Camp I de Bamako : Évasion rocambolesque de 5 détenus

Dimanche dernier, une évasion rocambolesque de 5 détenus a eu lieu au Camp I de la Gendarmerie à Bamako. Ces prisonniers se seraient échappés par les toilettes. En tout cas, plusieurs sources concordent dans ce sens.

Par

Publié mardi 24 janvier 2023 à 07:46 , mis à jour lundi 06 février 2023 à 12:35
Camp I de Bamako : Évasion  rocambolesque de 5 détenus

Selon les informations que nous avons recueillies, les fugitifs se sont enfuis en perforant le mur de leur cellule. Il s’agit des nommés Basi Keïta, Moussa Dougnon, Moussa I. Sanogo, Promoumbe Mounkoro et Kousse Douba Mounkoro. Tous des militaires. Ils ont le grade de marechal de logis (MDL), caporal, soldat de 1ère et de 2è classe.

Les trois premiers sont impliqués, selon certains témoignages, dans un trafic d’armes à feu.  Quant aux deux derniers, notamment les frères Mounkoro, ils sont suspectés dans l’affaire d’assassinat des cambistes qui ont été retrouvés morts, il y a quelques jours, dans la forêt classée de Tienfala, à une trentaine de Kilomètres de Bamako. Les cadavres avaient été retrouvés le 13 janvier dernier.

Les deux soldats ont été arrêtés et placés en garde à vue la semaine dernière, par le commissariat de Baco-Djicoroni (ex-15ème arrondissement), en collaboration avec ceux de Kalabancoro (ex-Commissariat de police de Kalabancoro) et de Torokorobougou (ex-4è arrondissement). Ils avaient ensuite été remis au Camp I de la Gendarmerie, avant leur jugement.

Après leur évasion, une enquête a été ouverte, selon un communiqué passé sur les ondes de la radio. Les autorités ont aussi lancé un avis de recherche pour retrouver les fuyards.

Les faits d’assassinat remontent au 1er janvier dernier à l’Aéroport international Modibo Keïta de Bamako. Selon les témoignages, ce jour, aux environs de 11 heures, le nommé Ladji Fofana, cambiste, a été contacté par l’un de ses clients pour une opération de change d’euros d’une valeur d’environ 14 millions de Fcfa.


Ne disposant pas de la totalité de cette somme sur place, Ladji Fofana aurait fait recours à un ami cambiste du nom de Oumar Bathily pour l’accompagner au rendez-vous afin de compléter la somme requise. Ainsi, les deux cambistes ont embarqué dans une voiture appartenant à des individus en tenue militaire pour rejoindre le client au niveau de son champ sur la route de Koulikoro. Les malheureux n’ont plus donné signe de vie et sont restés introuvables quelques jours.

C’est après une semaine de recherche par leurs proches et la police que leurs corps sans vie ont été retrouvés et en état de putréfaction dans la forêt classée de Tienfala par un éleveur. Cette découverte macabre a permis aux policiers d’interpeller les deux militaires suspectés d’assassinat sur les deux cambistes. Et ces présumés assassins militaires ont été mis à la disposition des gendarmes du Camp I. 

Rappelons qu’en octobre 2015, le même Camp de la Gendarmerie avait enregistré une évasion de 9 prisonniers parmi lesquels, figuraient 4 militaires placés sous mandat de dépôt.

Yaya DIAKITE

Lire aussi : Université privée du Sahel : 122 Frais émoulus sur le marché de l’emploi

L’Université privée du Sahel (UPS) vient de verser sur le marché de l’emploi 122 jeunes diplômés dont 27 femmes. Ces nouveaux diplômés ont décroché leur licence dans le cadre du système Licence-Master-Doctorat (LMD) en vigueur dans notre pays depuis 2008..

Lire aussi : Médicaments non conventionnels : La HAC met en garde contre la publicité mensongère

À travers un communiqué diffusé jeudi dernier, la Haute autorité de la communication (Hac) indique avoir constaté la diffusion intempestive de messages publicitaires sur certains médicaments non conventionnels..

Lire aussi : Notre santé, Cellulite du cou et de la face : À ne pas minimiser

«Devant un patient avec une tuméfaction inflammatoire dans un contexte de douleur dentaire, d’angine, d’injection de corps étranger ou de furoncle, il faut rapidement penser à une possibilité de cellulite», révèle Dr Djibril Samaké, spécialiste en ORL au Centre de santé de référen.

Lire aussi : Évaluation et accréditation des établissements de santé : «Public et privé sont tous concernés»

Cette nouvelle Agence est outillée d’un dispositif pour amener les structures de santé à s’inscrire dans une amélioration continue de la qualité des soins. Son directeur général, Sékouli Fadjadji Touré, explique les défis à relever pour réussir cette noble mission.

Lire aussi : Utilisation excessive des bouillons industriels : Nuisible à la santé

Selon les spécialistes, les bouillons, mal utilisés, peuvent provoquer certains types de cancers, des maladies cardio-vasculaires, des accidents vasculaires cérébraux (AVC), de l’hypertension. Et aussi des troubles digestifs comme les brûlures d’estomac, les ballonnements et les douleurs ab.

Lire aussi : Faits divers, Missira : Rixe mortelle

Suite à des injures grossières, des adolescents se sont battus dans la rue. L’un des protagonistes est finalement mort poignardé.

Les articles de l'auteur

Université privée du Sahel : 122 Frais émoulus sur le marché de l’emploi

L’Université privée du Sahel (UPS) vient de verser sur le marché de l’emploi 122 jeunes diplômés dont 27 femmes. Ces nouveaux diplômés ont décroché leur licence dans le cadre du système Licence-Master-Doctorat (LMD) en vigueur dans notre pays depuis 2008..

Par Yaya DIAKITE


Publié lundi 06 février 2023 à 07:59

Médicaments non conventionnels : La HAC met en garde contre la publicité mensongère

À travers un communiqué diffusé jeudi dernier, la Haute autorité de la communication (Hac) indique avoir constaté la diffusion intempestive de messages publicitaires sur certains médicaments non conventionnels..

Par Yaya DIAKITE


Publié lundi 06 février 2023 à 07:53

Notre santé, Cellulite du cou et de la face : À ne pas minimiser

«Devant un patient avec une tuméfaction inflammatoire dans un contexte de douleur dentaire, d’angine, d’injection de corps étranger ou de furoncle, il faut rapidement penser à une possibilité de cellulite», révèle Dr Djibril Samaké, spécialiste en ORL au Centre de santé de référence (Csref) du Quartier Mali..

Par Yaya DIAKITE


Publié lundi 06 février 2023 à 07:47

Évaluation et accréditation des établissements de santé : «Public et privé sont tous concernés»

Cette nouvelle Agence est outillée d’un dispositif pour amener les structures de santé à s’inscrire dans une amélioration continue de la qualité des soins. Son directeur général, Sékouli Fadjadji Touré, explique les défis à relever pour réussir cette noble mission.

Par Yaya DIAKITE


Publié lundi 06 février 2023 à 07:44

Utilisation excessive des bouillons industriels : Nuisible à la santé

Selon les spécialistes, les bouillons, mal utilisés, peuvent provoquer certains types de cancers, des maladies cardio-vasculaires, des accidents vasculaires cérébraux (AVC), de l’hypertension. Et aussi des troubles digestifs comme les brûlures d’estomac, les ballonnements et les douleurs abdominales.

Par Yaya DIAKITE


Publié vendredi 03 février 2023 à 08:29

Faits divers, Missira : Rixe mortelle

Suite à des injures grossières, des adolescents se sont battus dans la rue. L’un des protagonistes est finalement mort poignardé.

Par Yaya DIAKITE


Publié vendredi 03 février 2023 à 07:42

Aepes : Vingt ans au service de l’enseignement supérieur

L’Association des établissements privés d’enseignement supérieur (Aepes) a signé, hier au Centre du secteur privé, un mémorandum d’entente avec l’Association indépendante des promoteurs d’écoles privées agrées du Mali (Aiepam)..

Par Yaya DIAKITE


Publié vendredi 03 février 2023 à 07:37

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner