#Mali : Vol du Carrosse d’or de Souleymane Cissé : Plus qu’un simple délit

C’est dans la nuit du lundi dernier que nous avons appris l’information. Le célèbre cinéaste, Souleymane Cissé, a lui-même posté sur les réseaux sociaux la photo de son trophée : «le Carrosse d’or», accompagnée de la copie scannée d’une déclaration de vol faite au commissariat de police de Quinzambougou.

Publié vendredi 03 mai 2024 à 08:48 , mis à jour vendredi 21 juin 2024 à 08:43
#Mali : Vol du Carrosse d’or de Souleymane Cissé : Plus qu’un simple délit

Le document indique que le vol a été constaté le 27 avril à son domicile à Niaréla. Après le post du réalisateur, la toile s’est embrasée avec des réactions multiples. Les artistes ont été évidemment les premiers à protester contre ce vol qui, selon certains d’entre eux, rentrera dans les annales. Ils ont déploré le vol et invité le ou les voleurs à ramener ce précieux objet. D’autres réactions incitent les autorités à tout mettre en œuvre aussi pour retrouver ce trophée. Ceux-ci s’interrogent sur les motivations réelles du vol de ce trophée. Il est connu de tous dans le monde du cinéma que le Carrosse reste l’un des plus prestigieux prix du 7è art.

«C’est seulement la deuxième fois qu’il est décerné à un réalisateur africain. C’est aussi parce que c’est la reconnaissance de toute une vie de sacrifice et de travail acharné, souvent très lourd à porter», a dit la jeune cinéaste Djélika Mama Traoré. Et de dire que «notre pays doit protéger ses trésors culturels et artistiques comme Souleymane Cissé et ses réalisations». La jeune cinéaste a du mal à s’expliquer la situation. Elle estime que ce vol est plus qu’un simple délit, mais un affront fait à tout un peuple, à son histoire et à sa culture.

Et dès le lendemain, le ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, Andogoly Guindo, a réagit à travers un communiqué. Il dit avoir appris avec affliction la disparition du Carosse d’or décerné à Souleymane Cissé, réalisateur malien, lors du Festival de Cannes en mars 2023, en reconnaissance de sa brillante carrière et pour ses chefs-d’œuvre cinématographiques.

Cette distinction qui honore le cinéma malien, poursuit le ministre dans son communiqué, a été accueillie avec joie et une grande fierté par les plus hautes autorités de notre pays et le peuple malien. La nouvelle de la disparition de ce trophée suscite aujourd’hui un «émoi collectif et une indignation profonde»  chez tous les Maliens.

Le ministre chargé de l’Artisanat en appelle à la mobilisation de tous (autorités et populations) pour aider à retrouver ce trésor national. «Devant cette épreuve affligeante, le ministre assure de sa solidarité et de son soutien à l’artiste», conclut le communiqué.

Youssouf DOUMBIA

Lire aussi : #Mali : Manuscrits anciens : Un pan de la contribution malienne à l’histoire universelle montré aux Américains

C’est une importante exposition de manuscrits anciens de Tombouctou que l’ONG Sauvegarde de manuscrits anciens pour la défense de la culture islamique (SAVAMA–DCI) anime depuis le mois de mai en Virginie aux états-Unis. C’est l’IQOU Theological College de cet état américain qui sert en.

Lire aussi : #Mali : Théâtre et marionnette : La compagnie Nama forme 11 jeunes femmes

Pendant trois mois, elles ont appris à manier les marionnettes, mais aussi à danser, chanter et jouer comme des actrices sur une scène de théâtre.

Lire aussi : #Mali : Festival international des arts et de la culture de Bla : Une histoire mais aussi un potentiel de développement

La première édition du Festival international des arts et de la culture de Bla qui s’est tenue récemment a été l’occasion pour le public de découvrir de nombreux sites naturels et culturels..

Lire aussi : Slam : Harouna Guindo, champion du monde de la discipline

Le jeune artiste malien a dominé ses concurrents lors de la compétition au Gabon avec des textes digestes, mais surtout interpellateurs sur l’actualité brûlante. Il a déclamé des ressentis sur l’intégration africaine et les violences faites aux femmes.

Lire aussi : #Mali : Festival international Sogobô : Un ancrage aux repères culturels

Les lampions se sont éteints sur la 1ère édition du Festival international «Sogobô» (sortie des masques) sous le thème : «Le rôle des masques et marionnettes dans la socialisation des enfants»..

Lire aussi : #Mali : Masques et marionnettes : Le festival sogobô magnifie la tradition

La première édition du Festival Sogobô est une aubaine pour mieux sensibiliser les populations, surtout les jeunes, sur une tradition millénaire de notre pays. Mardi dernier, Dr Salia Malé a animé une conférence-débat sous le thème : «Importance des masques dans la société»..

Les articles de l'auteur

#Mali : Manuscrits anciens : Un pan de la contribution malienne à l’histoire universelle montré aux Américains

C’est une importante exposition de manuscrits anciens de Tombouctou que l’ONG Sauvegarde de manuscrits anciens pour la défense de la culture islamique (SAVAMA–DCI) anime depuis le mois de mai en Virginie aux états-Unis. C’est l’IQOU Theological College de cet état américain qui sert en même de partenaire et d’organisateur de cette exposition..

Par Youssouf DOUMBIA


Publié jeudi 20 juin 2024 à 17:47

#Mali : Théâtre et marionnette : La compagnie Nama forme 11 jeunes femmes

Pendant trois mois, elles ont appris à manier les marionnettes, mais aussi à danser, chanter et jouer comme des actrices sur une scène de théâtre.

Par Youssouf DOUMBIA


Publié jeudi 20 juin 2024 à 17:43

#Mali : Festival international des arts et de la culture de Bla : Une histoire mais aussi un potentiel de développement

La première édition du Festival international des arts et de la culture de Bla qui s’est tenue récemment a été l’occasion pour le public de découvrir de nombreux sites naturels et culturels..

Par Youssouf DOUMBIA


Publié jeudi 06 juin 2024 à 16:25

Slam : Harouna Guindo, champion du monde de la discipline

Le jeune artiste malien a dominé ses concurrents lors de la compétition au Gabon avec des textes digestes, mais surtout interpellateurs sur l’actualité brûlante. Il a déclamé des ressentis sur l’intégration africaine et les violences faites aux femmes.

Par Youssouf DOUMBIA


Publié jeudi 06 juin 2024 à 16:23

#Mali : Festival international Sogobô : Un ancrage aux repères culturels

Les lampions se sont éteints sur la 1ère édition du Festival international «Sogobô» (sortie des masques) sous le thème : «Le rôle des masques et marionnettes dans la socialisation des enfants»..

Par Youssouf DOUMBIA


Publié jeudi 30 mai 2024 à 18:54

#Mali : Masques et marionnettes : Le festival sogobô magnifie la tradition

La première édition du Festival Sogobô est une aubaine pour mieux sensibiliser les populations, surtout les jeunes, sur une tradition millénaire de notre pays. Mardi dernier, Dr Salia Malé a animé une conférence-débat sous le thème : «Importance des masques dans la société»..

Par Youssouf DOUMBIA


Publié jeudi 23 mai 2024 à 18:02

#Mali : 8è Écran d’Afrique : Tapa Keïta remporte le grand prix

La 8è édition du Festival de cinéma de Ségou appelé : «Écran d’Afrique» vient de connaître son épilogue. C‘était dimanche dernier dans la capitale de la 4è région administrative. Sans conteste, le jury a choisi le court métrage documentaire sur la fistule intitulé : «Les larmes de pagne» de Tapa Keïta qui a remporté le grand prix d’une valeur de 500.000 Fcfa, parrainé par la Fondation Festival sur le Niger..

Par Youssouf DOUMBIA


Publié jeudi 23 mai 2024 à 18:01

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner