#Mali : Colonel-major Souleymane Dembélé, patron de la Dirpa : «à aucun moment, les Forces armées maliennes n’ont franchi la frontière mauritanienne…»

L’officier supérieur a donné cet éclairage, hier, au cours de la traditionnelle conférence de presse mensuelle de la Direction de l’information et des relations publiques des armées (Dirpa), qu’il animait dans ses propres installations.

Publié mercredi 08 mai 2024 à 08:50 , mis à jour mardi 21 mai 2024 à 03:12
#Mali : Colonel-major Souleymane Dembélé, patron de la Dirpa : «à aucun moment, les Forces armées maliennes n’ont franchi  la frontière mauritanienne…»

Durant cet exercice, le patron de la Dirpa a fait un large tour d’horizon de la situation sécuritaire sur les théâtres d’opérations au cours des deux derniers mois (mars et avril). Le colonel-major Dembélé a aussi fait le résumé des activités menées au niveau du ministère en charge de la Défense et dans les états-majors. Au cours des deux derniers mois, les Forces armées maliennes (FAMa) ont imprimé une nouvelle dynamique avec des reconnaissances offensives dans tous les secteurs.

Ces missions ont permis d’apaiser la situation sécuritaire dans notre pays. Ces opérations d’envergure ont ainsi permis la neutralisation de plusieurs terroristes dont des cadres vivement recherchés, notamment le tristement célèbre Abou Houzeîfa dit Hugo. Elles ont également permis la destruction de sanctuaires terroristes et la récupération d’importante quantité d’armes, de matériels de guerre et d’équipements roulants.

Tout n’est pas rose, car les Groupes armés terroristes (Gat) gardent des capacités de nuisance par endroits notamment dans les secteurs de Bandiagara et de l’inter-fleuve. Dans ces zones, on assiste à une exacerbation des tensions inter ou intracommunautaires activées par des Gat. «Ces capacités se résument à des poses d’Engin explosif improvisé (EEI) qui ont fait une trentaine de victimes parmi les populations civiles et militaires durant les deux mois écoulés», a regretté le colonel-major Dembélé.

Pour lui, la période indiquée a également été marquée par une tentative de réorganisation du dispositif des ennemis de la paix qui focalisent leurs efforts dans les zones sud et centre, tout en maintenant un mécanisme pour perturber les FAMa dans le Septentrion. En outre, il a évoqué des tentatives d’activation des tensions au niveau de la frontière Mali-Mauritanie. Une situation que le conférencier a qualifiée de «fébrilité», qui s’explique par la présence d’acteurs nuisibles dans cette zone frontalière depuis un certain temps.

Des acteurs qui nuisent à la sécurité et à la stabilité des populations tout en perturbant les activités de commerce, de transhumance, mais aussi de libre circulation des personnes et leurs biens. «Climat qui a été entretenu par les différents gouvernements depuis les indépendances», a déclaré le chef de la Dirpa. Par ailleurs, ces derniers mois ont aussi été marqués par des tensions communautaires exacerbées par les terroristes avec les enlèvements de cars de transport des civils sur la route Parou-Sogobia dans le secteur de Badiangara… 

De nos jours, selon le conférencier, il est possible d’affirmer aisément que la situation sécuritaire à Kidal s’est nettement améliorée. D’abord par le retour de l’administration manifesté par les visites du gouverneur de la Région de Kidal dans les Cercles d’Anefis, Aguelhok et Tessalit, la neutralisation de bandits coupeurs de routes, la reddition d’un important groupe armé à Aguelhok, etc. S’y ajoutent le ravitaillement en vivres des populations de Ménaka et d’autres localités ainsi que l’escorte des convois civils.

Sur le théâtre sud, l’opération «Fourankadiè» a permis de déloger les Gat dans la boucle du Baoulé (secteurs de Mourdhia et Gomitra). Toute chose qui explique les derniers mouvements terroristes qui ont fait les choux gras des réseaux sociaux.

Répondant aux questions de certains confrères sur la polémique autour de la mort du chef terroriste de l’EIGS, Abou Houzeifa alias Hugo, le patron de la Dirpa a fustigé une tentative de sabotage des efforts remarquables des FAMa qui ont neutralisé cet obscurantiste et bien d’autres. Cette campagne est entretenue par certains médias proches de certains anciens alliés dont les forces ont lamentablement échoué là où nos unités enregistrent des succès éclatants, a-t-il commenté.

Concernant à la mise à prix de la tête du terroriste Hugo par les États-Unis d’Amérique, le colonel-major Souleymane Dembélé n’a pas tergiversé. «Notre objectif, c’est d’amener la sécurité au peuple malien. Donc, en aucun moment notre prétention n’a été de bénéficier d’une quelconque rémunération lorsqu’on va faire tomber une tête pareille», a-t-il tranché. Selon lui, ces débats qui ont fait ravage sur les réseaux sociaux sont, tout simplement, de nature à détourner l’État et son armée de leur objectif qui reste de mettre fin à la nébuleuse dans notre pays et au Sahel. Ce, à travers notamment l’Alliance des États du Sahel (AES) dont la coopération entre les forces armées s’intensifie et porte ses fruits.     

Le patron de la Dirpa a invité la presse à plus de patriotisme en évitant de partager les informations tendancieuses, les intoxications et la propagande contre l’Armée nationale, notamment sur les réseaux sociaux. À ce propos, le conférencier a invité les hommes de média à diffuser des messages d’assurance à l’endroit de la population. Il faut dire que le service de communication de l’armée avait fait un break en raison du mois de ramadan où il avait organisé en lieu et place de la traditionnelle conférence, une rupture du jeûne avec la presse.

Aboubacar TRAORE

Lire aussi : #Mali : Iran : Le président Ebrahim Raïssi décédé suite au crash de son hélicoptère dimanche

Le président iranien Ebrahim Raïssi est mort dans le crash de son hélicoptère, dont l'épave a été découverte à l'aube ce lundi 20 mai 2024.

Lire aussi : #Mali : La justice ouvre une enquête contre deux organisations pour « atteinte au crédit et à la sureté de l'État »

Dans un communiqué diffusé ce jeudi 16 mai, le procureur du Pôle national de lutte contre la cybercriminalité a annoncé avoir ouvert une enquête judiciaire contre les responsables de deux organisations dénuées de toute existence juridique, pour avoir annoncé la mise en place d'organes et in.

Lire aussi : #Mali : Académie Bamako Rive gauche : Deux forages pour le cap de Banconi et le groupe scolaire Sikoro de Sourakabougou

C’est dans la joie que les habitants du quartier de Banconi en Commune I du District de Bamako; notamment la communauté éducative de l’Académie d’enseignement Rive gauche ont accueilli l’équipe des œuvres sociales du président de la Transition. Son conseiller spécial, chargé de la co.

Lire aussi : #Mali : Lutte contre le terrorisme : Nouvelle reddition de terroristes à Ansongo

Parmi les repentis, il y a un chef terroriste. La hiérarchie militaire explique que la reddition et la repentance sont les seules voies de recours pour les Maliens ayant conscience qu’ils ont été entraînés dans une aventure funeste contre la nation. Elle rassure l’opinion que les FAMa reste.

Lire aussi : #Mali : Dialogue inter-Maliens : Le président de la transition reçoit le rapport final du comité de pilotage

Les Maliens ont répondu à l’appel du chef de l’État en se mettant autour de la table pour analyser en profondeur les préoccupations majeures de la nation et proposer des pistes pour la réconciliation nationale, l’instauration de la paix et le développement durable. Nos compatriotes, y co.

Lire aussi : #Mali : Deux combattants dont un chef terroriste font reddition aux FAMa à Ansongo (Gao)

Après ceux d’Aguelhoc d’il y a quelques jours, ce dimanche 12 mai 2024, deux autres combattants armés dont un chef terroriste du fuseau Ansongo dans la Région de Gao ont fait reddition aux FAMa avec leurs armes..

Les articles de l'auteur

#Mali : Iran : Le président Ebrahim Raïssi décédé suite au crash de son hélicoptère dimanche

Le président iranien Ebrahim Raïssi est mort dans le crash de son hélicoptère, dont l'épave a été découverte à l'aube ce lundi 20 mai 2024.

Par Aboubacar TRAORE


Publié lundi 20 mai 2024 à 10:44

#Mali : La justice ouvre une enquête contre deux organisations pour « atteinte au crédit et à la sureté de l'État »

Dans un communiqué diffusé ce jeudi 16 mai, le procureur du Pôle national de lutte contre la cybercriminalité a annoncé avoir ouvert une enquête judiciaire contre les responsables de deux organisations dénuées de toute existence juridique, pour avoir annoncé la mise en place d'organes et institutions parallèles aux autorités de la Transition..

Par Aboubacar TRAORE


Publié vendredi 17 mai 2024 à 17:40

#Mali : Académie Bamako Rive gauche : Deux forages pour le cap de Banconi et le groupe scolaire Sikoro de Sourakabougou

C’est dans la joie que les habitants du quartier de Banconi en Commune I du District de Bamako; notamment la communauté éducative de l’Académie d’enseignement Rive gauche ont accueilli l’équipe des œuvres sociales du président de la Transition. Son conseiller spécial, chargé de la coordination des œuvres sociales venait y inaugurer deux châteaux d’eau au profit du Centre d’animation pédagogique (Cap) de Banconi et du Groupe scolaire Sikoro Sourakabougou..

Par Aboubacar TRAORE


Publié jeudi 16 mai 2024 à 18:18

#Mali : Lutte contre le terrorisme : Nouvelle reddition de terroristes à Ansongo

Parmi les repentis, il y a un chef terroriste. La hiérarchie militaire explique que la reddition et la repentance sont les seules voies de recours pour les Maliens ayant conscience qu’ils ont été entraînés dans une aventure funeste contre la nation. Elle rassure l’opinion que les FAMa resteront vigilantes et déterminées à protéger les communautés contre toutes menaces.

Par Aboubacar TRAORE


Publié mardi 14 mai 2024 à 18:39

#Mali : Dialogue inter-Maliens : Le président de la transition reçoit le rapport final du comité de pilotage

Les Maliens ont répondu à l’appel du chef de l’État en se mettant autour de la table pour analyser en profondeur les préoccupations majeures de la nation et proposer des pistes pour la réconciliation nationale, l’instauration de la paix et le développement durable. Nos compatriotes, y compris ceux de la diaspora, ont formulé plus de 300 recommandations et résolutions..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mardi 14 mai 2024 à 07:50

#Mali : Deux combattants dont un chef terroriste font reddition aux FAMa à Ansongo (Gao)

Après ceux d’Aguelhoc d’il y a quelques jours, ce dimanche 12 mai 2024, deux autres combattants armés dont un chef terroriste du fuseau Ansongo dans la Région de Gao ont fait reddition aux FAMa avec leurs armes..

Par Aboubacar TRAORE


Publié lundi 13 mai 2024 à 22:25

#Mali : Dialogue inter-Maliens : La prorogation de la Transition de 2 à 5 ans au sommet des recommandations

Clap de fin pour les travaux du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation nationale tenus du 13 avril au 10 mai, de la base au sommet..

Par Aboubacar TRAORE


Publié vendredi 10 mai 2024 à 23:22

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner