#Mali : Élèves commissaires de police : La 19è promotion baptisée feu lieutenant-colonel Tiékoro Bagayoko

Au nombre de 369 récipiendaires dont 56 personnels féminins, ces nouveaux commissaires renforceront les unités existantes sur l’ensemble du territoire. Le président Goïta les a exhortés à s’inspirer des valeurs qu’incarnait celui qui détient le record de longévité à la tête de la Police nationale

Par

Publié vendredi 16 février 2024 à 09:15
#Mali : Élèves commissaires de police : La 19è promotion  baptisée feu lieutenant-colonel Tiékoro Bagayoko

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a présidé hier la cérémonie de baptême de la 19è promotion des élèves commissaires de police.

 C’était à l’École nationale de police Amadou Touré dit Ghandi à N’Tomikorobougou. Avec un effectif de 369 récipiendaires dont 56 personnels féminins, la 19è promotion porte le nom du feu lieutenant-colonel Tiékoro Bagayoko, un officier valeureux qui a dirigé la Police nationale de 1968 à 1978, une durée jamais égalée à ce jour. Le major de la 19è promotion est le commissaire de police, Emmanuel Kodio, avec une moyenne générale de 16,88/20.

La cérémonie de sortie a enregistré la présence du président du Conseil national de Transition (CNT), le colonel Malick Diaw, des membres du gouvernement, du chef d’état-major général des Armées, le général de division Oumar Diarra et de plusieurs personnalités civiles et militaires.

Dans son mot de bienvenue, le directeur de l’École nationale de police «Amadou Touré dit Ghandi», le contrôleur principal Sory Ibrahima Ousmane Sidibé, a remercié les instructeurs, encadreurs, personnels médicaux, militaires et civils à travers leur fructueuse collaboration qui a été le socle de la réussite de cette formation. Il s’est aussi réjoui de l’assistance des autorités au quotidien.

À sa suite, le directeur général de la Police nationale, le commissaire général de brigade de police, Soulaïmane Traoré, a indiqué que ce choix, hautement symbolique en faveur de cet officier militaire, honore la Police nationale. «Il nous offre l’occasion de rendre hommage à un grand serviteur de l’État qui a consacré toute sa vie à l’Institution policière en la marquant durablement de son empreinte», a-t-il fait remarquer, soulignant que le lieutenant-colonel Tiékoro Bagayoko était un homme doté d’un sens de l’écoute et d’une grande réactivité. Cela pour dire qu’il avait l’amour de son métier et le goût des responsabilités. Il a souhaité que les jeunes commissaires issus de cette promotion s’inspirent de son exemple professionnel.

 

STATUT MILITAIRE- Le commissaire général de police a expliqué que cette formation a mis l’accent sur les aspects techniques dans les futures missions des récipiendaires sans oublier l’éthique et la déontologie. Pour Soulaïmane Traoré, il s’agissait également de répondre aux exigences de l’ordonnance du 21 mars 2023 portant Statut militaire, en donnant à ces jeunes cadres une base solide de chef de section couplée d’une connaissance soutenue du domaine policier. Il dira que ces élèves commissaires ont été initiés pendant la période de référence aux techniques militaires et policières. Et de souligner que ces nouveaux commissaires renforceront les unités existantes sur l’ensemble du territoire.

De même, ils accompliront des missions de police judiciaire et de police administrative. Soulaïmane Traoré a exprimé toute sa reconnaissance au président de la Transition pour ses efforts constants et son soutien indéfectible dans le seul objectif de faire de la Police nationale un outil efficace et opérationnel au service du pays et de ses populations. Ainsi que toute leur gratitude pour leur avoir permis dans un esprit de reconquête et de souveraineté nationale d’être présents aujourd’hui dans plusieurs secteurs géographiques où ils étaient absents jusque-là. «Nous sommes désormais présents à Kidal, à Ké-Macina, à Yorosso, à Kolokani, à Yélimané et en attente de déploiement à Tessalit», s’est félicité le commissaire général. Et d’ajouter : «Nous avons pu ouvrir des postes supplémentaires de la police de l’Air et des frontières depuis le mois d’octobre dernier dans les villes de Kidal, Gao, Tessalit, Tombouctou, Mopti, Nioro du Sahel et Sikasso».

 

UN BÂTISSEUR DE LA POLICE- Pour le directeur général de la Police nationale, ces nouvelles unités déployées sur le territoire vont nous permettre de lutter encore plus efficacement contre la délinquance et la criminalité. «Cet investissement humain, financier et matériel important consenti par notre pays témoigne de la priorité que vous accordez à la protection de nos compatriotes et à la sécurisation de leurs biens», a laissé entendre le directeur général, tout en rassurant que les militaires de la police ne ménagent ni leurs efforts, ni leur énergie dans l’accomplissement de leurs missions.

Dans une interview accordée à la presse, le président de la Transition a félicité les nouveaux commissaires pour les résultats obtenus. Pour le colonel Assimi Goïta, la reconnaissance du mérite est une valeur cardinale au sein des Forces de défense et de sécurité.

 Raison pour laquelle, la 19è promotion des élèves commissaires a été baptisée feu Tiékoro Bagayoko. Le chef suprême des Armées a indiqué que Tiékoro Bagayoko a été l’un des bâtisseurs de la Police nationale du Mali. «À ce titre, nous retenons de lui un officier valeureux, intègre et loyal», a-t-il fait comprendre. S’adressant aux nouveaux commissaires, le président Goïta leur a demandé de respecter d’abord leur serment d’officiers, de prendre soin de leurs subordonnés et surtout de la population sans laquelle aucune réussite n’est possible. Il les a invités aussi à épouser les valeurs cardinales de feu lieutenant-colonel Tiékoro Bagayoko; à savoir l’intégrité, le patriotisme et le don de soi.

Le chef de l’État a salué et remercié le ministre chargé de la Sécurité, le directeur général de la Police nationale et l’encadrement pour tous les efforts déployés pour la réussite de cette formation spéciale, espérant que cet effectif va donner une bouffée d’oxygène aux Forces de défense et de sécurité déjà engagées sur l’ensemble du territoire national. À l’endroit des Maliens, le président de la Transition les a invités à être davantage résilients, rappelant qu’actuellement notre pays fait face à la lutte contre le terrorisme. Il a salué l’engagement patriotique du peuple malien à soutenir les Forces de défense et de sécurité.     La cérémonie de baptême a été magnifiée par l’exécution de l’hymne national, la remise de sabre et des épaulettes, la prestation de serment, le chant de promotion et le défilé des troupes.

Souleymane SIDIBE

Lire aussi : #Mali : Dialogue inter-Maliens : les organisations socioprofessionnelles exhortées à s’impliquer

Les membres du Comité de pilotage du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation nationale ont rencontré, jeudi dernier, au Centre international de conférences de Bamako (CICB), les organisations socioprofessionnelles..

Lire aussi : #Mali: Forces de défense et de sécurité : Des moyens roulants pour d’efficacité

Le secrétaire général du ministère de la Sécurité et de la Protection civile, Oumar Sogoba a procédé, vendredi dernier dans la cour du département, à la remise de matériels roulants à plusieurs structures..

Lire aussi : #Mali : Rupture collective de jeûne : La DIRPA invite la presse à demeurer dans la paix

La Direction de l’information et des relations publiques des Armées (Dirpa) a organisé, mercredi dernier dans sa cour, une cérémonie symbolique de rupture collective de jeûne avec les hommes de médias..

Lire aussi : Investiture de Bassirou Diomaye Faye : Le Mali représenté par le président du CNT

À l’invitation des autorités sénégalaises, le président du Conseil national de Transition (CNT), le colonel Malick Diaw, a pris part ce mardi 2 avril au Centre des expositions de Diamniadio, près de Dakar, à l’investiture de Bassirou Diomaye Faye, récemment élu pour un premier mandat de.

Lire aussi : #Mali : Les membres des anciens mouvements signataires de l'Accord invités à restituer les véhicules de l'État au plus tard le 15 avril 2024

Le ministre de la Réconciliation, de la Paix et de la Cohésion nationale, le colonel-major Ismaël Wagué, a invité ce mardi les membres des anciens mouvements signataires de l'Accord à restituer immédiatement les véhicules de l'État en leur possession, et ce, au plus tard le 15 avril 2024..

Lire aussi : #Mali : État - Collectivités territoriales : 411,9 milliards de Fcfa transférés en 2023

Ce montant qui correspond à 20,78% du budget d’État est en baisse comparé aux 471 milliards de Fcfa transférés en 2022. Vingt-et-un décrets fixant les détails des compétences transférées de l’État aux Collectivités territoriales ont été également adoptés. Ces résultats contrib.

Les articles de l'auteur

#Mali : Dialogue inter-Maliens : les organisations socioprofessionnelles exhortées à s’impliquer

Les membres du Comité de pilotage du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation nationale ont rencontré, jeudi dernier, au Centre international de conférences de Bamako (CICB), les organisations socioprofessionnelles..

Par Souleymane SIDIBE


Publié jeudi 11 avril 2024 à 09:24

#Mali: Forces de défense et de sécurité : Des moyens roulants pour d’efficacité

Le secrétaire général du ministère de la Sécurité et de la Protection civile, Oumar Sogoba a procédé, vendredi dernier dans la cour du département, à la remise de matériels roulants à plusieurs structures..

Par Souleymane SIDIBE


Publié lundi 08 avril 2024 à 07:24

#Mali : Rupture collective de jeûne : La DIRPA invite la presse à demeurer dans la paix

La Direction de l’information et des relations publiques des Armées (Dirpa) a organisé, mercredi dernier dans sa cour, une cérémonie symbolique de rupture collective de jeûne avec les hommes de médias..

Par Souleymane SIDIBE


Publié vendredi 05 avril 2024 à 08:23

Investiture de Bassirou Diomaye Faye : Le Mali représenté par le président du CNT

À l’invitation des autorités sénégalaises, le président du Conseil national de Transition (CNT), le colonel Malick Diaw, a pris part ce mardi 2 avril au Centre des expositions de Diamniadio, près de Dakar, à l’investiture de Bassirou Diomaye Faye, récemment élu pour un premier mandat de cinq ans. Bamako vient ainsi témoigner son amitié et son soutien au nouveau président élu sur la promesse de rompre avec le système en place.

Par Souleymane SIDIBE


Publié mardi 02 avril 2024 à 14:02

#Mali : Les membres des anciens mouvements signataires de l'Accord invités à restituer les véhicules de l'État au plus tard le 15 avril 2024

Le ministre de la Réconciliation, de la Paix et de la Cohésion nationale, le colonel-major Ismaël Wagué, a invité ce mardi les membres des anciens mouvements signataires de l'Accord à restituer immédiatement les véhicules de l'État en leur possession, et ce, au plus tard le 15 avril 2024..

Par Souleymane SIDIBE


Publié mardi 02 avril 2024 à 12:57

#Mali : État - Collectivités territoriales : 411,9 milliards de Fcfa transférés en 2023

Ce montant qui correspond à 20,78% du budget d’État est en baisse comparé aux 471 milliards de Fcfa transférés en 2022. Vingt-et-un décrets fixant les détails des compétences transférées de l’État aux Collectivités territoriales ont été également adoptés. Ces résultats contribuent à accélérer le transfert de compétences et de ressources de l’État aux Collectivités territoriales.

Par Souleymane SIDIBE


Publié vendredi 29 mars 2024 à 08:27

#Mali : Dr Choguel Kokalla Maïga à propos des élections : «Aussi longtemps qu’on n’aura pas réglé la question de l’insécurité, aller aux élections, c’est juste un discours»

Le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga a rencontré des représentants de partis politiques à sa demande, lundi dernier à la Primature..

Par Souleymane SIDIBE


Publié mercredi 27 mars 2024 à 07:00

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner