#Mali : Marche de Carême : La jeunesse catholique revit une partie de la passion du Christ

Les jeunes de la Paroisse Sacré-Cœur de Bamako ont fait, dimanche dernier, leur marche habituelle, appelée la marche de carême. Elle a lieu chaque année après le premier dimanche du temps de Carême. Plus de 380 jeunes ont ainsi marché de l’Église catholique de Ouenzzindougou (derrière Sébénikoro) jusqu’au Grand séminaire Saint-Augustin de Samaya. Une somme symbolique a été demandée à tout le monde pour la participation.

Publié mercredi 13 mars 2024 à 07:47
#Mali : Marche de Carême : La jeunesse catholique revit une partie de la passion du Christ

Organisée par la Coordination des jeunes catholiques du Sacré-Cœur de Bamako (Cojec-SC) depuis 20 ans, elle est un moyen pour la jeunesse catholique du Mali de revivre une petite portion de la passion de Jésus-Christ. L’effort fourni participant au pardon des péchés. Le top départ a été donné à 8 heures à l’église de Ouenzzindougou, après la bénédiction reçue par l’accompagnateur spirituel, l’Abbé Kalifa Albert Dena. Les marcheurs, venus de différents secteurs du Sacré-Cœur, ont été repartis entre 24 groupes de 10 personnes avec des consignes et noms pour chaque équipe. Le nôtre était les Anges 3.

Tout le long du trajet, les participants répondent et méditent sur un questionnaire dont la restitution est faite une fois au Grand séminaire de Samaya. Les questions portaient sur la définition du Code du droit canonique chez les chrétiens catholiques, les devoirs de l’église envers la jeunesse de sa paroisse et les devoirs de la jeunesse envers son église. Un questionnaire qui cadre avec le thème de cette année : «Place et rôle des jeunes chrétiens dans la paroisse à la lumière du droit canonique».

 

CHANTS D’ADORATION- Les jeunes étaient suivis par 32 policiers, 5 sapeurs-pompiers, 80 scouts, des organisateurs et des religieuses (les Sœurs). L’ambiance était à son summum malgré un soleil de plomb. Entre prières, chants d’adoration à Dieu et de louanges, les jeunes ont rejoint Samaya en toute sécurité après 3 heures de marche. Ils ont été accueillis par les séminaristes (futurs prêtres ou diacres), des religieuses et des scouts avec de l’eau fraiche, des chaises et des nattes pour leur permettre de se reposer. Avant d’écouter les réponses à leurs questionnaires.

Après cet enseignement de l’Abbé Kalifa Albert Dena, les marcheurs se sont rendus à l’église pour l’adoration du Saint-Sacrement et pour la messe. Au terme de la messe, l’Abbé Antoine Konaré, chargé de la jeunesse catholique du Sacré-Cœur, a donné la bénédiction finale et mis fin à cette journée de marche.

Le choix du Grand séminaire de Samaya s’explique par le fait qu’il forme les futurs prêtres et donne forme aux vocations naissantes chez des hommes qui ont décidé de consacrer leur vie au sacerdoce, a expliqué l’ancien coordonnateur des jeunes de la paroisse Sacré-Cœur. «Une fois par an, permettre à plus de 300 jeunes de visiter cet endroit peut non seulement susciter des vocations, mais aussi renforcer les capacités religieuses de certains participants qui rencontrent pour la première fois un futur prêtre», précise Gabriel Annaye Togo. Ils contribuent également, selon lui, à la prise en charge du séminaire à travers la cotisation lors de la messe.

Jessica Khadidia DEMBELE

Lire aussi : #Mali : Œuvres sociales du président de la Transition : Des forages pour les Groupes scolaires Doumanzana IV et El Hadji Koleba Samaké

Le problème d’eau, de plus en plus récurrent au Mali, est une réalité bien aigre. Les écoles et les hôpitaux sont des structures qui en pâtissent le plus. C’est pour cette raison que le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a dédié 2/3 de ses fonds de souveraineté pour.

Lire aussi : #Mali : La diaspora malienne a joué sa partition

30 Maliens de l’extérieur ont été délégués pour venir participer à la phase nationale du Dialogue inter-Maliens. Ils ont été reçus par le ministre des Maliens établis à l’extérieur et de l’Intégration africaine, Mossa Ag Attaher, jeudi dernier dans son département, afin de les r.

Lire aussi : #Mali : Œuvres sociales du président de la Transition : Deux forages pour Dialakorodji et Sabalibougou Dougourakoro plateau

À travers ses œuvres sociales, le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, continue de favoriser l’accès des Maliens à l’un des besoins les plus précieux : l’eau potable. Les résidents de Dialakorodji et ceux de Sabalibougou Dougourakôrô Plateau, qui faisaient face à une.

Lire aussi : #Mali : Traite des personnes et pratiques assimilées au Mali : Des résultats probants dans la lutte contre ces fléaux

La cérémonie de remise du rapport annuel 2023 sur la traite des personnes et les pratiques assimilées au Mali, s’est tenue, vendredi dernier, au ministère de la Justice et des Droits de l’Homme..

Lire aussi : #Mali:Œuvres sociales du président de la Transition : Fin de pénurie d’eau à l’école Donyasso de Sénou

L’école Donyasso dans le secteur de Sibiribabougou à Sénou en Commune VI du District de Bamako, ne connaitra plus de pénurie d’eau. Les élèves ne seront plus obligés d’aller de porte en porte pour quémander de l’eau aux résidents du quartier..

Lire aussi : #Mali : Œuvres sociales du président de la Transition : Fin de pénurie d’eau à l’école sebe I de Sébénikoro

Cela fait presque 30 ans que la famille Fofana fournit en eau, à l’aide de son puits, le groupe scolaire Sebe I de Sébénikoro. Les élèves venaient s’approvisionner chaque jour en eau pour leur besoin quotidien et pour prendre soin de leur potager.

Les articles de l'auteur

#Mali : Œuvres sociales du président de la Transition : Des forages pour les Groupes scolaires Doumanzana IV et El Hadji Koleba Samaké

Le problème d’eau, de plus en plus récurrent au Mali, est une réalité bien aigre. Les écoles et les hôpitaux sont des structures qui en pâtissent le plus. C’est pour cette raison que le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a dédié 2/3 de ses fonds de souveraineté pour soulager les maux de la population malienne..

Par Jessica Khadidia DEMBELE


Publié mardi 14 mai 2024 à 18:43

#Mali : La diaspora malienne a joué sa partition

30 Maliens de l’extérieur ont été délégués pour venir participer à la phase nationale du Dialogue inter-Maliens. Ils ont été reçus par le ministre des Maliens établis à l’extérieur et de l’Intégration africaine, Mossa Ag Attaher, jeudi dernier dans son département, afin de les remercier d’avoir joué leur partition lors de ce processus de dialogue..

Par Jessica Khadidia DEMBELE


Publié dimanche 12 mai 2024 à 17:10

#Mali : Œuvres sociales du président de la Transition : Deux forages pour Dialakorodji et Sabalibougou Dougourakoro plateau

À travers ses œuvres sociales, le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, continue de favoriser l’accès des Maliens à l’un des besoins les plus précieux : l’eau potable. Les résidents de Dialakorodji et ceux de Sabalibougou Dougourakôrô Plateau, qui faisaient face à une extrême pénurie, étaient heureux de recevoir des forages offerts à eux par le chef de l’État..

Par Jessica Khadidia DEMBELE


Publié mercredi 08 mai 2024 à 08:54

#Mali : Traite des personnes et pratiques assimilées au Mali : Des résultats probants dans la lutte contre ces fléaux

La cérémonie de remise du rapport annuel 2023 sur la traite des personnes et les pratiques assimilées au Mali, s’est tenue, vendredi dernier, au ministère de la Justice et des Droits de l’Homme..

Par Jessica Khadidia DEMBELE


Publié lundi 15 avril 2024 à 10:07

#Mali:Œuvres sociales du président de la Transition : Fin de pénurie d’eau à l’école Donyasso de Sénou

L’école Donyasso dans le secteur de Sibiribabougou à Sénou en Commune VI du District de Bamako, ne connaitra plus de pénurie d’eau. Les élèves ne seront plus obligés d’aller de porte en porte pour quémander de l’eau aux résidents du quartier..

Par Jessica Khadidia DEMBELE


Publié lundi 08 avril 2024 à 07:20

#Mali : Œuvres sociales du président de la Transition : Fin de pénurie d’eau à l’école sebe I de Sébénikoro

Cela fait presque 30 ans que la famille Fofana fournit en eau, à l’aide de son puits, le groupe scolaire Sebe I de Sébénikoro. Les élèves venaient s’approvisionner chaque jour en eau pour leur besoin quotidien et pour prendre soin de leur potager.

Par Jessica Khadidia DEMBELE


Publié mercredi 27 mars 2024 à 07:02

#Mali : Œuvres sociales du président de la Transition : Des forages pour deux écoles de la commune III

En cette période de canicule et de délestage intempestif, l’eau est devenue un «luxe», notamment en milieu scolaire. C’est dans ce cadre que le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, à travers ses œuvres sociales, a équipé en forages deux établissements scolaires de la Commune III du District de Bamako..

Par Jessica Khadidia DEMBELE


Publié mercredi 20 mars 2024 à 09:14

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner