Service social des Armées : La solidarité agissante au profit du militaire et de sa famille

La Direction du service social des armées (DSSA) soutient, à travers des actions cohérentes de solidarité, la montée en puissance des Forces armées maliennes (FAMa) enclenchée depuis l’amorce de la rectification de la Transition

Par

Publié mardi 24 janvier 2023 à 08:34
Service social des Armées : La solidarité agissante au profit du militaire et de sa famille

Colonel-major Bréhima Samaké, directeur  du service social des armées

 

 

Notre Armée a soufflé le 20 janvier dernier ses 62 bougies. Cet anniversaire intervient dans un contexte de guerre contre les forces du mal qui imposent à notre pays des affrontements sanglants, endeuillant des milliers de familles. Les Forces armées maliennes (FAMa) font face avec courage et abnégation. Elles marquent des points depuis l’entame de la rectification de la Transition. Ces résultats découlent d’une politique de renforcement des capacités militaires et de développement de la culture du social. De quoi doper le moral des troupes engagées sur les différents théâtres d’opération.

Dans le cadre de la mise en œuvre efficace de cette politique, la Direction du service social des armées (DSSA) a un rôle à jouer. Branche sociale de notre appareil de défense et de sécurité, la DSSA met tout en œuvre pour assurer son rôle qui consiste à veiller au bien-être du militaire et de sa famille. C’est dans ce cadre qu’elle pose des actes de soutien et de bienfaisance aux nécessiteux (blessés, veuves et orphelins de guerre), explique le directeur du service social des armées, le colonel-major, Bréhima Samaké.

 

BIEN-ÊTRE INDIVIDUEL ET COLLECTIF- Créée en 2006, la DSSA a pour missions d’assurer la mise en œuvre des éléments de la politique des Forces armées et de sécurité en matière de solidarité, de protection et de promotion sociale des militaires pour leurs familles, des anciens combattants, des veuves, ascendants des familles de militaire et des blessés en service commandé. Elle met aussi en œuvre et évalue les différentes stratégies de mobilisation sociale autour des programmes sociaux sanitaires et autres programmes concourant au bien-être individuel et collectif au sein des forces armées.

Disposant des antennes à Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti, Gao et Tombouctou, la DSSA intervient dans les domaines de la solidarité avec à la clé des visites aux blessés de guerre, l’assistance et l’accompagnement des familles à travers des donations et aides médicales. Sur ce point, le service social des armées vient en appui à la Direction centrale du service de santé des armées (DCSSA) dans la prise en charge des blessés de guerre. Le colonel-major Bréhima Samaké révèle que sa structure règle à l’amiable des conflits familiaux des militaires. Ce qui nécessite des séances de sensibilisation pour un changement de comportement sur le plan sanitaire en particulier et social en général.


 « Tout est établi afin que le militaire soit rassuré. C’est pourquoi, dira le directeur, l’un des domaines d’intervention de la DSSA concerne la promotion sociale du militaire. Il s’agira précisément pour le service social des armées de s’employer dans les formations aux activités génératrices de revenus au bénéfice des familles des militaires, de les soutenir dans les inscriptions aux universités et écoles partenaires. Et enfin dans l’employabilité des épouses, des veuves, des enfants, et ascendants des militaires».


Les travailleurs sociaux de la DSSA interviennent dans des domaines tels que la famille, la santé, le budget, le logement, l’emploi permettant ainsi de compenser les sujétions professionnelles. Ils assurent le soutien social des ayants-droit, et plus particulièrement de ceux qui viennent de se trouver dans une situation critique. « La Direction du service social des armées annonce les décès aux familles, tout en apportant une donation de céréales et un montant pour les funérailles », explique le colonel-major Bréhima Samaké, ajoutant que sa structure aide les familles pour la constitution des dossiers pour l’obtention des droits (capital de décès, mutuelle, pension, indemnité forfaitaire de 10 ans, prise en charge dans les pupilles de la nation).

Afin de mener à bien ses missions, la DSSA entretient le partenariat avec plusieurs structures gouvernementales ou non gouvernementales. Le colonel-major Bréhima Samaké citera,  parmi les partenaires techniques, le ministère de la Formation professionnelle à travers l’Agence pour la promotion de l’emploi des jeunes (Apej), l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi (ANPE) et le Fonds d’appui à la formation professionnelle et à l’apprentissage (Fafpa). également l’Institut national de formation des travailleurs sociaux (INFTS), l’Institut supérieur de la technologie et de gestion appliquée (Istag) et l’Institut technique professionnel (ITP) accompagnent la DSSA. Le Centre d’instruction des services sociaux des forces armées royales du Maroc (CISS/FAR) constitue de plus un autre partenaire du service social des armées.


D’autre part, toujours selon les explications du colonel-major, la structure entretient le partenariat financier avec plusieurs banques et institutions de microfinance de la place. En perspectives, la DSSA prévoit la construction de centres multifonctionnels dans les Régions de Gao, Tombouctou, Mopti (Sevaré), Nara, Nioro, Ménaka pour les associations de femmes des camps, veuves et orphelins des militaires et paramilitaires. Il y a aussi le projet de formation de courte durée aux activités génératrices de revenus de 1.343 membres demandeurs des associations de femmes, des associations de jeunes des camps, veuves et orphelins des militaires et paramilitaires.

Oumar DIAKITE

Lire aussi : Mali : Le gouvernement de la Transition déclare persona non grata Guillaume Ngefa-Atondoko Andali

Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a notifié à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation du Mali (Minusma) la décision du gouvernement de déclarer persona non grata, son directeur de la Division des droits de l’H.

Lire aussi : Centre national des œuvres universitaires : Le cap maintenu en dépit des difficultés

L’année 2022 a été difficile dans notre pays. Le Centre national des œuvres universitaires (Cenou) n’est pas demeuré en reste de cette situation. Son programme d’activités a été perturbé du fait des restrictions budgétaires..

Lire aussi : Mopti : La brigade territoriale de gendarmerie logée de neuf

Dans le cadre de l’accompagnement de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minsuma) pour stabiliser le Centre du Mali..

Lire aussi : Kayes : Le cœur du grand marché ravagé par un incendie

Dans la nuit du samedi au dimanche dernier, un incendie a ravagé le cœur du Grand marché de Kayes. Beaucoup d’habitants de la Cité des rails se sont réveillés sous le choc en apprenant qu’une bonne partie de leur marché a été brûlée. C’est la zone où opèrent les vendeuses et vende.

Lire aussi : San : Restitution des études de faisabilité socio-économique et environnementale de la phase II du PDI-BS

La session visait à informer les différents acteurs et les bénéficiaires du Programme notamment sur les résultats des études d’avant-projet sommaire et d’avant-projet détaillé des projets d’aménagement de 5.940 ha en submersion contrôlée, du schéma directeur de Pekadouzou sur 20.00.

Lire aussi : Sikasso : Le poste de contrôle de Mamassoni ciblé par une attaque terroriste

Une dizaine d’hommes lourdement armés non identifiés ont ouvert le feu, le vendredi 3 février aux environs de 22h 40mn, sur le poste de contrôle de Mamassoni, situé à 4 km du centre-ville de Sikasso..

Les articles de l'auteur

Mali : Le gouvernement de la Transition déclare persona non grata Guillaume Ngefa-Atondoko Andali

Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a notifié à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation du Mali (Minusma) la décision du gouvernement de déclarer persona non grata, son directeur de la Division des droits de l’Homme, Guillaume Ngefa-Atondoko Andali..

Par Oumar DIAKITE


Publié lundi 06 février 2023 à 10:43

Centre national des œuvres universitaires : Le cap maintenu en dépit des difficultés

L’année 2022 a été difficile dans notre pays. Le Centre national des œuvres universitaires (Cenou) n’est pas demeuré en reste de cette situation. Son programme d’activités a été perturbé du fait des restrictions budgétaires..

Par Oumar DIAKITE


Publié lundi 06 février 2023 à 08:22

Mopti : La brigade territoriale de gendarmerie logée de neuf

Dans le cadre de l’accompagnement de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minsuma) pour stabiliser le Centre du Mali..

Par Oumar DIAKITE


Publié lundi 06 février 2023 à 08:19

Kayes : Le cœur du grand marché ravagé par un incendie

Dans la nuit du samedi au dimanche dernier, un incendie a ravagé le cœur du Grand marché de Kayes. Beaucoup d’habitants de la Cité des rails se sont réveillés sous le choc en apprenant qu’une bonne partie de leur marché a été brûlée. C’est la zone où opèrent les vendeuses et vendeurs de condiments, de produits cosmétiques dont l’encens, de tissus, parmi tant d’autres..

Par Oumar DIAKITE


Publié lundi 06 février 2023 à 08:13

San : Restitution des études de faisabilité socio-économique et environnementale de la phase II du PDI-BS

La session visait à informer les différents acteurs et les bénéficiaires du Programme notamment sur les résultats des études d’avant-projet sommaire et d’avant-projet détaillé des projets d’aménagement de 5.940 ha en submersion contrôlée, du schéma directeur de Pekadouzou sur 20.000 hectares, la consolidation avec option de reconversion en maîtrise totale de la plaine de Woloni (2.300 ha).

Par Oumar DIAKITE


Publié lundi 06 février 2023 à 08:08

Sikasso : Le poste de contrôle de Mamassoni ciblé par une attaque terroriste

Une dizaine d’hommes lourdement armés non identifiés ont ouvert le feu, le vendredi 3 février aux environs de 22h 40mn, sur le poste de contrôle de Mamassoni, situé à 4 km du centre-ville de Sikasso..

Par Oumar DIAKITE


Publié lundi 06 février 2023 à 07:40

Mali-Russie : La visite très attendue de Sergueï Lavrov

À la tête d’une forte délégation, le chef de la diplomatie russe aura un entretien demain avec son homologue malien, suivi d’une séance de travail élargie aux deux délégations et d’une audience avec le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta.

Par Oumar DIAKITE


Publié lundi 06 février 2023 à 07:38

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner