Caisse nationale d’assurance maladie : Dans la constance

Les plus pessimistes croyaient que ceux qui avaient eu la géniale idée de la mise en place de l’Assurance maladie obligatoire (Amo), une réelle avancée en matière de politique de politique de protection sociale, construisaient des châteaux en Espagne.

Par

Publié vendredi 25 novembre 2022 à 08:45
Caisse nationale d’assurance maladie : Dans la constance

Le directeur général de la Canam, général de brigade Boubacar Dembélé

 

 Autrement dit, ils pensaient que la vision était chimérique et n’étaient pas prêts à miser le moindre kopeck sur le succès de l’idée, surtout après la vague de protestations contre. Mais l’image d’Épinal qu’ils avaient s’effacera rapidement à l’épreuve de la pratique pour laisser place à l’espoir. Aujourd’hui, la mise en œuvre de l’Amo  qui  va se muer en Régime d’assurance maladie universelle (Ramu) est une bénédiction, surtout pour les «pauvres gens» (un bémol, il ya des aspects à revoir comme l’amélioration de la disponibilité des intrants et de la mise à jour des cartes des assurés pour donner plus davantage de satisfaction à ceux-ci).

Le régime se porte bien. Et la Caisse nationale d’assurance maladie (Canam), en charge de la mise en œuvre de ce régime de prise en charge du risque maladie chez les travailleurs, entend continuer à s’inscrire dans la satisfaction des assurés Amo. L’établissement a tenu, hier au Conseil national du patronat du Mali, la 25è session de son conseil d’administration sous la direction du président de son conseil d’administration, Pr Mamady Kané. C’était en présence du directeur général de la Canam, le général de brigade Boubacar Dembélé et de son adjoint, Abdou Touré.

Les administrateurs ont examiné et amendé les documents soumis à leur approbation, avant de les adopter. Il s’agit, entre autres, du procès-verbal et de l’état de mise en œuvre des recommandations de la précédente session,  du rapport d’activités au 31 décembre de l’exercice écoulé et l’état d’exécution du budget 2021 sur la même période. Ils se sont aussi prononcés sur le programme d’activités et le projet de budget 2022.

Globalement, ils ont bien apprécié les efforts accomplis par l’administration de la Canam pour répondre aux exigences des assurés et lutter farouchement contre la fraude qui pourrait plomber les ailes du régime si l’on s’y prend garde. L’établissement qui a été particulièrement actif en 2021, malgré le contexte difficile. Il ressort du programme d’activités élaboré sur la base de la 12è année de mise en œuvre du régime. Ainsi, la Caisse élaboré des conventions avec les prestataires de santé, l’immatriculation  de 149.802 assurés portant le nombre de personnes immatriculées à un peu plus de 1,5 million de personnes à la date du 31 décembre  dernier. La Caisse a aussi acquis des carnets de soins et des cachets secs pour les prestataires et organisé des rencontres des commissions paritaires entre elle et les structures conventionnées de Bamako et Kati.

Le président du conseil d’administration a expliqué que les recettes prévisionnelles en 2021 pour la mise en œuvre des activités programmées, se chiffraient à un peu plus de 75,6 milliards de Fcfa. Et dire qu’un montant d’un peu plus de 84,5 a été encaissé par la Canam au titre des cotisations en 2021 et les dépenses prévisionnelles annuelles pour la réalisation des activités au titre de la même année s’élévaient à un peu plus de 75,6 milliards.

Le Pr Mamady Kané a aussi souligné les difficultés rencontrées par la structure en 2021, notamment le retard dans l’élaboration des textes relatifs au Ramu, l’impact de la Covid-19 entrainant le report voire l’annulation de la plupart des activités de renforcement des capacités du personnel. Pour lui, il est clair que malgré les difficultés les activités planifiées ont pu être menées.


Pour le directeur général de la Canam, le programme d’activités  est bâti atour de sur 5 axes stratégiques. Ceux-ci assortis d’objectifs opérationnels, notamment la couverture de la population dans le cadre du Ramu et la mobilisation des ressources pour mieux soutenir ce régime, la maîtrise des dépenses et des prestations, entre autres. Le patron de la Caisse a aussi souligné l’augmentation de 13% par rapport à l’année dernière. Rappelons que pour l’exercice en cours, le projet de budget est estimé en recettes et en dépenses à un peu plus de 99 milliards. 

Lire aussi : Nouvel an 2022 : Une opération «nuit sans accident»

Les Forces de défense et de sécurité (FDS) ont patrouillé la nuit du 31 décembre 2021 au 1er janvier 2022, passage au nouvel an. Objectif : permettre aux populations notamment de Bamako et sa périphérie de fêter en toute sécurité, sérénité et dans la tranquillité..

Lire aussi : Région de Dioïla : l’Imam creuse seul la tombe de son épouse en guise de cadeau d’Adieu

Un imam qui décide de creuser seul la tombe de son épouse en guise de cadeau d’adieu : ce n’est pas une science-fiction, mais une histoire vraie qui s’est produite, il y a quelques semaines dans la Région de Dioïla..

Lire aussi : #Mali : Une directrice d'école retrouvée égorgée dans son bureau à Sélingué

La directrice du 1er cycle B de l’école fondamentale de Sélingué a été retrouvée morte, égorgée, ce vendredi matin.

Lire aussi : Mali : Ce qu’il faut savoir de l’opération antiterroriste « Keletigui »

« Keletigui », c’est le nom de l’opération de grande envergure lancée depuis décembre 2021 par les Forces armées maliennes (FAMa) pour traquer « les groupes armés terroristes jusque dans leurs derniers retranchements »..

Lire aussi : Faits divers : Des voleuses professionnelles aux arrêts

Elles franchissent les frontières pour commettre leurs forfaits et sont tombées dans les mailles de la police.

Lire aussi : Mali : Contamination record avec 577 cas de Covid-19 mardi

Les services de santé ont enregistré 577 nouvelles infections à la Covid-19 avec deux décès ce mardi 04 janvier 2022, sur 1750 échantillons testés.

Dans la même rubrique

Nouvel an 2022 : Une opération «nuit sans accident»

Les Forces de défense et de sécurité (FDS) ont patrouillé la nuit du 31 décembre 2021 au 1er janvier 2022, passage au nouvel an. Objectif : permettre aux populations notamment de Bamako et sa périphérie de fêter en toute sécurité, sérénité et dans la tranquillité..

Publié lundi 03 janvier 2022 à 08:07 Brehima DOUMBIA

Région de Dioïla : l’Imam creuse seul la tombe de son épouse en guise de cadeau d’Adieu

Un imam qui décide de creuser seul la tombe de son épouse en guise de cadeau d’adieu : ce n’est pas une science-fiction, mais une histoire vraie qui s’est produite, il y a quelques semaines dans la Région de Dioïla..

Publié jeudi 12 mai 2022 à 08:19 Brehima DOUMBIA

#Mali : Une directrice d'école retrouvée égorgée dans son bureau à Sélingué

La directrice du 1er cycle B de l’école fondamentale de Sélingué a été retrouvée morte, égorgée, ce vendredi matin.

Publié vendredi 29 avril 2022 à 14:04 Brehima DOUMBIA

Mali : Ce qu’il faut savoir de l’opération antiterroriste « Keletigui »

« Keletigui », c’est le nom de l’opération de grande envergure lancée depuis décembre 2021 par les Forces armées maliennes (FAMa) pour traquer « les groupes armés terroristes jusque dans leurs derniers retranchements »..

Publié samedi 08 janvier 2022 à 10:12 Brehima DOUMBIA

Faits divers : Des voleuses professionnelles aux arrêts

Elles franchissent les frontières pour commettre leurs forfaits et sont tombées dans les mailles de la police.

Publié lundi 03 janvier 2022 à 07:21 Brehima DOUMBIA

Mali : Contamination record avec 577 cas de Covid-19 mardi

Les services de santé ont enregistré 577 nouvelles infections à la Covid-19 avec deux décès ce mardi 04 janvier 2022, sur 1750 échantillons testés.

Publié mercredi 05 janvier 2022 à 11:01 Brehima DOUMBIA

Mali : La nation rend un dernier hommage à l’ancien président Ibrahim Boubacar Keïta

Les obsèques nationales de l’ancien président de la République Ibrahim Boubacar Keïta se sont déroulées, ce vendredi 21 janvier, au génie militaire.

Publié vendredi 21 janvier 2022 à 13:16 Brehima DOUMBIA

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner