Protection de la biodiversité : B2GOLD plaide pour un développement minier responsable et durable

Dans le cadre de sa stratégie de biodiversité, la société B2Gold Mali a organisé, hier dans un hôtel de la place, un symposium sur la biodiversité. Occasion pour les experts miniers de prôner la résilience à long terme, sensibiliser sur les approches innovantes de développement durable qui gèrent efficacement les menaces sur la biodiversité et de promouvoir sa conservation.

Par

Publié jeudi 01 décembre 2022 à 07:36
Protection de la biodiversité : B2GOLD plaide pour un développement minier responsable et durable

Les travaux de cet événement ont été présidés par le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Modibo Koné. Il avait à ses côtés le directeur de l’environnement de B2Gold Mali, Diakalia Koné.
Dans son mot de bienvenue, le directeur de l’environnement de B2Gold Mali a attiré l’attention sur le déclin de la biodiversité à l’échelle mondiale. Et dans notre pays, a-t-il spécifié, la pression anthropique s’accentue sans cesse sur la biodiversité. «Nous devons travailler en étroite collaboration dans tous les secteurs pour combler les lacunes en matière de données et à renforcer les capacités afin de sauvegarder la biodiversité au profit de nos populations», a exhorté Diakalia Koné, avant d’ajouter qu’à B2Gold, «ils croient à une exploitation minière responsable et durable».


Selon le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, le Mali renferme d’énormes potentialités fauniques. Ce qui fait qu’actuellement, notre pays dispose d’importantes ressources naturelles et biologiques composées de 107 forêts classées et 31 aires protégées, soit 138 entités. «Cette ressource biologique ou génétique est le fondement de tous les écosystèmes et espèces sains et apporte des avantages essentiels aux populations. Elle doit être maintenue pour permettre à toutes les espèces de s’adapter aux changements environnementaux, d’assurer la résilience des écosystèmes…», a déclaré Modibo Koné. Il ajoutera que cette diversité se détériore aujourd’hui à cause des grands travaux d’aménagements, l’orpaillage traditionnel, le dragage du lit des fleuves et l’exploitation du bois énergie pour la consommation domestique.


Le ministre Koné a expliqué que B2Gold, comme toute autre industrie minière, doit s’assurer que les avantages de l’exploitation minière s’étendent au-delà de la durée de vie de la mine elle-même. Car, selon lui, le développement minier responsable et durable a le potentiel d’avoir des effets transformateurs positifs sur le développement socio-économique des communautés et des nations. En d’autres termes, les mines doivent développer les ressources d’une manière responsable qui protège les personnes et respecte les droits de l’Homme et le patrimoine culturel. Pour lui, ce symposium offre un forum aux chercheurs pour partager leurs expériences, les données, les techniques et outils afin de former des synergies et promouvoir une réflexion commune.



À cet effet, il a invité les participants à tirer des enseignements au cours de cette rencontre, pour faire avancer les bonnes pratiques en faveur de la protection de l’environnement et la gestion durable des ressources.
La rencontre a été marquée par une brève présentation vidéo sur la stratégie de développement durable à travers la corporation B2Gold. Notons que la biodiversité, variété d’organismes biologiques dans un habitat ou un écosystème, soutient et stabilise les écosystèmes.


Fadi CISSE

Lire aussi : CENTIF : Logée de neuf

Le ministre de l’Économie et des Finances, Alousséni Sanou, a procédé, hier, à l’inauguration du nouveau siège de la Cellule nationale de traitement des informations financières (Centif). C’était en présence du président de la Centif, Idrissa Mahamar Haïdara, et de nombreux invités.

Lire aussi : Trésor : La RGD et la PGT dans deux tours jumelles

Les deux structures sont essentielles dans la gestion des finances de l’état. La première a encaissé plus de 80% de recettes de l’état et la seconde paie plus de 90% de ses dépenses.

Lire aussi : Société B2Gold : Près de 19 tonnes d’or produites par la mine de Fekola en 2022

En 2022, la société B2Gold a globalement dépassé sa fourchette prévisionnelle annuelle en produisant 1.027.874 onces, dont 598.661 onces (environ 19 tonnes) produites par sa mine de Fekola au Mali..

Lire aussi : Holding-CMDT : Le budget 2023 chiffré à plus de 534 milliards de FCFA

Les ravages des jassides (des insectes) et les inondations ont fait perdre à notre pays plus de 150.000 hectares. Ce qui justifie une augmentation des dépenses par rapport à l’exercice écoulé.

Lire aussi : Le dromadaire : Un animal au service de la résilience humaine en milieu sahélien

Le dromadaire (Camelus dromedarius) occupe une place très importante en Afrique, au Moyen-Orient et dans le subcontinent indien. L’effectif mondial, selon l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) (2009), est estimé à plus de 24 millions de têtes, dont 80% se trouve en Af.

Lire aussi : Viande de dromadaire : De plus en plus prisée par les Bamakois

Riche en glycogène, la viande cameline s’avère être une excellente source d’énergie et permet de booster les défenses immunitaires notamment grâce à la vitamine A qu’elle contient.

Les articles de l'auteur

CENTIF : Logée de neuf

Le ministre de l’Économie et des Finances, Alousséni Sanou, a procédé, hier, à l’inauguration du nouveau siège de la Cellule nationale de traitement des informations financières (Centif). C’était en présence du président de la Centif, Idrissa Mahamar Haïdara, et de nombreux invités..

Par Fadi CISSE


Publié vendredi 03 février 2023 à 08:19

Trésor : La RGD et la PGT dans deux tours jumelles

Les deux structures sont essentielles dans la gestion des finances de l’état. La première a encaissé plus de 80% de recettes de l’état et la seconde paie plus de 90% de ses dépenses.

Par Fadi CISSE


Publié vendredi 03 février 2023 à 08:18

Société B2Gold : Près de 19 tonnes d’or produites par la mine de Fekola en 2022

En 2022, la société B2Gold a globalement dépassé sa fourchette prévisionnelle annuelle en produisant 1.027.874 onces, dont 598.661 onces (environ 19 tonnes) produites par sa mine de Fekola au Mali..

Par Fadi CISSE


Publié jeudi 02 février 2023 à 08:07

Holding-CMDT : Le budget 2023 chiffré à plus de 534 milliards de FCFA

Les ravages des jassides (des insectes) et les inondations ont fait perdre à notre pays plus de 150.000 hectares. Ce qui justifie une augmentation des dépenses par rapport à l’exercice écoulé.

Par Fadi CISSE


Publié jeudi 02 février 2023 à 08:05

Le dromadaire : Un animal au service de la résilience humaine en milieu sahélien

Le dromadaire (Camelus dromedarius) occupe une place très importante en Afrique, au Moyen-Orient et dans le subcontinent indien. L’effectif mondial, selon l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) (2009), est estimé à plus de 24 millions de têtes, dont 80% se trouve en Afrique..

Par Fadi CISSE


Publié jeudi 02 février 2023 à 08:03

Viande de dromadaire : De plus en plus prisée par les Bamakois

Riche en glycogène, la viande cameline s’avère être une excellente source d’énergie et permet de booster les défenses immunitaires notamment grâce à la vitamine A qu’elle contient.

Par Fadi CISSE


Publié jeudi 02 février 2023 à 08:02

Poste du Mali : Retour progressif des services de proximité

La Poste du 3è millénaire à laquelle aspirent les autorités de la Transition, doit être une entité qui offre au citoyen une gamme de services, allant du courrier au numérique en passant par les services financiers postaux..

Par Fadi CISSE


Publié mercredi 01 février 2023 à 08:15

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner