#Mali : Moumouni Traoré : Une expertise avérée dans le domaine de l’énergie solaire

Économiste spécialisé en gestion financière, Moumouni Traoré fabrique des séchoirs solaires capables de sécher une tonne d’oignons et de poissons par jour.

Publié jeudi 25 janvier 2024 à 08:22
#Mali : Moumouni Traoré : Une expertise avérée dans le domaine de l’énergie solaire

Il est également l’initiateur d’un système d’irrigation à partir d’une pompe solaire. Le diplôme de l’École nationale d’administration (Ena) en poche depuis 1984,  il s’est intéressé à l’agronomie avant de se reconvertir dans le domaine des énergies renouvelables en faveur du développement agricole. Et, il a eu raison puisqu’il fait aujourd’hui autorité dans le secteur et apporte une contribution de taille. Membre d’une fratrie de 25 personnes, il consacre sa vie au secteur rural en mettant son ingéniosité au service de l’agronomie. Pourtant, rien ne le prédestinait à officier dans ce secteur. Il ne s’imaginait pas, même dans ses rêves les plus fous, devenir agroéconomiste. Il nourrissait plutôt depuis sa tendre enfance le rêve de devenir banquier ou financier.

Il est donc devenu financier. Mais sa passion pour les énergies renouvelables le pousse à développer une expertise avérée dans ce domaine de l’énergie solaire et de l’agriculture, après ses études supérieures à l’Ena. Il a procédé à la mise en place d’une unité semi-artisanale de séchage solaire de mangues à Yirimadio, en Commune VI du District  entre 1985 et 88. La riche expérience de Moumouni Traoré sert dans la riziculture, le maraîchage et le creusement des puits.

 Les producteurs de pommes de terre, d’oignons, de patate douce dans les Régions de Sikasso, Ségou et dans le District de Bamako bénéficient de ses appuis innovants pour la production à partir du système solaire d’aspersion, jusqu’à la conservation dans des chambres froides solaires. Il a contribué à la construction de plusieurs magasins solaires.

L’ancien président de la coordination des organisations non gouvernementales (ONG) de Mopti a aussi participé à de nombreuses conférences sur la sécurité alimentaire et l’environnement. Il est aussi président d’une ONG pour la gestion de l’environnement au Sahel. Ce passionné d’agriculture d’élevage et de pêche est un féru de football et d’écriture.

Makan SISSOKO

Lire aussi : #Mali : Moussa Touré à propos de la forte chaleur : «Nous allons avoir les premières pluies beaucoup plus tôt cette année»

Ces premières pluies n’indiquent pas, selon lui, le début de la saison pluvieuse.

Lire aussi : Cité douanière à Dialakorobougou ACI : Bientôt le démarrage des travaux de construction de 500 logements

Ce programme qui verra à terme la réalisation de 2.000 logements, s’étale globalement sur 6 ans. L’exécution de la première phase de 500 logements coûtera 13,350 milliards de Fcfa pour un délai d’exécution de 24 mois.

Lire aussi : #Mali :Fête de Ramadan : L’équation de la gestion des détritus d’animaux

Après plusieurs jours de jeûne, le mois béni de Ramadan s’est achevé lundi. L’Aïd el-fitr qu’on appelle en bambara «Sélifitini» (petite fête) a été célébrée mardi. Et comme chaque année, l’effervescence de la fête laisse place à l’insalubrité. Des peaux et excréments tir.

Lire aussi : #Mali: Vente promotionnelle de bovins : Près de 3.820 têtes sur les marchés du district et des régions

L’organisation des ventes promotionnelles d’animaux traduit l’engagement du gouvernement de fédérer les ressources et les synergies afin de promouvoir les filières de productions animales et de répondre aux besoins de consommation des populations.

Lire aussi : #Mali: Viande et sous produits d’abattage : La transformation industrielle pour ajouter de la valeur

Les initiatives en cours en la matière comme la labélisation de notre viande permettront de créer les conditions d’une industrialisation du secteur. La sortie de notre pays de la Cedeao est une réelle opportunité pour installer de véritables industries de la viande rouge et des sous produits.

Lire aussi : #Mal : Filières Viande-bétail, mangue et karité : Pacao-Mali a recensé plus de 15.000 acteurs dans ses zones d’intervention

Le Programme d’appui à la compétitivité de l’Afrique de l’Ouest (Pacao-Mali) a, à travers une campagne de collecte d’informations, recensé les acteurs de ses filières cibles (viande-bétail, mangue et karité) de ses zones d’intervention à savoir Kayes, Koulikoro, Sikasso et le Dist.

Les articles de l'auteur

#Mali : Moussa Touré à propos de la forte chaleur : «Nous allons avoir les premières pluies beaucoup plus tôt cette année»

Ces premières pluies n’indiquent pas, selon lui, le début de la saison pluvieuse.

Par Makan SISSOKO


Publié jeudi 18 avril 2024 à 09:31

Cité douanière à Dialakorobougou ACI : Bientôt le démarrage des travaux de construction de 500 logements

Ce programme qui verra à terme la réalisation de 2.000 logements, s’étale globalement sur 6 ans. L’exécution de la première phase de 500 logements coûtera 13,350 milliards de Fcfa pour un délai d’exécution de 24 mois.

Par Makan SISSOKO


Publié lundi 15 avril 2024 à 10:28

#Mali :Fête de Ramadan : L’équation de la gestion des détritus d’animaux

Après plusieurs jours de jeûne, le mois béni de Ramadan s’est achevé lundi. L’Aïd el-fitr qu’on appelle en bambara «Sélifitini» (petite fête) a été célébrée mardi. Et comme chaque année, l’effervescence de la fête laisse place à l’insalubrité. Des peaux et excréments tirés des entrailles des animaux abattus pour la circonstance se retrouvent parfois sur la voie publique ou dans les caniveaux..

Par Makan SISSOKO


Publié jeudi 11 avril 2024 à 07:30

#Mali: Vente promotionnelle de bovins : Près de 3.820 têtes sur les marchés du district et des régions

L’organisation des ventes promotionnelles d’animaux traduit l’engagement du gouvernement de fédérer les ressources et les synergies afin de promouvoir les filières de productions animales et de répondre aux besoins de consommation des populations.

Par Makan SISSOKO


Publié vendredi 05 avril 2024 à 08:21

#Mali: Viande et sous produits d’abattage : La transformation industrielle pour ajouter de la valeur

Les initiatives en cours en la matière comme la labélisation de notre viande permettront de créer les conditions d’une industrialisation du secteur. La sortie de notre pays de la Cedeao est une réelle opportunité pour installer de véritables industries de la viande rouge et des sous produits d’abattage.

Par Makan SISSOKO


Publié jeudi 04 avril 2024 à 09:21

#Mal : Filières Viande-bétail, mangue et karité : Pacao-Mali a recensé plus de 15.000 acteurs dans ses zones d’intervention

Le Programme d’appui à la compétitivité de l’Afrique de l’Ouest (Pacao-Mali) a, à travers une campagne de collecte d’informations, recensé les acteurs de ses filières cibles (viande-bétail, mangue et karité) de ses zones d’intervention à savoir Kayes, Koulikoro, Sikasso et le District de Bamako..

Par Makan SISSOKO


Publié mercredi 03 avril 2024 à 09:53

#Mali : Innovation : Mali-Folkecenter Nyetaa ouvre les portes de son technopôle au public

L’Ong Mali-Folkecenter Nyetaa (MFC) a organisé, mercredi dernier, une journée porte ouverte pour présenter les activités de son technopôle à ses partenaires..

Par Makan SISSOKO


Publié vendredi 29 mars 2024 à 08:40

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner