#Mali : Un dispositif sécuritaire exceptionnel mobilisé

Pour le bon déroulement des travaux de la phase nationale du Dialogue inter-Maliens, un dispositif sécuritaire «inédit», visible à travers une mobilisation maximale des Forces de sécurité, a été mis en place depuis lundi dernier au Centre international de conférences de Bamako (CICB).

Publié vendredi 10 mai 2024 à 08:48 , mis à jour vendredi 21 juin 2024 à 06:25
#Mali : Un dispositif sécuritaire exceptionnel mobilisé

Cette forte mobilisation traduit l’engagement de nos forces de l’ordre à garantir la bonne tenue de ces assises visant à poser les jalons d’une paix durable dans notre pays. Hier au CICB, un imposant déploiement des forces de sécurité était visible. Sous un temps clément, à l’entrée principale du Centre, aux environs de 9 heures, l’atmosphère était calme.

Un véhicule pickup du Groupement d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) y était stationné. Un dispositif de sécurisation renforcé était mis en place aux abords de ce site. Les occupants étaient à pied d’œuvre pour effectuer des contrôles. Les policiers effectuaient la même mission aux côtés de la Garde nationale et la Gendarmerie, une fois à l’intérieur de la cour.

Un chef porteur d’uniforme en treillis, talkie-walkie en main, donne des consignes à ses éléments. C’est lui le superviseur, le commissaire Mamoutou Koné, du commissariat de la Commune III. Approché, le commissaire Mamoutou Koné a confié que la sécurité a déployé un dispositif  à haut des enjeux de l’événement. Le Groupement mobile de sécurité (GMS) mobilise plus de 150 éléments, la Brigade anti-criminalité (Bac), une unité qui varie de 10 à 20 agents, la Brigade spéciale d’intervention (BSI) et le Groupement de la sécurité routière (GSR) donnent le même effectif. Sans oublier la Protection civile qui déploie entre 10 et 15 agents pour porter secours en cas de détresse ou autres besoins.

Dans l’accomplissement de ces missions à elles confiées, les forces de l’ordre rencontrent souvent des difficultés notamment des incompréhensions avec certains participants. Le commissaire Koné avoue que ces difficultés interviennent le plus souvent suite au refus de contrôle des badges et carte d’invitation. Ces documents sont exigés pour avoir accès à la salle. Il a remercié les membres du Comité de pilotage du Dialogue pour la bonne entente et la compréhension. Selon lui, les organisateurs sont vigilants.

Ces mesures de sécurité mises en place rassurent les organisateurs qui saluent le professionnalisme de nos hommes. «Jusqu’ici, il n’y a pas eu de plainte, en termes de perte d’effets ou d’autres», a témoigné Assétou Founé Samaké, membre du Comité de pilotage. Pour l’ancienne ministre, les forces de l’ordre sont en train de veiller sur tous les délégués et responsables qui participent à cette rencontre. Elle trouve que l’aspect sécuritaire est maîtrisé.

Lamine Traoré, délégué de Sikasso, juge le dispositif en place «très impressionnant». La bonne sécurisation des lieux est la résultante de la combinaison des efforts de tous les corps de notre pays. Modi Samba Touré, participant, salue le dispositif sécuritaire mis en place par les forces de l’ordre. Pour lui, le travail est vraiment à hauteur de souhait. Idem pour Aly Bakara Doumbo, délégué du bureau exécutif de l’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM). Pour lui, il fallait que la sécurité soit garantie pour que le dialogue puisse se passer dans les meilleures conditions.   

Souleymane SIDIBE

Lire aussi : #Mali : Procès du terroriste Al Hassan : La CPI prononcera son verdict le 26 juin

La Chambre de première instance X de la Cour pénale internationale (CPI) prononcera son verdict sur une condamnation ou un acquittement en vertu de l’article 74 du Statut de Rome dans l’affaire «le Procureur c. Al Hassan Ag Abdoul Aziz Ag Mohamed Ag Mahmoud»..

Lire aussi : #Mali : Le président Goïta célèbre la Tabaski

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a effectué ce lundi 17 juin, la prière de l’Aïd el-Kébir, avec la communauté musulmane du Mali. Comme lors de la fête du Ramadan, le chef de l’État a prié dans la salle des banquets du Palais de Koulouba, tenant lieu de mosquée .

Lire aussi : #Mali : La 2è édition de la semaine du numérique lancée

La 2è édition de la semaine du numérique a été lancée ce vendredi 14 juin dans un hôtel de la place par le ministre de la Communication, de l’Économie Numérique et de la Modernisation de l’Administration, Alhamdou Ag Ilyène..

Lire aussi : #Mali : Fête de Tabaski : Le ministre Mossa Ag Attaher offre 30 moutons aux familles des militaires tombés au front

La Fête de Tabaski commémore l’acte de soumission du prophète Abraham envers Dieu, à travers le sacrifice d’un mouton. Cette fête, réunissant les familles, est un moment de communion, de partage et de convivialité..

Lire aussi : #Mali: Mali - Hongrie : Le ministre Abdoulaye Diop à Budapest pour une visite de travail

Le chef de la diplomatie malienne y séjourne à l’invitation de son homologue hongrois, Péter Szijjártó. Le ministre des Affaires étrangères et du Commerce a tenu à le rencontrer en vue d’un dialogue direct pour mieux comprendre la situation au Mali et dans le Sahel. Cela à la veille de .

Lire aussi : #Hongrie : Le ministre Abdoulaye Diop à Budapest pour une visite de travail

Dans la perspective de la présidence hongroise de l’Union européenne, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, est depuis ce lundi à Budapest (Hongrie) pour une visite de travail et d’amitié. Il a été invité par son homologue hongrois, P.

Les articles de l'auteur

#Mali : Procès du terroriste Al Hassan : La CPI prononcera son verdict le 26 juin

La Chambre de première instance X de la Cour pénale internationale (CPI) prononcera son verdict sur une condamnation ou un acquittement en vertu de l’article 74 du Statut de Rome dans l’affaire «le Procureur c. Al Hassan Ag Abdoul Aziz Ag Mohamed Ag Mahmoud»..

Par Souleymane SIDIBE


Publié mercredi 19 juin 2024 à 16:06

#Mali : Le président Goïta célèbre la Tabaski

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a effectué ce lundi 17 juin, la prière de l’Aïd el-Kébir, avec la communauté musulmane du Mali. Comme lors de la fête du Ramadan, le chef de l’État a prié dans la salle des banquets du Palais de Koulouba, tenant lieu de mosquée à cette occasion..

Par Souleymane SIDIBE


Publié lundi 17 juin 2024 à 18:24

#Mali : La 2è édition de la semaine du numérique lancée

La 2è édition de la semaine du numérique a été lancée ce vendredi 14 juin dans un hôtel de la place par le ministre de la Communication, de l’Économie Numérique et de la Modernisation de l’Administration, Alhamdou Ag Ilyène..

Par Souleymane SIDIBE


Publié vendredi 14 juin 2024 à 21:57

#Mali : Fête de Tabaski : Le ministre Mossa Ag Attaher offre 30 moutons aux familles des militaires tombés au front

La Fête de Tabaski commémore l’acte de soumission du prophète Abraham envers Dieu, à travers le sacrifice d’un mouton. Cette fête, réunissant les familles, est un moment de communion, de partage et de convivialité..

Par Souleymane SIDIBE


Publié jeudi 13 juin 2024 à 18:44

#Mali: Mali - Hongrie : Le ministre Abdoulaye Diop à Budapest pour une visite de travail

Le chef de la diplomatie malienne y séjourne à l’invitation de son homologue hongrois, Péter Szijjártó. Le ministre des Affaires étrangères et du Commerce a tenu à le rencontrer en vue d’un dialogue direct pour mieux comprendre la situation au Mali et dans le Sahel. Cela à la veille de la présidence hongroise du Conseil européen, qui débutera le 1er juillet.

Par Souleymane SIDIBE


Publié mardi 11 juin 2024 à 17:45

#Hongrie : Le ministre Abdoulaye Diop à Budapest pour une visite de travail

Dans la perspective de la présidence hongroise de l’Union européenne, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, est depuis ce lundi à Budapest (Hongrie) pour une visite de travail et d’amitié. Il a été invité par son homologue hongrois, Péter Szijjártó, ministre des Affaires étrangères et du Commerce..

Par Souleymane SIDIBE


Publié mardi 11 juin 2024 à 07:21

#Mali : Politique nationale pénitentiaire et de l’éducation surveillée : L’avant-projet en cours de validation

Le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux, Mahamadou Kassogué, a présidé, hier dans un hôtel de la place, l’ouverture des travaux de l’atelier de validation de l’avant-projet de politique nationale pénitentiaire et de l’éducation surveillée..

Par Souleymane SIDIBE


Publié jeudi 06 juin 2024 à 16:51

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner