CAN 2023 : La meilleure de toutes les Can ?

La 34è édition de la Coupe d’Afrique des nations a pris fin, dimanche dernier avec le sacre du pays hôte, la Côte d’Ivoire devant le Nigeria (2-1). L’édition 2023 a été la plus prolifique de l’histoire avec 119 buts inscrits en 52 matches soit une moyenne de 2,28 buts par rencontre.

Par

Publié mercredi 14 février 2024 à 08:18
CAN 2023 : La meilleure de toutes les Can ?

C’est 19 réalisations de plus que lors de la précédente édition qui s’était déroulée en 2022 au Cameroun (100 buts) et 17 de plus qu’en 2019 en Égypte (102 réalisations). Cette année, lors de la phase de poules, les filets ont tremblé à 89 reprises en 36 matches, alors que 16 buts ont été marqués en huitièmes de finale, contre 8 en quarts de finale, 3 en demi-finales et 3 en finale.

Lors de l’édition 2021 au Cameroun (la compétition s’est disputée en 2022), il y avait eu 100 buts marqués en 52 matches, pour une moyenne de 1,92 but par rencontre (68 buts en phase de poules, 12 buts en huitièmes de finale, 10 buts en quarts de finale, 4 buts en demi-finale, 6 buts lors du match de classement et zéro en finale). Le Camerounais Vincent Aboubakar a terminé meilleur buteur de l’édition 2021 avec 8 buts.

En 2019, en Égypte où a été lancée la phase finale avec 24 pays, 102 buts ont été inscrits, soit une moyenne de 1,96 but par rencontre (68 en phase de poules, 19 en huitièmes de finale, 9 en quarts de finale, 4 en demi-finales, 1 lors du match pour la 3è place et 1 en finale). Malgré ces 119 buts, la CAN 2023 n’a pas atteint le ratio de l’édition de 2008 au Ghana, lors de laquelle 99 buts avaient été marqués en 32 matches, soit une moyenne de 3,09 buts par rencontre (2,28 cette année)

 Malgré l’élimination de son équipe en huitièmes de finale, le capitaine de la Guinée équatoriale, Emilio Nsué, termine en tête du classement des buteurs avec 5 réalisations, toutes inscrites en phases de groupes devant Gelson Dala (Angola) et Mostafa Mohamed (Égypte) qui comptent, chacun, 4 buts. Le podium est complété par l’attaquant des Aigles, Lassine Sinayoko, l’Algérien Baghdad Bounedjah, l’Angolais Mabululu, le Burkinabé Bertrand Traoré, le Guinéen Mohamed Bayo, les Nigérians Ademola Lookman et William Troost-Ekong (3 buts chacun).

Le défenseur et capitaine du Nigeria William Troost-Ekong a remporté le trophée de meilleur joueur de la compétition, alors que le trophée du meilleur gardien est revenu à Ronwen Williams d’Afrique du Sud. La nation Arc-en-ciel s’est vue remettre le trophée du fair-play, alors que l’Ivoirien Simon Adingra a été désigné meilleur jeune joueur de la compétition. Cerise sur le gâteau pour le jeune prodige des Éléphants il a également été élu Homme du match de la finale.

«Je suis très content, ce n’était pas facile, mais avec le mental, on a pu se mettre ensemble et on est champion d’Afrique. C’est une grâce, j’étais blessé à deux jours de la publication de la liste, le coach m’a fait confiance. Je remercie Dieu», a déclaré l’ailier gauche ivoirien de 22 ans, après le sacre de son pays. Très attendu en Côte d’Ivoire, l’attaquant Victor Osimhen, n’a inscrit qu’un but, mais il a été important dans le parcours du Nigeria dans la compétition.

Le sociétaire de Naples (D1 italienne) a été le joueur dont le nom a été plus scandé dans les stades ivoiriens. À chaque match du Nigeria, les supporters scandaient : «Osimhen, Osimhen, Osimhen». Même lors de la remise des médailles, l’attaquant-vedette des Super Eagles a reçu une standing ovation, alors qu’il avait été hué pendant toute la finale par les gradins du stade Alassane Ouattara. Pour la plupart des observateurs, la CAN 2023 a été la meilleure de l’Histoire en termes de spectacles, d’ambitions, de jeu et de buts.

«C’était une compétition extraordinaire. Il y a eu beaucoup de suspenses, des retournements de situation, des buts, du spectacle. Je pense que la Côte d’Ivoire peut être fière de sa CAN, elle a été belle et riche. Elle nous a réservé beaucoup de surprises et des rebondissements», a déclaré le sélectionneur par intérim de la Côte d’Ivoire Emerse Faé. «C’est plus qu’un conte de fée. Franchement, j’ai du mal à réaliser qu’on l’a fait. Quand je repense à tout ce qu’on a vécu, tout ce qu’on a traversé pendant la compétition, les moments difficiles. On est des miraculeux, on a été chercher la coupe, parce qu’on a rien lâché», a poursuivi le technicien des Éléphants.

L’ancien capitaine de la Côte d’Ivoire, Gadji Celi a également exprimé sa satisfaction et sa fierté après le sacre de son pays. «C’était une belle compétition parce qu’il y a eu beaucoup d’émotions, des buts, de belles actions et le fair-play a prévalu. Il n’y a pas eu de scandale, des discussions inutiles. Je pense que ça été une belle CAN», a-t-il déclaré.

De cette 34è édition de la CAN on retiendra également la nette progression des pays considérés comme les petites nations de football. Ils ont proposé du jeu et rehaussé le niveau de la compétition dès la phase de poules. La Mauritanie a signé sa première victoire à la CAN en battant l’Algérie (1-0) pour atteindre le deuxième tour pour la première fois de son histoire, tout comme la Namibie qui était toujours tombée au premier tour. La Guinée équatoriale, le Cap-Vert et l’Angola ont surpris leur monde pour terminer premiers de leurs poules respectives.

«Le Cap-Vert n’a pas beaucoup marqué. Je ne savais pas qu’on joue autant au football dans ce pays. C’est une belle surprise pour moi», a confié un responsable ivoirien. Les favoris étaient en difficultés, à l’image du Ghana et de l’Algérie qui sont tombés pour la deuxième fois d’affilée dès le premier tour. La Tunisie s’est également cassée les dents à la phase de poules, alors que le Cameroun, l’Égypte, le Sénégal et le Maroc sont tombés au tour suivant. C’était une compétition ouverte et c’est le nivellement par le haut pour Claude Le Roy, parce que les soi-disant petites équipes ont pu travailler mieux. «C’est une coupe d’Afrique remarquable.

Toutes ces émotions, tous ces ingrédients, rien n’a jamais été acquis dans les matches. Il y a eu cette émotion dans toutes les rencontres, une petite part de mystère, ça fait que le football reste le football», a déclaré le consultant de la chaîne cryptée, Canal+ et vainqueur de la CAN 1988 avec le Cameroun. La seule fausse note de cette CAN ivoirienne a été la billetterie. Les supporters ont eu toutes les peines du monde à trouver les billets. Les tickets étaient souvent vendus au marché noir à des prix exorbitants.

Pour mémoire, la CAN Côte d’Ivoire 2023 a permis au Ghanéen André Ayew et au Tunisien Youssef Msakni d’égaler le record de participations à la phase finale (8), qui était détenu par le Camerounais Rigobert Song et l’Égyptien Ahmed Hassan.

Envoyés spéciaux

Ladji M. DIABY

Habibou KOUYATÉ


Ladi Madiheri DIABY

Lire aussi : #Mali : Femafoot : Le championnat professionnel sera lancé en 2025

L’annonce a été faite par le 1er vice-président du bureau fédéral, Moussa Sylvain Diakité lors de l’Assemblée générale de l’instance qui s’est déroulée, samedi 30 mars à Bamako.

Lire aussi : #Mali : Match amical : Mali-Nigeria, un duel prometteur

Après les Mourabitounes de la Mauritanie, battus 2-0, vendredi 22 mars au stade de Marrakech, les Aigles ont rendez-vous ce mardi avec les Super Eagles du Nigeria pour un deuxième match de préparation qui promet du spectacle.

Lire aussi : #Mali : Jeux olympiques : Les Aigles espoirs fixés sur leur sort aujourd’hui

Le tirage au sort des prochains tournois de football des Jeux Olympiques, Paris 2024 a lieu aujourd’hui à Saint-Denis (19h)..

Lire aussi : Basket Africa league : La saison 4 placée sous le signe des innovations

La saison 4 de la Basket Africa league (BAL) donnera son coup d’envoi en mars. L’information a été donnée, vendredi 10 février, par le président de la BAL Amadou Gallo Fall, lors d’une table ronde au siège de FIBA Afrique, à Abidjan..

Lire aussi : Patrice Motsepe : «Quand l’afrique travaille ensemble, elle gagne»

Le président de la Confédération africaine de football (CAF) Patrice Motsepe, a aminé une conférence de presse, vendredi 9 février à Abidjan..

Lire aussi : CAN 2023 : La Côte d’Ivoire jusqu’au bout du rêve

A domicile, les Eléphants ont remporté, hier soir leur troisième titre de champion d’Afrique, en dominant 2-1 le Nigeria après avoir été menée 1-0 au tableau d’affichage.

Les articles de l'auteur

#Mali : Femafoot : Le championnat professionnel sera lancé en 2025

L’annonce a été faite par le 1er vice-président du bureau fédéral, Moussa Sylvain Diakité lors de l’Assemblée générale de l’instance qui s’est déroulée, samedi 30 mars à Bamako.

Par Ladi Madiheri DIABY


Publié mardi 02 avril 2024 à 09:26

#Mali : Match amical : Mali-Nigeria, un duel prometteur

Après les Mourabitounes de la Mauritanie, battus 2-0, vendredi 22 mars au stade de Marrakech, les Aigles ont rendez-vous ce mardi avec les Super Eagles du Nigeria pour un deuxième match de préparation qui promet du spectacle.

Par Ladi Madiheri DIABY


Publié lundi 25 mars 2024 à 09:50

#Mali : Jeux olympiques : Les Aigles espoirs fixés sur leur sort aujourd’hui

Le tirage au sort des prochains tournois de football des Jeux Olympiques, Paris 2024 a lieu aujourd’hui à Saint-Denis (19h)..

Par Ladi Madiheri DIABY


Publié mercredi 20 mars 2024 à 08:48

Basket Africa league : La saison 4 placée sous le signe des innovations

La saison 4 de la Basket Africa league (BAL) donnera son coup d’envoi en mars. L’information a été donnée, vendredi 10 février, par le président de la BAL Amadou Gallo Fall, lors d’une table ronde au siège de FIBA Afrique, à Abidjan..

Par Ladi Madiheri DIABY


Publié jeudi 15 février 2024 à 09:31

Patrice Motsepe : «Quand l’afrique travaille ensemble, elle gagne»

Le président de la Confédération africaine de football (CAF) Patrice Motsepe, a aminé une conférence de presse, vendredi 9 février à Abidjan..

Par Ladi Madiheri DIABY


Publié lundi 12 février 2024 à 08:09

CAN 2023 : La Côte d’Ivoire jusqu’au bout du rêve

A domicile, les Eléphants ont remporté, hier soir leur troisième titre de champion d’Afrique, en dominant 2-1 le Nigeria après avoir été menée 1-0 au tableau d’affichage.

Par Ladi Madiheri DIABY


Publié lundi 12 février 2024 à 08:05

CAN 2023 : Nigeria-Côte d’Ivoire, un duel de titans

Les deux pays ont remporté, respectivement 3 et 2 titres de champion d’Afrique mais c’est la première fois qu’ils s’affrontent à ce niveau de la compétition. La finale promet du spectacle et fait saliver la planète foot du continent.

Par Ladi Madiheri DIABY


Publié vendredi 09 février 2024 à 08:29

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner