#Mali : Fête de Tabaski : Les enfants ne boudent pas la présentation des vœux

L’Aïd el-Kebir ou la fête du mouton a pris fin. Mais, la ville ne s’est pas encore débarrassée de tout son décor de réjouissances. Il s’agit notamment de la traditionnelle présentation des vœux appelée «Sambè-sambè» qui se poursuit au grand bonheur des enfants.

Publié mercredi 19 juin 2024 à 16:16
#Mali : Fête de Tabaski : Les enfants ne boudent pas la présentation des vœux

Les mômes se promènent en petit nombre de famille en famille pour accomplir cette tradition

 

Depuis le premier jour de la fête, les mômes arpentent les rues et fréquentent les domiciles à la recherche de geste de bienfaisance. Le quartier Badialan I en Commune III du District de Bamako accueillait une fine pluie le lundi dernier. Les routes étaient propices à la balade. Plusieurs groupes d’enfants ont pris d’assaut ruelles et rues. Une bande de neuf mômes (4 filles et 5 garçons) dont l’âge varie entre neuf et quatorze ans se rapproche d’une passante et entonne des bénédictions : «Tantie, i Sambè-sambè fatigui yala batiguila yala.

Allah ka san tiama yira anw na», autrement dit en français «Je vous souhaite de passer une bonne année en compagnie de votre père et mère. Que Dieu nous fasse vivre plusieurs années», chantonnent-ils après avoir reçu de l’argent de la part de la dame. Cependant, ils soutiennent que cette année le pays traverse une crise économique. «Depuis 9 heures, nous sommes sortis et c’est maintenant que nous gagnons de l’argent. Beaucoup de gens disent de revenir après et même si nous revenons, ils ne tiennent pas leur promesse. Vraiment, cette fête est très différente des autres», témoigne le groupe.

Dans les parages du monument de l’Hippopotame, 13 filles se baladent. La plus jeune est âgée de 13 ans contre 15 pour l’aînée. Elles affirment que c’est pour se faire un peu d’argent qu’elles s’adonnent à cette pratique. «C’est seulement pendant la fête qu’on peut demander ainsi de l’argent à tout le monde sans aucun problème», renchérit Alima, élève en 7è  année.

«Franchement, le pays est dur, nous n’avons rien reçu. Certaines personnes abordées ne daignent même pas nous jeter un regard bienveillant. Mais cela ne nous décourage point. Au contraire, nous allons continuer jusqu’à la fin de la fête», promet-elle. Ces adolescentes disent s’adresser aux personnes dont ils croisent le regard. «Quand nos regards croisent des personnes que nous rencontrons, on se dit qu’elles peuvent nous donner de l’argent. On ne s’adresse pas aux personnes qui sont pressées», explique-t-elle.

Mme Touré Aminata Keïta apprécie le passage des enfants dans les maisons pour faire le Sambè sambè. «Sans les enfants il n’y a pas de fête. Ah oui ! Quand je les vois faire le porte-à-porte cela me fait un bien fou. Je garde à chaque fête de l’argent pour eux. Dès fois je peux dépenser jusqu’à 3.000 Fcfa pour une seule journée. Je demande aux autres de les comprendre. Nous sommes passés par ça à notre enfance», sensibilise la cheffe d’entreprise.

Il est 19h30 lorsque nous nous rendons dans un glacier à Bolibana en Commune III.

La devanture du glacier est aussi bondée de monde qu’à l’intérieur. En majorité, des enfants âgés de 7 à 15 ans. Les uns sont venus seuls. D’autres en compagnie de leurs parents ou leurs aînés. Vêtu d’un polo beige et d’un pantalon Jeans bleu, Ali, âgé de 13 ans, se lance le premier. «J’ai pu gagner 2.000 Fcfa. Je suis là avec mes frères pour acheter des glaces», témoigne-t-il. «On peut dire que la journée a été fructueuse pour mes cadets. En principe, c’est cet argent qu’ils devaient utiliser pour leur consommation dans ce glacier. Comme je suis avec eux, c’est moi qui ait tout assuré» souligne Bintou.

Cependant, il faut souligner que cette promenade ou balade à travers les rues des quartiers ou de la capitale n’est pas sans danger pour les enfants. à force de se déplacer d’un point à un autre sans repère, ces mômes qui n’ont aucune notion de la mobilité urbaine peuvent se perdre et même être victimes d’accident de la circulation.

Ce qui arrive malheureusement dans certains cas. Les agents de la police ou des personnes de bonne volonté veillent à leur traversée sécurisée des voies de circulation. Ils sollicitent l’indulgence des usagers de la route pour permettre à ces enfants de se déplacer d’un point à un autre sans risquer de se faire renverser par un engin. Cette tradition de présentation des vœux lors des fêtes a encore de beaux jours devant elle.

Djeneba BAGAYOGO

Lire aussi : #Mali : Championnat de foot féminin : Cinq sur cinq pour l’As Mandé

Les Mandékas ont remporté leur cinquième titre de championnes du Mali, grâce au match nul (0-0) contre l’Usfas lors de la sixième et dernière journée du Carré d’as. Dans l’autre match, les Amazones de la Commune V ont battu l’AS Police 2-0, terminant ainsi à égalité de points (8) .

Lire aussi : #Mali : Transferts : Nouvelle aventure pour Sadio Kanouté

Sadio Kanouté change de club. Le milieu de terrain malien a rejoint, la semaine dernière, la Jeunesse sportive de Kabylie (JSK) pour deux saisons. Jusque-là, l’ex-sociétaire du Stade malien de Bamako jouait au Simba SC de Tanzanie qu’il avait rejoint en 2021. Joint au téléphone, il a indiq.

Lire aussi : #Mali : Transfert : Moussa Djénépo prêté à antalyaspor

Moussa Djénépo change d’air. L’international malien rejoint la première division turque, précisément, Antalyaspor en provenance du Standard de Liège. L’ancien ailier de Yeelen olympique est arrivé en Türkiye, le vendredi 12 juillet, sous forme de prêt d’une saison avec option d’ac.

Lire aussi : #Mali : Carré d’as du championnat de foot féminin : Le suspense reste total

A une journée de la fin des débats, trois équipes, l’AS Mandé, l’AS Police et les Amazones de la Commune V peuvent encore prétendre au titre suprême. Tout se jouera donc lors de l’ultime journée, prévue ce mercredi : les Mandékas leaders du classement seront face à la lanterne rouge.

Lire aussi : #Mali : Nos expatriés : Djimi Traoré, Liverpool est un club particulier

Dans cette interview, le premier footballeur malien sacré champion d’Europe aborde plusieurs sujets : sa nomination à la tête du Groupe d’élite de l’AS Monaco, son sacre avec Liverpool en 2005 face au Milan AC, son passage en équipe nationale, la crise qui secoue actuellement la planète .

Lire aussi : #Mali : Transfert : Sékou Koïta rejoint le CSKA Moscou

C’était dans l’air depuis la semaine dernière, c’est désormais officiel. L’attaquant des Aigles, Sékou Koïta a paraphé un contrat de 3 ans avec le CSKA Moscou, lundi 8 juillet. L’ancien sociétaire de l’USC Kita était libre depuis le 1er juillet, date de la fin de son contrat avec.

Les articles de l'auteur

#Mali : Championnat de foot féminin : Cinq sur cinq pour l’As Mandé

Les Mandékas ont remporté leur cinquième titre de championnes du Mali, grâce au match nul (0-0) contre l’Usfas lors de la sixième et dernière journée du Carré d’as. Dans l’autre match, les Amazones de la Commune V ont battu l’AS Police 2-0, terminant ainsi à égalité de points (8) avec l’AS Mandé mais avec une différence de buts inférieure.

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié jeudi 18 juillet 2024 à 20:36

#Mali : Transferts : Nouvelle aventure pour Sadio Kanouté

Sadio Kanouté change de club. Le milieu de terrain malien a rejoint, la semaine dernière, la Jeunesse sportive de Kabylie (JSK) pour deux saisons. Jusque-là, l’ex-sociétaire du Stade malien de Bamako jouait au Simba SC de Tanzanie qu’il avait rejoint en 2021. Joint au téléphone, il a indiqué que l’entraîneur de la JS Kabylie, Abdelhak Benchikha, a joué un rôle important dans son transfert en Algérie..

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié mercredi 17 juillet 2024 à 13:42

#Mali : Transfert : Moussa Djénépo prêté à antalyaspor

Moussa Djénépo change d’air. L’international malien rejoint la première division turque, précisément, Antalyaspor en provenance du Standard de Liège. L’ancien ailier de Yeelen olympique est arrivé en Türkiye, le vendredi 12 juillet, sous forme de prêt d’une saison avec option d’achat. «Nous sommes heureux d’annoncer l’arrivée du Malien Moussa Djénépo dans l’effectif du club..

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié lundi 15 juillet 2024 à 10:26

#Mali : Carré d’as du championnat de foot féminin : Le suspense reste total

A une journée de la fin des débats, trois équipes, l’AS Mandé, l’AS Police et les Amazones de la Commune V peuvent encore prétendre au titre suprême. Tout se jouera donc lors de l’ultime journée, prévue ce mercredi : les Mandékas leaders du classement seront face à la lanterne rouge l’Usfas, alors que les Policières, deuxièmes de la compétition se frotteront aux Communardes.

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié lundi 15 juillet 2024 à 10:18

#Mali : Nos expatriés : Djimi Traoré, Liverpool est un club particulier

Dans cette interview, le premier footballeur malien sacré champion d’Europe aborde plusieurs sujets : sa nomination à la tête du Groupe d’élite de l’AS Monaco, son sacre avec Liverpool en 2005 face au Milan AC, son passage en équipe nationale, la crise qui secoue actuellement la planète foot du pays....

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié mercredi 10 juillet 2024 à 17:55

#Mali : Transfert : Sékou Koïta rejoint le CSKA Moscou

C’était dans l’air depuis la semaine dernière, c’est désormais officiel. L’attaquant des Aigles, Sékou Koïta a paraphé un contrat de 3 ans avec le CSKA Moscou, lundi 8 juillet. L’ancien sociétaire de l’USC Kita était libre depuis le 1er juillet, date de la fin de son contrat avec le RB Salzbourg (Autriche). «Sékou Koïta est avec nous..

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié mardi 09 juillet 2024 à 18:27

#Mali : Carré d’as du championnat de foot féminin : Amazones-As Mandé, malheur au vaincu

Les deux équipes s’affrontent cet après-midi au terrain de l’ex-SNJ dans un match qui s’annonce décisif pour elles dans la course au titre. L’autre rencontre de cette 4è journée mettra aux prises l’AS Police et l’Usfas au Complexe sportif Kadialy Diawara.

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié mardi 09 juillet 2024 à 18:25

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner