Faits divers, Djicoroni-Para : Fin de règne des quatre

Spécialisés dans le vol d’engins à deux roues, ils n’hésitaient pas à s’introduire dans la maison de leurs victimes pour y dérober leurs biens

Publié mercredi 15 février 2023 à 07:50 , mis à jour mardi 23 avril 2024 à 20:01
Faits divers, Djicoroni-Para : Fin de règne des quatre

B. Sidibé, B Traoré dit « Bourakissè », B Sanogo et I Koné vont devoir répondre de leurs actes devant les juges dans les jours à venir. Le quatuor est suspecté   d’avoir, il y a quelques semaines, volé des engins à deux roues à Bougouba, un quartier populaire de la Commune I du District de Bamako.


Par malheur pour eux, après leur forfait, ils sont tombés nez à nez avec une équipe de patrouille policière qui les a interpellés avant de les remettre aux limiers du commissariat de police de Quinzambougou, dirigé par le commissaire divisionnaire Amadou I Balobo Maïga.

Débarrasser la cité des malfrats- De sources proches du dossier, les quatre malfrats sont âgés tout au plus de vingt ans et résident tous à Djicoroni-Para, en Commune IV du District de Bamako. Ils seraient tous connus pour être de véritables spécialistes du vol et braquage à main armée. Rien d’étonnant qu’ils avaient ciblé uniquement des propriétaires d’engins à deux roues.

Pour avoir ce dont ils ont besoin, ces individus peu recommandables n’hésitaient pas à entrer nuitamment dans le domicile de leurs victimes par effraction. Heureusement pour les populations, leur règne a pris fin lorsque leur chemin a croisé celui des policiers à un moment, où ils s’y attendaient le moins. Les policiers ne cessent de rappeler toute l’utilité des patrouilles nocturnes dont le but principal est de débarrasser la cité et ses environs des délinquants. Et surtout, de permettre aux citoyens de vaquer librement à leurs affaires.

La nuit où la bande des quatre a été mise hors d’état de nuire, elle avait minutieusement préparé une opération contre une famille du quartier. Ainsi pour que cette opération soit couronnée de succès, tous les éléments de la bande s’étaient donnés rendez-vous dans le secteur. Ils avaient pris le soin de se doter d’un arrache-clou. Muni de cet outil, ils ont sollicité et obtenu les services d’un taxi dont le chauffeur était chargé de les conduire à destination dans la famille X où il y’avait des motos stationnées.

Une fois arrivés à destination, I Koné n’a pas hésité à escalader le mur de la famille victime. Une fois à l’intérieur, il a sauté le verrou du battant de la porte pour  permettre à ses complices d’entrer facilement dans la cour. Ils ont ainsi emporté  une moto Djakarta et une autre de type Apache.

Puis une fois dans la rue, ils sont montés à deux par engin. Malheureusement, au moment  où ils voulaient partir, l‘un des engins est tombé en panne. Les voleurs se sont donnés des coups de mains pour pouvoir quitter rapidement les lieux. Pendant qu’ils étaient totalement absorbés par cette manœuvre, leur chemin a croisé celui des patrouilleurs au niveau de l’intersection de l’hôpital Gabriel Touré.

C’est comme cela qu’ils ont été sommés de s’arrêter avant d’être interpellés par les policiers. Ils ont été  conduits manu militari  au commissariat de police de Quinzambougou.  Interrogés, ils ont tous reconnu avoir effectivement volé les deux engins. Par la suite, les propriétaires ont été informés et ont porté plainte. Au terme de la procédure, les suspects ont été présentés au parquet du Tribunal de grande instance de la de la Commune II du District de Bamako.

Tiedié DOUMBIA

Lire aussi : #Mali : Cour d’assises de Bamako : Le voisin pédophile écope de trois ans de prison

Il a profité d’un moment de relâchement de la mère de sa victime pour s’introduire dans sa chambre et commettre son acte. Il y sera délogé de force et renvoyé devant les juges.

Lire aussi : #Mali : Cour d’assises de Bamako : Acquittés faute de preuves

Ils avaient profité des évènements d’août 2020 pour cambrioler une société de la place. Mais l’un des suspects a fait les frais.

Lire aussi : #Mali : Livre «Prévenir ou mieux vivre avec le diabète» : Un ouvrage de sensibilisation

Le spécialiste en nutrition diabète, Dr Bonkana Maïga, a décidé de contribuer à la sensibilisation dans la lutte contre le diabète à travers son nouveau livre intitulé : «Prévenir ou mieux vivre avec le Diabète». L’ouvrage a été lancé, samedi dernier dans un hôtel de la place, en .

Lire aussi : #Mali : Cour d’assises de Bamako : Le goût amer de l’argent

L’orpailleur était de bonne foi, lorsqu’il fit appel à son ami pour qu’ils travaillent ensemble. Au moment de lui payer son dû, les choses ont dégénéré.

Lire aussi : #Mali : Journée internationale des enfants de la rue : Sous le signe de l’accès à la protection et la réinsertion sociale

À l’instar de la communauté internationale, notre pays a célébré, vendredi dernier à la Cité des enfants, la Journée des enfants de la rue. La cérémonie était présidée par la ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mme Coulibaly Mariam Maïga, en présenc.

Lire aussi : #Mali : Cour d’assises de Bamako : Faute avouée, peine minimale

Ils s’étaient organisés pour faire main basse sur les engins roulants de leurs victimes à leurs domiciles. Mais ils ont bénéficié des largesses de la cour.

Les articles de l'auteur

#Mali : Cour d’assises de Bamako : Le voisin pédophile écope de trois ans de prison

Il a profité d’un moment de relâchement de la mère de sa victime pour s’introduire dans sa chambre et commettre son acte. Il y sera délogé de force et renvoyé devant les juges.

Par Tiedié DOUMBIA


Publié vendredi 19 avril 2024 à 09:00

#Mali : Cour d’assises de Bamako : Acquittés faute de preuves

Ils avaient profité des évènements d’août 2020 pour cambrioler une société de la place. Mais l’un des suspects a fait les frais.

Par Tiedié DOUMBIA


Publié mercredi 17 avril 2024 à 07:52

#Mali : Livre «Prévenir ou mieux vivre avec le diabète» : Un ouvrage de sensibilisation

Le spécialiste en nutrition diabète, Dr Bonkana Maïga, a décidé de contribuer à la sensibilisation dans la lutte contre le diabète à travers son nouveau livre intitulé : «Prévenir ou mieux vivre avec le Diabète». L’ouvrage a été lancé, samedi dernier dans un hôtel de la place, en présence de plusieurs personnalités du domaine de la santé..

Par Tiedié DOUMBIA


Publié mercredi 17 avril 2024 à 07:47

#Mali : Cour d’assises de Bamako : Le goût amer de l’argent

L’orpailleur était de bonne foi, lorsqu’il fit appel à son ami pour qu’ils travaillent ensemble. Au moment de lui payer son dû, les choses ont dégénéré.

Par Tiedié DOUMBIA


Publié lundi 15 avril 2024 à 10:33

#Mali : Journée internationale des enfants de la rue : Sous le signe de l’accès à la protection et la réinsertion sociale

À l’instar de la communauté internationale, notre pays a célébré, vendredi dernier à la Cité des enfants, la Journée des enfants de la rue. La cérémonie était présidée par la ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mme Coulibaly Mariam Maïga, en présence du directeur du Samusocial Mali, Alou Coulibaly, et du président de la Coalition malienne pour les droits de l’enfant (Comade), Antoine Akplogan..

Par Tiedié DOUMBIA


Publié lundi 15 avril 2024 à 10:24

#Mali : Cour d’assises de Bamako : Faute avouée, peine minimale

Ils s’étaient organisés pour faire main basse sur les engins roulants de leurs victimes à leurs domiciles. Mais ils ont bénéficié des largesses de la cour.

Par Tiedié DOUMBIA


Publié vendredi 05 avril 2024 à 09:05

#Mali : Lycée de Kalaban-Coro : Le chantier d’extension exécuté à 35%

Le délai d’exécution est de quatre mois. L’entreprise en charge des travaux assure qu’il sera respecté.

Par Tiedié DOUMBIA


Publié mardi 02 avril 2024 à 08:55

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner