Révision annuelle des listes électorales : La Modele-Mali note des manquements

Dans le cadre du Projet d’appui à l’observation citoyenne du cycle électoral de la Transition 2020-2022 au Mali (Pro observation Mali), financé par l’Union européenne, la Mission d’observation des élections au Mali (Modele-Mali) a présenté, samedi dernier, son rapport couvrant la période allant du 1er au 31 décembre 2022, sur les opérations de Révision annuelle des listes électorales (Rale), tenues sur l’ensemble du territoire national.

Par

Publié lundi 16 janvier 2023 à 08:02 , mis à jour lundi 06 février 2023 à 12:45
Révision annuelle des listes électorales : La Modele-Mali note des manquements

L’observation de la Rale a concerné la majorité des communes des 49 cercles et des six communes de Bamako

 

C’était à la faveur d’une conférence de presse animée par son chef de Mission, Dr Ibrahima Sangho, dans un hôtel de Bamako. Il était entouré des représentants d’organisations membres de la Mission notamment l’Association des jeunes pour la citoyenneté active (Ajcad), la Communauté des bloggeurs du Mali (Doniblog), Droits de l’Homme au quotidien (DHQ).

Dans le document de cinq pages présenté, la Modele indique avoir poursuivi l’observation de la Rale dans la majorité des communes des 49 cercles et des six communes de Bamako. Cette révision s’est effectuée en l’absence des coordinations de l’Autorité indépendante de gestion des élections (Aige) au niveau de la région, du district, du cercle, de la commune, et en contradiction avec l’article 57, alinéa 2 de la loi électorale. Cet article prévoit qu’en année électorale, l’Aige assure le suivi et la supervision des opérations de révision des listes électorales.

En outre, le conférencier a attiré l’attention des autorités de la Transition sur plusieurs préoccupations en lien avec les opérations de révision. Au nombre des inquiétudes, Dr Ibrahima Sangho a mis l’accent sur le retard dans la mise en place des démembrements de l’Aige au niveau régional, local et dans les ambassades et consulats conformément aux dispositions de la loi électorale. Aussi, le document relève-t-il la non prise en compte des nouveaux majeurs dans certaines localités notamment dans le Cercle de Ménaka due à l’absence de la liste de validation.

Des difficultés logistiques dans plusieurs régions ont rendu l’accès très éprouvant à certaines localités en raison des routes impraticables et des mines. S’y ajoute l’insuffisance de la couverture téléphonique à l’intérieur de plusieurs cercles dans les régions de Kayes, Koulikoro, Ségou, Sikasso et Kidal. Sur le plan politique, le conférencier a signalé que les observateurs ont noté un déficit de communication autour des opérations de la Rale et de la vulgarisation de la loi électorale par les partis politiques. Avant d’indiquer toutefois que ces derniers, dans leur majorité, ont participé aux commissions administratives de la Rale.


Au plan sécuritaire, le rapport souligne que dans la plupart des régions observées, la situation sécuritaire est volatile. Afin de pallier ces préoccupations, la Modele-Mali a formulé une panoplie de recommandations à l’endroit des différentes parties prenantes au processus électorale. Il s’agit, entre autres, de l’accélération du processus d’installation des démembrements de l’Aige dans les régions, le district, les cercles, communes, ambassades et consulats, conformément aux articles 22, 23 et 24 de la loi électorale. La confirmation de la tenue du référendum constitutionnel le 19 mars prochain, étant donné le retard constaté dans l’installation de ses coordinations.

S’y ajoute la mise en place dans les meilleurs délais du processus d’accréditation des observateurs tel que prévu à l’article 39 de la Loi électorale, la révision du mandat et des missions des commissions administratives chargées de l’élaboration des listes électorales afin d’aboutir à des commissions plus professionnelles.

L’adoption de stratégies de prise en compte, dans le fichier électoral, des nouveaux majeurs ainsi que des populations déplacées internes, la mise en place d’une véritable politique de communication autour de l’importance des listes électorales et du fichier électoral, la redéfinition du mandat et des missions des commissions administratives chargées de l’élaboration des listes électorales afin d’aboutir à des commissions plus professionnelles, font partie des recommandation de la Mission d’observation.

Aboubacar TRAORE

Lire aussi : Organisation d’élections crédibles : L’AIGE peut compter sur l’accompagnement de la société civile

Après la classe politique, le président de l’Autorité indépendante de gestion des élections (Aige), Me Moustapha Cissé et ses collègues ont rencontré, jeudi dernier au Centre international de conférences de Bamako, les acteurs de la société civile..

Lire aussi : Élections transparentes et crédibles : La classe politique exhorte l’AIGE à jouer pleinement son rôle

La rencontre entre les acteurs politiques et les membres de l’Aige a été l’occasion pour les deux parties d’exprimer leur volonté d’organiser des scrutins crédibles et transparents.

Lire aussi : Organisation des élections : l’AIGE peut compter sur le soutien du gouvernement

Les membres du collège de l’Autorité indépendante de gestion des élections (Aige), avec à leur tête Me Moustapha Cissé, le président, ont été reçus, hier, par le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga..

Lire aussi : Difficile choix entre gouvernance laïque et gouvernance islamique au Mali : L’État pris dans l’étau de ses contradictions

Dr Aly Tounkara, maître de conférences à l’Université des lettres et des sciences humaines de Bamako et expert au Centre des études sécuritaires et stratégiques au Sahel (CE3S), livre son analyse sur la question de la laïcité qui fait débat depuis quelques années dans notre pays. Le che.

Lire aussi : Assises nationales de la refondation : Le comité de suivi-évaluation en pleine opérationnalité

Sous la conduite du Premier ministre Choguel Kokalla Maïga, le gouvernement et le Comité indépendant de suivi-évaluation pour la mise en œuvre des recommandations des Assises nationales de la refondation (CINSERE-ANR) se sont rencontrés hier à la Primature..

Lire aussi : Cnid : Les grandes ambitions

À l’occasion de sa rentrée politique 2023, le Congrès national d’initiative démocratique (Cnid-Faso Yiriwaton) a présenté, samedi dernier à son siège, ses vœux de nouvel an..

Les articles de l'auteur

Organisation d’élections crédibles : L’AIGE peut compter sur l’accompagnement de la société civile

Après la classe politique, le président de l’Autorité indépendante de gestion des élections (Aige), Me Moustapha Cissé et ses collègues ont rencontré, jeudi dernier au Centre international de conférences de Bamako, les acteurs de la société civile..

Par Aboubacar TRAORE


Publié lundi 06 février 2023 à 07:49

Élections transparentes et crédibles : La classe politique exhorte l’AIGE à jouer pleinement son rôle

La rencontre entre les acteurs politiques et les membres de l’Aige a été l’occasion pour les deux parties d’exprimer leur volonté d’organiser des scrutins crédibles et transparents.

Par Aboubacar TRAORE


Publié jeudi 02 février 2023 à 07:44

Organisation des élections : l’AIGE peut compter sur le soutien du gouvernement

Les membres du collège de l’Autorité indépendante de gestion des élections (Aige), avec à leur tête Me Moustapha Cissé, le président, ont été reçus, hier, par le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mercredi 01 février 2023 à 07:32

Difficile choix entre gouvernance laïque et gouvernance islamique au Mali : L’État pris dans l’étau de ses contradictions

Dr Aly Tounkara, maître de conférences à l’Université des lettres et des sciences humaines de Bamako et expert au Centre des études sécuritaires et stratégiques au Sahel (CE3S), livre son analyse sur la question de la laïcité qui fait débat depuis quelques années dans notre pays. Le chercheur explique aussi la perception faite, dans le contexte malien, de cette question relancée à la faveur du projet de nouvelle Constitution.

Par Aboubacar TRAORE


Publié mardi 31 janvier 2023 à 08:13

Assises nationales de la refondation : Le comité de suivi-évaluation en pleine opérationnalité

Sous la conduite du Premier ministre Choguel Kokalla Maïga, le gouvernement et le Comité indépendant de suivi-évaluation pour la mise en œuvre des recommandations des Assises nationales de la refondation (CINSERE-ANR) se sont rencontrés hier à la Primature..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mardi 31 janvier 2023 à 07:34

Cnid : Les grandes ambitions

À l’occasion de sa rentrée politique 2023, le Congrès national d’initiative démocratique (Cnid-Faso Yiriwaton) a présenté, samedi dernier à son siège, ses vœux de nouvel an..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mardi 31 janvier 2023 à 07:33

Avant-projet de Constitution : La commission de finalisation du texte composée de 69 membres

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a nommé, vendredi dernier, par le décret n°2023-0055/PT-RM du 27 janvier 2023, les membres de la Commission chargée de la finalisation du projet de Constitution de notre pays..

Par Aboubacar TRAORE


Publié lundi 30 janvier 2023 à 07:34

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner