Logements sociaux de N’Tabacoro : Le ministre Traoré met fin au calvaire de la population

Le ministre Lamine Seydou Traoré constate la fonctionnalité des installations dans une concession

Par

Publié jeudi 13 janvier 2022 à 07:01, mis à jour mardi 25 janvier 2022 à 10:01
Des navires de l’US Navy, de la marine chilienne, péruvienne, française et canadienne, lors d’un exercice dans l’océan Pacifique, en 2018.

La pénurie d’eau potable qui coupait le sommeil aux habitants des logements sociaux de N’Tabacoro est désormais un mauvais souvenir. L’eau y coule des robinets sans discontinuer depuis un mois. Le constat a été fait mardi dernier par le ministre des Mines, de l’Énergie et de l’Eau. Lamine Seydou Traoré qui visitait la station de reprise de Faladié et les réservoirs (nouveau et ancien) d’eau potable de Ouatakoulou, d’une capacité respective de 6.000 et 4.000 m3, était accompagné par le directeur général de la Société malienne de gestion de l’eau potable (Somagep), Dramane Coulibaly.

Un rêve devenu réalité qui fait le bonheur de ses habitants. Mme Dikourou Tamboura, relate : «Depuis 2011, nous n’avons pas eu de l’eau en permanence. On achetait le bidon d’eau de 20 litres à 100 Fcfa. Pour avoir de l’eau, il fallait se lever à 4 h du matin tous les jours. À cause de cette situation précaire, les aide-ménagères refusaient de travailler ici».

Visiblement ému, un habitant des 1180 Logements sociaux de N’Tabacoro considère ce geste comme un cadeau de fin d’année offert à la population par la Somagep. «Ici à cause de la rareté de cette denrée, les enfants étaient programmés. C’est-à-dire chaque soir, un jeune se rendait au robinet depuis 3 h du matin à la recherche de l’eau pour soulager la famille. Et à partir de 5 h du matin, l’eau ne venait plus», témoigne Alhadji Diall.

Après la visite des installations dans certaines familles, le ministre Lamine Seydou Traoré s’est réjoui de constater que ces actions débutées fin 2020 se traduisent par la satisfaction des populations. «Depuis que nous sommes arrivés aux affaires, nous nous sommes dits que la Transition travaillera sur deux choses : la dimension à court terme et celle à long terme. La dimension à court terme consistait à faire en sorte de soulager les populations durant la période allant de 2020 à 2021 par rapport à ce qui se faisait déjà», explique Lamine Seydou Traoré. La deuxième, elle, visait à étendre le réseau de l’eau et de l’électricité partout sur le territoire national, surtout à poser des actes permettant aux gens de sortir du stress hydrique. «Nous allons continuer à travailler, à faire en sorte que la fourniture de service public de l’eau soit un outil privilégié de développement social mais surtout du mieux être de nos populations», assure le chef du département en charge de l’Énergie et de l’Eau.

Cette visite s’effectuait en prélude à la période de pointe qui survient entre les mois de mars et avril. «Nous avons demandé à nos braves populations de payer les factures, mais au-delà de cela, il y a un problème crucial en matière de fourniture d’eau. L’État ne peut plus continuer à subventionner l’eau au profit des entreprises étrangères, les grandes banques, les chancelleries ou les institutions internationales», dit Lamine Seydou Traoré. En la matière, la subvention de l’État devra désormais profiter exclusivement aux citoyens maliens. «C’est pourquoi, dans les jours à venir nous augmenterons les tarifs pour ceux qui doivent payer l’eau au prix coûtant. Nous allons prendre des mesures qui seront destinées à faire en sorte que les gens qui sont en capacité de payer l’eau au prix coûtant, puissent le faire et que la subvention de l’État puisse servir à aider seulement les citoyens maliens», poursuivit-il.

Selon lui, les bénéfices qui seront tirés de cette révision tarifaire en cours, vont être affectés à l’extension du réseau de fourniture d’eau. L’objectif étant de permettre à l’ensemble de la population d’avoir de l’eau potable.

Lire aussi : Régions de Sikasso et Mopti : Les FAMa neutralisent une trentaine de terroristes

Dans un communiqué publié mardi dernier, l’État-major général des Armées a porté à la connaissance de l’opinion les actions menées dans la lutte contre le terrorisme, par les Forces armées maliennes (FAMa)..


Ainsi, le samedi 8 janvier 2022, les FAMa ont détruit une base terroriste dans la zone de Sama au Nord-Est de la localité de Sofara (Région de Mopti). Cette intervention a permis la neutralisation de 26 terroristes grâce à une frappe aérienne de l’aviation malienne. Le lendemain, nos militaires ont procédé au pilonnage de la colline de  Kabalé (Région de Sikasso) et à la destruction d’une base logistique du secteur.

Deux suspects ont été mis aux arrêts .

Lire aussi : Œuvres sociales du président de la Transition : Un nouveau forage pour Dialakorobougou

Ce forage a été réalisé à la demande du défunt chef de village.

L’infrastructure a été inaugurée hier par le directeur de cabinet du Premier ministre, Pr Issiaka Singaré qui y conduisait une délégation. Pour l’occasion, jeunes hommes, femmes, enfants et vieux sont sortis massivement pour manifester leur joie et reconnaissance au donateur en exhibant des pas de danse au son des musiques du terroir.

Réalisé par la Primature, ce forage s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des initiatives du président de la Transition, le colonel.

Lire aussi : CAN 2021 : Le ministre AG Attaher sonne la mobilisation

Mossa AG Attaher (C) lors de la cérémonie de présentation du maillot des Aigles.

Depuis plusieurs semaines, le ministre en charge des Sports multiplie les initiatives. Objectif : permettre aux Aigles d’aborder la phase finale de la CAN dans les meilleures conditions possibles

 
Dans le cabinet du ministre Mossa Ag Attaher, les trophées, diplômes de reconnaissances, attestations et lettres de félicitation ne se .

Lire aussi : Communiqué du conseil des ministres du 10 janvier 2022

Le Conseil des Ministres s’est réuni en session extraordinaire, le lundi 10 janvier 2022, dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence du colonel Assimi Goïta, président de la Transition, chef de l’Etat..

Au cours de cette session, le Conseil des ministres a examiné les conclusions des Sommets extraordinaires de l’Union Economique et Monétaire Ouest africaine (UEMOA) et de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), tenus le 09 janvier 2022 à Accra au Ghana.

A l’issue de ces sommets, les deux organisations ont décidé de maintenir les sanctions initialement prises à l’encontre de notre pays et des autorités de Transition et d’imposer des sanct.

Lire aussi : Malnutrition : Le paradoxe de la région de Sikasso

La prévalence de Sikasso est au-dessus du taux national (7,2%), soit 11,1% pour l’année 2020.

Zone de production agricole par excellence à cause de la pluviométrie abondante, il n’en demeure pas moins qu’elle enregistre des niveaux de malnutrition qui contrastent, avec son potentiel. Les préjugés culturels sont passés par là 

 
La Région de Sikasso est considérée comme le grenier du Mali parce qu’elle est la plus arrosée et humide du pays. Elle occupe l’.

Lire aussi : Opération Kélétigui : Les FAMa opèrent dans le respect des droits humains

L’État-major général des Armées porte à la connaissance de l’opinion qu’une opération de grande envergure dénommée ‘’Kélétigui’’ est lancée depuis décembre dernier pour traquer les groupes armés terroristes jusque dans leurs derniers retranchements..

Selon le communiqué datant du 4 janvier dernier, l’opération est jusque-là couronnée par un franc succès. Malgré les poses d’engins explosifs improvisés (EEI) et d’embuscades auxquelles les Forces armées maliennes (FAMa) ont vigoureusement réagi, elles ont infligé de lourdes pertes aux groupes armés terroristes. Avec à la clé des interpellations.

Ainsi, toujours selon l’État-major général des Armées, le 22 décembre 2021 à la foire hebdomadaire de Toubacoro, .

Dans la même rubrique

Régions de Sikasso et Mopti : Les FAMa neutralisent une trentaine de terroristes

Dans un communiqué publié mardi dernier, l’État-major général des Armées a porté à la connaissance de l’opinion les actions menées dans la lutte contre le terrorisme, par les Forces armées maliennes (FAMa)..

Publié 13 January 2022 a 08:11 Babba COULIBALY

Œuvres sociales du président de la Transition : Un nouveau forage pour Dialakorobougou

Ce forage a été réalisé à la demande du défunt chef de village.

Publié 07 January 2022 a 07:50 Babba COULIBALY

CAN 2021 : Le ministre AG Attaher sonne la mobilisation

Mossa AG Attaher (C) lors de la cérémonie de présentation du maillot des Aigles.

Publié 03 January 2022 a 08:22 Babba COULIBALY

Communiqué du conseil des ministres du 10 janvier 2022

Le Conseil des Ministres s’est réuni en session extraordinaire, le lundi 10 janvier 2022, dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence du colonel Assimi Goïta, président de la Transition, chef de l’Etat..

Publié 11 January 2022 a 07:50 Babba COULIBALY

Malnutrition : Le paradoxe de la région de Sikasso

La prévalence de Sikasso est au-dessus du taux national (7,2%), soit 11,1% pour l’année 2020.

Publié 03 January 2022 a 08:15 Babba COULIBALY

Opération Kélétigui : Les FAMa opèrent dans le respect des droits humains

L’État-major général des Armées porte à la connaissance de l’opinion qu’une opération de grande envergure dénommée ‘’Kélétigui’’ est lancée depuis décembre dernier pour traquer les groupes armés terroristes jusque dans leurs derniers retranchements..

Publié 10 January 2022 a 08:05 Babba COULIBALY

Conclusions des ANR : Un condensé des préoccupations nationales

Après trois jours de travaux, les principales recommandations ont été validées, hier par plus de 1.600 délégués de la rencontre. Elles sont sensées résumer les aspirations des Maliens sur le devenir du pays. Pour la durée de la Transition, les participants ont estimé qu’il fallait donner du temps aux autorités pour réaliser les réformes institutionnelles nécessaires à la tenue d’élections crédibles, équitables et transparentes.

Publié 31 December 2021 a 11:56 Babba COULIBALY

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire l'Essor sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire l'Essor avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire l'Essor que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter l'Essor avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.