#Mali : Centre Togola de Sabalibougou : L’expression corporelle participe aussi à la construction de la paix

La troupe de l’Association les amis de la danse du Centre Togola de Sabalibougou a tenu en haleine le public qui avait effectué le déplacement, vendredi dernier, pour voir son spectacle. En effet, ce sont des centaines de jeunes et des adultes de ce quartier populaire qui avaient pris d’assaut l’enceinte de l’établissement pour suivre une chorégraphie de Karim Togola.

Publié jeudi 16 mai 2024 à 17:36 , mis à jour vendredi 21 juin 2024 à 08:47
#Mali : Centre Togola de Sabalibougou : L’expression corporelle participe aussi à la construction de la paix

En quatre tableaux, avec 32 danseurs et 4 musiciens, le ballet intitulé : «Paix et cohésion sociale» essaye de mettre en lumière les conséquences nuisibles du manque de concertation, d’écoute mutuelle, d’entente et l’absence de paix. Une région en détresse avec un conflit fratricide. C’est une femme qui intervient pour demander aux protagonistes d’arrêter les tueries entre frères.


En effet, par différents pas de danse et expressions corporelles, ils montrent tout le drame d’un conflit fratricide. On peut constater que les femmes et les jeunes sont les premières victimes de la guerre dont ils ne sont pas protagonistes. Il utilise un jeune rappeur avec  ses flows qui raconte comment, eux jeunes souffrent des conséquences des conflits. Il fini par prier les adultes d’accepter de mettre un terme au conflit afin de leur permettre de grandir pour devenir des adultes.

Pour Karim Togola, l’art doit participer à la construction d’une société pacifique. Ainsi la création chorégraphique est le prolongement d’un atelier d’initiation de 36 jeunes garçons et filles aux questions de vivre ensemble et des comportements qui facilitent le bon voisinage dans nos familles et quartiers. Car pour eux, la paix se construit d’abord en famille, puis entre voisins de quartier. Si chaque citoyen est sensibilisé à la culture de la paix dès le jeune âge, il ne serait plus difficile de faire la paix à l’échelle du pays.

Karim Togola et ses danseurs estiment qu’il s’agit d’une autre forme de Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation des artistes. Les danseurs s’asseyent en formant quatre cercles sur la scène qui représentent, selon eux les ateliers thématiques du Dialogue inter-Maliens à savoir la politique et les institutions, les droits humains, le développement économique et  l’école.

Cette œuvre chorégraphique est donc une sorte de reflet de l’actualité en termes de préoccupations de nos compatriotes. Les ateliers de sensibilisation, à la paix et à la cohésion sociale des jeunes de Sabalibougou, qui ont abouti à la création chorégraphique ont été financés par l’ambassade d’Allemagne au Mali à travers son service de coopération : la GIZ Donko Ni Maaya.

Youssouf DOUMBIA

Lire aussi : #Mali : Manuscrits anciens : Un pan de la contribution malienne à l’histoire universelle montré aux Américains

C’est une importante exposition de manuscrits anciens de Tombouctou que l’ONG Sauvegarde de manuscrits anciens pour la défense de la culture islamique (SAVAMA–DCI) anime depuis le mois de mai en Virginie aux états-Unis. C’est l’IQOU Theological College de cet état américain qui sert en.

Lire aussi : #Mali : Théâtre et marionnette : La compagnie Nama forme 11 jeunes femmes

Pendant trois mois, elles ont appris à manier les marionnettes, mais aussi à danser, chanter et jouer comme des actrices sur une scène de théâtre.

Lire aussi : #Mali : Festival international des arts et de la culture de Bla : Une histoire mais aussi un potentiel de développement

La première édition du Festival international des arts et de la culture de Bla qui s’est tenue récemment a été l’occasion pour le public de découvrir de nombreux sites naturels et culturels..

Lire aussi : Slam : Harouna Guindo, champion du monde de la discipline

Le jeune artiste malien a dominé ses concurrents lors de la compétition au Gabon avec des textes digestes, mais surtout interpellateurs sur l’actualité brûlante. Il a déclamé des ressentis sur l’intégration africaine et les violences faites aux femmes.

Lire aussi : #Mali : Festival international Sogobô : Un ancrage aux repères culturels

Les lampions se sont éteints sur la 1ère édition du Festival international «Sogobô» (sortie des masques) sous le thème : «Le rôle des masques et marionnettes dans la socialisation des enfants»..

Lire aussi : #Mali : Masques et marionnettes : Le festival sogobô magnifie la tradition

La première édition du Festival Sogobô est une aubaine pour mieux sensibiliser les populations, surtout les jeunes, sur une tradition millénaire de notre pays. Mardi dernier, Dr Salia Malé a animé une conférence-débat sous le thème : «Importance des masques dans la société»..

Les articles de l'auteur

#Mali : Manuscrits anciens : Un pan de la contribution malienne à l’histoire universelle montré aux Américains

C’est une importante exposition de manuscrits anciens de Tombouctou que l’ONG Sauvegarde de manuscrits anciens pour la défense de la culture islamique (SAVAMA–DCI) anime depuis le mois de mai en Virginie aux états-Unis. C’est l’IQOU Theological College de cet état américain qui sert en même de partenaire et d’organisateur de cette exposition..

Par Youssouf DOUMBIA


Publié jeudi 20 juin 2024 à 17:47

#Mali : Théâtre et marionnette : La compagnie Nama forme 11 jeunes femmes

Pendant trois mois, elles ont appris à manier les marionnettes, mais aussi à danser, chanter et jouer comme des actrices sur une scène de théâtre.

Par Youssouf DOUMBIA


Publié jeudi 20 juin 2024 à 17:43

#Mali : Festival international des arts et de la culture de Bla : Une histoire mais aussi un potentiel de développement

La première édition du Festival international des arts et de la culture de Bla qui s’est tenue récemment a été l’occasion pour le public de découvrir de nombreux sites naturels et culturels..

Par Youssouf DOUMBIA


Publié jeudi 06 juin 2024 à 16:25

Slam : Harouna Guindo, champion du monde de la discipline

Le jeune artiste malien a dominé ses concurrents lors de la compétition au Gabon avec des textes digestes, mais surtout interpellateurs sur l’actualité brûlante. Il a déclamé des ressentis sur l’intégration africaine et les violences faites aux femmes.

Par Youssouf DOUMBIA


Publié jeudi 06 juin 2024 à 16:23

#Mali : Festival international Sogobô : Un ancrage aux repères culturels

Les lampions se sont éteints sur la 1ère édition du Festival international «Sogobô» (sortie des masques) sous le thème : «Le rôle des masques et marionnettes dans la socialisation des enfants»..

Par Youssouf DOUMBIA


Publié jeudi 30 mai 2024 à 18:54

#Mali : Masques et marionnettes : Le festival sogobô magnifie la tradition

La première édition du Festival Sogobô est une aubaine pour mieux sensibiliser les populations, surtout les jeunes, sur une tradition millénaire de notre pays. Mardi dernier, Dr Salia Malé a animé une conférence-débat sous le thème : «Importance des masques dans la société»..

Par Youssouf DOUMBIA


Publié jeudi 23 mai 2024 à 18:02

#Mali : 8è Écran d’Afrique : Tapa Keïta remporte le grand prix

La 8è édition du Festival de cinéma de Ségou appelé : «Écran d’Afrique» vient de connaître son épilogue. C‘était dimanche dernier dans la capitale de la 4è région administrative. Sans conteste, le jury a choisi le court métrage documentaire sur la fistule intitulé : «Les larmes de pagne» de Tapa Keïta qui a remporté le grand prix d’une valeur de 500.000 Fcfa, parrainé par la Fondation Festival sur le Niger..

Par Youssouf DOUMBIA


Publié jeudi 23 mai 2024 à 18:01

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner