Assurance agricole : Les techniciens pour la mise en place d’une structure fédératrice et pérenne

L’agriculture est aujourd’hui exposée à de nombreux risques notamment climatiques ou commerciaux dus principalement aux variations des cours mondiaux et la concurrence rude des produits importés. Ces dangers sont de plus en plus pris en charge par des sociétés spécialisées dans la gestion de l’assurance agricole

Par

Publié mardi 24 janvier 2023 à 08:29
Assurance agricole : Les techniciens pour la mise en place d’une structure fédératrice et pérenne

Le secteur agricole occupe 80% de la population malienne et contribue à hauteur de 36% au PIB

Le secrétaire général du ministère du Développement rural, Daniel Siméon Kelema, a présidé jeudi dernier à Bamako, la cérémonie de lancement des travaux de l’atelier national de concertation sur l’institutionnalisation de l’assurance agricole au Mali. C’était en présence du directeur général du Projet inclusif, Dramane Sidibé et autres acteurs impliqués.


Il s’agissait, pour les participants, d’échanger sur les efforts et initiatives en cours en vue d’institutionnaliser l’assurance agricole. Celle-ci n’est pas une thématique assez récurrente, bien qu’elle soit très importante pour le secteur agricole qui occupe 80% de la population malienne. Ce secteur, qui contribue à 36% au Produit intérieur brut (PIB) de notre pays, représente un enjeu de sécurité alimentaire et une source importante de revenus pour des milliers de producteurs ruraux.


Dans la dynamique de soutien aux efforts consentis par le gouvernement pour le développement et la promotion de l’assurance agricole, le Projet inclusif s’est engagé dans un partenariat avec La Société de coopération pour le développement international (Socodevi). Ce partenariat est une manifestation de la volonté du projet d’apporter son soutien aux initiatives susceptibles de faciliter l’appropriation de la notion d’assurance agricole par le paysan et toute la dynamique sur laquelle elle repose.

Pour le secrétaire général du ministère de tutelle, en dépit de sa place prépondérante dans l’économie nationale et dans l’animation des circuits commerciaux en milieu rural, l’agriculture est aujourd’hui exposée à de nombreux risques. Il s’agit notamment des menaces biotiques (oiseaux granivores, rongeurs, insectes), climatiques (pluies excessives, irrégulières, mal reparties dans le temps et dans l’espace, les sécheresses) ou commerciaux dus principalement aux variations des cours mondiaux et la concurrence rude des produits importés.

Ces dangers sont de plus en plus pris en charge par des sociétés spécialisées dans la gestion de l’assurance agricole. Et de son côté, le gouvernement, après avoir pris plusieurs initiatives, ambitionne de créer une structure pérenne d’assurance agricole qui permettra de fédérer les efforts dans le sens de la couverture de l’ensemble des risques liés aux activités du monde rural. En effet, a estimé Daniel Siméon Kelema, il est urgent de réussir l’harmonisation des interventions (gouvernementales et privées), la consolidation des acquis et la capitalisation des résultats des projets clos et ceux en cours.

Dramane Sidibé a expliqué que cet atelier entre dans le cadre d’un processus portant sur la promotion et le développement de l’assurance agricole. Malgré des multiples efforts dans le domaine, a déploré le directeur général du Projet inclusif, le Mali n’a jamais disposé de structure qui fédère l’ensemble des interventions et qui puisse s’occuper de la question d’assurance agricole.


Ainsi, a-t-il souligné, le mandat du développement des produits d’assurance agricole inclusive a été confié à Socodevi avec trois objectifs majeurs. Il s’agit en l’occurrence de la poursuite de la mise à l’échelle des produits d’assurance déjà existants (maïs, riz et charlotte), du développement de deux nouveaux produits d’assurance récolte (le sésame dans la Région de Koulikoro et le mil dans celle de Ségou) et de l’appui à la mise en place du dispositif national d’assurance agricole au Mali.

Anta CISSÉ

Rédaction Lessor

Lire aussi : Mali : Le gouvernement de la Transition déclare persona non grata Guillaume Ngefa-Atondoko Andali

Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a notifié à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation du Mali (Minusma) la décision du gouvernement de déclarer persona non grata, son directeur de la Division des droits de l’H.

Lire aussi : Centre national des œuvres universitaires : Le cap maintenu en dépit des difficultés

L’année 2022 a été difficile dans notre pays. Le Centre national des œuvres universitaires (Cenou) n’est pas demeuré en reste de cette situation. Son programme d’activités a été perturbé du fait des restrictions budgétaires..

Lire aussi : Mopti : La brigade territoriale de gendarmerie logée de neuf

Dans le cadre de l’accompagnement de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minsuma) pour stabiliser le Centre du Mali..

Lire aussi : Kayes : Le cœur du grand marché ravagé par un incendie

Dans la nuit du samedi au dimanche dernier, un incendie a ravagé le cœur du Grand marché de Kayes. Beaucoup d’habitants de la Cité des rails se sont réveillés sous le choc en apprenant qu’une bonne partie de leur marché a été brûlée. C’est la zone où opèrent les vendeuses et vende.

Lire aussi : San : Restitution des études de faisabilité socio-économique et environnementale de la phase II du PDI-BS

La session visait à informer les différents acteurs et les bénéficiaires du Programme notamment sur les résultats des études d’avant-projet sommaire et d’avant-projet détaillé des projets d’aménagement de 5.940 ha en submersion contrôlée, du schéma directeur de Pekadouzou sur 20.00.

Lire aussi : Sikasso : Le poste de contrôle de Mamassoni ciblé par une attaque terroriste

Une dizaine d’hommes lourdement armés non identifiés ont ouvert le feu, le vendredi 3 février aux environs de 22h 40mn, sur le poste de contrôle de Mamassoni, situé à 4 km du centre-ville de Sikasso..

Les articles de l'auteur

Mali : Le gouvernement de la Transition déclare persona non grata Guillaume Ngefa-Atondoko Andali

Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a notifié à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation du Mali (Minusma) la décision du gouvernement de déclarer persona non grata, son directeur de la Division des droits de l’Homme, Guillaume Ngefa-Atondoko Andali..

Par Rédaction Lessor


Publié lundi 06 février 2023 à 10:43

Centre national des œuvres universitaires : Le cap maintenu en dépit des difficultés

L’année 2022 a été difficile dans notre pays. Le Centre national des œuvres universitaires (Cenou) n’est pas demeuré en reste de cette situation. Son programme d’activités a été perturbé du fait des restrictions budgétaires..

Par Rédaction Lessor


Publié lundi 06 février 2023 à 08:22

Mopti : La brigade territoriale de gendarmerie logée de neuf

Dans le cadre de l’accompagnement de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minsuma) pour stabiliser le Centre du Mali..

Par Rédaction Lessor


Publié lundi 06 février 2023 à 08:19

Kayes : Le cœur du grand marché ravagé par un incendie

Dans la nuit du samedi au dimanche dernier, un incendie a ravagé le cœur du Grand marché de Kayes. Beaucoup d’habitants de la Cité des rails se sont réveillés sous le choc en apprenant qu’une bonne partie de leur marché a été brûlée. C’est la zone où opèrent les vendeuses et vendeurs de condiments, de produits cosmétiques dont l’encens, de tissus, parmi tant d’autres..

Par Rédaction Lessor


Publié lundi 06 février 2023 à 08:13

San : Restitution des études de faisabilité socio-économique et environnementale de la phase II du PDI-BS

La session visait à informer les différents acteurs et les bénéficiaires du Programme notamment sur les résultats des études d’avant-projet sommaire et d’avant-projet détaillé des projets d’aménagement de 5.940 ha en submersion contrôlée, du schéma directeur de Pekadouzou sur 20.000 hectares, la consolidation avec option de reconversion en maîtrise totale de la plaine de Woloni (2.300 ha).

Par Rédaction Lessor


Publié lundi 06 février 2023 à 08:08

Sikasso : Le poste de contrôle de Mamassoni ciblé par une attaque terroriste

Une dizaine d’hommes lourdement armés non identifiés ont ouvert le feu, le vendredi 3 février aux environs de 22h 40mn, sur le poste de contrôle de Mamassoni, situé à 4 km du centre-ville de Sikasso..

Par Rédaction Lessor


Publié lundi 06 février 2023 à 07:40

Mali-Russie : La visite très attendue de Sergueï Lavrov

À la tête d’une forte délégation, le chef de la diplomatie russe aura un entretien demain avec son homologue malien, suivi d’une séance de travail élargie aux deux délégations et d’une audience avec le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta.

Par Rédaction Lessor


Publié lundi 06 février 2023 à 07:38

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner