Décès de Soumeylou Boubèye Maïga : La classe politique exprime sa vive émotion

Le défunt était un poids lourd de la scène politique malienne

Par

Publié mercredi 23 mars 2022 à 07:42
Décès de Soumeylou Boubèye Maïga : La classe politique exprime sa vive émotion

Arraché à l’affection des siens et de l’ensemble du peuple malien à l’âge de 68 ans, l’ancien Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga, a été l’une des figures de proue de la scène politique.

L’homme disposait d’un très riche carnet d’adresses et avait su développer une expertise reconnue dans le domaine sécuritaire. 

Son décès a suscité de vives réactions dans notre pays et au-delà de nos frontières. Dans son communiqué annonçant la mauvaise nouvelle, le gouvernement a salué la «mémoire du grand serviteur de l’État, son engagement pour l’avènement de la démocratie».

L’exécutif a présenté ses sincères condoléances à la famille de l’illustre disparu et à l’ensemble de sa famille politique, qu’est le parti Alliance pour la solidarité au Mali convergences forces patriotiques (ASMA-CFP). Lundi, ce parti avait informé du «décès en détention» de Soumeylou Boubèye Maïga.

L’ancien Premier ministre est décédé dès suites d’une longue maladie, après que sa famille a vainement souhaité son évacuation à l’étranger.

De quoi nourrir les passions au sein de la classe politique, dont une partie réclame une «enquête indépendante pour faire la lumière sur les circonstances de ce décès et en situer les responsabilités».

Il s’agit en l’occurrence du Cadre d’échange des partis et regroupements politique pour une Transition réussie qui, dans un communiqué publié lundi, estime que cette « disparition interpelle les autorités de la Transition».

Soumeylou Boubèye Maïga était membre du directoire de ce Cadre qui «perd ainsi un compagnon de lutte déterminé», selon le communiqué du regroupement. Et le Mali, selon le même le document, «perd un démocrate engagé et avant-gardiste défenseur des libertés fondamentales».

L’illustre disparu fut, en effet, de tous les combats politiques au Mali, à commencer par la lutte pour la démocratie. Un de ses camarades de lutte, Me Mountaga Tall témoigne : «J’ai connu Soumeylou Boubèye Maïga quand il achevait sa formation en journalisme au CESTI alors que j’entamais mes études en droit à l’Université à Dakar en 1976.

Nous avons ainsi milité ensemble au sein de l’Association des étudiants et scolaires maliens à Dakar (AESMD). Puis, nous nous sommes retrouvés pour la lutte pour l’instauration du pluralisme démocratique au Mali au sein du Mouvement démocratique».

Tout comme Me Mountaga Tall, plusieurs hommes politiques ont salué la mémoire du défunt. Madani Tall retient de lui «son courage et son combat pour la démocratie».

La presse malienne, à travers la Maison de la presse, a également tenu à rendre hommage au confrère Soumeylou Boubèye Maïga. Elle a salué, dans un communiqué, la mémoire «d’un artisan de la démocratie et d’un grand serviteur de l’État».

Aussi, des personnalités de la sous-région et du continent ont adressé des messages de condoléances à la famille du disparu.

Sur sa page Twitter, Alassane Dramane Ouattara, président de la République de Côte d’Ivoire, a écrit : «C’est avec une grande tristesse que j’ai appris le décès de mon jeune frère, Soumeylou Boubèye Maïga». Et Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l’Union africaine, s’est également dit attristé par le décès de l’ancien Premier ministre.

Lire aussi : Contribution, Sanctions contre le Mali : Les vertus du dialogue

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a trouvé le ton juste et mesuré dans son adresse à la nation du 10 janvier 2022..

Lire aussi : Mali : Le Premier ministre s'imprègne de la situation sécuritaire à Segou

Le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga s’est rendu, ce samedi 13 novembre 2021, à Segou où il a présidé la cérémonie de clôture du Forum national sur l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes en milieu rural. Le chef du gouvernement a ensuite rendu visite aux troupes du camp militai.

Lire aussi : Le médiateur de la Cedeao à Bamako : des échanges en prélude au sommet d’Accra

Le médiateur de la Cedeao s’est adressé à la presse après l’audience avec le président de la Transition.

Lire aussi : Conseil national de Transition : La session d’octobre s’ouvre

Le projet de loi de finances 2022 et 13 autres textes législatifs seront examinés au cours des travaux.

Lire aussi : Mission du Conseil de sécurité à Bamako : Échanges francs et constructifs avec les autorités de la transition

Au cours de sa visite de 48 heures, la délégation des Nations unies s’est bien imprégnée de la situation difficile et complexe que notre pays traverse depuis 2012.

Lire aussi : Primature : Le Premier ministre reçoit les diplomates algérien et américain

Dr Choguel Kokalla Maïga avec l’Algérien Delmi Boudjemaa.

Dans la même rubrique

Contribution, Sanctions contre le Mali : Les vertus du dialogue

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a trouvé le ton juste et mesuré dans son adresse à la nation du 10 janvier 2022..

Publié mercredi 12 janvier 2022 à 07:50 Issa DEMBELE

Mali : Le Premier ministre s'imprègne de la situation sécuritaire à Segou

Le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga s’est rendu, ce samedi 13 novembre 2021, à Segou où il a présidé la cérémonie de clôture du Forum national sur l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes en milieu rural. Le chef du gouvernement a ensuite rendu visite aux troupes du camp militaire Amadou Cheickou Tall de Segou..

Publié dimanche 14 novembre 2021 à 17:08 Issa DEMBELE

Le médiateur de la Cedeao à Bamako : des échanges en prélude au sommet d’Accra

Le médiateur de la Cedeao s’est adressé à la presse après l’audience avec le président de la Transition.

Publié jeudi 06 janvier 2022 à 08:14 Issa DEMBELE

Conseil national de Transition : La session d’octobre s’ouvre

Le projet de loi de finances 2022 et 13 autres textes législatifs seront examinés au cours des travaux.

Publié mardi 05 octobre 2021 à 10:28 Issa DEMBELE

Mission du Conseil de sécurité à Bamako : Échanges francs et constructifs avec les autorités de la transition

Au cours de sa visite de 48 heures, la délégation des Nations unies s’est bien imprégnée de la situation difficile et complexe que notre pays traverse depuis 2012.

Publié vendredi 08 octobre 2021 à 16:43 Issa DEMBELE

Primature : Le Premier ministre reçoit les diplomates algérien et américain

Dr Choguel Kokalla Maïga avec l’Algérien Delmi Boudjemaa.

Publié mardi 05 octobre 2021 à 12:05 Issa DEMBELE

Atelier sur l’état d’évaluation des TIC : Les participants ont affiné les données

La réorganisation du secteur des TIC est un challenge pour le département.

Publié jeudi 09 décembre 2021 à 15:24 Issa DEMBELE

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner