. Le chef de l’État, le colonel Assimi Goïta, a prodigué des conseils permettant à l’Asecna d’être plus performante.

Par Babba COULIBALY


Publié mardi 04 juin 2024 à 18:00

#Mali : Les travaux de construction de la centrale solaire de Tiakadougou-Dialakoro lancés

Après les centrales solaires 200 mégawatts-crête de Sanankoroba et 100 mégawatts-crête de Safo, le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a posé, ce samedi 1er juin, le premier panneau solaire de la centrale solaire d'une puissance de 100 mégawatts-crête de Tiakadougou-Dialakoro dans le Cercle de Sélingué (Région de Bougouni)..

Par Babba COULIBALY


Publié samedi 01 juin 2024 à 16:21

#Mali :Lancement des travaux de la Centrale solaire de Safo : Le président Goïta affiche son ambition d’innover le secteur énergétique

En procédant hier à la pose du premier panneau, le chef de l’État a exprimé sa volonté de parvenir, dans un bref délai, à une mutation profonde de la production de l’électricité. Le champ solaire de Safo, d’une puissance de 100 mégawatts-crête avec des modules photovoltaïques en silicium monocristallin, sera bâti sur une.

Par Babba COULIBALY


Publié mardi 28 mai 2024 à 18:47

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner