#Mali : Cesec : Rôle et mission expliqués à la 3è promotion de l’école de guerre du Mali

Dans le cadre de sa contribution au programme d’enseignement de la 3è promotion de l’École de guerre du Mali, le Conseil économique, social, environnemental et culturel (Cesec) a organisé, hier, une conférence thématique relative aux pratiques publiques de l’État à l’intention des auditeurs de l’institution de formation militaire.

Publié mardi 30 avril 2024 à 07:39
#Mali : Cesec : Rôle et mission expliqués à la 3è promotion de l’école de guerre du Mali

Photo de famille après la conférence 

 

L’ouverture de la rencontre, qui a eu lieu à l’École de guerre du Mali, a été présidée par le président du Cesec, Yacouba Katilé, en présence du commandant de la plus grande institution de formation militaire de notre pays, le général de division Oumar Dao. À l’origine, dans les grandes démocraties, le Conseil économique, social et culturel apparaissait comme un complément au système public républicain, démocratique, social et même progressiste.


C’est un cadre où la composante nationale la plus active, celle qui assure l’essentiel des productions matérielles et immatérielles d’une population, peut participer aux jeux politiques, émettre des idées, faire des suggestions et prodiguer des conseils. Cela, afin que règne la paix sociale, condition sine qua-non de tout développement. «Aujourd’hui, il est le terrain par excellence du tripartisme, amélioré à notre époque par le dialogue social dont les principaux acteurs sont le gouvernement, les employeurs et les travailleurs, auteurs des textes connus sous le nom de Pacte national pour la croissance et le développement», a déclaré le président du Cesec.

D’après Yacouba Katilé, le dialogue social n’est pas seulement un instrument de résolution des conflits, mais une véritable approche du développement économique et même politique. Ainsi, dans différents pays, le contenu des missions du Conseil économique et social s’est diversifié et approfondi, donnant une nouvelle dimension républicaine, démocratique, sociale et économique. Depuis 2012, le Mali fait face à une guerre qui lui a été imposée par les forces du mal avec ses corollaires de victimes innocentes ainsi que ses répercussions négatives sur le développement socio-économique du pays.

Cependant, le président du Conseil s’est réjoui des résultats probants obtenus dans le domaine de la sécurité et de la défense de notre pays, nonobstant le contexte géopolitique incongru. «Que de prouesses réalisées en si peu de temps ! Toute chose qui dénote de la forte volonté politique des autorités de la Transition à reconstruire notre outil de défense et de sécurité», a indiqué Yacouba Katilé. Les indicateurs objectivement vérifiables démontrent, si besoin en est, que notre Armée monte en puissance. La création de l’École de guerre du Mali en septembre 2021 participe de cette volonté politique, a souligné le président du Cesec.

7è institution de la République, creuset de toutes les couches socioprofessionnelles de notre pays, le Conseil économique, social, environnemental et culturel est par excellence une assemblée consultative qui inspire l’élaboration des politiques publiques. Outre l’examen des projets de loi des finances, l’organe consultatif élabore, conformément à la nouvelle Constitution, le Rapport annuel des besoins, attentes et problèmes de la société avec des propositions et orientations à l’attention du président de la République, du chef du gouvernement et des présidents des deux chambres du Parlement (Assemblée nationale et futur Sénat). «Avec l’avènement de la 4è République, nos missions ont été renforcées notamment par le mécanisme d’évaluation des recommandations et autres avis émis», a développé le président du Cesec.

De son côté, le commandant de l’École de guerre du Mali a indiqué que son institution a pour vocation de former nos futurs chefs militaires, de les préparer à être immédiatement capables d’être employés dans l’ensemble des domaines de mission qui peuvent les attendre, notamment ceux relevant de l’opérationnel et du commandement organique. Aussi, les sortants de l’École sont appelés à servir comme conseillers auprès des grands décideurs.

Bembablin DOUMBIA

Lire aussi : #Mali : Reprise de travail après la fête de Tabaski : Effective dans des les services publics

La communauté musulmane de notre pays a célébré, lundi dernier, la fête d’Aid El-Kebir, communément appelée fête de Tabaski. En cette occasion, en application de la loi n°05-040 du 22 juillet 2005 relatives aux fêtes légales au Mali, nos autorités ont rendu chômées et payées les jou.

Lire aussi : #Mali : Phase de liquidation de la Minusma : Le processus prend fin le 31 décembre prochain

Devant s’exercer sur une durée de 18 mois, la phase de liquidation de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma), qui a débuté le 1er janvier dernier, prendra fin finalement le 31 décembre prochain..

Lire aussi : #Mali : La phase de liquidation de la Minusma prend fin le 31 décembre prochain

Devant s’exercer sur une durée de 18 mois, la phase de liquidation de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma), qui a débuté le 1er janvier dernier, prend fin, finalement, le 31 décembre..

Lire aussi : #Mali : Kung-fu : le Club dragon rouge organise une Séance de démonstration

La salle de l’école Écovie du Club Dragon rouge (Banankabougou, Commune VI du District de Bamako), a abrité une séance d’exhibition, dimanche 9 juin..

Lire aussi : #Mali : Mise en œuvre des recommandations des ANR : Le Cinsere présente son rapport annuel 2023 à la cour constitutionnelle

Ce document fait l’état de la mise en œuvre des recommandations des Assises nationales de la refondation (ANR), pour la période allant du 1er janvier au 31 décembre 2023. Il en ressort que sur les 55 actions prioritaires devant être réalisées durant la Transition, 20 ont été accomplies, s.

Lire aussi : #Mali : Koulouba : Le nouvel ambassadeur du Mali en Chine reçoit les directives du chef de l’État

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a reçu, hier au palais de Koulouba, le nouvel ambassadeur du Mali en Chine. élisée Jean Dao était venu prendre les conseils et les directives du chef de l’État pour pouvoir bien remplir sa mission..

Les articles de l'auteur

#Mali : Reprise de travail après la fête de Tabaski : Effective dans des les services publics

La communauté musulmane de notre pays a célébré, lundi dernier, la fête d’Aid El-Kebir, communément appelée fête de Tabaski. En cette occasion, en application de la loi n°05-040 du 22 juillet 2005 relatives aux fêtes légales au Mali, nos autorités ont rendu chômées et payées les journées des lundi et mardi derniers sur toute l’étendue du territoire national. Toutefois, ont-elles précisé, le travail reprendra le mercredi 19 juin à 7h30mn..

Par Bembablin DOUMBIA


Publié mercredi 19 juin 2024 à 16:08

#Mali : Phase de liquidation de la Minusma : Le processus prend fin le 31 décembre prochain

Devant s’exercer sur une durée de 18 mois, la phase de liquidation de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma), qui a débuté le 1er janvier dernier, prendra fin finalement le 31 décembre prochain..

Par Bembablin DOUMBIA


Publié mardi 18 juin 2024 à 15:25

#Mali : La phase de liquidation de la Minusma prend fin le 31 décembre prochain

Devant s’exercer sur une durée de 18 mois, la phase de liquidation de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma), qui a débuté le 1er janvier dernier, prend fin, finalement, le 31 décembre..

Par Bembablin DOUMBIA


Publié vendredi 14 juin 2024 à 17:22

#Mali : Kung-fu : le Club dragon rouge organise une Séance de démonstration

La salle de l’école Écovie du Club Dragon rouge (Banankabougou, Commune VI du District de Bamako), a abrité une séance d’exhibition, dimanche 9 juin..

Par Bembablin DOUMBIA


Publié jeudi 13 juin 2024 à 18:05

#Mali : Mise en œuvre des recommandations des ANR : Le Cinsere présente son rapport annuel 2023 à la cour constitutionnelle

Ce document fait l’état de la mise en œuvre des recommandations des Assises nationales de la refondation (ANR), pour la période allant du 1er janvier au 31 décembre 2023. Il en ressort que sur les 55 actions prioritaires devant être réalisées durant la Transition, 20 ont été accomplies, soit 36,36%.

Par Bembablin DOUMBIA


Publié mercredi 12 juin 2024 à 18:35

#Mali : Koulouba : Le nouvel ambassadeur du Mali en Chine reçoit les directives du chef de l’État

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a reçu, hier au palais de Koulouba, le nouvel ambassadeur du Mali en Chine. élisée Jean Dao était venu prendre les conseils et les directives du chef de l’État pour pouvoir bien remplir sa mission..

Par Bembablin DOUMBIA


Publié lundi 10 juin 2024 à 18:16

#Mali : Cité d’accueil et d’information des Maliens de l’extérieur : Plus de 34.200 migrants de retour assistés

Les principaux pays de provenance de ces personnes sont l’Algérie, la Lybie, le Niger, le Tchad et quelques pays européens. Globalement, nos compatriotes de retour au bercail souhaitent y rester définitivement. Pour cela, ils sollicitent un accompagnement des autorités.

Par Bembablin DOUMBIA


Publié lundi 10 juin 2024 à 18:10

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner