#Mali : Banamba : La population invitée à plus de soutien aux Forces de défense et de sécurité

Le commandant sous Gtia de Banamba, le capitaine Mamadou Coulibaly, a décrié la faible collaboration de la population dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

Publié mardi 14 mai 2024 à 08:20
#Mali : Banamba : La population invitée à plus de soutien aux Forces de défense et de sécurité

Photo de famille des participants après la rencontre

 

Il en a appellé à une franche collaboration de nos compatriotes sans laquelle, il serait difficile d’atteindre les résultats escomptés par les Forces de défense et de sécurité (FDS) dans ce combat. C’était à l’occasion de la 1ère session ordinaire du Comité local d’orientation, de coordination et de suivi des actions de développement (Clocsad), tenue dans la salle de délibérations de la mairie de Banamba, sous la présidence du 1er adjoint au préfet, Oumar Touré.

 C’était en présence du sous-préfet central, Aya Samba Bocoum, et du 3è adjoint au maire de Banamba, Bagnamé Simpara. Étaient aussi à cette rencontre des collectivités territoriales décentralisées, les représentants des services techniques déconcentrés, de la chefferie, mais aussi des organisations de la société civile et des médias.

L’objectif de la session était de passer en revue les activités menées au cours des quatre premiers mois de cette année. Les travaux étaient axés sur, entre autres, la communication sur le Dialogue inter-Maliens, notamment les phases communale et régionale, l’organisation réussie du mariage collectif par la mairie de Banamba, l’approbation des délibérations des comptes administratifs des différentes communes du Cercle de Banamba et sur des questions sécuritaires.

 Au cours de la session ordinaire, le commandant sous Gtia de Banamba a exprimé son regret de constater des insuffisances dans la collaboration de la population avec les Forces armées dans la lutte contre les terroristes. Face à ce constat amer, l’officier a demandé aux forces vives du Cercle de Banamba de beaucoup s’impliquer afin de briser le mur de la méfiance entre les deux parties. Mais surtout de prendre conscience de la nécessité d’instaurer cette bonne collaboration qui permettra aux FDS de dénicher les terroristes et de les mettre hors d’état de nuire. Mais, selon lui, cela ne pourra se faire qu’avec des renseignements précis et fiables sur les forces du mal.

Dans le rapport d’activités des collectivités territoriales décentralisées, il est indiqué que les écoles restent à présent fermées dans certaines localités de Banamba, Kiban, Sébété, Duguwolonwila, Toubacoro et Toukoroba pour des raisons d’insécurité. Le même document fait ressortir que toutes les communes du cercle sont à jour dans le paiement des salaires de leurs personnels, exceptée celle de Toukoroba, qui accuse un retard de paiement de 7 mois.

L’incivisme et l’insécurité font qu’aujourd’hui les taux de recouvrement des impôts et taxes des différentes communes sont faibles, d’après certains secrétaires généraux des collectivités. Les services techniques déconcentrés ont été les derniers à faire l’état des lieux des activités qu’ils ont eu à mener au cours des quatre premiers mois de l’année en cours. L’intervention de l’adjoint au préfet, Oumar Touré, a mis fin à la cérémonie.

Abdoulaye TRAORÉ

Amap-Banamba

Rédaction Lessor

Lire aussi : #Mali : Lithium de Goulamina : La part de l’État et des nationaux passe de 20 à 35%

La hausse de la participation de l’État et l’application d’autres dispositions du nouveau Code minier permettront l’augmentation de l’apport du secteur minier au budget d’État.

Lire aussi : CAP et DEF : Les épreuves écrites se dérouleront respectivement du 27 au 30 mai et du 3 au 5 juin

Les épreuves anticipées démarrent aujourd’hui avec les travaux pratiques du Certificat d’aptitude professionnelle (Cap), au titre de l’enseignement technique et professionnel et les épreuves anticipées de l’Éducation physique et sportive pour le compte du Diplôme d’études fondament.

Lire aussi : #Mali : Grand tour du Mandé : Une activité pédagogique de promotion de la culture

La 12è édition du Grand tour du Mandé organisée par le président de l’Association Kouma, le célèbre griot Bourama Soumano, s’est déroulée du 11 au 14 mai dernier à Kéla, une bourgade située à 5 km de Kangaba et dont les habitants sont réputés pour leur maîtrise de la tradition ma.

Lire aussi : #Mali : Mamaribougou : Le casse-tête de la pénurie d’eau

L’assèchement des puits aggrave la situation. Pour y faire face, la Somapep-SA prévoit d’ici décembre prochain de densifier le réseau de distribution dans plusieurs quartiers de la Rive gauche de Bamako dont 21 km à Mamaribougou.

Lire aussi : #Mali : Hamidou Maïga : Clin d’œil à un pionnier des biennales artistiques et culturelles

Certains morceaux de la musique malienne résistent encore à l’épreuve du temps, notamment «Wani Ni Cinidi» ou l’appel en songhaï. Cette création, jouée pour la première fois par l’orchestre régional de Gao, lors de la Biennale artistique et culturelle de 1970, demeure un générique .

Lire aussi : #Mali : Convention relative aux droits de l’enfant : Le Mali fait le point de la mise en œuvre

Le Comité des droits de l’enfant a ouvert la semaine dernière à Genève les travaux de sa 96è session, qui se tiendra jusqu’au 24 mai prochain sous la présidence de Mme Anne Marie Skelton. Pendant cette session, le Comité doit examiner successivement les rapports présentés par la Namibie.

Les articles de l'auteur

#Mali : Lithium de Goulamina : La part de l’État et des nationaux passe de 20 à 35%

La hausse de la participation de l’État et l’application d’autres dispositions du nouveau Code minier permettront l’augmentation de l’apport du secteur minier au budget d’État.

Par Rédaction Lessor


Publié dimanche 19 mai 2024 à 18:29

CAP et DEF : Les épreuves écrites se dérouleront respectivement du 27 au 30 mai et du 3 au 5 juin

Les épreuves anticipées démarrent aujourd’hui avec les travaux pratiques du Certificat d’aptitude professionnelle (Cap), au titre de l’enseignement technique et professionnel et les épreuves anticipées de l’Éducation physique et sportive pour le compte du Diplôme d’études fondamentales (DEF), au titre de l’enseignement fondamental..

Par Rédaction Lessor


Publié jeudi 16 mai 2024 à 18:36

#Mali : Grand tour du Mandé : Une activité pédagogique de promotion de la culture

La 12è édition du Grand tour du Mandé organisée par le président de l’Association Kouma, le célèbre griot Bourama Soumano, s’est déroulée du 11 au 14 mai dernier à Kéla, une bourgade située à 5 km de Kangaba et dont les habitants sont réputés pour leur maîtrise de la tradition mandingue et leur art oratoire..

Par Rédaction Lessor


Publié jeudi 16 mai 2024 à 18:35

#Mali : Mamaribougou : Le casse-tête de la pénurie d’eau

L’assèchement des puits aggrave la situation. Pour y faire face, la Somapep-SA prévoit d’ici décembre prochain de densifier le réseau de distribution dans plusieurs quartiers de la Rive gauche de Bamako dont 21 km à Mamaribougou.

Par Rédaction Lessor


Publié jeudi 16 mai 2024 à 18:23

#Mali : Hamidou Maïga : Clin d’œil à un pionnier des biennales artistiques et culturelles

Certains morceaux de la musique malienne résistent encore à l’épreuve du temps, notamment «Wani Ni Cinidi» ou l’appel en songhaï. Cette création, jouée pour la première fois par l’orchestre régional de Gao, lors de la Biennale artistique et culturelle de 1970, demeure un générique des différentes stations de Radio-Mali et de la télévision nationale..

Par Rédaction Lessor


Publié jeudi 16 mai 2024 à 17:41

#Mali : Convention relative aux droits de l’enfant : Le Mali fait le point de la mise en œuvre

Le Comité des droits de l’enfant a ouvert la semaine dernière à Genève les travaux de sa 96è session, qui se tiendra jusqu’au 24 mai prochain sous la présidence de Mme Anne Marie Skelton. Pendant cette session, le Comité doit examiner successivement les rapports présentés par la Namibie, le Guatemala, la Géorgie, le Mali, l’Égypte, le Bhoutan, l’Estonie et le Paraguay concernant l’application de la Convention relative aux droits de l’enfant..

Par Rédaction Lessor


Publié jeudi 16 mai 2024 à 09:25

#Mali : Droits de l’enfant au Mali : La situation à l’examen à Genève

Le Comité des droits de l’enfant a examiné, les 9 et 10 mai derniers à Genève (Suisse), le rapport présenté par le Mali au titre de la Convention relative aux droits de l’enfant. Au cours de l’examen du rapport du Mali plusieurs questions des experts ont porté sur les points relatifs à l’éducation et la santé, la justice pour mineurs, le travail des enfants, l’enrôlement d’enfants dans des groupes armés et l’enregistrement des naissances..

Par Rédaction Lessor


Publié jeudi 16 mai 2024 à 09:13

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner